Propriété intellectuelle sur Facebook et Internet ?

Sujet dans 'Forum Ecriture' lancé par Elorex, le 17 janvier 2016.

  1. Elorex

    Elorex
    Expand Collapse
    "Un jour, je ferai ça"

    Bonjour tout le monde,

    Je réfléchis à une idée de blog / page FB / les 2 en même temps car j'aimerais me lancer dans des nouvelles (que je partagerais, donc), mon projet n'est pas encore défini précisément mais ma question est: Que se passe-t-il quand on partage des écrits sur le web et plus particulièrement sur Facebook?
    Bon, si c'est sur un blog, on peut dire que le blog nous appartient je pense, mais quid de Facebook, puisqu'on entend parfois que tout ce qu'on y met devient sa propriété?
    Je ne prétends pas écrire des choses extraordinaires, mais je pense que vous comprendrez mes doutes :sweatdrop:
    Y a-t-il seulement lieu de parler de propriété intellectuelle?
    En bref je suis dans le flou :coiffe: peut-être que parmi vous certain(e)s partagent régulièrement des choses de leur cru sur la toile, sur FB... et ont des éléments de réponse? :)
     
    Tigre a BigUpé ce message
  2. DéliriumT

    DéliriumT
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

    Bonjour,
    Pour tes nouvelles, on parle bien de propriété intellectuelle, et plus particulièrement de droit d'auteur, puisque c'est une création artistique. Tu ne te trompes donc pas.
    Alors pour la publication sur internet, il faut faire attention aux conditions générales des plateformes utilisés, ainsi facebook, par exemple, dans sa "Déclaration des droits et responsabilités" s'octroie une licence sans redevance à l'auteur. Cela signifie que facebook peut exploiter les créations postées sans rémunérer l'auteur. Voici le texte tiré de leur déclaration:
    " vous nous accordez une licence non exclusive, transférable, sous-licenciable, sans redevance et mondiale pour l’utilisation des contenus de propriété intellectuelle que vous publiez sur Facebook ou en relation avec Facebook (licence de propriété intellectuelle). Cette licence de propriété intellectuelle se termine lorsque vous supprimez vos contenus de propriété intellectuelle ou votre compte, sauf si votre compte est partagé avec d’autres personnes qui ne l’ont pas supprimé.".

    En soit, pour une petite page, ce n'est pas si grave, puisqu'on peut se dire que vu la masse de contenus postés, tes nouvelles pourraient passer inaperçue, mais ça se complique quand tu commences à avoir une petite notoriété, et que facebook décide d'utiliser tes contenus. Je n'aime pas savoir qu'une société peut se faire de l'argent facilement sur notre dos comme ça, même si c'est une possibilité temporaire (jusqu'à la suppression des contenus pour facebook).
    Ce type de clause instaurant une licence existe assez souvent. Je sais qu'il existe une clause de licence dans les conditions générales de gmail. Bon bref, c'est un peu chiant mais il faut vérifier si il y a une licence d'accordée par les conditions générales au profit de la plateforme.
    Je ne sais pas si j'ai été très claire, si ce n'est pas le cas n’hésite pas à poser tes questions, j'essaierais de clarifier les choses, sans faire un cours de droit de la propriété intellectuelleXD
     
    Christouille et Tigre ont BigUpé.
  3. Elorex

    Elorex
    Expand Collapse
    "Un jour, je ferai ça"

    Hello DéliriumT, tout d'abord merci beaucoup de m'avoir répondu ! ^-^

    Je crois t'avoir bien comprise, Fb déclare qu'il pourra utiliser tout ce qu'on lui fournit pour son propre intérêt... Mais dans ce cas je me demande comment font tous les photographes, BDistes etc qui postent leur travail, ils prennent un risque en échange de la visibilité en somme, on dirait.
    En tout cas Facebook n'a pas de complexes ahah :d
     
  4. Christouille

    Christouille
    Expand Collapse
    "Si tu cherches encore cette personne qui va changer ta vie, regarde-toi dans le miroir."

    Salut !

    L'astuce à moindre frais pour prouver qu'on a la paternité d'un texte c'est de l'imprimer et de se l'envoyer en recommandé. Evidemment, quand l'enveloppe arrive, on ne l'ouvre pas ;) Le date de cachet de la poste fera foi en cas de litige et son contenu sera déballé sous contrôle d'un huissier.

    Je dis à "moindre frais" parce qu'entre l'impression et l'expédition d'un gros pavé de feuilles, en recommandé qui plus est, ça chiffre, mais le prix est toujours moins élevé que de faire enregistrer son texte auprès d'un organisme spécialisé.
     
    Tigre et Elorex ont BigUpé.
  5. Elorex

    Elorex
    Expand Collapse
    "Un jour, je ferai ça"

    Bon sang, pour moi qui pense à écrire et partager en flux tendu, ça en ferait des enveloppes :sweatdrop: et tant qu'à s'envoyer ses écrits, ça pèserait moins lourd, des documents copiés sur une clé USB ^^ mais je suis à peu près sûre que c'est pas valide, tout comme se les envoyer sur une boîte mail, parce que ce serait beaucoup trop pratique ! :rire:
    EDIT: il existe des donc des méthodes numériques http://www.enviedecrire.com/4-methodes-pour-proteger-son-manuscrit/
    Bon ça concerne les romans à la base, je pensais pas avoir besoin de faire ça, flûte
     
    #5 Elorex, 19 janvier 2016
    Dernière édition: 19 janvier 2016
    Tigre et Christouille ont BigUpé.
  6. Christouille

    Christouille
    Expand Collapse
    "Si tu cherches encore cette personne qui va changer ta vie, regarde-toi dans le miroir."

    Oui ce n'est pas très pratique. Les méthodes que tu as trouvées méritent qu'on y réfléchisse, ça peut être pas mal :hesite:
     
    Tigre a BigUpé ce message
Chargement...