Quand les femmes manifestent pour le droit d'être seins nus

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 13 février 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    Il doit y avoir erreur sur le terme employé là
    ce serait pas plutôt la loi promulguée ?
     
    Anouk Perry a BigUpé ce message
  3. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    Oups, c'est mis à jour :)
     
  4. EiraRozen

    EiraRozen
    Expand Collapse

    Et dire que deux de mes cousines (des collégiennes) sont choquées quand elle voit une femme les seins à l'air sur la plage .... pourtant leurs parents ne sont pas du genre à se choquer pour si peu.
    Si une femme doit couvrir ses tétons alors un homme devrait en faire autant, pas d'exception ! (Edit: mon père viens de rire en roulant des yeux quand j'ai dis ça x) )
    Alors, certains sorte l'excuse "y a des enfants, c'est pas bien !", comme si le corps d'une femme formé c'était le mal parce que trop d'images dégradantes sont ancrés dans la tête des adultes et donc dans celle de leurs marmots.Je comprends ce point de vue, vouloir ABSOLUMENT "protéger" l'innocence des enfants, cependant, à moi on n'a jamais caché les scènes de jambes en l'air dans les films ni détourné mon regard des tétons sur la plage, et pourtant j'ai eu une enfance très insouciante et tranquille.

    Les rares fois où des amies on osé le faire, elles se sont faites emmerder (bon était plusieurs donc y a pas eu d'agression autre que verbale, mais merde !) .

    Laisser le choix aux femmes de couvrir ou non leurs corps* et d'en disposer comme elles le sentent, C'est bien une liberté qu'on devrait tous avoir, non ?

    (* bien sûr je parle toujours du topless sur les plages publiques, et non du naturisme où il y a des endroits réservés à cette pratique )
     
    zazouyeah, Lilamuse, Babitty Lapina et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. mielou35

    mielou35
    Expand Collapse

    J'avoue que même si dans ma tête je suis toute à fait avec ces femmes qui ne désirent que pouvoir vivre comme elle l'entendent, et que ce traitement différencié est complèteent sexiste, discriminatoire etc, je suis toujours hyper mal à l'aise quand je vois une id-femme faire du topless, mais pas s'il s'agit d'un id-homme... shame on me :ninja:
     
    Mitzy a BigUpé ce message
  6. courgette

    courgette
    Expand Collapse

    @mielou35 Ne te shame pas :)
    Si tu le souhaite, tu déconstuira tout ça tranquillement et pas à pas, mais pourquoi t'en vouloir de ressentir quelques chose comme ça, alors que la société dans laquelle tu as grandis te l'a appris ?
    Tu n'y es pour rien si tu as grandis dans une société qui t'as appris que c'était mal !
    No shame :taquin:
    Tu es loin d'être la seule à ressentir ça.

    Perso, ma mère s'est toujours étonnée que moi et mes amis on soit si peu topless sur la plage, alors qu'a notre age, pour elle, au milieu des 70's, c'était la norme.
    Après, si je le fait rarement, c'est plus parce que j'ai peur d'avoir un coup de soleil aux tétons :scream:
     
    EiraRozen a BigUpé ce message
  7. Mitzy

    Mitzy
    Expand Collapse

    @mielou35 T'es pas la seule. :ninja: Et je trouve ça tellement bizarre d'être à la fois consciente de ce problème mais pourtant d'être mal à l'aise quand je vois une femme topless dans un espace public.Comme quoi la société a bien fait son boulot en me rentrant des conneries dans la tête. :ko:
     
    zazouyeah et mielou35 ont BigUpé.
  8. NellyTheElephant

    NellyTheElephant
    Expand Collapse

    J'ai l'impression que ce qui fait mal à toutes ces personnes, ce n'est pas d'exhiber des seins nus (les hommes le font tout le temps), c'est de mélanger les genres... A cause de moi, le directeur de ma piscine municipale a dû changer son règlement : j'ai osé porter un bikini ! (*) Avec les mêmes raisons : "quelle image donne-t-on à nos enfants !".

    Donc, pas sûr que le problème soit une question d'exhibitionnisme.

    Je me rappelle de ces années 90 où il était trendy pour les femmes d'avoir les seins nus sur la plage. C'était sympa. Sympa de sentir que l'on pouvait être libre de faire ce que l'on veut sans subir le joug de la normalité bête et méchante.

    (*) Alors oui, précision : je suis un homme :-)
     
    zazouyeah, mielou35 et Lord Griffith ont BigUpé ce message.
  9. Doom Doom

    Doom Doom
    Expand Collapse

    Vous n'allez pas au bout de la réflexion.
    La question est: les seins d'une femme sont-ils sexuels ou non?
    Si oui, alors une femme n'est pas en droit de se promener seins nus ET toucher sa poitrine est une agression sexuelle.
    Si non, alors une femme est en droit de se promener seins nus ET toucher sa poitrine n'est pas une agression sexuelle (situation légale masculine actuelle).
    Personnellement je suis favorable à la première conception.
     
    Senyo a BigUpé ce message
  10. Lilydou

    Lilydou
    Expand Collapse

    J'ai fait un visa travail-vacance en Argentine et j'ai passé x mois à Buenos Aires. C'est un pays pleins de paradoxes. Le harcèlement de rue y est pire que nul part où j'ai pu mettre les pieds. On ne peut pas faire trois pas sans se faire accoster et ce, tous les jours, minimum trois par jour, par des hommes de 13 à 90 ans et même si tu es en pyjama à aller faire tes courses. De fait, j'ai rencontré pas mal de filles de mon âge féministes et vraiment su la même longueur d'onde que moi. Même pas mal de garçons sont d'avis qu'il faut changer les choses. Cependant, si vous vous dites féministes face eux, ils seront nombreux à répondre qu'il faut faire attention à ne pas tomber da l'extrémisme, qu'il y a de mauvaises féministes et qu'hommes et femmes sont différents. L'Argentine a toujours le regard tourné vers l'Europe et beaucoup de la jeune génération voudrait avoir accès à l'avortement et se disent athées dans un pays où le catholicisme a une influence considérable et néfaste dans la mesure où il freine la progression du droit des femmes. Il est commun de voir les gens se signer dans le bus dès que le bus passe devant une église. Buenos Aires est connu aussi pour être la ville d'Amérique latine la plus gay friendly et les boîtes de nuit gay et gay friendly fleurissent et le mariage gay est légal mais pour autant, se faire tabasser dans la rue pour son orientation sexuelle est tout à fait possible. En conclusion, c'est un pays qui sur bien des aspects est progressiste où la femme semble libérée car elle peut être aussi sexy qu'elle le veut (en général le curseur du sexy argentin dépasse de loin le curseur français) mais les mentalités restent pétries de traditions conservatrices et de machisme (la femme se doit d'être belle, sexy, avec des gros seins et des fesses pulpeuses, un ventre bien plat, des cheveux longs). Fort heureusement, un part de la jeune génération (classe moyenne à bourgeoise éduquée portègne) tente de changer les codes actuels et la société.
     
    Babitty Lapina et Niwade ont BigUpé.
  11. Plumn

    Plumn
    Expand Collapse

    Par contre quand on voit une paire de nichons à la télé, dans un film, ou en 400 mètres par 600 (environ) sur les panneaux publicitaires, ça ne choque personne.
    Drôle de voir à quel point on peut être choqués par la liberté d'une femme mais beaucoup moins par son objectification.

    Cela étant dit, j'ai tout à fait souvenir de ma chère maman, seins nus sur la plage, et de toutes les autres femmes qui ne se gênaient pas à une époque pas si lointaine puisque je ne suis pas si vieille. En 20 ans, les choses ont bien changé.

    Moi je vote pour être autorisée à être seins nus partout où les hommes peuvent être torse nu. Ne serait-ce que dans mon jardin (qui n'est pas du tout caché à la vue des passants) sans que ça devienne une affaire d'état. Ce qui me dérange, c'est cette connotation uniquement sexuelle dont est affligée le corps féminin (ne me lancez pas sur le sujet des pets arc-en-ciel et des cacas pailletés je vous prie). Un homme bien gaulé, personne n'est choqué de le voir torse nu, pourtant, il y a forcément quelques arrières-pensées grivoises dans certains regards, et pourquoi pas après tout, nous sommes encore libres de penser comme bon nous semble (profitons-en tant que ça dure).

    Peut-être serait-il temps d'assumer nos pulsions sexuelles plutôt que d'afficher une image ô combien peu flatteuse de l'homme comme de la femme (oui, si j'étais un homme, je l'aurais mauvaise qu'on pense pouvoir me vendre un truc simplement parce qu'une nana à poil est assise dessus), peut-être serait-il temps de se secouer et de se rappeler que nous avons un corps qui ne sert pas que de vitrine. Peut-être serait-il temps de se contenter de détourner poliment les yeux quand la liberté inoffensive de l'un, de l'une et des autres nous dérange.
     
    Neyane, zazouyeah, Shadeluna et 3 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...