Quand les Madz étudiantes donnent des cours

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Mordred, le 9 décembre 2014.

  1. Mordred

    Mordred
    Expand Collapse
    Guest

    Alors voilà, tout à l'heure je donne un cours à un gosse, et je me disais que depuis le début de cette année, avec cette nouvelle activité, non seulement, bon, je gagnais de l'argent, mais j'avais toujours pleins d'anecdotes à raconter.
    Toi aussi tu donnes des cours, tu côtoies les parents infernaux, tu t'arraches les cheveux en relisant les cahier pleins de fautes, toi aussi tu rigoles quand même de temps en temps sinon ça vaut pas le coup, alors viens partager ici ton expérience, poser tes questions, échanger si le cas est problématique.

    Alors, tu donnes des cours, t'es plutôt :goth: ? :stressed: ?:egyptian:? ou... :lunette:

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  2. Morrigan

    Morrigan
    Expand Collapse
    Guest

    Ouiiii !!! L'année dernière je donnais des cours de maths à une 4eme.
    Elle avait beaucoup de mal avec les "x", genre "2+x sachant que x=3".
    Je lui explique toussa toussa, et là, elle me regarde avec des yeux tout brillant et me sort "Putain, t'es la fille la plus douée en maths que j'ai jamais connu!! :puppyeyes: ".

    Elle n'a jamais su que j'ai eu 5/20 à mon bac de maths en filière Scientifique. :lol:
     
    Sona, Riko, Howling et 10 autres ont BigUpé ce message.
  3. Nol-Wenn

    Nol-Wenn
    Expand Collapse
    Magnifaïque.

    @Jauneparapluie La chance ! :worthy:
    Moi je donne pas de cours.. Par contre je fais du baby-sitting, et là aussi y a de l'anecdote héhé
     
  4. shae661

    shae661
    Expand Collapse

    Oui j'en ai donné pendant plus de deux ans, et le nombre d'anecdotes à raconter aux copains après est juste impressionnant:)
     
  5. Noiz`

    Noiz`
    Expand Collapse
    Grymt !!

    Je donne des cours via une agence, parce que je suis une feignasse qui ne veut pas chercher des élèves. Là on m'appelle et je suis peinarde.
    Le plus beau que j'ai eu, c'est un gamin sans doute en 6e, pour du français. J'ai fait une leçon. L'agence m'a appelée le lendemain pour me dire que la famille me remerciait parce que le courant n'était pas passé avec le petit. Il était pas très attentif, mais j'avais réussi à le faire bosser, les exercices étaient réussis et compris et bref, ça avait pas été une mauvaise séance, même si j'avais du le pousser au cul pour avoir des réponses au point que c'était presque moi qui faisais l'exercice. Sauf que "vous le faites trop réfléchir et vous vous attachez trop aux détails et c'est une perte de temps".
     
    yuna, Fanncy et shae661 ont BigUpé ce message.
  6. Anableps

    Anableps
    Expand Collapse
    Inspecteur Gadget.

    Coucou !
    J'ai donné des cours gratuitement dans le cadre d'une asso et grand bien m'en a fait, je ne me sentais plus du tout à l'aise dans le monde de la recherche auquel j'étais censée me destiner et ça m'a permis de me rendre compte que contrairement à ce que ma mère (instit qui n'aime pas son job) me répétait depuis des années, j'étais tout à fait capable d'enseigner.
    Sinon du coup pour les anecdotes:

    - La joie des changements de programme. C'est en SVT que je suis formée, mais la demande de soutien dans cette matière étant faible, j'étais souvent catapultée en soutien de maths ou de physique. :hesite: Normalement pas de problème, les souvenirs de lycée étaient encore frais à cette glorieuse époque de la L3. Jusqu'au jour où il a fallu qu'un élève débarque avec un devoir de physique qui concernait quelque chose qui avait été intégré au programme l'année même et dont je n'avais jamais entendu parler de ma vie. (Et comme par hasard c'était le seul jour où j'avais aussi une méchante gueule de bois... Il a donc fini chez quelqu'un d'autre :cretin: ).

    - Ce n'est pas vraiment une anecdote, mais les lycéens tout intimidés qui te parlent avec moult formules de politesse et à qui tu n'oses pas dire que tu n'es pas beaucoup plus âgée qu'eux :rire:
     
  7. Paravelle

    Paravelle
    Expand Collapse
    Louve

    J'ai donné des cours de maths entre septembre et novembre, au début j'étais :d parce que j'aime bien faire cours, expliquer les choses, amener quelqu'un à réfléchir pour avoir la réponse etc donc j'étais plutôt contente d'avoir trouver une élève, puis j'ai vite fini en :goth: parce que c'était plus moi qui faisais les exos qu'autre chose :goth:
    J'ai pas trop d'anecdotes, mais j'attends de lire les vôtres :)
     
  8. PrincesseChocolat

    PrincesseChocolat
    Expand Collapse

    Depuis cette année je donne des cours d'anglais et on peut dire que je galère un peu
    J'avais un élève de 59 ans qui voulait apprendre l'anglais, on a fait plusieurs fois cours de septembre à novembre jusqu'à ce qu'il arrête totalement de donner des nouvelles. D'habitude c'est lui qui me contactait pour des leçons (parce qu'il avait un emploi du temps assez changeant donc ça évitait qu'il annule des leçons une demi-heure avant (comme il le faisait au début) (trois fois de suite quand même)). Et une semaine j'ai pas eu de nouvelles, je l'ai relancé deux fois et j'ai jamais eu de réponse. Vive la maturité, le mec à 59 ans a eu peur de m'appeler pour me dire qu'il arrêtait :facepalm:

    J'ai un élève de 15 ans avec qui ça se passe plutôt bien MAIS qui m'a posé un lapin deux fois (une fois il avait oublié qu'il avait cours au lycée et plutôt que de m'appeler pour annuler il a préféré ... ne rien faire et me dire la semaine suivante "ouais mais on fait on nous a rajouté le cours à la dernière minute" "tu pouvais pas m'envoyer un sms?" "non mais ils m'ont appelé une heure avant pour me le dire et mon téléphone marchait plus" Mais bien sûûûr) et un autre matin j'ai sonné pendant dix minutes à la porte sans réponse, et j'ai appris par sa maman (que j'ai finis par contacter car lui ne répond jamais à mes sms / dis ne pas recevoir mes mails) qu'il ne s'était pas réveillé :facepalm:).
    Du coup maintenant je préfère contacter systématiquement sa maman (et même quand elle lui dit de m'appeler il ne le fait pas, à croire que je fais peur alors qu'en vrai je suis gentille je vous jure :innocent:) et elle lui a fait payer de sa poche les deux fois où il m'a posé un lapin (du coup j'étais contente parce qu'à chaque fois j'avais passé du temps à préparer une leçon et à me déplacer quand même).

    Sinon j'ai une élève en terminale avec qui ça se passer super bien :d
     
  9. Sweeteums

    Sweeteums
    Expand Collapse

    J'ai donné des cours l'an dernier, régulièrement auprès d'un jeune de 15 ans ou quoi, au début ça se passait bien, mais plus ça allait moins ça allait en cours (il faisait le pitre etc dixit sa mère) et j'avais beau lui expliquer des choses il avait l'air de jamais vouloir bosser ni apprendre ce que je lui demandais d'apprendre. Il avait de grosses lacunes, mais je me suis sentie coupable de son redoublement parce que je me disais que j'aurais peut-être pu faire plus pour lui.... On avait que 2h tous les samedi matin, heureusement que j'aimais bien ce garçon et sa famille parce qu'ils habitaient hyper loin de chez moi en plus....
    Et en même temps je faisais un peu de soutien de manière irrégulière auprès d'un garçon de 13 ans. Je détestais y aller. La mère de famille, je n'arrivais pas à la comprendre. Elle me foutait dans le salon alors que les gamins plus jeunes et elles regardaient la télé ou sur la table de la cuisine alors que les cousins et frères et sœurs de mon élève jouaient et qu'elle-même y passait de temps en temps. Je doute que le garçon avait son propre bureau ou sa propre chambre, c'était une famille..... qui n'avait pas autant de moyens que la précédente.
    Une fois j'ai été choquée car la mère a gueulé méchamment sur le jeune et qu'elle l'a pris à part avec véhémence, dans une autre pièce...... le petit avait l'air genre traumatisé, il avait toujours un regard inquiet. Franchement je me posais des questions et je me suis demandé si je devais en parler avec le garçon, savoir si tout va bien.....
    Ils m'appellaient de temps en temps de façon irrégulière, souvent l'après-midi pour... "Tout de suite, il a un DM à rendre pour demain, vous pouvez venir non ??" Bref comme j'avais besoin de sous j'allais (même le dimanche à 15h alors que je mettais 40mn pour aller jusque chez eux argh quoi).

    J'ai eu une bonne et une mauvaise expérience.

    Puis cet été j'ai donné des "cours" de français à des étudiantes au Japon (c'était une univ pour filles) et là par contre c'était génial, mais vu leur niveau de français j'ai pas été bien loin, d'autant que j'étais présentée comme une tutrice, je devais essayer de les faire parler un max mais en même temps leur 'enseigner' la culture française, répondre à leurs questions sur la France etc....
    Là c'était un régal, mais en y réfléchissant, je m'y prendrais autrement (j'ai jamais fait de FLE on m'a lancé là-bas en mode yeepee free style).
     
  10. pattau

    pattau
    Expand Collapse

    Moi je donne des cours d'anglais à mes collègues de promotion (3ème année), et je deviens tellement compatissante avec mes profs!!
     
Chargement...