Que faire si vous êtes victime d'une agression dans les transports ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par QueenCamille, le 22 mai 2018.

  1. QueenCamille

    QueenCamille
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 QueenCamille, 22 mai 2018
    Dernière édition par un modérateur: 9 novembre 2018
    Sophie L et Polaire ont BigUpé.
    ----- Publicité -----
  2. PtitePlume

    PtitePlume
    Expand Collapse

    Ca m'est arrivé une fois, j'avais demandé gentillement à un mec de se pousser car il est était collé là où on valide les cartes.
    Point levé "ferme ta bouche, ferme ta bouche s*lope où je t'en met une..." et là je lui ai dit "non !"... A ce stade je réalise que je me suis vraiment mise en situation de danger,il me bloquait, il aurait pu avoir un couteau ou je ne sais quoi. Il a levé son point et l'a tapé contre la vitre au dessus de moi, puis il est descendu en me traitant de tous les noms. Personne dans la rame n'a bougé. Pas un geste rien. Bon on peut toujours se dire que nous on aurait fait quelque chose, la vérité c'est que la trouille paralyse, autant que le manque de trouille désinhibe parfois ** Enfin, ça m'a marqué...
     
    LovelyLexy, Penny Winkeul, Rocksteady et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. Chess Fenrir

    Chess Fenrir
    Expand Collapse

    Comme la plupart des femmes, j'ai eu mon compte de regards salaces, de frotteurs, et d'emmerdeurs en tout genre. Mais la fois où j'ai le plus flippé et où j'étais le plus en colère, c'était il y a quelques temps, à Paris.
    J'avais quitté le boulot, j'étais sur la ligne 4, qui était bien bondée. J'avais un sac à l'épaule, et un sac à chaque bras. Autant dire que je n'avais pas trop les mains libres. Et là, je sens un mec qui se colle derrière moi : je me dis que vu le nombre de personnes dans la rame, ce n'est pas étonnant. Mais évidemment.... Je sens son érection sur mes fesses, et il commence à se frotter contre moi. Vu qu'on était tous serrés les uns contre les autres, plus avec mes affaires qui me gênait, je n'arrivais pas m'en débarrasser : coup d'épaule, et de déclarer à voix (TRÈS) haute et plusieurs fois qu'il me gênait. J'espérais lui coller la honte, j'employais une méthode vu sur le Tumblr Crocodiles, mais non rien à faire.... Et là, il profite que je suis coincée pour me saisir les hanches, se frotter encore plus et me dire des obscénités à l'oreille. J'avais beau l'envoyer chier, rien à faire...
    Et c'est là que j'ai vu rouge : j'ai lâché les sacs que j'avais dans les mains, et j'ai employé une méthode apprise au Krav Maga : pivotement du buste, coup sec du coude droit dans la gorge. Le mec commence à s'étouffer en portant les mains à la gorge, et là je lui dis bien fort : "Monsieur, j'ai dis à plusieurs reprises que vous m’importuniez, alors je le redis clairement non C'EST NON, connard ! Vous dégagez à la prochaine station, ou j'appelle le conducteur qui se chargera d'appeler les flics."
    Il m'a regardé et s'est taillé. Et là, tout le monde de me dire "Oooh, bravo !" "C'était bien joué." Moi de leur répondre : "Bah oui, c'était bien joué, mais heureusement que j'ai fait quelque chose parce par une seule personne ne m'aurait aidé !!"
    Je suis sortie à ma station, toute tremblotante. Une fois calmée, j'ai vraiment regretté de ne pas avoir pris au minimum une photo du mec pour aller porter plainte....
     
    #3 Chess Fenrir, 22 mai 2018
    Dernière édition: 9 novembre 2018
    TheEvilMarmotte, LovelyLexy, Penny Winkeul et 26 autres ont BigUpé ce message.
  4. Ezryth

    Ezryth
    Expand Collapse
    Protocole fantôme activé

    @Chess Fenrir Pour avoir un proche qui va passer professeur de Krav, et plusieurs autres qui font du sport de combat, art martial, la réaction avec violence est potentiellement la pire que tu aurais pu avoir :/ Sans vouloir te blamer hein, je comprend vraiment très bien la raison, et la personne l'a clairement mérité :fleur: Mais il faut faire attention avec ça.

    Le Krav est un sport vraiment, vraiment violent et le problème c'est qu'en réagissant avec ce que tu avais appris...ben ton agresseur aurait pu lui aussi porter plainte pour coups et blessures. (Et en plus avec la tendance des gens à ne pas voir ce qu'il se passe autour d'eux, si il y avait des témoins ils auraient très bien pu dire "je sais pas, il y avait du monde, on était tous serrés et elle a pété un cable, le mec a rien fait") Parce qu'on est absolument pas censé utiliser ce qu'on apprends dans les sports de combats dans la vraie vie, même pour self defense. Qui plus est le Krav, qui peut être mortel si une prise est (un peu trop) bien faite (voire même dangereuse pour toi si tu te foire).

    Pour tout te dire, les personnes dont je te parle ne peuvent pas trop se défendre avec ce qu'ils ont appris si ils sont attaqués, parce qu'ils sont considérés comme des armes, et donc la légitime défense pourrait se retourner contre eux si il y a plainte. (Du genre "Ah il vous a fait ça ? Oui mais est-ce que ça justifie le fait d'utiliser vos années dans tel sport de combat pour le mettre dans cet état ? C'est disproportionné la plainte est irrecevable. Par contre la sienne pour coups et blessures oui").

    En général le conseil qu'ils me donnent tous, c'est de te casser loin, quitte à ce que tu sois en retard pour un rdv ou autre, et d'entrer dans un lieu avec des caméras ou le mec est bien visible (un magasin par exemple, ou un endroit dans le metro, et pareil, faut bien retenir l'heure pour signaler le taré, si possible prendre sa photo)

    Mais comme je t'ai dis, tu as bien fait de lui faire comprendre comme ça avec "juste" (:rire:) un coup de coude dans la gorge ! Ca peut passer pour "juste" ce que ça paraît être :top: J'espère que tu ne le recroisera plus jamais :fleur:
     
    LovelyLexy, Naty-chan et (utilisateur supprimé) ont BigUpé ce message.
  5. Chess Fenrir

    Chess Fenrir
    Expand Collapse

    @Ezryth : Hello ! Je comprends tout à fait ton point de vue, et je le partage aussi quand même :)
    J'en ai discuté ensuite, j'y ait réfléchi aussi... C'est vrai que ma méthode coup de coude aurait pu se retourner contre moi, le mec aurait pu répliquer, aurait pu porter plainte... Mais sur le moment, entre la peur et la colère, je n'ai pas su réagir d'une autre manière. Et pourtant, j'ai essayé avant ! J'ai tenté de me dégager, j'ai parlé fort pour que d'autres personnes puissent comprendre que ce mec m'importunait (et je pense que s'il avait porté plainte, certaines personnes - j'espère - aurait pu soutenir ma version de l'histoire).
    Mais après, je suis toujours mal à l'aise : déjà de l'agression que j'ai subi, le fait de ne pas avoir eu la présence d'esprit sur le moment d'aller porter plainte/d'avertir le conducteur/de l'avoir pris en photo/etc etc etc... On ne sait jamais trop comment réagir face à ces situations malheureusement....
    Et si j'ai commencé les arts martiaux, c'est bien pour essayer d'apprendre à garder la tête froide (ce qui n'a pas marché à 100% ici), et de me défendre contre des agressions. Après, même si on est très entraînés, il y a effectivement toujours le risque de mal gérer son mouvement, et le Krav peut être effectivement très dangereux. On nous apprend toujours à essayer de gérer la situation et d'adapter la défense face à l'agression : clairement ça ne vaut pas le coup de tuer un mec "juste" pour une main sur les seins ou les fesses (même si j'en ai parfois trèèès envie !). Dans la situation présente, je savais qu'un seul petit coup sec pouvait faire l'affaire : je n'avais pas assez d'amplitude pour envoyer toute ma force, et ce n'était pas mon intention de toute manière. Mon idée était simplement qu'il me lâche et d'attirer son attention sur le fait que "non, je n'ai pas envie de me faire tripoter par un inconnu".
    Mais je suis totalement d'accord avec toi, ça aurait pu être dangereux, de plusieurs manières différentes :)
     
    LovelyLexy, Penny Winkeul, Rocksteady et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. Sophie L

    Sophie L
    Expand Collapse
    Intersectionalité des luttes

    @Ezryth
    Je comprends ton point de vue, mais je ne le partage pas.
    C'est peut-être vrai d'un point de vue pénal (et encore, les agresseurs sexuels qui se sont fait frapper par leur victime sont-ils nombreux ? portent-ils plainte ?), de même qu'il est possible que l'agresseur riposte. Cependant je défends l'idée que la violence est nécessaire dans certains cas, quant il s'agit de légitime défense. La société nous fait intégrer très tôt que "la violence ne résoud rien" et ne nous apprend pas suffisamment à nous défendre face aux agressions. Résultats : beaucoup de femmes se retrouvent en état de sidération et subissent, tandis que leur agresseur s'en va pépère et recommence ailleurs.
    Je crois que Virginie Despentes a dit ça en interview, ou quelque chose de ce genre : " Le jour où les femmes apprendront à broyer les c... de leurs agresseurs, on verra que le taux d'agressions diminuera drastiquement".
    Alors évidemment, nul besoin d'aller jusqu'au broyage de c... (un bon coup suffit), et il faut se protéger avant tout si on a pas le réflexe de se défendre. Mais au bout d'un moment, il faut riposter si on se sent de le faire. Le mec suffoque en se tenant la gorge ? Ben il ne fallait pas agresser quelqu'un.
     
    Vernita G., Dhuoda, LovelyLexy et 8 autres ont BigUpé ce message.
  7. Ezryth

    Ezryth
    Expand Collapse
    Protocole fantôme activé

    @Sophie L

    Je t'invite à relire avec un peu plus d'attention mon message. Je n'ai absolument pas dit que la personne ne l'avait pas mérité et que "ohlala-la-violence-ne-résout-pas-tout". La personne l'a clairement mérité, de se prendre un coup de coude dans la gorge.

    Mais
    .

    C'est la pire des réactions à avoir. Enfin je l'ai expliqué plus haut et ce n'est pas un point de vue. C'est la loi. Elle est injuste, mais en attendant que les choses changent un jour, c'est la loi. Et on a des manières pour la tourner à notre avantage dans ce genre de situation pour obtenir justice, plutôt que de jouer les super-héros nous même avec un risque énorme que ça se retourne contre nous. Parce que jouer les super-héros, ça ne marche que dans les films ou les livres. La réalité elle est à chier. Éclater les burnes d'un mec pour X agression ok. Comment on fait si ledit agresseur se trouve avoir des potes pas loin et un peu ras du bulbe ? Non seulement la personne aura eu une première agression, mais en plus, elle risque plus grave à tenter de résoudre ça par la violence. Et il n'y a rien de mieux que la violence qui s'escalade pour empirer une situation pas géniale.

    En étant plus intelligent.e qu'un crétin qui trouve pas mieux à faire que de se frotter contre des gens, on a moyen de tourner ça en notre faveur.
     
    #7 Ezryth, 9 novembre 2018
    Dernière édition: 9 novembre 2018
  8. Anna 500

    Anna 500
    Expand Collapse

    L'été dernier fin juillet 23h un soir de semaine, après un dîner chez moi je raccompagne deux copines à leur voiture. Elles sont à 200 m de chez moi.
    Je précise deux points:
    J'habite un quartier plutôt calme de Paris
    Plutôt frileuse je portais un vieux jean et un pull simple raz du cou.
    Un jeune type en scooter passe sur notre trottoir ( déjà tout pour plaire), s'arrête et s'adressant à moi plus qu'à mes copines me demande une cigarette. Pas de chance coco, aucune de nous ne fume. Il s'en va, fin de l'histoire?
    On papote un peu et mes copines partent. Je rejoins mon immeuble seule tranquillement.
    J'entre dans le hall, interphone et badge d'entrée obligatoire.
    En arrivant sur mon palier je trouve stupéfaite le type au scooter encore son casque sur la tête mais en train de se masturber, bite à la main.
    Le temps d'attraper mes clefs et entrer chez moi, il s'approche en me demandant si ça m'intéresse () et si Je la trouve assez grosse pour moi.
    Le temps d'entrer chez moi me parait très long, j'ai juste réussi à bafouiller que ca ne m'intéresse pas je lui dis de dégager.
    J'appelle la police. Après avoir décrit ce qu'il s'est passé, ils me disent qu'ils ne feront rien car je n'ai pas relevl e numéro du scooter.
    Vous relevez le numéro des scooters des gens qui vous demandent une cigarette vous?
    Le lendemain au commissariat, même chose: ils refusent ma plainte et même une main courante.
    Le gars était quand même entré dans ma résidence je ne sais pas comment et savait visiblement ou j'habitais pour y être arriver avant moi après m'avoir parlé dans la rue!

    Pendant l'agression je suis restée tétanisée essayant juste de fuir en entrant chez moi.

    Je fais des arts martiaux, je suis grande et assez puissante, mais sur le moment, j'étais comme sonnée par la situation, pas un instant je n'ai pensé à me défendre.

    J'ai eu peur plusieurs jours ensuite, vu qu'il pouvait entrer dans mon immeuble visiblement.

    Et je suis écœurée par l'accueil de la police.
     
    zazouyeah, narvali14, TheEvilMarmotte et 12 autres ont BigUpé ce message.
  9. Sophie L

    Sophie L
    Expand Collapse
    Intersectionalité des luttes

    @Ezryth
    Et moi, je n'ai pas dit que ce fameux "oh là là la violence ne résoud rien" ("oh là là"?...) vient de toi spécialement, mais de la société en général. Je n'ai pas non plus dit que tu penses que l'agresseur ne l'a pas mérité. Relis bien, toi aussi.
    J'ai dit que je comprends tes arguments, que je sais que c'est la loi. Mais je ne partage pas ce point de vue.
    Celles qui se sentent en capacité de se défendre doivent le faire, ça c'est ce que je dis. L'intelligence ou le manque d'intelligence n'ont juste rien à voir avec ça. Il s'agit d'une réaction réflexe.
     
    Dhuoda et Penny Winkeul ont BigUpé.
  10. Sophie L

    Sophie L
    Expand Collapse
    Intersectionalité des luttes

    @Anna 500
    L'accueil de la police aété minable, désastreux. Je ne comprends pas qu'ils n'aient pas pris la peine de recueillir ta déposition. C'est scandaleux. Ça ne devrait pas arriver, ces policiers n'ont pas fait leur travail.
    Mon ancien prof de boxe nous avait dit qu'effectivement, même si on est de grande carrure ou bon en sport de combat, ça ne nous empêche pas d'être tétanisé.e le jour d'une agression. Il nous a également expliqué que le mieux est de se barrer d'une situation dangereuse quand on le peut (on ne sait jamais si la personne en face est psychotique ou non, si elle va maîtriser sa force, etc). Il nous a également dit : "si vous êtes amenés à riposter, faites-le en un coup efficace, et barrez-vous". Il nous a également informé qu'utiliser des arts martiaux hors salle de sport pouvait se retourner contre nous.
    Je pense que le mieux est de faire confiance à ses réactions : fuir, repousser quelqu'u, frapper un grand coup si besoin.
    Et ne surtout pas culpabiliser si on ne réagit pas à cause de la sidération.
     
    zazouyeah, narvali14, Chess Fenrir et 5 autres ont BigUpé ce message.