Question (pas si) con Qu'est-ce que la féminité ?

Sujet dans 'Questions (pas si) cons' lancé par Batcindy, le 7 avril 2016.

  1. Batcindy

    Batcindy
    Expand Collapse

    Bonjour les Madz,
    voilà, je me suis toujours posé pa mal de questions sur la féminité, et je m'en pose de plus en plus en lisant des forum sur la non-binarité, j'ai lu pas mal de choses sur des gens qui tentent de se définir (garçon? filles? trans? genderfucker ? mi-garçon ?:ko:) mais personnellement avant de me mettre dans ce genre de cases, j'aimerai bien savoir ce qu'est la féminité (et la masculinité) ce qui semble être une évidence pour tout le monde d'ailleurs O.O
    Si c'est si évident, que quelqu'un m'explique ^^ :hesite::dunno:
    La société considère qu'il faut s’épiler, se maquiller, porter des talons, avoir les cheveux longs (ect) pour être belle et féminine... Je suis peut être à côté de la plaque, mais pour moi ça n'a rien à voir O.O la coquetterie et la féminité sont elle réellement liées ? Et dans quelle mesure ?
    J'ai une amie qui préfère parler de personnalité "lunaire" ou "solaire" ça vous parait plus pertinent ?
    Est-ce que pour vous la féminité est différente chez les femmes qui ont des enfants ?

    ...ça fait beaucoup de questions, c'est un vaste débat :halp: j'espère recueillir pleins de points de vus de personnes différente et de tous bords :)
     
    Lowell et Lis ont BigUpé.
  2. lueure

    lueure
    Expand Collapse
    bouing bouing

    ya la féminité dans les magazines et la féminité dans la rue.

    moi je me sens féminine avec mes baskets et mes grosses rondeurs ;)

    tes questions sont pertinentes..:v:
     
  3. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    @Batcindy j'ai eu la même interrogation pendant très longtemps. Je pense qu'on ne parle pas ici de la féminité tirée des stéréotypes ("t'es pas féminine en pantalon, mets donc une jupe à fleurs roses" exemple extrême), mais plutôt d'une essence féminine. Perso, la question c'était plutôt "qu'est-ce qui fait que je me ressens comme une femme et non pas un homme" ou encore "qu'est-ce qui fait que je me sens plus féminine certains moments et plus masculine à d'autres".

    A mes yeux, la féminité c'est une relation à soi-même. Du coup y'a une question d'acceptation de soi. Je me sens féminine si j'accepte la féminité en moi.
    Et donc c'est, pour ma part, quelque chose lié à son intimité (physique certes, mais surtout psychique) et non à l'apparence.
    J'ai conscience que ce que j'ai écrit est vague, mais je vois pas mieux pour l'instant.
     
    Querencia, Babitty Lapina et Isjaki ont BigUpé ce message.
  4. Dame Verveine

    Dame Verveine
    Expand Collapse
    comme un posca dans les mains du Caravage

    C'est une question compliquée qe j'ai décidé d'arrêter de me poser.
    Je me sens femme. Donc pour moi, tout ce que je suis et fais est féminin. Donc si je mage salement un gros burger, c'est féminin, puisque je suis une femme et que je le fais :drama:

    En fait, il y a une différence entre le mot féminin comme "adjectif caractérisant des actes faits par une femme" et comme "adjectif caractérisant les actes que la société attend plus d'une femme". Sauf que qui est en droit de déterminer que ce doit faire une femme ou pas ?
     
    Luonnotar, Growing Entish, Babitty Lapina et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. Isjaki

    Isjaki
    Expand Collapse
    Le gras, c'est la vie.

    C'est vrai que d'emblée, si on me parle de "féminité" je vais avoir une vision de quelque chose de délicat, ce qui est parfaitement stéréotypé... mais en y réfléchissant un peu plus, je suis entièrement d'accord avec @Dame Verveine : est féminin tout ce qui est accompli par quelqu'un qui se sent femme.

    Mais du coup est-ce qu'on devrait parler de "masculinité" pour tout ce qui est fait par un homme qui se sent homme (sans rentrer dans les clichés de grosse virilité) ?
     
    Dame Verveine a BigUpé ce message
  6. Dame Verveine

    Dame Verveine
    Expand Collapse
    comme un posca dans les mains du Caravage

    @Tcepa ben en fait, ce mot n'a pas de sens pour moi, de base. Je ne comprend pas à quoi il sert.
    Dans sa définition la plus courante, il ne désigne pour moi qu'un ensemble de stéréotypes auxquels une femme devrait adhérer pour être une vraie femme. Du coup ça m'énerve, du coup je trouve ça intéressant d'essayer de se réapproprier le mot autrement.

    Peut-être que le féminité c'est la "façon d'être femme". Du coup, avoir les cheveux courts, c'est une forme de féminité différente du stéréotype. Et du coup il y aurait autant de féminité qu'il y a de femmes...
     
    Gia_Juliet, Growing Entish, Babitty Lapina et 4 autres ont BigUpé ce message.
  7. Nyu_

    Nyu_
    Expand Collapse

    Trop forte ! Ca me semble être une définition parfaite.. :puppyeyes:
    Surtout que la "façon d'être " englobe tous les comportements, les attitudes, les décisions faites par quelqu'un, donc c'est vraiment cohérent !

    Non c'est 1h30 du matin et je n'ai pas grand chose de plus constructif à dire, j'éditerai si un jour ça vient. :cretin:
     
    Gia_Juliet et Dame Verveine ont BigUpé.
  8. Meligood

    Meligood
    Expand Collapse
    Grumph.

    Salut,

    Je me permets de répondre à cette question puisque je me la suis énormément posé: qu'est-ce que ça veut dire être "féminine" ? En effet, on m'a toujours définie comme un "garçon manqué" (bonjour la violence de cette locution figée au passage) et je n'ai jamais compris ce que voulait dire "être féminine".
    J'en suis venue à la conclusion suivante (attention, c'est personnel): la féminité et la masculinité sont deux concepts entièrement inventés socialement ayant pour but de nous imposer des modèles sociaux stéréotypés.
    Je ne fais personnellement aucune différence entre les femmes et les hommes, je ne peux donc pas décemment défendre que les concepts de féminité et de masculinité font référence à quelque chose d'inné.
    Enfin voilà en ce qui concerne mon avis, mais je sais très bien que celui-ci est minoritaire et est aussi lié au fait que je ne me sens pas femme ni homme, je ne me sens rien du tout.
     
    Growing Entish, Lunafey, Endless et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. Batcindy

    Batcindy
    Expand Collapse

    ça me parle, c'est exactement comme ça que je vois ma féminité :)
    Cela dit, on me fais souvent sentir que je suis à côté de la plaque sur le sujet :red:

    c'est intéressant de parler de stéréotypes, d'ou il sortent ceux là ? :annoyed: vêtements (stéréotypé), maquillage, épilation... En fait pour moi ces artifices auraient plutôt tendance à mettre une distance entre mon image et moi (du coup niveau acceptation de soi c'est bofbof, et je ne me sent pas du tout féminine si je me plie aux stéréotypes de la féminité)... Tout un paradoxe:hesite:

    Mais je plussoie tellement :puppyeyes: une fille assé sûre de sa féminité pour faire ce genre de choses je trouve ça tellement cool (et sexy:hesite:). Idem pour le gars capable de porter des robes (par exemple) sans avoir l'impression de remettre en cause leur virilité.

    OK...nouvelle question : Qu'est-ce qu'une femme ? :troll:

    Pour ce qui est de l'emploi même du mot...Personnellement je suis rarement amenée a qualifier une personne ou un comportement de féminin ou Masculin, mais lorsqu'il sagit d'analyser un travail graphique ou plastique ce sont des mot qui reviennent et c'est difficile a expliquer:halp: (déja l'analyse d'oeuvre c'est délicat...) est-ce qu'il est là encore question de stéréotype ou est-ce plus pertinent que ça ? (je n'ai aucun recul sur la question pour le coup:dunno:)
     
    Dame Verveine a BigUpé ce message
  10. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    @Dame Verveine j'aime bien ta définition de la féminité comme "façon d'être femme", ça permet d'englober des réalités très différentes. Même sans parler de goûts personnels, ou de norme/originalité..., on peut aussi se dire que selon les cultures, les codes de la féminité sont parfois assez différents.

    @Meligood mais la féminité est une construction. Comme beaucoup de concepts qu'on manipule au jour le jour, ça n'empêche pas de vouloir les définir. Et ça n'empêche pas qu'ils aient une résonance dans notre quotidien.

    Après ce que j'ai essayé d'exprimer c'est que la féminité, pour moi, ne repose pas dans les codes extérieurs (auxquels on se plie ou pas). Exemple de code : la féminité, c'est la douceur, les couleurs pastels, les traits délicats, l'absence de poils... ça ce sont des codes, qu'on appelle aussi stéréotypes, mais la féminité est une notion qui prééxiste à ces codes-là. D'autres époques, d'autres cultures, et le code change.

    D'où la question de l'auto-définition. La féminité, c'est le rapport que j'entretiens avec mon identité de femme. Après, c'est sûr que, comme nous vivons dans une société binaire, la féminité va avoir tendance à se définir par opposition à la masculinité. Je ne sais pas encore comment, mais c'est binarité ne peut pas être insurmontable.

    Chose amusante, j'ai demandé à mon cher et tendre, qui parle volontiers de sa "part féminine", ce que serait la féminité pour lui. Après tâtonnements, et après avoir dépassé les clichés et stéréotypes, on en est arrivés au fait que "sa" féminité c'est d'avoir par moment, une empathie voir une identification au genre féminin, exacerbée par l'idée qu'il aurait bien pu naître femme, qu'il s'agit d'un hasard de la nature s'il est né homme.
     
    Dame Verveine a BigUpé ce message
  11. Ammet

    Ammet
    Expand Collapse
    Joli troufignon

    Je déteeeeeeeste le mot "féminité".
    Pour moi il a toujours renvoyé à une injonction à rentrer dans les "codes" sociaux, les exigences d'apparence liées au fait que je sois une femme (cis).
    En fait j'ai l'impression qu'il faut distinguer deux choses :
    D'une part, la féminité entendue en tant que norme sociale dans une vision très sexiste des choses, être délicate, parfumée, maquillée, épilée, croiser les jambes en s'asseyant, whatever.
    D'autre part, la féminité que tu ressens et qui serait plus de l'ordre de ce que dit @Dame Verveine : relève de ta féminité tout ce que tu accomplis en tant que femme ?
     
    Growing Entish, Neyane, Dame Verveine et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  12. Mellys

    Mellys
    Expand Collapse

    La féminité telle qu'on l'entend d'une manière générale se définit en effet suivant l'image que la société se fait de la femme, suivant ce qui caractérise une femme par rapport à un homme au sein de la société.
    Je pense que le concept de la féminité est quelque chose qui évolue avec la société.
    La vision de la féminité aujourd'hui, à l'époque de nos parents ou de nos grands-parents a évolué, et heureusement.
    D'une même manière, cela dépend également de la culture. Les critères de féminité ne sont pas les mêmes chez nous qu'en Inde ou en Afrique.

    Ce qui dérange la dedans, c'est l'impression qu'il faut rentrer dans une case. Si on est une femme, il faut avoir des formes, s'habiller en mettant en valeur nos atouts féminins (sinon c'est pas féminin, mais pas trop sinon c'est plus féminin c'est vulgaire), faire un métier féminin (infirmière, institutrice, secrétaire?), ...
    Sauf que non, personne ne correspond à une case, et puis on s'en fout un peu de rentrer dans la case non? tant que ce qu'on fait, ce qu'on est nous correspond.
    Personnellement, je ne me pose jamais la question "est-ce que c'est féminin?". La seule question qui compte c'est : "est-ce que c'est moi? Est-ce que ça me convient?"
     
    Neyane a BigUpé ce message
Chargement...