Question (pas si) con Relation Inter-communautaire

Sujet dans 'Questions (pas si) cons' lancé par Eilinel Myrdun, le 29 février 2016.

  1. Eilinel Myrdun

    Eilinel Myrdun
    Expand Collapse
    ...

    ...
     
    #1 Eilinel Myrdun, 29 février 2016
    Dernière édition: 29 octobre 2017
    Iris Hexa et OLDB ont BigUpé.
  2. Diophantienne

    Diophantienne
    Expand Collapse

    Je vais désigner le mot 'nigga' par 'le mot en n' si tu veux bien.
    J'imagine que tu connais l'origine de ce mot ? (pour celleux qui ne savent pas il dérive directement d'un terme déshumanisant et violent utilisé pour désigner les personnes noires) Aussi l'utiliser pour parler de soi quand on est noir·e, c'est se réapproprier le mot de sorte que les gens ne peuvent plus te blesser avec. Mais l'utiliser quand tu n'es pas noir·e donc pas une personne visée par l'insulte, ça perpétue juste son usage violent et déshumanisant.

    La négrophobie n'est pas exclusive aux personnes blanches. Et donc, il arrive qu'un argument sur la position des personnes blanches vis-à-vis de la culture noire/des personnes noires, reste vrai quand on remplace 'personne blanches' par 'personnes racisées non-noires'.

    Pour répondre à ta question, ça dépend vraiment des discussions. Sur le port de tresses africaines (et plus généralement quand on parle de la culture noire), là, je pense qu'on distinguera personnes noires et personnes non-noires. Sur le manque de représentation des personnes noires dans les médias, dans la mesure où ce ne sont pas les personnes racisées non-noires qui dominent le paysage, la discussion sera plutôt orientée personnes racisées/personnes blanches.

    Je finirai juste en disant que dans tous les groupes que tu as cités (arabes, asiatiques, natif·ve·s américains) il y a aussi des personnes noires (parce que métissage, tout ça) et faudrait pas faire comme si ces personnes n'existaient pas :)
     
    Growing Entish et Azurhibis ont BigUpé.
  3. Diophantienne

    Diophantienne
    Expand Collapse

    @Jane Cassel ah mais je ne dis pas que la relation personnes noires / personnes blanches est la même que personnes noires / personnes racisées non-noires. La suprématie blanche s'appuie énormément sur la négrophobie et donc oui, il y a des spécificités à la relation entre personnes noires et personnes blanches.

    Les relations entre les différentes communautés racisées sont complexes. Deux exemples :
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Growing Entish, Azurhibis, Eilinel Myrdun et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Iris Hexa

    Iris Hexa
    Expand Collapse
    Testeuse de matelas, de cookies et de chats

    Je pense à un cousin du mot en "n" : Les Japonais n'aiment pas qu'on les appellent les japs, car c'est ainsi qu'ils étaient appelés pendant la guerre qui les opposait aux USA si je ne me trompe pas. Du coup ils préfèrent JP par écrit. Sauf que bah jap c'est le diminutif de japonais donc beaucoup le disent sans savoir ou avoir de mauvaise intention =s
     
    Azurhibis et Eilinel Myrdun ont BigUpé.
  5. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    Je suis loin d'être experte en la matière mais des différences il y en a plein, le nombre, 12 millions (et ca c'est qu'autour de l'Atlantique, je sais pas ce qu'il en est pour le reste du monde, e.g. vers l'océan indien). Il me semble que les esclaves des peuples d'Afrique de l'ouest étaient des prisionniers de guerre, alors qu'on a juste acheté des gens parce qu'on avait besoin de main d'oeuvre pour faire du fric et que c'était facile à justifier parce qu'ils n'étaient pas chrétiens. Il y a le fait que nos sociétés occidentales, les plus puissantes (au moins culturellement) au monde, doivent leur richesse et leur pouvoir à ce commerce et la colonisation. Le fait que les noirs subissent ce qu'il y a de pire dans le racisme systémique (je pense) est un héritage de ca.
    Les affirmations du type "les arabes le faisaient aussi" et "c'est les Africains qui vendaient les esclaves" bah ca sert souvent à minimiser l'importance de tout ca, à carrément remettre la faute sur les autres (des gens racisés, tiens tiens).
     
    Babitty Lapina, Diophantienne et Eilinel Myrdun ont BigUpé ce message.
  6. Lamina

    Lamina
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Hello ! Juste pour ce passage, je dois avouer que cette argument me met toujours mal à l'aise parce que j'ai l'impression qu'on veut relativiser et diminuer l'importance de l'esclavage par les blancs en sortant l'argument des "arabes" et "des noirs qui se vendent entre eux".
    - Comme on l'as dit plus haut, la notion d'esclave est différente en Afrique (en tout cas de l'ouest) et dans le monde occidentale. Encore aujourd'hui, par exemple dans les sociétés maliennes ou sénégalaises il existe des castes (donc des strates de la société ) et dans ces castes il existe la caste des esclaves , des nobles, des forgerons etc etc qui visaient avant tout a organiser la société (et qui plus ou moins scellait ton destin, si tu es de la caste des nobles tu ne peux pas devenir griot, si tu es un grito tu ne peux pas faire les mêmes taches que les esclaves (qui sont dans cette conception il me semble plus des hommes à tout faire etc)). Je connais pas super bien le système mais il fonctionnait jusqu'a récemment globalement comme cela (et encore aujourd'hui tu peux tomber sur des gens qui se définissent comme komés cad esclaves ou horés cad nobles).
    - Enfin avec le monde arabe, comment dire ? :cretin: En gros, ce sont strictement les mêmes relations qu'avec "les blancs". Déja petit point, oui on parle bel et bien de l'esclavage par les arabes et beaucoup plus ces dernières années (mais pour moi j'y vois plus une tentative de se dédouaner pour ne pas trop se donner le mauvais rôle) mais ce qui fait que ça a été peu connue et reconnue c'est que tout cela s'est plutôt passé en Afrique de l'Est et dans les colonies de l'Ocean Indien lieu ou il n'y avais pas ou peu de colonisateurs français (enfin sauf à quelques endroits mais l'afrique de l'est est de mémoire majoritairement anglophone). Et globalement aujourd'hui dans le monde arabe il existe un racisme envers les noirs qui intéresse peu mais qui est totalement effarant, je ne connais pas un proche qui soit revenue d'un pays arabe sans m'en faire part (et je parle bien d'un pays arabe au sens large ) - sauf peut être pour Oman et encore. Beaucoup sont traités tout simplement comme des esclaves et sont de facto surnommés comme cela (être appelé abid quand on est noir n'est pas flatteur par exemple). Après je dirais qu'il y a aussi le tabou de l'islam qui fait que cette question est contournée magistralement. Parce qu'il existe de nombreux pays d’Afrique musulmans, des pays africains arabes (et la on peut discuter de leurs arabité mais passons :yawn: - comme le Soudan, la Lybie, les Comores, Djibouti aussi je crois ) et des arabes noires et les relations , sous prétexte que tout ce monde la est musulman nous serions censés être égaux or c'est tout à fait faux. Il existe de nombreux actes de violences racistes subis par les noires dans le monde arabe (et ça se manifeste aussi un peu en France via le phénomène des beurettes à Khlel, cad de ces filles souvent maghrébine qui ont l'outrecuidance de se caser avec des mecs noirs). Bref, globalement les relations noirs/"arabes" sont très complexe.
     
    LuluDesBois, Aneyashi, Diophantienne et 6 autres ont BigUpé ce message.
  7. Lamina

    Lamina
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    @Jane Cassel Oui c'est un peu le souci, quand on sous entend communauté noire on est souvent USA centré alors que des noirs il existe en France et en Europe même. Par contre, dans le sens communauté comme aux USA les différences et les fossés culturels qui se trouvent entre chaque peuple originaire des pays d'afrique ou caribéen empêche , pour moi, au mot communauté d'avoir une certaine pertinence dans ce cas. Enfin, on va dire que ce qui nous réunit est le fait d'être identifié comme étant noire et d'avoir subit le colonialisme et ou l'esclavage (et d'une certaine façon d'en payer encore les frais aujourd'hui).
    Le coup des arabes non musulmans est savoureux :yawn:, bon il faut aussi reconnaitre que les distinctions raciales n'ont pas non plus le même sens qu'aujourd'hui (par exemple beaucoup de sultans de zanzibar musulman et esclavagiste sont noirs mais reconnus comme arabe ). D'ailleurs tu me rappelles qu'en relisant les milles et une nuit j'avais été choqué par l'image de l'homme noir à l'intérieur qui est raciste (en gros ils ne pensent qu'a coucher avec leurs patronne arabe et ne pensent qu'a ça ).
    Pour ce qui est de la question du racisme anti noire en Tunisie, j'étais tombé sur cette femme qui m'avait fait prendre conscience de l'ampleur du probléme , mais en général quand tu tombes sur ce genre de sujet les personnes sont souvent aveuglés et refusent carrément l'existence de ce type de problème.
     
    Diophantienne et Eilinel Myrdun ont BigUpé.
Chargement...