Si femme au volant, alors mort au tournant ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 18 mars 2013.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Caliodë

    Caliodë
    Expand Collapse
    Oh Yeah !

  3. Tapioca

    Tapioca
    Expand Collapse
    -

    OK, j'ai un peu de mal à me garer quand j'ai peur de faire attendre les voitures derrière moi, mais en attendant qui c'est qui a foncé dans la barrière de sécurité sur la route ? C'est mon chéri ! :XD:

    C'est vrai que les gens (hommes ou femmes) qui aiment dire que les femmes conduisent mal, ça m'énerve au plus haut point.... Et je rappelle que dans les faits divers, les jeunes bourrés qui finissent dans le fossé sont presque toujours des hommes, que ceux qui klaxonnent ou accélèrent au feu orange/rouge sont très souvent des hommes aussi...

    Faut arrêter de se faire cataloguer comme ça ! ouais je suis en mode révolte là :bomb:
     
  4. Hole

    Hole
    Expand Collapse

    Merci pour cette analyse. Cependant, l'interprétation des chiffres est potentiellement foireuse.

    Partant du constat que les conducteurs impliqués dans des accidents de la route sont composés d'1.8 fois plus d'hommes que de femmes...

    On a deux hypothèses :
    - Soit le nombre d'hommes conducteurs est plus d'1.8 fois supérieur au nombre de femmes conductrices - et dans ce cas, ils sont meilleurs au volant.
    - Soit il est inférieur à 1.8 - alors, nous sommes plus prudentes.

    Et donc deux questions :
    - En prenant en compte le temps et la distance de conduite, quel est le ratio hommes-femmes parmi tous les conducteurs ?
    - Est-ce que "concernés par les accidents de la route" veut dire "conducteurs responsables de l'accident" ?
     
  5. Ysia

    Ysia
    Expand Collapse

    J'adore conduire et je pense être une bonne conductrice. Mais je dois avouer que je déteste faire les créneaux, même si au final j'y arrive. Je sais que j'ai peur de le rater et de devoir recommencer, que les autres automobilistes ou piétons me regardent et se disent "ah c'est une femme, elle a du mal c'est normal". J'ai tellement envie de leur clouer le bec en réussissant un créneau parfait.. sauf que bien souvent j'essaye de trouver une place "facile" pour ne pas prendre le risque de me planter et de renforcer le stéréotype de la femme au volant. Evidemment je sais que sans pratique ça va être difficile d'avoir plus confiance en ma capacité à faire des créneaux.
     
    Sabsoub a BigUpé ce message
Chargement...