Si les sitcoms étaient ré-écrites par des féministes...

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 30 décembre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. MookieA

    MookieA
    Expand Collapse
    HA-HA-HOLIDAY [I]yeee :headbang:[/I]

    Si ces deux corrections là ne sont pas de l'humour... alors j'ai un humour bien bizarre parce que je me suis mise à pouffer de rire toute seule devant mon ordinateur :rire:

    J'aime bien la démarche, même si je trouve la conclusion assez pessimiste.
    Des clichés sexistes (considérés comme "ressorts comiques") qui ne me font pas rire et me donnent plutôt envie de jeter mon ordinateur par la fenêtre (en espérant que les personnes responsables du scénario soient en dessous de ma fenêtre) :
    • La féministe castratrice, moche, poilue, etc. Si ce cliché n'est pas une raison importante derrière certaines femmes qui disent "je ne suis pas féministe", éclairez-donc ma lanterne... :goth:
    • La jalousie féminine (souvent doublée de slut-shaming). Oh, c'est pas bientôt fini de nous dresser les unes contre les autres, en montrant à côté le "bro-code" trop cool ? Combien de fois ai-je entendu (ou ai-je moi même pensé) "pff de toutes façons, les filles, elles ne font que se donner des coups de couteau dans le dos" :slap:
    • La blonde débile vs. la brune tentatrice. :mur:
     
    LovelyLexy a BigUpé ce message
  3. Ana-Esperanza

    Ana-Esperanza
    Expand Collapse
    Nope.

    C'est quand même vachement sorti du contexte.
    Pour A to Z ("basically she's a whore") c'est une insulte qui veut dire "cette fille est géniale, je n'ai aucune chance contre elle pour sortir avec tel type" (mais je vous accorde que c'est mal dit). Pour Selfie, c'est vrai que la fille était une incompétente notoire et utilisait son charme, et le mec l'aide à devenir une personne avec de la substance (de toute façon, toute cette série est à jeter)
     
    AncienneMembre_9 a BigUpé ce message
  4. Polly Maggoo

    Polly Maggoo
    Expand Collapse
    .

    Déjà, il faudrait supprimer la moitié du ressort comique de Friends :cretin: (et pourtant j'adore cette série :halp: )

    Et le scandale de How I Met Your Mother, c'est quand on découvre la vie amoureuse de la mère :goth: Avant Ted, elle était si pure que la seule raison pour laquelle elle a eu deux copains c'est parce que le premier a eu un accident, et bien sûr AUCUNE aventures entre ses deux histoires d'amour. Alors que Ted, on l'a vu multiplié les histoires, sérieuses ou non, pendant 9 saisons. Ben oui c'est "la mère" quand même, faudrait surtout pas qu'elle ait eu une vie :scream:
     
    Dame Andine cogite, babooz92i et Denderah ont BigUpé ce message.
  5. TinkLady

    TinkLady
    Expand Collapse

    Bien d'accord avec Polly Maggoo sauf que... la mère dans How I Met est beaucoup plus jeune que Ted. Quand on la voit pour la première fois elle fête ses 23 ans, un truc comme ça, et c'est à ce moment là qu'elle perd son fiancé (et qui sait, ils étaient peut-être ensembles depuis leurs 18 ans, comme Marshall et Lily, ou depuis plus jeunes) et ensuite, je pense qu'effectivement le fait de perdre comme ça son fiancé, bah ça peut t'empêcher d'avoir des aventures ou plus pendant un bon bout de temps. C'est justement parce qu'elle "a une une vie" sous la forme d'une expérience plutôt traumatisante qu'elle a moins enchaîné les histoires que Ted. Et puis de toute façon, Ted est un stéréotype, une métaphore de la personne (mec ou fille) ayant envie de trouver the One, et qui met du temps à la trouver (du temps et des conquêtes; pas forcément autant que toutes celles de Ted, mais bon, la série serait moins drôle sans), plus de temps à la/le trouver que d'autres stéréotypes de personne ayant envie de trouver the One et qui l'ont trouvé vite (Marshall et Lily).
     
    Patriarcaca et LovelyLexy ont BigUpé.
  6. LovelyLexy

    LovelyLexy
    Expand Collapse

    Pour How I met Your Mother, j'ai déjà parlé de ma fan fin sur la VPS et je me permets de la remettre:
    -Barney et Robin ne divorcent pas. Par contre, vu qu'il s'est vengé du mec qui lui avait volé sa fiancé, il démissionne, pour être le plus possible avec Robin ( même si sa carrière à elle s'envole). Par contre Lily, qui est restée aux US pour Marshall et a eu un second enfant qu'elle désirait du bout des lèvres déprime encore plus (cf son monologue sur le fait qu'elle souhaiterait prendre un sac, s'enfuir et ne plus être mère)
    -Ce qui suit est du pure fangirlisme, donc n'est pas nécessaire à l'intrigue: Robin est enceinte, mais, comme son mari est déjà homme au foyer cela ne l'empêche pas de continuer sa brillante carrière? Néanmoins, ils discutent calmement et en adultes des différentes possibilités. Leur bébé est une fille (jouée par les adorables jumeaux de NPH, et le fangirlisme est que j'adore le voir avec des enfants, fin du fangirlisme) qui grandit pour devenir une féministe fan de hockey ( et papa ne fait pas même slut shaming que dans la série originale)
    -Tracy a beaucoup plus de caractère et elle et Ted forment un couple plus égalitaire qu'il ne le prévoyait
    -Marshall n'arrête pas de se moquer d'eux, mais Lily, voyant que d'autres types de couples, moins traditionnels et oppressants que le sien, finit par craquer ( son burn out remplaçant l'annonce du divorce/de la mort de la mère pour le côté "choc") et quitter Marshall en lui laissant les enfants
    -Celui ci ne voit pas ses torts pendant des années, mais finit par les comprendre en entendant le discours de fin d'études de Genny ( la fille de Barney et Robin, OUI je lui ai même donné un nom, Genevieve Loretta, et J'ASSUME) où elle présente sa mère comme son modèle. Il rejoint Lily ( devenue une artiste reconnue), lui demande d'essayer à nouveau.
    -Et Ted racontait son histoire à ses enfants en attendant que leur mère revienne d'un rendez vous pro pour se rendre au remariage de Marshall et Lily ( la série finissant presque comme elle a commencé)
    (désolée pour le pavé, mais je ne maîtrise pas encore la fonction spoiler)

    Plus sérieusement, cet article est, comme toujours, très juste; je serais curieuse de voir, si les sitcoms étaient vraiment ainsi, comment ils changeraient les mentalités ( certains sociologues pensent notamment que voir un président non blanc compétent et charismatique dans 24 a joué un rôle dans l'élection d'Obama, par exemple...)
     
    Denderah et Songi songi ont BigUpé.
  7. MAAAL

    MAAAL
    Expand Collapse
    Jurassic emergency !

    Ça aurait pu être drôle, mais j'ai plutôt du mal avec les blagues sr des choses sorties de leur contexte. Alors autant elle aurait voulu faire une blague méchante et gratuite, ça passerait, mais pour une vidéo censée porter un véritable message, pas trop.
    Je ne connais pas les autres mais pour Selfie justement, c'est ce que la série dénonce. C'est clairement maladroit par moment, en particulier durant les premiers épisodes. Voire dans le pilote (dont sont extraites les images), Eliza se met à changer pour correspondre à la fille sage qu'on attend qu'elle soit, avec encore le cliché de la fille traumatisée. Mais par la suite, j'ai trouvé ça très bien qu'elle prenne davantage conscience de l'état des choses sans pour autant se changer elle-même. Et puis bon, big up à l'épisode où Charmonique rencontre son amour de lycée devenu pasteur et qu'elle finit par remettre à sa place parce qu'il juge son mode de vie de mère célibataire ! :d
     
    LovelyLexy a BigUpé ce message
  8. Dame Andine cogite

    Dame Andine cogite
    Expand Collapse
    hors des sentiers battus, et avec d'autres chaussures

    Je ne connais pas ces séries, mais why not pour la démarche.
    Par contre, la version dite "féministe" - "Hey, quand on a des atouts, pourquoi se priver ?!" - me pose question...
    Les atouts d'une femme sont donc son physique? (ça me rappelle les "atouts de NVB")
    Celles qui ne correspondent pas aux standards de beauté doivent donc "se priver" (bien se couvrir, être discrètes...) ?
    J'aurais préféré un "Hey, et si on laissait chacun-e s'habiller comme il/elle l'entend ?"
     
    MAAAL, Denderah et LovelyLexy ont BigUpé ce message.
  9. LovelyLexy

    LovelyLexy
    Expand Collapse

    Ca m'avait aussi dérangé car il y a encore une grosse vision normée de ce que chacun doit porter ( qui est très souvent liée au sexisme, car les injonctions sont présentes pour les hommes, mais moins...): *agisme, grossophobie, thinphobie, slutshaming... Ta version est nettement meilleure.
     
Chargement...