Sidaction 2010

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Flo, le 26 mars 2010.

  1. Flo

    Flo
    Expand Collapse
    Reine Paillettes

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Sidaction 2010.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis ;)
     
  2. Cherry Bomb

    Cherry Bomb
    Expand Collapse
    AnimeuZ Mode

    Comme pour le cancer, j'envoi une petit sms. Je sais pas pourquoi mais si je ne le fais pas je culpabilise !! Allez savoir pourquoi !!
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Quand je pense que pour le Téléthon, les chaines publiques prévoient des programmes pendant toute la durée de l'évènement (et je parle pas des actions des citoyens), alors que pour le Sidaction, on en entend parler 5 minutes au JT, entre le nouveau parti politique de Dominique De Villepin et les élections régionales en Corse et que le Sidaction va récolter 7 millions d'euros quand le Téléthon en récolte presque 100 millions, vraiment, ça m'écoeure.

    Sinon, je donne tous les mois, c'est vraiment une cause qui me tient à coeur.
     
  4. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    Surtout quand on voit ce qui a été débloqué "inutilement" pour la grippe A. Ça prouve que quand l'Etat veut, il peut un minimum.

    J'ai donné au Sidaction (je donne mensuellement aussi) mais je l'ai fait par automatisme...
    Et aussi ça me saoule que ça tourne au divertissement pur et dur. On ne parle pas du sida, on fait chanter Pascal Obispo et on demande à Anne Roumanoff de faire un sketch.
    Je ne crois pas au pathos ou aux explications scientifiques pur et dur mais on peut peut être trouver un juste milieu. En fait on ne parle même plus du Sida.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest


    C'est quelque chose qui me choque énormément aussi. Aujourd'hui, on a si bien intégré l'idée que le sida se soigne qu'on en oublie ceux qui continuent à en mourir.
    J'ai eu un cours l'an passé sur le Sida, et au final, on parle très peu de la maladie en elle même. On parle de la séropositivité, des traitements, mais à peine de la maladie en elle-même, des effets secondaires lourds du traitements, etc. Cette maladie est banalisée à un point affolant.
     
  6. Marie Obrigada

    Marie Obrigada
    Expand Collapse
    en construction...

    Je trouve également que l'on parle trop peu du Sida. J'ai l'impression que désormais on part du principe que tout le monde sait comment s'en protéger, sans penser que d'une le savoir c'est bien, le faire c'est mieux. Et deuxièmement, que les enfants grandissent, deviennent de jeunes adultes qui ne savent pas forcément comment se protéger si on ne leur dit pas. Le sexe est omniprésent dans notre société, mais les messages de prévention n'existe presque plus. A France Inter, un fabriquant de préservatifs racontait qu'on lui avait refusé une distribution gratuite de préservatifs par peur que les jeunes fassent des bêtises avec... La société actuelle deviendrait-elle puritaine et trop bien pensante pour envisager que jouer avec un préservatif s'est apprendre à s'en servir, pour ne pas voir qu'à partir d'un certain âge les jeunes peuvent avoir une vie sexuelle et doivent donc être informés ?

    Je donne à l'association Aides tous les mois, mais je me demande il semblerait qu'il n'y ait pas assez d'argent pour financer la prévention, les soins, l'accompagnement des malades et de leurs proches. Des choix ont probablement été faits, mais c'est dommage de constater que le Sida semble presque oublié, alors que c'est tout de même le mal du siècle.
     
  7. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    L'Etat avait aussi interdit la distribution de "pack contraception" (il me semble qu'il y avait un bon pour obtenir la pilule du lendemain et une visite chez le gynéco ) pour les mêmes raisons.

    Et oui on ne parle plus du Sida le reste de l'année mais on n'en parle même plus pendant le Sidaction. Je me souviens de l'édition de 94 (vieille inside) et il y avait des débats, on entendait Act Up, des malades témoignaient, des scientifiques nous apprenaient des trucs, on y a vu Clémentine Célarié embrasser un séropo... C'était complet.
    Cette année à part des humoristes et "Qui veut gagner des millions ?' où a-t-on entendu parler du Sida, cette maladie qui tue, pas le truc pour lequel il faut se battre parce que ça fait bien ? J'ai vraiment l'impression que le Sidaction est devenu une manière très light de se donner bonne conscience. On met un ruban rouge dans un coin et ça a l'air de suffire à donner bonne conscience.
     
Chargement...