S'orienter vers le journalisme, folie pure?

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Sodade, le 9 juin 2011.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je tenais à ajouter une pierre à l'édifice. Je fais actuellement une licence ou 90% de mes camarades veulent devenir journalistes. Ma fac est d'ailleurs affiliée au CELSA. Le premier jour de mon option de comm' en TD, la prof' nous a très explicitement dits qu'il ne fallait pas s'arrêter au fait que l'on dise à qui mieux-mieux que vouloir travailler dans la comm' ou le journalisme est impossible. Elle nous a dit que l'on dit ça pour la plupart des domaines et pourtant il n'y a pas 95% de chômage en France. Pour donner un avis plus personnel, je dirai que oui très sincèrement certaines personnes qui veulent travailler dans le journalisme ont une attitude très dédaigneuse. Avec du recul je pense que intégrer une école de journalisme, ne donnera pas plus de chances à un étudiant. Je pense que ce qui prime dans ce domaine c'est l'expérience et les capacités. A mes yeux, il faut avoir un CV pertinent et avoir de nombreuses compétences et si possible des compétences rares. Après passer par une école de journalisme peut-être une bonne chose mais il ne faut pas se leurrer, le journalisme requiert des capacités rédactionnelles et ça ne s'apprend pas en classe. Mais ce qui me sidère c'est de voir que tout ce qui intéresse certaines personnes se destinant au journalisme ou même à la comm' c'est le prestige. Je trouve ça totalement absurde et j'avoue avoir croisé des gens voulant bosser dans le domaine culturel mais qui ne vont jamais aux cinémas et qui n'ont aucune culture musicale. Mais bon là je m'écarte un peu du sujet...Le vrai intérêt de toutes ces écoles spécialisés est à mes yeux de bénéficier des partenariats de la dite école. Beaucoup de ses écoles promettent monts et merveilles dans leurs programmes mais la réalité est souvent tout autre,je pense que le seul avantage reste de pouvoir bénéficier de leurs partenariats.
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    En fait, je me suis mal exprimée quand je parlais de capacités rédactionnelles. Je pense qu'il faut aimer écrire avant tout, le style ça se travaille mais bon il faut avoir une personnalité à la base. Je ne dis pas que c'est inné mais je crois que j'ai croisés beaucoup trop de gens imbus d'eux même dans ma licence actuelle, des gens qui veulent faire du journalisme juste pour le côté bling-bling. Oui je sais je radote mais ça m'inquiète de voir ça que des gens se destinent à une profession non pas parceque ça les intéressent, les passionnent mais parce que c'est cool. Après, je pense qu'aller dans une école de journalisme est plus ou moins optionnel, mis à part les partenariats il n'y a pas grand chose à en tirer bien souvent. J'aimerai travailler dans la comm' et les programmes de toutes les écoles sont très ambitieux,très attractifs. Le hic c'est une fois qu'on fouine un peu...Je ne compte plus le nombre de témoignages que j'ai trouvés sur Internet d'anciens étudiants expliquant même parfois que même les partenariats ne sont pas au rendez-vous. Je pense qu'il n'y a pas de schéma parfait loin de là, je pense qu'avoir un profil plus atypique peut être un atout. Des schémas (prépa-IEP-école de journalisme) je pense que les journaux, magazines en voient se pointer à l'embauche tout les jours. Alors avoir un parcours plus diversifié, qui sort de l'ordinaire peut aider à sortir du lot.
    Pour répondre à ta question, non pas besoin d'avoir fait une école de journalisme pour avoir une carte de presse. Mon frère en a une et il n'est jamais passé par une école de journalisme. Avec un peu de recul, je pense qu'on dit que le journalisme est un secteur bouché uniquement parcequ'il y a beaucoup de gens qui veulent en faire et peu d'élus. Je pense qu'il y a peu d'élus tout simplement parceque beaucoup de gens voulant faire du journalisme ne pensent qu'au côté prestigieux et oublient tout le travail qu'il y a derrière. Je pense que ceux qui y arrivent sont ceux qui sont réellement intéressés par le métier en lui-même. Il faut être bon, vraiment passionné et franchement faire une école de journalisme ou non ça ne change pas grand chose. Même le recrutement de ces écoles est douteux, j'ai pu voir dans pas mal de témoignages que la plupart des anciens étudiants trouvaient que le niveau était très hétérogène, certains disent même qu'ils prennent tout le monde. Je pense qu'avant de te lancer dans une école il vaut mieux que tu essayes d'avoir un deug ou une licence. Ce serait plus avantageux pour toi, tu ne paierais que 2 ou 3 années d'études dans l'école au lieu de 4 ou 5. Ça te laissera le temps de réfléchir :) , de mettre de l'argent de côté. Je pense qu'une fois qu'on entre dans le privé il faut essayer de profiter des partenariats (quand il y en a) et surtout se faire un bon carnet d'adresses. Si tu t'inscris dans une école vraiment sérieuse dont le programme est fidèle à la brochure ce sera tout bénef' pour toi.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    C'est bizarre...J'ai entendu le plus grand bien des DUT info-comm'. La plupart sont d'ailleurs très prisés, je doute fortement que quelqu'un aille en DUT info-comm' sans savoir ce qu'il veut faire c'est déjà très spécialisé. Il paraît que les programmes sont très complets, condensés et qu'à la sortie on est opérationnel.
    Mon frère est un autodidacte :cretin: .
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ca vient du fait que la formation est assez spécialisée. S'engager dans une formation spécialisée implique quand même une certaine réflexion, enfin c'est ce que je pense et ce qui serait bien dans l'idéal. En plus ce type de formation est très sélective, enfin sélection ou pas sélection il y aura toujours des gens qui abandonneront. Ça reste dommage pour ceux qui ont étés recalés avant et qui étaient passionnés. Bon là je m'écarte du sujet...Pour en revenir au journalisme, je pense qu'il n'y a pas de parcours parfait pour y accéder. C'est même peut-être l'un des avantages de cette profession. Enfin, ce n'est que mon avis.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Quand je parlais d'écoles de journalisme j'aurai due préciser que je ne vise que certaines en parlant d'un manque de sérieux...etc. J'ai maladroitement généralisé mon propos. Mais certaines écoles privées sont très douteuses, des programmes géniaux, des profs géniaux et rien derrière en pratique à part 5000? par an voire plus. Il y a malheureusement beaucoup d'écoles qui profitent du fait que le journalisme est un domaine très prisé. Elles sont rarement reconnues.
    A propos de mon frère il travaille pour un magazine depuis quelques temps et a déjà écrit de nombreuses piges pour d'autres, comme l'a dit Van Kasteel il suffit d'avoir travaillé un certain temps. Avoir une carte sans passer par une école est tout à fait possible.
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Tu peux toujours commencer par écrire quelques piges tout en étant étudiante. L'un n'empêche pas l'autre, allier l'expérience à des diplômes ne peut pas faire de mal :shifty: . Après ce que disent les gens...Il vaut mieux te faire une idée par toi-même.
     
Chargement...