*Souvenirs* La flûte a bec au collège

Sujet dans 'Forum Musique' lancé par Brany, le 1 juin 2009.

  1. Brany

    Brany
    Expand Collapse
    Vieille loque obèse

    Voilà j'ouvre ce sujet un peu kamikaze.

    Ca m'intéresserai beaucoup de savoir quels souvenirs vous gardez de la flûte à bec au collège.
    Est-ce que ça vous a plut?
    Certaines ont-elles commencé l'apprentissage de la flûte à bec avant l'entrée au collège, ou bien même après?

    Est-ce que cet apprentissage vous a motivé pour faire d'un instrument (quel qu'il soit)?


    Pour vous expliquer un peu le pourquoi du sujet :
    je fais de la flûte a bec depuis mes 6/7 ans, ce qui fait donc aujourd'hui un peu plus de dix ans. Aujourd'hui, régulièrement, quand je dis ce genre de chose on me rit au nez en disant que la flûte a bec c'est de la merde, parce que le souvenir du collège n'était "pas bon". Ce n'est pas nécessairement qu'ils n'ont pas apprécié mais simplement que ça ne leur a pas plut et qu'ils croient pour beaucoup que la flûte a bec c'est uniquement ce qu'on joue au collège.
    Mais en fait il faut savoir que le type de partition qu'on vous fait jouer en collège n'est absolument pas adapté a la flûte.
    Le "répertoire" de flûte à bec se situe dans les années baroques (mais la flûte à bec était utilisée bien avant, et on continue a créer des oeuvres pour flûte a bec aujourd'hui, mais la période où cet instrument était réellement utilisé et "a la mode" c'était donc la période baroque, donc aux alentours de la vie de Bach).
    En fait, aujourd'hui au collège on utilise la flûte à bec d'une part pour son côté pratique et peu couteux (c'est plus facile a transporter qu'une guitare, nécessairement). Il y a aussi le fait qu'a priori tout le monde sait souffler dans un bec de flûte à bec, étant donné qu'il n'y a ni hanche, ni techniquement particulière a avoir.
    mais c'est aussi un héritage de l'enseignement de la musique en Irlande. En Irlande à une certaine époque (je ne sais plus quand) on apprenait aux jeune le "tin whiste", qui est en fait une flûte irlandaise (en métal).

    Breeeef tout ce baratin pour introduire un peu mon avis mais surtout vous demander le votre, si vous le voulez bien ^^. En tant que "joueuse amatrice de flûte à bec", j'aimerai savoir comment vous vous avez pu percevoir votre "apprentissage" au collège.
     
  2. Raspberry

    Raspberry
    Expand Collapse
    High On Life

    alors la flute à bec... que de souvenirs!
    je me souviens avoir cassé sévèrement les oreilles de ma famille pour cause de répétition ^^
    sinon non je n'ai définitivement pas apprécié, je ne savais pas lire de partititons donc je galèrais pour jouer les morceaux qu'on jouait .... ahah dur souvenirs. Sinon je me rapelle d'avoir appris fièrement un morceau en entier pour la fête de l'école en CM1 j'étais très fière^^
    Sinon je comprend très bien que ça peut être plus simpa d'apprendre à jouer des morceaux avec la flute à bec... en dehors de l'école.
     
  3. Wayzea

    Wayzea
    Expand Collapse
    Ridonkeylus

    Aaah la flûte au collège... J'avais commencé en CM2, je prenais des cours parce que je voulais jouer de la flûte traversière. J'ai abandonné avant de pouvoir en jouer, j'aurais aimé commencer par la flûte traversière avant.

    Je me rappelle de ma Yamaha blanche et noire, que je bichonnais. J'étais pas mauvaise, c'était joli à écouter, sauf quand je rigolais dedans et que ça faisait 'fuiiiiiii!'.
    Par contre j'ai jamais su déchiffrer une partition, j'écrivais toujours les notes en dessous.
    Ce n'est pas l'école qui m'en a dégoûté en fait, mais plutôt les cours barbants de solfège et aussi le fait que je ne puisse pas jouer de mon instrument rêvé avant de maitriser la flûte à bec. Du coup c'est devenu l'instrument qui faisait barrage à mon but.

    J'ai eu un prof de musique super une année, qui nous jouait du piano et nous a fait un concert de rock avec ses potes. Il venait en harley au collège. Mais il ne nous a jamais fait faire de flûte alors, ets-ce que c'est lié... Les autres profs étaient ringards à souhait, et oui, ils ne donnaient pas envie de se passionner pour la musique.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je n'ai joué de la flûte à bec qu'au collège, et j'en ai gardé d'excellents souvenirs. J'aimais la musique, j'y arrivais bien, j'avais de bonnes notes, et on nous faisait jouer des morceaux que je trouvais jolis, alors c'était que du bonheur.
    Il devait y avoir une sorte de mini-fête une fois, et je devais jouer "la flûte enchantée" avec un autre garçon à la guitare... manque de bol, il y a eu un changement de dernière minute sur le moment, lui ne m'a pas prévenue, et du coup, j'ai pas pu jouer, je regrette beaucoup.
    Mais du coup, ce morceau, j'arrive encore à le jouer aujourd'hui sans aucune hésitation, faut croire que ça m'a marquée.
    (par contre, les partitions ça reste du chinois pour moi, je joue à l'oreille)

    Par moment, j'ai même envie de m'acheter une flute à bec pour pouvoir en rejouer un peu. L'an dernier, mon chéri m'a offert une flûte thinwhistle (flûte irlandaise), c'est très joli et j'arrive à jouer plusieurs choses, mais je suis un peu frustrée car c'est comme s'il me manquait des notes (en fait parfois il m'en faudrait juste une ou deux de plus aigües ou une ou deux plus graves...)
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Quand je passais devant toute la classe, je voulais trop rigoler. Et quand je voyais les autres galérer, je voulais trop rigoler aussi... J'avais de bonnes notes en flûte, mais je m'entraînais beaucoup chez moi aussi.

    Par contre, j'étais nul en " reconnaitre quels sont les instruments " qu'on entend sur une musique !
     
  6. Brany

    Brany
    Expand Collapse
    Vieille loque obèse

    Tu sais que pour jouer des sons aigus au tinwhistle il suffit de souffler plus fort en fait? C'est les même doigtés que pour les sons graves mais si tu souffles un peu plus tu dois pouvoir faire sortir des sons plus aigus.
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Oui je le sais, mais il me manque toujours quelque chose... peut-être que je peux obtenir des notes différentes en bouchant certains trous et pas d'autres, ou alors à moitié...
    Ca m'amusera de chercher, mais encore faut-il que je sois seule chez moi :lol:
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'en ai joué pendant toute la durée du collège et j'aimais bien... je n'ai pas le souvenir d'être passée debout devant tout le monde, bizarre, en fait je ne me souviens plus comment on était évalué. Mais je trouvais ça vraiment cool, je m'amusais beaucoup.

    D'ailleurs le mois dernier je me suis surprise à ressortir ma vieille flûte et à rejouer le thème du grand blond avec une chaussure noire, mon préféré je crois :happy: Et si j'fouille bien dans mes affaires je peux retrouver mon vieux cahier où on notait les partitions des musiques ! ^^

    Sinon d'une manière générale, à part les leçons et devoirs sur les chants grégoriens j'ai beaucoup apprécié mes cours de musique et de chant, je me souviens qu'on chantait Manhattan-Kaboul, ou Trois petites notes de musique. :)
     
  9. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    La flute à bec j'ai détesté: j'étais nulle, la prof était conne, et je trouvais ça moche quand toute la classe s'y mettait.
    Mais vu ce que tu nous apprends sur la flute, je regrette d'avoir une vision aussi biaisée de cet instrument. Il n'est jamais trop tard pour changer d'avis après tout...
     
  10. Orphans

    Orphans
    Expand Collapse
    This beard is for Siobhán

    Moi j'aimais beaucoup ça, j'ai commencé en CM1 je crois, j'étais assez douée en plus. Au collège je me retrouvais souvent avec des 18 voire 20. En plus j'aimais bien retrouver des mélodies avec ma flûte, mon père était fasciné d'ailleurs. :icon_3nodding:
    Un très bon souvenir pour ma part.
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'avais une Yamaha rose fluo en 6e. Je n'en ai fais que cette année & tant mieux je dois dire.
    Je me rappelle un truc: la prof nous avait donné à apprendre une petite "partition" (je sais pas si ca se dit vraiment comme ça... :shifty:) et nous toutes, petites morpionnes de 6e étions assises sur les marches d'un escalier à faire un boucan d'enfer avec nos flûtes, etre midi et deux, pour """"réviser""""" donc. Vous savez la pub pour le kinder avec le prof qui etraîne ses élèves à jouer de la flûte? Bin voilà, c'était ça mais en pire, pour de vrai & sans prof. Donc je me rappelle, y'avait un mec, un 3e (un graaand), qui était venu nous voir pour nous dire d'arrêter \o/ et moi, qui voulait montrer que j'avais pas peur, jel ui ai réondu que "Ouais t'a rien à dire t'es quoi toi, t'es un élève, t'es même pas un pion alors laisse nous reviser EUKEEEEEE?"
    Aujourd'hui quand j'y repense, j'ai envie de me frapper.
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    La flûte à bec, je prenais ça hyper au sérieux au collège ! Dès qu'on avait un nouveau morceau à apprendre, tac, je déchiffrais la partition et puis je pratiquais sans relâche. Je n'aimais pas spécialement le son ni les morceaux proposés, mais j'étais juste curieuse d'apprendre un truc nouveau et de bien faire.
    Alors du coup, je n'ai jamais développé un amour profond pour la flûte, mais j'ai trouvé ça sympa, et j'ai bien aimé l'idée d'apprendre un instrument à l'école. Le cours de musique, c'était un peu le cours ludique pour nous. Plus tard j'ai commencé la guitare, et chanté plus sérieusement. Je ne sais pas si l'apprentissage de la flûte a grand chose à voir là-dedans, mais au moins ça m'a appris le rythme et le solfège, donc merci !
     
Chargement...