Sujets d'enquête ethnologique

Sujet dans 'Forum Toulouse' lancé par besilent, le 26 septembre 2014.

  1. besilent

    besilent
    Expand Collapse
    Guest

    Bonsoir,
    Pour le cours d'ethnologie, j'ai la mission de trouver un sujet précis pour lequel la problématique doit être actuelle, liée à l'urbanisme, la globalisation, l'identité, le patrimoine entre autres.
    Auriez-vous des idées d'endroits, de thèmes qui pourraient être intéressants d'étudier sur Toulouse?
    J'avais en tête le rôle du graffiti comme forme artistique révélatrice de différentes mentalités ou en tant qu'action "attaquant" l'historicité d'un lieu mais je ne pense pas que ce soit l'idée du siècle.

    Toute proposition est prise en compte. :bouquet:
     
    #1 besilent, 26 septembre 2014
    Dernière édition par un modérateur: 26 septembre 2014
  2. Kafkanorexia

    Kafkanorexia
    Expand Collapse
    Guest

    Je n'étudie pas l'ethnologie... Mais des lieux fréquentés et bourrés d'histoire comme les gares (dans le film Gare du Nord, par exemple), des magasins, hypermarchés, les marchés...
     
  3. -poule-

    -poule-
    Expand Collapse
    from beneath you, it devours

    @besilent

    Les stades ! Identité régionale importante (supportant l'équipe du coin), mais peut être aussi identité de genre (majoritairement masculin? Pour le rugby, identité régionale, il y a aussi des femmes fans en nombre, comment ça se négocie? Est ce qu'il y a une identité de supporter qui efface l'identité genrée dans le fait d'être supporter du stade toulousain ou est ce qu'on observe des groupes genrés? Comment ces endroit donnent ils une impression d'appartenance à une région, à une culture commune?
    Puis là tu peux aller en plus interroger les clubs de supporters, ils sont toujours contents de parler de leur truc :)


    Sinon, la gare, ça me semble pas mal, surtout qu'ils ont fait des trucs : installation d'un piano, l'expo avec les enseignes dans le cadre de je sais plus quel fond d'art contemporain, justement pour changer le fait que ce ne soit qu'un lieu de passage, etc... (au départ c'était un abattoir il me semble, matabiau, je crois que ça veut dire tuer les boeufs, en occitan, mais je peux me tromper complètement) .

    Ou les abattoirs : comment un lieu comme ça arrive à être un musée d'art contemporain? En gardant le nom de la fonction d'origine du lieu.

    En fait les évolutions en gardant un peu l'identité d'origine, ça marche avec la gare aussi.

    Sinon, dans les magasin historiques, tu as Midica, place Esquirol, qui était au départ Midi Caoutchouc, qui vendait...Ben du caoutchouc, et qui est un peu devenu LE grand magasin purement toulousain. les gens d'un certain âge t'en parlent toujours quand tu abordes Toulouse, je trouve ça assez fou. Là, si tu as besoin d'aide, mon copain y travaille, tu pourrais avoir accès à plein de trucs assez facilement. Est ce que Midica a la même importance en tant que partie de l'identité toulousaine que pour les plus âgés, comment l'immeuble a évolué tout en gardant la façade d'origine, entre trucs d'origine et modernité, etc; En plus ils ont fait un petit boulot là dessus, ils ont des vieilles photos, etc.. Je suis lapidaire mais ça peut être cool.

    Je te donne des trucs en vrac, j'espère que ça te donnera des idées!
     
    #3 -poule-, 29 septembre 2014
    Dernière édition par un modérateur: 29 septembre 2014
Chargement...