Trois créatures légendaires qui n’ont rien à envier aux sirènes

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sarah Bocelli, le 26 juin 2016.

  1. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

  2. Grim

    Grim
    Expand Collapse
    Verticalisée

    En bestiole sympa on a aussi le Each Uisgen du folklore écossais et irlandais, considéré comme la créature marine la plus dangereuse d'Ecosse.

    Wiki : "Dans la plupart des récits, l'Each Uisge est
    noir bien que dans d'autres, il soit décrit comme blanc. Cette créature peut prendre l'apparence d'un cheval, d'un poney ou d'un homme. Sous sa forme humaine, il est très élégant et courtise les demoiselles qui ne peuvent le reconnaître qu'aux élodées dans ses cheveux. Sous sa forme chevaline, généralement celle d'un très beau cheval ou poney, le Each Uisge leurre les humains pour les inciter à monter sur son dos. Aussi longtemps que l'animal est sur la terre, il reste inoffensif, mais la moindre vision ou odeur d'eau signifie la fin du cavalier : la peau du Each Uisge est adhésive et il est impossible de s'en décoller une fois qu'on le chevauche. Il transporte alors son innocente victime dans l'eau pour l'isoler et la noyer. Lorsque le cavalier est mort, il est tiré de l'eau puis entièrement dévoré, foie excepté. Un foie flottant à la surface de l'eau est la preuve que l'Each Uisge a fait une victime.

    La seule manière de contraindre un Each Uisge à obéir — et par là même à le rendre inoffensif — est de voler la bride, généralement noire, qu'il porte. Mais le sort veut que quelqu'un, souvent l'enfant de celui qui a capturé le cheval, rende sans le vouloir cette bride à l'Each Uisge, entraînant une vengeance immédiate."

    Dans le même genre il y a le Kelpie aussi, qui ressemble beaucoup au Each Uisgen mais serait moins méchant.

    Il y a une légende à propos d'un Kelpie que j'aime beaucoup, Le Kelpie du Loch Garve.
    Wiki : "Une autre légende écossaise raconte l'histoire du kelpie du Loch Garve qui vivait au plus profond de l'eau avec son épouse. Il aimait retrouver son élément et son antre humide et froid caché au regard des mortels après ses voyages sur terre. Cependant, sa femme n'était pas heureuse de sentir ce froid terrible en permanence au fond du loch, et elle tremblait sans fin dans ce repaire misérable et sombre. Au début, le kelpie ne s'en préoccupa guère, mais en voyant sa femme de plus en plus malheureuse et craignant qu'elle puisse le quitter, il réfléchit longuement et se rendit à terre le lendemain avant de se transformer en superbe étalon noir, comme savent le faire la plupart des kelpies. Il se rendit au cottage d'un célèbre bâtisseur humain et vagabonda jusqu'à ce que l'homme en sorte. En voyant ce bel étalon noir debout devant lui, l'homme ignora tous les avertissements à propos des chevaux de l'eau et monta sur son dos. Aussitôt, il fut bloqué et incapable d'en descendre, le kelpie galopa à toute vitesse vers le loch avec l'homme terrifié. Il plongea dans les eaux noires et glacées, sa queue battant la surface avec un son de tonnerre. La bâtisseur prononça une prière en voyant s'approcher le fond noir du loch, mais pour une raison étrange, il ne se noya pas. Arrivés au fond, le kelpie laissa son cavalier descendre pour lui expliquer la situation, et il promit de ne pas faire de mal au bâtisseur ni à sa famille en échange de ses services, il lui fournirait même autant de poisson qu'ils en auraient besoin jusqu'à leur mort.

    Le bâtisseur accepta l'accord avec le kelpie, il construisit une grande et magnifique cheminée, plus belle qu'aucun mortel ne le verra jamais de ses yeux. La grande cheminée passait à travers les eaux sombres jusqu'à la surface, loin de la tanière des kelpies. Son ouvrage terminé, il y alluma un feu qui réchauffa doucement la maison immergée. Lorsque le kelpie vit le visage de sa femme rayonner de bonheur, il sut que l'humain s'était acquitté de sa part du travail, et de bien plus encore.

    Il le prit sur son dos pour le chemin du retour à travers l'obscurité et les eaux glacées, et le ramena à sa maison comme s'il ne s'était rien passé de la nuit. En effet, le temps passe différemment dans le monde des hommes et celui des fées. Fidèle à sa parole, le kelpie n'oublia jamais le travail de l'artisan car sa famille et lui eurent toujours du poisson sur leur table et vécurent comme des rois. Quant au kelpie et à son épouse, même lorsque le loch gèle en plein hiver, il y a encore à ce jour un petit coin d'eau qui ne gèle jamais, grâce au feu qui brûle toujours joyeusement dans l'antre du kelpie et de sa femme."

     
    hinukoi, Chazou, Manea et 7 autres ont BigUpé ce message.
  3. Gadda

    Gadda
    Expand Collapse
    "Il se trouve que par hasard, j'ai justement un biscuit sur moi."

    Et en Bretagne on a les Marie-Morgane (Morganès au sg / Morganezed au pl), un peuple aquatique qui sort parfois se promener sur le rivage, dirigé par un roi habitant un palais somptueux. Lorsqu'on aperçoit une Marie Morgane au clair de lune, on ne peut pas la regarder longtemps car dès qu'on bat des cils tout disparaît.

    Elles passent le plus clair de leur temps à peigner leurs longs cheveux, et sont innocentes tant que les êtres humains ne les attaquent pas, car elles connaissent les maléfices, peuvent déclencher des tempêtes et couler des navires. Il arrivent qu'elles séduisent des jeunes hommes ou des pêcheurs pour les attirer par le fond, faisant d'eux leurs prisonniers pour toujours, mais leur vie est si belle sous l'océan ("sous l'océan") qu'ils oublient leur vie terrestre et épousent une Morganès. Comme les selkies, les Marie Morgane se font aussi duper par les hommes.

    Il existe de nombreuses légendes sur les Morganezed, la plupart se déroulant à Ouessant, Crozon, ou à propos de la ville d'Ys. Leur représentation est comme celle des sirènes modernes : buste de femme et corps de poisson.
     
    Grim, Kucsulain et Denderah ont BigUpé ce message.
Chargement...