Trois hommes prennent la pilule pendant un mois, et le résultat les a surpris

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lise F., le 14 avril 2017.

  1. Lise F.

    Lise F.
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Jenjirah

    Jenjirah
    Expand Collapse

    Prendre la pilule quand on n'a pas de vagin ?
    Mais si tu prends un médicament pour lutter contre le dédoublement de personnalité. Donc on est d'accord que ça t'enlève une personnalité. Mais si tu as pas de dédoublements de personnalité. Donc tu finis avec zéro personnalités. Tu te mets à voter François Bayrou, tu te mets un pull sur les épaules et tu commandes tous les jours le plat du jours comme dirait Haroun
     
  3. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    @Jenjirah Faut lire l'article. Ce sont des tics tac, pas une vraie pilule (elle n'est pas adaptée pour eux et pourrait être délétère). Le but était de faire comprendre la contrainte de prendre une contraception orale quotidienne (y penser, l'acheter, les conséquences de l'oubli...), pas des effets chimiques des œstrogènes et progestatifs.
    (Et non les médicaments et le TDI dont tu parles ça marche pas comme ça :cretin: )
     
    PousseMoussue, Blondicay_, leaking_b et 11 autres ont BigUpé ce message.
  4. jorda

    jorda
    Expand Collapse

    Yup, bonne idée que de leur faire prendre ça, ils verront que c'est très facile d'oublier une pilule au passage.
    C'est bête que ce soit des tic-tac, par contre, ça risque pas de les faire vomir... or c'est aussi une des cause d'échec de la pilule...

    Par contre, faites attention en bas quand vous dites qu'il n'y a pas que le préservatif pour les hommes : certes il y a la vasectomie (pas vraiment une "contraception" dans le sens où c'est majoritairement irréversible) et le spermicide (taux d'échec de 25%), mais ça s'arrête là, les autres contraceptions décrites dans l'article déjà "existantes" étant extrêmement peu accessibles et très peu pratiques (slip chauffant à porter 15h minimum par jour - contraignant pour l'homme et moi en tant que femme, l'idée de me prendre un fer brûlant et transpirant ne m'enchante pas - désolée pour l'image) ou avec trop de contre-indications (injections).
    Reste à attendre les nouvelles contraceptions en projet (ce "vasalgel" en tête), mais pour le moment, y'a pas vraiment grand chose d'autre que le préservatif côté hommes (à la limite couplé avec le spermicide, et encore ça peut déclencher des allergies chez certaines femmes, ce truc-là).
     
    yuyunaâ, Neyane, auroremarius et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. Jenjirah

    Jenjirah
    Expand Collapse

    @Lunafey
    Oui oui j'ai tout lu mais je ne savais pas quoi en penser à part cette blague ah ah
     
  6. Poupettex

    Poupettex
    Expand Collapse

    Super idée !

    Concernant la fin de l'article qui rappelle que la pilule peut être dangereuse pour la santé, je me pose justement une question: On entend toujours parler des pilules dangereuses à cause des hormones, mais au final très peu de contraception fiables sont sans hormones (préservatif et DIU cuivre seulement), j'imagine que les dangers liés aux hormones sont les même que ça soit une pilule , un patch, un DIU hormonal etc mais bizarrement on en entend jamais parler... donc au final si on ne veut pas d'hormones car peur de mettre sa santé en danger, il ne reste que deux solutions : préservatif (quand on est en couple depuis un moment c'est pas forcément le plus adapté!) ou DIU en cuivre, qui lui est déconseillé en cas de règles longues et douloureuses car il rallongerait encore plus la durée des règles et augmenterait la douleur. Donc si j'ai bien compris, puisque j'ai moi-même des règles longues (6 jours) abondantes et douloureuses, et que je ne veux pas utiliser de préservatif car en couple depuis 4 ans , je suis obligée de mettre ma santé en danger avec des hormones de toute manière ? :top:
     
    ErsatzE, sweetonic et jorda ont BigUpé ce message.
  7. jorda

    jorda
    Expand Collapse

    @Poupettex pour le DIU, ça dépend vraiment des femmes, certaines en sont très contentes, et il ne faut pas oublier qu'il y a une mentalité plutôt anti-DIU en France...
    Après, si on ne veut pas du DIU, oui il ne reste que les solutions chimiques. Après, il faudrait des études pour voir si les risques sont exactement les mêmes par rapport à chaque contraception chimique, ça pourrait être intéressant, en effet.
     
    Shadowsofthenight et yuyunaâ ont BigUpé.
  8. Poupettex

    Poupettex
    Expand Collapse

    @jorda j'imagine en effet que le meilleur moyen de savoir si le DIU cuivre a vraiment un impact négatif sur la durée et la douleur des règles est de l'essayer :d Et si c'est le cas pour moi... je n'aurais pas d'autres choix que de continuer de m'empoisonner aux hormones :erf:

    Mais j'aimerais vraiment savoir si les risques sont les même que l'on prenne une pilule, un DIU hormonal , un implant etc... Je ne comprends même pas qu'on n'en entende jamais parler :annoyed:
     
    Shadowsofthenight, Tippi, jorda et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  9. jorda

    jorda
    Expand Collapse

    Vu la faillabilité du préservatif féminin, en effet...

    J'imagine que ça doit encore une fois dépendre des femmes, mais en effet ça serait bien d'avoir des stats...
     
  10. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    Si si il y a des études à ce sujet (certaines contraceptions hormonales progestatives protégeaient même de certains cancer liés au trop plein d'œstrogènes) mais faut les chercher ;) (sur Google scholar pour trouver les études, pas Google normal)

    Le problème est pas au niveau de la recherche, le problème est que les professionnels soignants ne font pas l'effort de suivre l'actualité scientifique et d'en parler à leurs patients (parce qu'on est loin d'être tous formés à savoir interpréter des études scientifiques).
     
    #10 Lunafey, 14 avril 2017
    Dernière édition: 14 avril 2017
    ErsatzE, Licorne Sauvage, Burial et 2 autres ont BigUpé ce message.
  11. Ruban

    Ruban
    Expand Collapse

    @Poupettex Pour ma part je suis dans la situation où je ne peux prendre ni DIU cuivre (à cause d'une fragilité de mes organes génitaux) ni contraceptifs hormonaux (j'en ai pris pendant plus de deux ans et mon corps depuis les rejette :sad:). Je suis obligée de m'en tenir à la combinaison spermicides-contraceptif mécanique (cape/diaphragme/préservatif). Comme tu dis, quand on est en couple stable, c'est assez contraignant et peut vite tuer l'ambiance (mais une fois qu'on attrape le coup de main, ça passe :cretin:). Le problème principal reste que c'est tout de même moins fiable que les contraceptifs hormonaux et DIU cuivre...

    Je rêve du jour où les hommes auront de vrais contraceptifs efficaces...
     
    yuyunaâ, Burial, jorda et 2 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...