Typologie des périls du voyage en avion

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Alfredette, le 13 août 2013.

  1. Alfredette

    Alfredette
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac'

  2. petitludesbois

    petitludesbois
    Expand Collapse

    Un article parfait !

    Sérieux, les aéroports c'est l'enfer. Une fois, au contrôle de sécurité, ils ont confondu mon thermos (vide bien sûr) avec un obus. Genre je transporte EN TOUTE CONFIANCE un obus dans ma p'tite valise. BLAGUE ! Enfin, une blague qui m'a coûté un bon "défaisage" de valise en règle, valise que j'avais mis plein de temps à faire pour faire en sorte d'en rentrer le maximum. Et bien entendu, aucune excuse ou autre quand ils se sont rendus compte de leur bourde, ce serait trop gentil sinon.
     
  3. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    Merci pour le rappel des crispations du voyage en avion ^^
    J'ai jamais eu de soucis avec la douane (D'ailleurs, si un jour, vous entendez quelqu'un dans la file dire : "Hé, il vont nous faire comprendre pourquoi il y a "doigt" dans "douane" ", ce sera sûrement moi), sauf peut-être le jour où on a ramené des bougies des Etats-Unis (On a eu droit au test des explosifs sur les mains, hu hu).
    Pour le vol en lui-même, je me souviens d'un bon vieux mal des transports des familles, en pleine nuit, alors que tout l'avion pionçait. J'ai dû ramper vers le poste des hôtesses et des stewards. Arrivée à bon port, tout l'équipage s'est battu pour trouver le nom du bon médoc, parce qu'ils n'avaient que la liste des génériques, et pas celle des noms déposés :
    "Ah ! C'est peut-être ça...
    - Je crois que c'est contre la constipation, plutôt
    - On va rapidement voir si tu t'es trompé (Hu hu)"
     
  4. Sylvanas Coursewind

    Sylvanas Coursewind
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    En février j'ai failli louper mon avion à cause des adieux larmoyants à l'aéroport de Nice :yawn: Quand je suis arrivée en larmes dans la salle d'embarquement j'ai entendu "Le passager Sylvanas Coursevent est appelé porte A2"

    Bon j'avais une excuse : j'allais pas revoir mon copain pendant deux mois pour retourner dans une ville que je détestais finir mon semestre dans une école que je conspuais des études qui m'horripilaient.
     
  5. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Je trouve que l'angoisse de la récupération des valises n'est pas assez développée :lol:

    Déjà, t'arrives devant la chenille, et là les premiers bagages arrivent. Jamais les tiens, non, jamais, ce serait beaucoup trop faciles. Sachant que les valises sont sorties de l'avion par un petit véhicule choupinet, celui-ci doit faire au bas mot 18 aller-retours pour tous les ramener. Cherche pas, ta valise sera dans le 18ème largage, SI tu as de la chance. Vient ensuite le moment où tu vois passer devant toit 4 valises toujours identiques, sauf que c'est pas les tiennes et que personne ne les prend (mais A QUI sont ces valises qui font 40 fois le tour de la chenille ?!!!).

    Et là, l'angoisse atteint son summum quand la petite porte qui vomit les valises se ferme, et que toi t'as toujours pas récupéré la tienne... Généralement, si tu es partie pour un voyage en Tokyo, tes valises ont de grandes chances de se retrouver en Californie..
     
  6. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    J'ai jamais eu à récupérer de valise moi donc ça va. :cretin:

    Par contre on m'a déjà laissée passer à l'aéroport après avoir examiné ma bombe de laque et mon briquet, mais on me les a rendus pour l'avion. Donc j'ai pris l'avion avec un lance-flammes. Normal.
     
  7. Fraen

    Fraen
    Expand Collapse
    Quand je reste trop dans ma baraque, je conspire, c’est un réflexe.Du coup, je prends l’air, ça vaut mieux pour tout le monde.

    " D’ailleurs, moi présidente de la république, j’obligerai les compagnies aériennes à mettre en place un buffet comportant fontaine de chocolat, foie gras et champagne à volonté "

    Sur Cathay Pacific, tu peux demander à n'importe quel moment du vol : des nouilles instantanées, des sandwichs et des gâteaux. ( Oui, oui même en classe éco ).

    Il n'est pas nécessaire que je vous explique ce que j'ai fait durant mes 13h de vol:lunette:

    ( et pour les repas tu choisis entre différents plats, même pour le p'tit dej. )
     
  8. Sarang

    Sarang
    Expand Collapse
    C'est toi le statut

    J'ai du passer dans le truc a rayon X a cause d'un écusson en ferraille cousu à mon T-shirt,je me suis sentie toute nue :shifty:

    Sinon, j'ai deux pires souvenirs:
    - Mon copain qui a fait une intoxication alimentaire et qui a voulu gerber pendant tout le vol mais ça sortait pas. En quittant l'avion il a chopé au passage un SAKAVOMI et dès qu'on s'est retrouvé à l’extérieur de l'avion, ca a été la fête du slip.(Je suis emetophobe,j'étais pas TRES bien m'voyez:halp:)
    -Pendant un vol de 12 heures d'avion dans un gros n'avion, je me lève pour aller faire pipi, je rentre et QUE VOIS-JE, un gros caca bien dodu, genre qui a bien mangé à la cantine quoi, un caca FATOS nourri aux OGM... J'ai beau être dégouté-repugné-bouhuncacaquiestpaslemien ,faut quand même que je pipite. Donc je pipite, j'appuie sur la chasse d'eau pour balancer le caca dans la stratosphère et il partait pas, LE CON. Au bout de deux tirages de chasse, je laisse tomber, puis ho c'est pas mon enfant d'abord.
    Je ferme la porte derrière moi, et LA POUF, le symbole de la ceinture qui s'allume, turbulences. Je me dépêche de retourner à mon siège, ca secoue bien sa race.
    Et bien ca a tellement bien secoué (et j'avais certainement mal fermé la porte), que la porte des WC s'est réouverte d'un coup d'un seul. Je vois  l’hôtesse se lever, rentrer dans les wc, en ressortir direct et...


    Me lancer le regard le plus noir que j'ai jamais vu ma vie  :lunette:

    J'avais envie de crier au monde que c'était pas mon caca mais j'ai senti que tout cela était bien inutile.

    voilà, bonne nuit les enfants!
    [​IMG]
     
  9. poe

    poe
    Expand Collapse
    Melting Poe - blogueuse Lifestyle

    A chaque fois que je passe la barrière je sonne, mais à chaque fois, alors que je n'ai rien sur moi à par une culotte et une robe. Mais ouf, ils me laissent toujours partir !
     
  10. Robbie24

    Robbie24
    Expand Collapse
    <a href='http://www.madmoizelle.com/mode/marques/fiche-mode_2006-03-21_hm.html'>H&M</a> Lover

    Y'a pas longtemps (donc cet été) j'ai pris l'avion pour la première fois. Et moi ce qui me gène le plus, ce sont les femmes qui hurlent dès une petite turbulence. En plein vol, l'avion a penché et a perdu une dizaine de mètres en 5 secondes, et là, plein de personnes se sont misent à crier, genre fin du monde. Ce sont eux qui provoquent les paniques à bord... T.T
     
  11. PtitePlume

    PtitePlume
    Expand Collapse

    L'instant "cocasse" où la nana à la douane me fouille et me dit "Candy up, ah non désolé, vous le buvez sur place ou on le détruit" ^^ et le regard assassin des gens qui patientent dans la file derrière ...

    Ah sinon un jour après un aterrissage "secoué", j'entend une hotesse dire à l'autre "putain mais il a bu ou quoi..." (ça rassure)

    Sinon j'aime bien voyager avec Ry*nair, j'ai toujours l'impression d'être dans un avion playmobil : b où même l'air serait payant : O
     
    #11 PtitePlume, 13 août 2013
    Dernière édition par un modérateur: 13 août 2013
  12. Azeban

    Azeban
    Expand Collapse

    Moi j'ai l'angoisse du poids du bagage cabine. À chaque fois, il est supposé faire un poids différent parce que ça change selon les compagnies, la phase de la lune, l'âge du pilote et le cours du blé. Et évidemment, j'oublie de la peser, ou je n'ai pas de balance, et vu que je ne sais pas le poids limite ça m'avancerait bien de le peser.
    Mais au final, il y a toujours un monsieur à l'air pas sympa qui demande à 3 ou 4 personnes devant moi de peser leur bagage, mais jamais à moi.

    Quant aux contrôles de sécurité, j'oublie souvent un liquide dans mon bagage cabine, et généralement il passe quand même. Si un jour, je veux commettre un attentat à la bouteille d'eau, j'y arrive comme je veux.
     
Chargement...