Un an sans s'épiler, le témoignage d'une instagrameuse qui défend l'amour de soi

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 14 juin 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Je m'épile quand j'ai le temps, quand j'ai l'envie mais tout de même, j'aime mieux les jambes sans poils (et les entrejambe taillée au cordeau). A y réfléchir ce sentiment n'est pas que du à la société mais surtout à la différence de pilosité entre le haut et le bas du corps. Je crois que les poils au jambes ne me choqueraient pas s'il étaient associés à une pilosité des bras, fesses, dos etc. Que l'ensemble soit harmonieux.
     
    Sélavy, Biscotte Mulotte, Blumeen et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. Mlle Esculape

    Mlle Esculape
    Expand Collapse
    Fais semblant ! [...] Fais semblant d'être un grand chef de guerre. Si tu fais bien semblant, un jour tu verras, t'auras plus besoin !

    Je vais être un peu mauvaise, mais je trouve carrément abusé de dire que l'essor (relatif) de femmes qui ne s'épilent plus est complexant pour celles qui choisissent de s'épiler :/ Choisir de ne plus le faire, et d'oser montrer ses poils aux autres, ce n'est pas un choix facile, on s'expose aux moqueries, aux remarques désobligeantes ("c'est sale, moche, négligé, pas féminin, mais ton/ta partenaire ça le/la gêne pas ?" etc.) et même si globalement, on s'en fout de la pilosité d'autrui, le reste du monde continue de montrer que les poils c'est quand même pas super esthétique... (cf. les aisselles & jambes parfaitement épilées des héroïnes de films et séries, considérées comme des références en matière de beauté) Les porter et les exhiber c'est encore considéré comme transgressif.

    Du coup je me demande ce qui est complexant ? C'est parce que certaines personnes ont dit des choses du genre "celles qui ne s'épilent pas n'ont rien compris au féminisme" et ça pousse à se sentir mal de le faire ? Ou quelque chose comme ça ? Parce que là oui, c'est idiot, je confirme. Chacun fait comme il le souhaite, il n'y a aucun mal à préférer son corps plutôt glabre que poilu. Mais je m'interroge, parce que pour que des femmes non épilées fassent autant réagir c'est qu'il y a un truc là-dessous.

    Enfin, paix sur tous, poils ou pas poils ! <3
     
    #3 Mlle Esculape, 14 juin 2017
    Dernière édition: 14 juin 2017
    Whitemountain, leaking_b, Chocapiix et 39 autres ont BigUpé ce message.
  4. Dame de lotus

    Dame de lotus
    Expand Collapse
    La pensée ne doit jamais se soumettre

    @Mlle Esculape

    Je pense que ce qui est complexant, c'est que quand quelqu'un dit "je me suis libérée de la pression sociale en arrêtant de me raser les poils" (ou whatever), il est possible qu'autrui entende plutôt "si elle s'est libérée de la pression sociale, c'est que moi j'y suis soumise". Et c'est complexant, parce que personne n'a envie d'admettre qu'il est soumis à quelque chose (c'est différent de ce qu'entendent celles qui gardent leurs poils, mais ça reste quelque chose de pas évident à porter en soi comme sentiment)... D'où l'importance du message, pour que ce qui transparaisse c'est "chacun fait ce qu'il veut" et pas "toi tu es soumise et moi pas". Question de communication et de forme j'pense, pour qu'une pression n'en remplace pas une autre, pour que le message soit "chacun fait ce qu'il veut" et pas "si tu le fais pas c'est que t'as pas réussi à te libérer de la pression sociale". Enfin j'sais pas, disons que moi je le vois comme ça :cretin:
     
    Chocapiix, Llaurelin, zazouyeah et 20 autres ont BigUpé ce message.
  5. Simone castor

    Simone castor
    Expand Collapse
    Mais si on danse ?

    Intéressant comme vidéo ! J'aime bien le passage où elle évoque l'influence des chanteuses et autres qui assument leurs poils et leur badasserie sexy !

    Par contre, si c'est vrai que l'épilation contemporaine en Occident a effectivement été relancée et imposée par l'industrie cosmétique, l'histoire de cette pratique est bien plus ancienne et plus complexe que ça, il ne faudrait pas croire que c'est seulement une invention patriarco-capitaliste des temps modernes.:lunette:

    Un autre truc m'a fait tiquer : dans les témoignages de filles qui ont décidé de ne plus s'épiler, le rôle du petit copain est très souvent mis en avant, comme si on avait besoin de la "permission" de son mec pour faire ce qu'on a envie de son corps. :hesite: J'exagère bien sûr, et je comprends qu'au niveau individuel, c'est plus facile de prendre cette décision en se sentant soutenue, mais j'ai l'impression que parfois, sans le rôle déclencheur du petit copain tricophile, ces filles n'auraient jamais sauté le pas. C'est pour ça que j'ai adoré la façon dont Léa Castor a raconté avoir géré le problème avec son ex ! 8)
     
    Solstice, Pawline, Solidshnek et 10 autres ont BigUpé ce message.
  6. Mlle Esculape

    Mlle Esculape
    Expand Collapse
    Fais semblant ! [...] Fais semblant d'être un grand chef de guerre. Si tu fais bien semblant, un jour tu verras, t'auras plus besoin !

    @Dame de lotus Oui j'ai pensé à ce point de vue là aussi, je pense que je peux le comprendre d'ailleurs x) Je crois qu'en fait c'est le terme "complexe" qui me gêne, parce que je ne pense pas que quelqu'un cherchera à dissimuler un corps sans poils.
     
    Freehug, yuyunaâ, Kounette et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. Hibourisson

    Hibourisson
    Expand Collapse
    la peluche nucléaire 

     
    Ada or ardor, Manea, Dorri et 6 autres ont BigUpé ce message.
  8. mlle_lee

    mlle_lee
    Expand Collapse
    Cinéfille en puissance

    J'ai entendu parler de cette instagrameuse la semaine dernière, et alors que j'étais en train de bosser avec un collègue à son écran, son voisin l'interpelle et lui dit "Regarde ça. C'est dommage ! Imagine, tu te rencardes avec cette petite meuf et au lit tu te retrouves avec un footballeur. [Insérer ici un rire gras]" C'est pourtant pas un mec que j'aurais qualifié de sexiste, il est très ouvert sur plein de choses mais... Bref, j'ai préféré ne rien dire, ça n'était pas l'endroit, mais j'ai trouvé ça hallucinant et déplacé.
    Chacun fait ce qu'il veut avec ses poils !
     
    Chocapiix, CaraNougat, sophiebrld et 15 autres ont BigUpé ce message.
  9. yuyunaâ

    yuyunaâ
    Expand Collapse
    Ja, genau

    Je pense que de nombreuses filles veulent insister sur le fait que ça n'a jamais gené leur partenaire justement parce que l'épilation est souvent associée à la séduction et à la sexualité (entre autres). Par exemple dans les magazines féminins habituels, on lit souvent des trucs comme :"les bons côtés du célibat : plus besoins de s'épiler !" Et on va souvent dire à une fille qui ne s'épile pas : "mais ton mec il en pense quoi/mais t'as pas peur de jamais te trouver de mec ?"
    (Mais je suis d'accord pour dire que c'est nul quand même)
     
    #9 yuyunaâ, 14 juin 2017
    Dernière édition: 14 juin 2017
    leaking_b, Chocapiix, Solstice et 13 autres ont BigUpé ce message.
  10. Jucie

    Jucie
    Expand Collapse

    Si la personne qui se sens soumise s'épile contre son gré, et non par choix personnel, le sentiment est peut-être normal non ? Je pense qu'il est au contraire libérateur de reconnaitre qu'on est soumise, qu'on a effectivement peur du regard des autres, qu'on est pas toutes dotées d'un moral d'acier, il n'y a rien de mal à être humaine !
    Le fait de se dire "oui, je voudrais m'épiler mais je n'ose pas à cause du regard des autres, oui les paroles des gens me touchent, même celles des inconnus", je trouve ça très grand.
    C'est sur qu'en refusant d'admettre qu'on a des faiblesses, on complexe. Mais avoir peur du regard des autres, de l'image qu'on renvoie en société, est-ce vraiment une faiblesse ?
    Le choix de raser/arracher ses poils pour éviter les embrouilles est un choix qui se respecte, au même titre que celui de les garder (en même temps c'est le mien, encore heureux que je respecte mon propre choix :cretin:) Je crois que le tout c'est de tolérer la diversité de choix que les uns et les autres peuvent faire, se rebeller, ou adhérer aux idéaux de beauté à la lettre, point de honte, nos choix sont légitimes quels qu'ils soient (dans la limite du raisonnable bien sur, mais là je m'aventure en terre philosophique et c'est un autre sujet de savoir ce qu'est la raison, et ce qu'est un choix raisonnable!)
     
    Llaurelin, Solstice, Gabelote et 11 autres ont BigUpé ce message.
  11. Lowell

    Lowell
    Expand Collapse
    Spread your little wings and fly away

    @Anouk Perry juste pour signaler une petite coquille : "Elle raconte aussi s’occuper d’enfants qui ont 6 entre 8 ans" :)
     
    Lis et Anouk Perry ont BigUpé.
  12. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    Oups, je viens de modifier Merci :)
     
    Lowell a BigUpé ce message
Chargement...