Un jour, j'ai voulu avorter...

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Eve Gratien, le 20 février 2013.

  1. Eve Gratien

    Eve Gratien
    Expand Collapse

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Un jour, j'ai voulu avorter....

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis
     
  2. Nex

    Nex
    Expand Collapse
    Hufflepuff

    Ca me fait penser à cette pub clearblue en ce moment qui profite de tout ce qu'on raconte sur la pilule pour vendre leur "moniteur de contraception", je trouve ça très dangereux quand même de faire de la pub pour ça... J'ai l'impression qu'on repart vraiment en arrière.
     
  3. harryjoe

    harryjoe
    Expand Collapse
    S'en tape le coquillard Guest

    Merci pour ce témoignage, touchant, révoltant et très bien écrit.
    Penser une seconde qu'un médecin est capable de mentir à une patiente dans la détresse, horrifiant ! Tout sa juste pour être satisfait d'avoir suivi ses principes personnels... Honteux :evil:
     
  4. Ava*

    Ava*
    Expand Collapse
    Amoureuse

    Je suis aussi le résultat d'un œuf "non viable".
    Hé ben sincèrement, pour un œuf mort je me trouve sacrément vivante.
    Seulement malheureusement pour ma mère je ne suis pas vraiment le fruit de l'amour et on peut pas dire que mon père soit quelqu'un de très recommandable...

    C'est fou les difficulté qu'on peut encore avoir en 2013 pour faire valoir ce droit à l'avortement.

    Ma mère est, comme l'auteur, ultra féconde.
    Elle s'est vu par 2 fois refuser un avortement, pourquoi?
    La réponse des deux gynécos valent de l'or, "désolé madame mais ça serait aller contre mes convictions religieuses".
    Je trouve ça inadmissible qu'un gynécologue, travaillant dans le publique, puisse répondre ça a une femme en toute impunité.
    Oui ils ont le droit d'avoir des convictions, mais ces convictions n'ont pas a interférer dans leur travail.
     
  5. Bénézodiazépine

    Bénézodiazépine
    Expand Collapse

    Vraiment choquant !! Les gynécos ont une close de conscience, ils ne sont pas obligés de pratiquer l'avortement mais ils sont obligés d'orienter la patiente vers un confrère pour que ce soit réalisé !!

    Je ne pense pas qu'il ait commis une erreur involontaire, car si une femme a un oeuf clair on s'inquiète un peu si elle expulse pas rapidement...

    Je porterai plainte à ta place....
     
  6. mrgx_m

    mrgx_m
    Expand Collapse
    Attention, je mords

    Merci pour ce témoignage touchant, j'avoue avoir les larmes aux yeux mais aussi le sourire jusqu'au lèvres (surtout concernant la fin de l'article ;) )

    Merci d'avoir pris le temps d'écrire un si long témoignage sur un sujet aussi sensible que l'avortement !

    <3
     
  7. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    L'article est vraiment super bien écrit, détaillé, bravo Eve !

    C'est juste scandaleux le comportement de ce "médecin". C'est incroyable que les femmes souhaitant avorter soient considérées comme incapables de prendre une décision. Je ne sais pas, quitte à nous prendre pour des demeurées, est-ce vraiment la meilleure solution de laisser ces "demeurées" élever un enfant ? Enfin j'sais pas, quelque chose m'échappe quand même. "T'es trop conne pour prendre la décision d'avorter, mais tu es surement assez bien pour élever un enfant". Où est la logique ?!!!

    C'est super que ton mec et toi aient décidé ensemble de garder cet enfant, que ça vous fasse plaisir etc, mais comme tu le dis si bien, quid des autres femmes ?!

    En + de ça, je ne suis pas sure qu'un enfant non désiré n'en souffre pas psychologiquement et inconsciemment durant sa vie (rapport au fait que le foetus "ressent" ce qu'il se passe autour de lui) mais bon je dis peut-être de la merde.
     
  8. Faith.

    Faith.
    Expand Collapse
    A perdu la foi.

    Tiens j'avais lu cet article (en bien plus concis) sur rue89 il y a quelques temps, j'ai mis longtemps à m'en remettre.

    C'est insupportable cette volonté de s'impliquer autant dans ce genre de choses. Déjà que le truc de réfléchir "avec le père" je trouve ça limite, mais là ça a pris des proportions assez dramatiques, pas par rapport à la grossesse ou quoi hein, mais pour le principe de volontairement cacher des informations allant dans le sens contraire de la démarche alors qu'on a absolument pas son mot à dire (vu que bah c'est pas son embryon). Qui plus est quand il s'agit de personnel médical qu'on est censé croire et littéralement se confier.

    Edit: j'ai édité une partie de mon texte car apparemment j'étais mal comprise :)
     
    #8 Faith., 20 février 2013
    Dernière édition: 20 février 2013
  9. Kunx

    Kunx
    Expand Collapse
    As strong as you might

    Merci pour ce témoignage vraiment bien écrit, agréable à lire malgré le sujet absolument révoltant !

    C'est complètement hallucinant d'en être là à notre époque ! D'autant plus que ça doit arriver à de nombreuses femmes... Ca me dégoûte.

    Il me semble que la remplaçante de ton gynéco-qui-fait-passer-ses-petites-lubies-de-bébé-avant-le-choix-de-ses-patientes a agi selon les règles en vigueur, non ? Un délai légal de réflexion d'une semaine pour une IVG je crois ? Mais comme le dit une Mad précédente, çe me paraissait étonnant aussi que ton gynéco te laisse avec un embryon mort dans le bide pendant des semaines (ça me rappelle l'histoire d'une femme en Inde à qui c'était arrivé et qui en était morte...).
    Le coup du médecin des urgences gynéco qui te balance l'image de l'échographie à la gueule c'est vraiment extrêmement violent :annoyed: :scream:

    Bref, toujours est-il qu'heureusement que la Mad a pu accueillir son bébé sereinement, ça ne doit vraiment pas être le cas de toutes les femmes confrontées à ce genre d'histoires sordides...


    (par contre, la Mad dit qu'il y a un risque de mal prendre la pilule si on l'avale sans eau, ça me fait peuuuur, je ne la prends que comme ça :eek: D'autres Madz en savent plus ?)
     
  10. Polly Maggoo

    Polly Maggoo
    Expand Collapse
    .

    J'ai lu le même genre de témoignage sur Rue89, s'agit-il de la même auteure ?

    Il n'y a même pas de mots pour décrire la colère que je ressens en lisant ça :neutral:

    Je me demande s'il est possible ou non de porter plainte contre ce gynéco... Il a volontairement fait un faux diagnostic quand même :facepalm: Mais bon il n'a pas mis directement en péril  la santé ou la vie de sa patiente, il a JUSTE imposé sa volonté à une patiente dont la vie va être bouleversée par l'arrivée non désirée d'un enfant et par une expérience psychologiquement insoutenable (perso je n'aurais pas eu le courage de supporter cette épreuve), et ça pour les tribunaux c'est un détail hein.
     
  11. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Oui j'ai bugué là dessus aussi, y'a pas besoin d'eau pour avaler la pilule lol (enfin quand on a pas de souci pour avaler les comprimés bien sur). Moi je ne bois jamais d'eau en prenant ma pilule. Et je suis pas encore enceinte tout va bien.

    Donc euh j'espère que ce n'est pas une prise de risque... :shifty:
     
  12. Bénézodiazépine

    Bénézodiazépine
    Expand Collapse

    Aucun risque !!!!
     
Chargement...