Un peu d'humiliation publique pour les putes chinoises ...

Sujet dans 'L'actu dans le Monde' lancé par AnonymousUser, le 6 décembre 2006.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ca va, ne me frappez pas, le titre est volontairement provoc' pour vous attirer ici.

    [​IMG]

    Voilà. Ces jeunes femmes en jaune traînées par des gendarmes dans les rues, ce sont des prostituées. L'homme en jaune qu'on aperçoit au fond est certainement est un client. Avec cette couleur jaune qui exprime la honte que reprèsentent ces jeunes femmes, avec ces menottes et ce défilé public dans les rues de Shenzen, dans le Sud de la Chine, on espère faire comprendre à la populace que se prostituer, c'est moche et sale.

    OK, je vais pas faire l'apologie de la prostitution, OK moi non plus je ne cautionne pas, mais merde, y'a des méthodes ... Je trouve ça particulièrement choquant, particulièrement indignant, ces méthodes d'un autre âge, cette façon qu'on a d'humilier les gens ... On a vu ça nulle part à la télé (du moins je crois), alors je fais parvenir ici quelques infos.

    L'article de Libération.
     
  2. Business Class

    Business Class
    Expand Collapse
    I am very busy.

    Je trouve aussi que c'est du gros n'importe quoi ... :eek: (Sincèrement, et pas qu'à cause de ça, des fois je ne suis pas fière d'être chinoise. C'est excessif, peut-être, mais il y a des trucs qui s'y passent et que je ne cautionne pas, c'est vraiment trop éloigné de ma "mentalité".)
     
  3. Loutshiii

    Loutshiii
    Expand Collapse
    Une margarita a la main

    :eek: C'est affreux de faire ça.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    C'est vraiment dégueu... d'autant plus que je suppose que c'est le même problème en Europe qu'ailleurs: ces pauvres femmes humiliées ne sont que des "pions" et c'est les proxénètes qu'il faudrait faire défiler en jaune dans la rue! Révoltant! C'est tellement facile de s'en prendre aux plus faibles...:eek::mad:
     
  5. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

  6. Stille

    Stille
    Expand Collapse
    Blasée

    (Si on devait faire un article pour chaque chose révoltante qui se passe dans le monde).
     
  7. siorac

    siorac
    Expand Collapse
    Plus amoureuse

    Ben justement peut être que y'en aurait moins. Quand on lit l'article de Libé, on voit que la pression populaire a forcé ceux qui on fait ça à revenir en arrière, presque à s'excuser. En Chine, c'est presque miraculeux. Comme quoi la presse n'est pas que réductrice et sensationaliste. Parfois elle peut changer les choses.
     
  8. -Abby-

    -Abby-
    Expand Collapse
    admin MadmoiZerg

    c'est dingue ça on humilie les prostitués alors que beaucoup sont sous la coupe de proxènètes, ça me révolte... ces chinois sont vraiment tarés, excusez moi mais je le pense...:sad:

    ca me rappelle un peu l'après seconde guerre mondiale où on rasait la tête des femmes ayant eu des rapports avec les soldats allemands et qu'on les exposaient à la foule en gage de punition, (bien sûr beaucoup de ces femmes avaient été violé sans que l'on sans soucie)
     
  9. Mylouze

    Mylouze
    Expand Collapse
    Sud un jour, Sud toujours

    c'est deguelasse et revoltant
     
  10. Wesley

    Wesley
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Un de mes 'amis' m'a sorti que si les femmes se prostituaient, c'est parce qu'elles étaient des "chaudasses" qui "aimaient le sexe". Comme quoi il n'y a pas besoin d'être en Chine pour être déconnecté de la réalité...
     
  11. Stille

    Stille
    Expand Collapse
    Blasée

    Ah, la grande phrase généraliste qui englobe toutes sortes de prostituées, de tous âges et tous milieux sociaux ><. En ce qui concerne les étudiantes par exemple, qui se prostituent pour payer leur loyer ou pour vivre tout simplement (il y en a de plus en plus), ne faut-il pas croire que c'est parce qu'on se fait 3 fois plus d'argent en une soirée qu'en un mois de travail au Quick par exemple?
    Il y a des tas de petits boulots disponibles quand on cherche bien.
    Bon là j'ai conscience de partir vers un autre sujet. M'enfin, il y a des cas de "prostituées", je me dis que ça les dérange pas, ouais.
     
  12. Stille

    Stille
    Expand Collapse
    Blasée

    Les étudiantes passent majoritairement par internet à mon avis, racolage sur les sites et demandes de RDV en vrai, je ne pense pas qu'on puisse parler d'une dépendance ici, ou d'une aliénation, présence d'un proxénète ou quoi que ce soit.( bien que ça puisse arriver malheureusement)
    Je pense plutôt que le marché du sexe s'incruste chaque jour un peu plus durablement dans notre société. On parle bien sûr des prostituées qui font les trottoirs, mais faudrait aussi parler de toute cette prostitution virtuelle qui gagne en ampleur (les sites où l'on paye les filles pour qu'elles s'exhibent devant leur cam, le sexe au téléphone,... ).
    C'est presque un processus de normalisation. Honnêtement une fois je parlais à une fille sur le t'chat, et elle me disait qu'elle songeait très sérieusement à se faire payer pour s'exhiber ou pour un rendez-vous en vrai, et comme arguments elle me sortait "bof, c'est plus une tare de nos jours", "quels risques peut-il y avoir quand on reste derrière son écran ou au téléphone ? " " ce n'est pas parce que les gens sont prêts à payer que ce sont des pervers "

    Hmm,'fin bon, ce doit être un exemple parmi d'autres, mais quand on lit certains témoignages, les filles parlent de ça comme si se prostituer n'avait plus la connotation dégradante d'autrefois.
    Il y a un vent d'influence qui nous incite à envisager cette idée en ayant bonne conscience.
     
Chargement...