Un soûlot sur l’eau - Le Carnet d'un Pompier

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Le Matou, le 1 mars 2012.

  1. Le Matou

    Le Matou
    Expand Collapse
    Des fois je sauve des chats, des fois j'écris.

  2. Lasia

    Lasia
    Expand Collapse
    Accrochée à son ordi

    Le racisme "ordinaire"... le pauvre mec, il veut juste bien faire et il se fait engueuler et insulter... :facepalm:

    Au vu de la réaction de l'ivrogne, il a bien fait de ne pas monter sur le bateau!! Le soulard aurait été capable de le foutre à la flotte!:eh:
     
  3. Angeluna

    Angeluna
    Expand Collapse
    GameuZ en puissance

    Lasia, je suis d'accord avec toi : heureusement qu'il n'y est pas allé.

    Par contre l'homme ivre lui aurait du se faire sermonner : on veut l'aider et il s'en prend à son "sauveur"

    Après il ne faut pas s'étonner que chacun pense à sa petite personne, vu comment on est remercié quand on veut aider
     
  4. Nanaelim

    Nanaelim
    Expand Collapse
    Jingle bells, jingle bells...

    Il n'aurait pas du que se faire sermonner... Les insultes racistes sont interdites!!!
    S'il s'agit d'une injure publique(comme c'est le cas ici), son auteur peut être condamné à 6 mois de prison maximum et/ou 25.000 euros d'amende maximum!
     
  5. FlashForward

    FlashForward
    Expand Collapse
    Comme si j'étais le roi de la pomme de terre, J'envoie la purée!

    Clairement, ça m'a tout autant choqué que la réaction du type. Les flics sont sur place, assistent à une scène d'injures racistes, mais ne réagissent pas, se contentent de "remettre de l'ordre", calmer les deux parties. A tous les coups, si l'inverse s'était produit, le mec sur le bateau était un noir saoûl qui aurait insulté un pauvre gars qui essayait de l'aider, il se serait fait embarquer! ...


    (Bon, à côté de ça, les flics ont commencé par un "bonjour contrôle des papiers", il y aurait eut un petit côté "hôpital qui se fout de la charité" s'ils avaient coffré l'ivrogne pour injures racistes...)
     
Chargement...