Une veille permanente grossophobie ?

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par Alicia89, le 16 avril 2015.

  1. Corback

    Corback
    Expand Collapse

    @Léona B. aaaaah tu m'as achevée avec ton anecdote :rire:

    Ce cher Monsieur avait-il un énorme étron dans l'oeil?? Ou juste un jugement trèèèèès chancelant? Oh! je sais! Il a séché tous les cours d'anglais? C'est ça?
     
    Arhiyana29 a BigUpé ce message
  2. AngelTen Richard II

    AngelTen Richard II
    Expand Collapse
    Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?

    @Corback pour ton amie, plutôt que de lui parler de son poids, parle lui exclusivement en termes de forme physique, et tu peux aussi mettre en avant le fait que si elle n'est pas encore forme, elle risque de passer un mauvais moment. Parce que pour témoigner à l'inverse, je suis de corpulence dite "moyenne" et ça me m'empêche pas de souffler comme un boeuf dans les escaliers du métro
    Parce que c'est vraiment ici une question de forme physique et pas de poids, et à la limite la raison pour laquelle elle n'est pas très en forme tu ne peux pas la connaître (ça peut être son poids comme son coeur, ses poumons, ou tout simplement l'absence d'activité).
     
    Allitché, Penny Winkeul, Belle-de-nuit et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. Allons-y

    Allons-y
    Expand Collapse
    stronger than you

    @AngelTen Richard II Tu as cité la mauvaise personne :ninja:

    Sinon, je venais vous demander ... Comment définissez-vous la "grosseur" en fait ?
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  4. ElectraHeart

    ElectraHeart
    Expand Collapse
    Right where I was founded, is right where I'll be found dead

    Pour moi, par exemple, Tess Holliday est grosse, quand je trouve Ashley Graham ronde. Moi je me définis le plus souvent comme ronde, en surpoids ( en fait j'ai les mêmes mensurations que la mannequin grande taille Fluvia Lacerda,et je fais du 44-46 ). Je précise que je n'utilise pas grosse péjorativement, c'est juste pour décrire !
    Mais c'est à chacun-e de se définir comme il-elle le souhaite, avant tout :)

    Sinon, vu ton poids et ta taille, pour moi tu n'est pas grosse.
     
  5. AngelTen Richard II

    AngelTen Richard II
    Expand Collapse
    Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?

    @Allons-y
    Oups. Je corrigerai sur mon ordinateur car sur le tel c'est compliqué

    Sinon c'est aussi une question de regard sur toi et de regard que la société a sur toi, c'est difficile de faire preuve d'objectivité. Je me vois souvent comme "gros-se" parce que je fais face à des problématiques en terme d'androgynie ou de dysphorie, là où de manière plus objective je serais plutôt de corpulence moyenne, mais avec trop de formes pour être androgyne mainstream. À côté une fille cisgenre avec mes formes ne se trouverai pas forcément grosse.
    De même une personne de même corpulence se voit et est vue différemment en fonction de son sexe, sa race, son milieu social. Je serais pas étonné qu'à taille et corpulence égale, un garçon de ton âge ne se poserait pas forcément la question (même s'il pourrait, les garçons sont plus attentifs à leur apparence qu'on le croit) alors que de ton côté, je crois que c'est extrêmement rare qu'une fille ne se soit pas au moins une fois posé ce genre de questions.

    Et même si tu demandes à plusieurs personnes de sexe, de milieu et d'éducation différente, on te verra pas forcément comme grosse, et tu subira pas forcément la même grossophobie...
     
    Allitché, Corback, Rocksteady et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. La Simili-Tortue

    La Simili-Tortue
    Expand Collapse
    Anciennement LittleDeerLady ;)

    Personnellement, j'ai l'impression que pour beaucoup de gens là différence entre ronde et grosse -de façon non péjorative- c'est comment la graisse est distribuée. Si la personne a des seins, des fesses, des hanches et des cuisses bien en chair avec une taille marquée (en 8, quoi) elle est considérée ronde, mais si elle a beaucoup de ventre et peu de hanches/cuisses/fesses/seins par comparaison, elle est plutôt dite grosse. Je n'ai pas l'impression que ça dépende vraiment du poids réel de la personne: une fille avec un poids "normal" mais un ventre proéminent pourra être étiquetée grosse, alors qu'une obèse toute en formes sera considérée ronde.
    Après je pense que ça dépend vraiment de la façon de parler de chacun, beaucoup de gens utilisant ronde comme une description neutre voire positive mais grosse comme une insulte.
     
    Métempsycose, Mad_Ame, Allitché et 7 autres ont BigUpé ce message.
  7. abou333

    abou333
    Expand Collapse

    Je préfère toujours le terme ronde. Je me définis même comme rondelette. Et j'aurai tendance à utiliser des superlatifs comme très ronde plutôt que de dire grosse. C'est un choix personnel. Je sais que beaucoup de personnes veulent se réaproprier le terme gros/grosse, mais en ce qui me concerne, j'ai trop souffert de ce mot petite, alors que j'étais seulement rondelette justement, et ce mot il ne parlais pas que de ma silhouette, il me disait que j'étais laide et stupide. Je comprends que les gens qui prônent l'utilisation du mot gros/grosse veulent justement éviter d'accorder cette connotation au mot et lui redonner son utilité première, c'est à dire décrire la silhouette, mais je ne suis pas prête personnellement.

    Autre raison pourquoi je venais dans ce sujet aujourd'hui.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #439 abou333, 12 février 2017
    Dernière édition: 12 février 2017
    Victoria Grace, LovelyLexy, Chouette-Culotte et 11 autres ont BigUpé ce message.
  8. Allons-y

    Allons-y
    Expand Collapse
    stronger than you

    En voyant les photos de mannequins d'@ElectraHeart, j'me suis rendu compte que dans ma tête y a carrément pas d'entre deux pour une femme, ce sont "les minces" et "les grosses" ... Ce qui est vraiment ridicule, tant au niveau de la caractérisation que de son étroitesse. Merci beaucoup pour vos réponses, ça m'apporte quelques bonnes pistes de réflexion, va falloir que je travaille un peu sur moi-même maintenant :happy:
     
    LovelyLexy, Choconoisette, Corback et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. Alba Perséphone

    Alba Perséphone
    Expand Collapse
    Je ne sais pas

    LovelyLexy, Choconoisette, Babitty Lapina et 6 autres ont BigUpé ce message.
  10. abou333

    abou333
    Expand Collapse

    Choconoisette, Babitty Lapina, Allitché et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. Corback

    Corback
    Expand Collapse

    Hey hey! Bonjour à toutes et tous.

    C'est bien de pouvoir lire vos différents témoignages, avis et anecdotes, qui montrent bien à quel point les autres ne sont jamais satisfaits de nos propres corps. Et en lisant Abou333, à quel point les mots peuvent devenir des adjectifs qui blessent. " Mince" n'est jamais devenu un adjectif péjoratif, et "gros" si...

    Récemment, j'ai regardé quelques films, séries, et en étant attentive, j'ai effectivement soulevé le cliché quasi-omniprésent de la femme ronde qui voue une espèce de passion à la junkfood... qui vit par et pour la bouffe, se réconforte à coup de glace, beignet ou chantilly, ce genre de trucs. Bon déjà c'est abject, je pense que nous sommes toutes et tous d'accord là-dessus, mais ça m'a amené à un autre point: les hommes ronds. Où sont-ils? J'ai l'impression que la femme ronde est complètement caricaturée quand l'homme rond, lui, n'existe même pas.

    Ces vagabondages de pensée m'ont ramené à une anecdote que je voulais partager avec vous, je sais que le sujet est surtout orienté sur les corps des femmes, mais je me dis que le sujet, plus largement, clame l'acceptation de tous les corps.

    C'est pas bien vieux comme fait, et ça me fout toujours en pétard, donc pardon d'avance pour mon langage qui peut déraper.

    Je suis ronde, et le vis très bien, et mon compagnon est lui pas mal costaud. Nous avons tous deux juste un métabolisme de merde, pour rebondir sur le post d'ElectraHeart, zéro soucis de santé genre "pathologies de gros" comme aiment bien dire les médecins si open-minded...Et c'est d'ailleurs un médecin qui s'est permis de juger lamentablement mon compagnon sur son corps.

    Visite médicale pour le boulot (ça revêt son importance pour la suite). La médecin lui fait déjà bien sentir qu'il est pas "normal" et bien trop gros. Donc qu'il DOIT avoir tout un tas de problèmes de santé. Non non, pas peut-être, c'est sûr. Sans auscultation, rien. Pas de bol, il est en bonne santé. Donc elle trouve autre chose, et colle dans le dossier médical de mon compagnon qu'il est impuissant... Il était tellement sur le cul qu'il n'a pas su/pu dire/faire quelque chose pour que Mme la Connasse stoppe son bullshit de première. Déjà, Mme Connasse se serait-elle permis de mentionner quoique ce soit sur la sexualité d'une personne dans le cadre d'une visite pour le travail si la personne était considérée comme "normale"? Ensuite, est-ce vraiment un aspect qui doit être mentionné dans l'aptitude ou l'inaptitude d'un employé? Et d'où peut-elle tirer cette conclusion sans AUCUN test ni AUCUNE auscultation? Cette femme n'a jamais dû penser une seule seconde que son délire pouvait heurter ou blesser apparemment... ou alors blesser un gros c'est pas grave...

    Je vais pas m'étaler dans les détails, mais j'aime aussi mon compagnon pour le vrai tigre qu'il est au lit, de ce côté là nous sommes pleinement satisfaits l'un comme l'autre, donc se faire juger comme ça par cette femme sur sa sexualité juste parce qu'il est trop costaud à ses yeux... je ne comprends toujours pas. Je sais que ça paraît insignifiant, mais c'est le genre d'homme à faire passer mes envies et mon plaisir avant les siens, donc que quelqu'un puisse se permettre, sans le connaître, de lui dire finalement qu'il ne pouvait pas être un bon amant, ça l'a énormément heurté. Aujourd'hui il suit un régime drastique pour maigrir... et faut pas être devin pour penser que c'est lié.

    Vous aussi vous avez eu des anecdotes de ce genre où on vous juge jusque dans votre sexualité par rapport à votre corps?
     
    #443 Corback, 16 février 2017
    Dernière édition: 16 février 2017
    Victoria Grace, Arhiyana29, Choconoisette et 9 autres ont BigUpé ce message.
  12. Mad_Ame

    Mad_Ame
    Expand Collapse
    J'suis dans ma Stup Soucoupe :cucul:!

    Ha bah ma belle-soeur ne peut pas souscrire à une assurance-vie: "vous pesez combien madame?" - "Euh..XXXkg" - "Ha non, obésité morbide, on ne peut pas vous faire de contrat"
    :oo::scream::bomb:
     
    Babitty Lapina, Meligood et LovelyLexy ont BigUpé ce message.
Chargement...