Bienvenue sur le forum madmoiZelle !

Tu veux participer à la communauté et devenir une Mad ? Rejoins-nous !

Inscris-toi maintenant

Une vie sans enfant : évident, possible ou inenvisageable?

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 13 janvier 2009.

  1. Denis

    Denis L'Ancêtre Membre de l'équipe

  2. ------------ Publicité ------------
  3. Ces chiffres sont étonnants, on entend toujours dire que tel pourcentage des français n'ont pas le moral ou n'ont pas confiance en l'avenir, c'est rassurant au final.
  4. Personnellement vu le dégoût que m'inspire les marmots, ce sera pas pour moi, j'espère avoir une vie. Je laisserais aux autres le soin de surpeupler la planète
  5. Eleanor

    Eleanor à bout de souffle.

    Je suis étonnée qu'il y ait tant d'écart entre des pays voisins.
    Sinon je ne veux pas d'enfants, et ce depuis pas mal de temps. Je ne serai pas capable d'élever un enfant...d'autant plus que je n'aime pas les gosses.
  6. mayura

    mayura Ca te regarde pas

    Ma mere travaille en creche,
    elle m'a sorti que les gens ont besoin de s'ocuper pour peu cher,donc ils prolofient.......

    J'ai 22ans,et je me trouve trop jeune,alors que je vois pleins de filles de mon age avec des gosses ou pour qui c'est une priorité urgente,
    J'espere en avoir peut un,(je revois à la baisse),j'ai besoin d'avoir du temps pour moi,du confort.......
  7. nanouchka69

    nanouchka69 Stressée a mort

    Personnellement, je ne veux pas dire "les enfants, jamais!" C'est sur que ma priorité ce sont mes études (et après ma carrière), mais si on se retrouve avec la bonne personne, et qu'on en a envie (plus les hormones, ces fourbes qui prennent le contrôle des émotions), alors il faut pas rester bloquer sur des problèmes d'argent.. Parce que "créer" une vie et voir se développer une personne, et l'aider à construire sa vie, c'est plus profond que la crise économique et ça apporte surement plus de bonheur que rester concentrer toute sa vie sur sa propre personne!

    Enfin moi je dis sa, je dis rien..
  8. Mylouze

    Mylouze Sud un jour, Sud toujours

    ha bah chuis en dessous de la moyenne encore (enfin de pas grand chose tu me diras)

    taleur chéri a entendu l'info à la télé, ce con est entré dans la chambre, m'a serré la main "felicitations, bravo"
    boulet :lol:

    ouais donc sinon pour moi, une vie sans enfant c meme pas imaginable quoi
    pourtant c pas rose tous les jours hein, plus d'un soir jme suis retrouvée à bout
    mais alors moi, sans enfant ? impensable

    la crise economique ? je m'assois dessus et tres confortablement
    pour l'instant je ne suis pas touchée alors je m'en preoccuppe franchement pas
    on verra plus tard qd on aura plus de frais (etudes, permis, etc etc), pour l'instant je gere pas trop mal
  9. Isoline

    Isoline Mélange instable

    J'en veux, c'est sûr, surtout que je travaille avec des enfants.
  10. James

    James Over There.

    J'assume totalement le fait de ne pas vouloir d'enfant. Et j'espère être riche haha.
    Egoïste, ça reste à voir. Ce n'est pas parce qu'on ne veut pas s'embarrasser d'un mec qui ne fout rien et qu'on ne souhaite pas élever un enfant qu'on est égoïste. Rien à voir. Et les filles ont pas mal "grossi le trait" aussi hein...

    Et je n'ai strictement rien demandé à mes parents. Si ma mère avait avorté (comme presque prévu), je ne serais pas là en train de te répondre. Fin de l'histoire.

    Et je suis d'accord avec honneurodames. Enormément de gens ont pour argument n°1, parfois 2 "on doit payer ma retraite et je veux avoir des gens autour de moi pour mes vieux jours".
  11. Mylouze

    Mylouze Sud un jour, Sud toujours

    meme si je veux une "famille nombreuse" (enfin 4 enfants, c tant que ça ?), je prends qd meme la defense de celles qui veulent pas de gosses

    c'est quoi le plus egoiste ?
    ne pas vouloir d'enfant pour pouvoir vivre comme on le veut (meme si dans l'absolu un enfant n'empeche rien ^^ c pas un boulet hein :lol: ), parcequ'on sait que le fait d'avoir un enfant, ça nous correspond pas, que de toute façon on a rien à lui apporter de bien
    ou faire un enfant à qui on a rien demandé, qui ne sera pas forcement heureux, qui n'a pas choisi d'etre là ("on choisit pas ses parents"), en se disant "comme ça y'aura quelqu'un pour payer mon hospice et me torcher le cul 4 fois par jour" ?

    faire un enfant, c etre egoiste au maximum du possible.
    on fait un enfant pour quoi ? pour soi ("je vois pas ma vie sans enfant" "c le but de ma vie" "c pour laisser ma trace" "il paiera ma retraite" "comme ça jme retrouverais pas toute seule à 60 berges comme une vieille tatie daniele aigrie")
    on ne fait pas d'enfant pour quoi ? pour l'enfant. bah ouais, au moins on prend pas le risque de faire un malheureux. le spermatozoide lui il s'en branle

    ceci dit moi chuis egoiste et fiere de l'etre :lol:
  12. Sneezewort

    Sneezewort Revival

    J'avoue que je vois pas où est le "mystère". S'il y a bien une chose (unique, surement) que les autres pays nous envient, c'est notre politique familiale. Les femmes peuvent concilier travail/carrière avec des gosses grâce à la longueur des congés maternités, les crèches etc etc. Ce qui se retrouve pas forcément dans les autres pays.

    Sinon des enfants... surement plus tard, mais pour le moment j'arrive pas à l'imaginer. C'est trop abstrait, je suis trop jeune, et puis tant qu'on a pas trouvé quelqu'un avec qui on voudrait en faire, on y pense peut être pas spécialement. J'aurai tout le temps plus tard pour penser à ça...
  13. KittyKiller

    KittyKiller Penistration Crew

    Je pense que j'aurai un gosse, parce que je commence à croire en l'instinct de maternité, qu'il va finir par arriver un jour où l'autre, aussi fort que je puisse lutter contre cette idée je suis programmée comme ça. Un ou plutôt deux, parce que un seul c'est dur, si jamais il m'arrive une merde, à moi ou a son père, il sera seul à devoir supporter ça et je ne veux pas que ça arrive. C'est tout, je ne veux pas plein de gosses, je ne veux pas un pavillon, je ne veux pas de voiture. Mes gosses prendront le métro et iront jouer au square comme tout le monde. Et j'irai les chercher à la maternelle en tailleur Brioni, na. (c'est une blague. pas question d'avoir des tâches de vomi sur mes tailleurs Brioni.)

    Enfin, c'est pour dans longtemps. Je veux faire plein de trucs avant, je pense que j'aurai des enfants tard, mais je peux me tromper, on ne prévoit pas vraiment ce genre de choses. J'ai déjà des amies qui ont des gosses, depuis un certain temps, mais j'étais pas du tout dans ce trip à l'époque, maintenant non plus d'ailleurs; et peut-être que quand mes amies les plus proches en auront, d'ici une petite dizaine d'années, je sais pas, ça réveillera un truc, comme Jeremy's sock dans HIMYM (ou c'était peut-être Benjamin's, ou, bref.) Dans tous les cas c'est pas une chose à laquelle je pense en ce moment, et puis je suis une sale égoïste, je veux avoir une carrière qui me plaît, je préfère la lancer avant d'avoir des enfants.
  14. Primo : j'ai rien demandé à mes parents. Et vu la façon dont mon père a agi avec moi, à mon avis il aurait préféré que je ne naisse jamais.

    Secundo : personnellement, je veux être archéologue. C'est ma passion, c'est un métier prenant. Je veux pouvoir partir six mois à l'autre bout du monde sans avoir à rentrer à six heures pour les devoir, nettoyer les merdes du marmot, gérer leurs crises existencielles, faire la popote et aller au lit parce qu'on est crevés à cause des charges ménagères. ET l'archéologie, ô surprise, ça ne paye pas.

    Tertio : c'est quoi cette obligation? Parce qu'on est un être humain, on doit forcément se marier et se reproduire? je n'ai pas l'intention de me marier, ni d'avoir d'enfant. Et lorsque j'arriverais à 50ans , j'aurais de quoi me payer ma maison, mon confort, mes animaux et tu sais quoi, pour ta gouverne, ce sera à deux, avec mon homme si tout marche correctement entre nous.
  15. James

    James Over There.

    Voilà. Ce genre d'opinion m'agace au plus haut point. On a le choix, c'est tout.
  16. Nous sommes bien d'accord, donc...