Uniqlo aide des étudiants japonais à intégrer Harvard

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par juliettevongeschenk, le 24 septembre 2014.

  1. juliettevongeschenk

    juliettevongeschenk
    Expand Collapse
    Rédac facheune Guest

  2. CelesteCrow

    CelesteCrow
    Expand Collapse

    C'est un investissement de la part de l'entreprise, en somme.

    Tant mieux si cela permet à ces japonais / japonaises, d'avoir un cursus prestigieux.

    Mais bon, cela n'est pas fait pour des raisons vertueuses.

    Ca fait bien voir et permet un recrutement des plus direct.
    C'est pas du chantage mais presque.
    Après tout si la marque t'offre ça, je suppose que refuser le boulot derrière ne se fait pas.
     
  3. bat-momo

    bat-momo
    Expand Collapse

    @CelesteCrow On peut voir ça comme ça. Ou on peut se dire qu'en plus d'avoir leurs études payées, ils ont déjà un emploi réservé, ce qui est pas mal vu les taux de chômage actuels. Après, ils ne forcent personne à signer... Et vu les deux filières qui sont financées, je n'imagine pas pourquoi un élève refuserait de travailler pour Uniqlo...
    Après, ça peut faire chantage, mais tout dépend de ce qu'ils entendent par "place réservée dans l'entreprise", si c'est obligatoire ou non, et sans voir le contrat, je pense qu'on ne peut pas savoir.
    Mais je comprends ton scepticisme, je ne fais jamais confiance aux grandes entreprises.
     
  4. CelesteCrow

    CelesteCrow
    Expand Collapse

    Le Tribunal de Tokyo, à la suite d'enquête journalistique, a reconnu une mauvaise condition de travail au Japon dans les magasins et en Chine pour les Usines.
    Vu l'ampleur de la marque, ce n'est pas étonnant.
    Mais le double standard presque pathologique m'étonnera toujours.

    D'un côté, on veut se montrer " généreux " et offrir à des étudiants une chance !

    De l'autre on est pas foutu de respecter un cadre de travail sain.

    Je crois que la priorité pour l'entreprise serait de respecter ses employés, qu'importe la branche.
    Mais bon, ce n'est pas une opération de Com séduisante.
    Pour les étudiants, c'est super. Harvard, tu peux difficilement faire plus prestigieux sur ton CV.
    Cependant, un étudiant talentueux pourra bien avoir un diplôme solide, même en venant d'une fac moins élitiste.

    Quand il s'agit de promouvoir la réussite sociale et de l'entreprise, là, elle est présente.
    Pour le reste, c'est du vent.

    Je ne comprends même pas le concept d'Harvard. L'idée de l'Université d'Elite. Soit.
    Cependant si pour y entrer, il faut soit être riche, soit décrocher une bourse, là ça pose problème.
    Ca devrait se baser sur l'élite intellectuelle, pas une élite économique !
    Et si on pousse le bouchon, même les élèves " non géniaux " ont le droit à un enseignement de qualité. Car on part pas tous avec les mêmes chances ou facilités. Ou encore, on peut travailler plus, pour un résultat moindre.

    Y a un truc malsain, " off about this ".

    Gris, les choses sont souvent grises, moralement.
     
Chargement...