Vegan Mafia, la carte interactive des resto végé-friendly de Paris

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 1 août 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Kand'x

    Kand'x
    Expand Collapse
    Ca te regarde pas

    J'ai juste tiqué sur la phrase:
    "Pour mémoire, les végétaliens sont des végétariens qui ne mangent pas non plus d’œufs ni de produits laitiers."

    ça aurait été mieux de dire qu'à la différence des végétariens, ils ne manges pas d’œufs,ni de produits laitiers et pas de miel!

    Même c'est pour les plus novices les différentes nuances ça peut prêter à confusion mais croyez moi entre un végétarien, un végétalien et un vegan, parfois ce n'est pas "tout rose" non plus.
    (J'éviterai d'évoquer mes déceptions sur des groupes sur le terme mais pour autant je suis et reste végétarienne avant tout pour moi :) )
     
  3. Caesonia

    Caesonia
    Expand Collapse
    Hobo

    Merci pour tous ces articles sur le végéta*isme :jv:
     
  4. Lumiciole

    Lumiciole
    Expand Collapse

    Sympa cette carte, j'espère que des végés de mon coin ajouteront des adresses !

    Petite remarque à propos de l'article : depuis quelques temps (un ou deux mois je crois), le mot "végane" a été ajouté au dictionnaire, il n'est donc plus utile d'écrire le mot anglais "vegan". "Végane" s'utilise au masculin comme au féminin. :)

    Merci pour l'article, je vais surveiller ce site et y contribuer si j'en ai l'occasion.
     
  5. Myrtille_

    Myrtille_
    Expand Collapse

    Pour celles/ceux qui ne connaissent pas, il y a le site anglophone HappyCow qui est très très fourni. Même si vous habitez en province (j'avoue que j'ai un peu alimenté Vegan Mafia grâce à Happy Cow), vous trouverez beaucoup de restaurants végé ou vegan-friendly.

    MANGER MANGER MANGER​

    Quelle con cette Myrtille. L'article parlait déjà d'Happy Cow.  :sad:
     
    #5 Myrtille_, 2 août 2014
    Dernière édition: 2 août 2014
  6. Mme-I-Believe

    Mme-I-Believe
    Expand Collapse

    Viiiiiiiiite que ça se démocratise et qu'on ait une carte pour la "Province" aussi !! :paillettes:
     
  7. Olimeli

    Olimeli
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    je ne savais pas qu un vegatalien ne portait pas de cuir, soie, laine ?!
    sinon, quelle est la difference entre vegan et vegetaLien?
    :confused:
     
  8. Myrtille_

    Myrtille_
    Expand Collapse

    Tu trouveras tout ton bonheur sur Happy Cow (que j'ai linké plus haut) si tu veux ! :)
     
  9. Olimeli

    Olimeli
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    donc le vegan a plus de contraintes que le vegetaliens alors? et quelle est la recherche, le but, le pourquoi du comment? (je cherche a comprendre, simple curiosité de ma part)
     
  10. Lumiciole

    Lumiciole
    Expand Collapse

    @Olimeli  On t'a répondu mais j'ajoute mon petit avis au cas où ça t'aiderait.

    Le véganisme est le prolongement logique du végétalisme. Disons que c'est le boss final du chemin "réduire les souffrances animales et l'impact écologique de l'exploitation".

    Dans la tête d'un futur végane, ce n'est pas "je vais m'ajouter encore plus de contraintes, ça fera plus chouette". Ces personnes, tout comme les végétariens et les végétaliens, ne font pas leurs choix parce qu'il y a des contraintes, mais malgré elles.

    C'est le même principe que quand, par exemple, on va travailler au Macdo pour se payer ses études. Le travail va être contraignant et pas franchement amusant, mais le but n'est pas de travailler, c'est de payer les études, et ce ne sera pas possible sans travail. Alors on travaille, non parce qu'on le veut vraiment, mais parce qu'il le faut. (Mais la comparaison n'est pas à prendre en entier, le végéta*isme a aussi ses bons côtés, ce n'est pas que des contraintes, loin de là.)
     
  11. Lyncis

    Lyncis
    Expand Collapse
    Ecrivain en herbe

    @Olimeli J'ajouterais que ce qui peut être perçu comme des contraintes, voire des privations, devient en fait la norme et l'habitude quand on est vegan. Au début, on peut être un peu désarçonné car ça remet en question des habitudes de vie souvent ancrées depuis la naissance. Puis, on prend l'habitude de manger différemment, on découvre de nouvelles saveurs et on se met à apprécier vraiment ça, voire à préférer cette alimentation à la précédente. On peut percevoir des contraintes à différents niveaux (pression sociale, difficulté à trouver ce qu'on veut en magasin du fait de la pauvreté de l'offre, etc.) mais le choix en lui-même n'est généralement pas vécu comme une contrainte au quotidien.

    Je parle surtout de bouffe mais c'est pareil pour son mode de vie et de consommation en général.

    Bref, les vegans ne sont pas maso. ^^
     
  12. Olimeli

    Olimeli
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    merci @Lumiciole et @Akali et merci a toi aussi pour ces precisions :fleur:
     
Chargement...