Verbaliser le harcèlement de rue : un symbole fort dans une lutte culturelle

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 21 septembre 2017.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Petite Chaussette

    Petite Chaussette
    Expand Collapse
    Et si on partait en vacances ?

    Je partage ton constat Clémence sur les progrès fait en quelques années. Quand j'étais au lycée (il y a 10 ans...je suis vieille) sur mon trajet quotidien je faisais un détour pour éviter une zone ou je me faisais systématique harcelée. Et ça me semblait normal parce que toutes mes copines le faisait. On discutait ensemble des pires spots de relous à éviter, des stratégies de réponse à ce harcèlement (dire merci et baisser les yeux :mur:). Et tout ça me semblait tellement normal.
    Maintenant je ne me laisse plus faire, je réponds systématiquement et je relève bien la tête, j'en parle autour de moi, notamment aux hommes qui n'ont pas toujours conscience/connaissance de ce phénomène et j'essaye d'expliquer calmement que la question "t'étais habillée comment ?" n'est pas appropriée. J'encourage les gens de mon entourage à intervenir quand ils sont témoins de scènes de ce type.

    J'espère vraiment que dans quelques années on regardera ça comme le fait que les rétros étaient en option sur les premières voitures. Le chemin est long et cette loi est une très bonne chose. :supermad:
     
    Kounette, Beatles_Jude, ben quoi ? et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Miranna

    Miranna
    Expand Collapse

    Et c'est fou qu'on doive encore l'expliquer... A chaque fois que je me prends à dire à quelqu'un que cette question n'est pas ok ça me donne envie de : :mur: (mais je reste calme, évidemment ! :fleur:)
    En tout cas, très bon article : Merci ! :puppyeyes:
     
    Shadowsofthenight, Beatles_Jude et narvali14 ont BigUpé ce message.
  4. Melodrama Chanel

    Melodrama Chanel
    Expand Collapse

    Très bon article, d'autant qu'il est primordial de savoir reconnaitre les avancées quant il y en a. De manière générale en France on pointe beaucoup du doigt ce qui ne va pas, mais rarement ce qui est positif.

    Ca fait du bien de lire ça.
     
    Clemence Bodoc a BigUpé ce message
Chargement...