Vie de Meuf, ou la VDM (pas très drôle) des filles au boulot

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Elise, le 13 juillet 2010.

  1. Elise

    Elise
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac'
    Membre de l'équipe

  2. Albany

    Albany
    Expand Collapse
    Mrs Gordon-Levitt

    Wow, c'est assez déprimant quand même, je dois avouer que devoir prendre le nom de son mari me paraissait normal quand j'étais jeune mais maintenant je trouve ça un peu injuste, surtout quand on reçoit les lettres Mme Bernard B...... Oui bah j'ai un prénom aussi accessoirement !

    Mais pour l'instant je n'ai pas encore été sujette à une VDM, on verra quand je rejoindrais le monde du travail.
     
  3. Lazulie

    Lazulie
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    ces histoires sont vraiment déprimantes, mais pourquoi elles ne répondent pas à tous ces crétins, c'est pas en se laissant faire qu'on va arranger les choses.

    "Ce qu?on aimerait voir sur Vie de Meuf, sans vouloir faire à tout prix dans la gaudriole, ce sont les réponses des filles face au sexisme ordinaire. Ça, ça serait épatant. De quoi nous encourager à répondre aux phallocrates, ou comment réussir à retourner le truc en sa faveur. Pas évident, je sais, mais y?a sûrement de la matière." mais oui je veux!
     
  4. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    Ça me fait penser à un site sur les discriminations vis-à-vis des jeunes (Plus jamais ça, ou quelque chose d'approchant. Ça date). Bon, ça me prouve que le monde n'est pas parfait, mais je ne pense pas que ça va servir à grand chose. Des détracteurs pourront toujours dire : "Elles ne font que se plaindre !".
    Quand je pense que j'ai bossé dans un milieu (très) masculin sans recevoir une seule remarque désobligeante (Les blagues à deux sous qui me font marrer, je les compte pas), je me demande si j'ai pas eu du bol XD
     
  5. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    J'aime l'initiative. Autant le site Vie de merde m'est inintéressant, autant celui-là a un vrai fondement. Je vais le suivre régulièrement.
     
  6. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Je suis vraiment partagée, comme à propos de tout ce qui concerne le féminisme.
    Quand je lis les témoignages de ces femmes, je suis révoltée. Mais parallèlement je pense que ça ne fait qu'accentuer une haine mutuelle des deux sexes. Je m'explique, en lisant ça les femmes vont se dire "Mais quelle bande de connards franchement" et certains hommes vont se braquer dans le genre "Ouais bah c'est bien normal en même temps, blablabla". Du coup je suis partagée.

    Sinon j'avoue que j'ai moi-même peur du moment où je vais entrer dans le monde du travail. J'ai le projet d'avoir des enfants jeunes. Je veux concilier vie de famille et boulot, mais il est hors de question que j'attende la trentaine et gnagnagna. Je ne suis pas carriériste, je ne suis pas une bosseuse. Mais je n'abandonnerai pas ma carrière non plus pour avoir des enfants, sinon je ne me serai clairement pas fait chier dans des études longues. Et ça, ça reste un problème épineux. Je crois que si à un entretien on me pose la question des enfants, je mentirai éhontément. Je pense vraiment qu'au niveau du boulot il faut être égoïste. Mais c'est aussi dans mon caractère, je ne me sacrifierai jamais pour mon boulot. On ne peut pas virer en France parce que la femme tombe enceinte, même juste après l'embauche (à part en période d'essai je crois), ceci dit c'est vrai que les patrons (hommes ou femmes d'ailleurs j'imagine) usent d'autres stratagèmes (pas de promotion, pas d'augmentation, être inconsidérée dans l'entreprise, etc ...). C'est vraiment sur ce point que je trouve les choses révoltantes.
     
  7. Akela

    Akela
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Oui je suis d'accord. Je ne nie pas que le site viedemeuf a son utilité : il met en lumière une réalité mal connue car souvent tue. Perso j'y passerai sûrement pas tous les jours, c'est ultra-déprimant.
    Un site avec des anecdotes d'un esprit légèrement différent (comme ce que propose Deetz), en pendant au site viedemeuf, ce serait sympa !
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    On victimise les femmes avec ce genre de sites ?

    Mais nous n'avons pas besoin de le faire. Elles sont déjà victimes.

    Je trouve cet argument totalement infondé, il revient sans cesse dans toutes les discussions à tournure féministe, et ce à ma plus grande consternation ^^
     
  9. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    Oui, ce site sert ni plus, ni moins, à recenser des témoignages. Il surfe d'ailleurs sur la vague du "moi, je" qui consiste à raconter sa vie et ses mésaventures sur internet (ou à la télé) aux yeux de tous ceux qui aiment regarder les autres ramer dans la vie. C'est sûr, cela ne fera pas beaucoup bouger les choses de venir "se plaindre" mais je pense que c'est bien d'avoir un endroit particulier pour dire "oui, moi aussi, voilà" parce que oui, c'est un cliché, ce rapport dominé/dominant, mais ce genre de cliché il faut en parler pour pouvoir le combattre, au risque de laisser libre court dans le silence au retour en arrière dans l'évolution des mentalités. On est beaucoup plus d'ailleurs que dans le simple cliché; on est carrément dans une réalité, dans une réalité quotidienne pour beaucoup de femmes.

    Ce serait bien également que d'autres types de discriminations bénéficient d'une plateforme propre. C'est peut-être en effet victimisant, Deetz, tu n'as pas tord, je trouve mais je salue ce genre d'initiatives; à choisir, je prefère toujours des initiatives certes peu efficaces et avec des défauts que rien du tout.

    Maintenant, c'est vrai que ce serait bien que toutes les femmes puissent efficacement réagir devant le sexisme de leur collègues, mais dans la réalité bien des peurs et des entraves les en empêchent...
     
  10. coxcoralie

    coxcoralie
    Expand Collapse
    au 7ème ciel

    Je comprend l'ambivalence de suscite ce genre de site.

    Mais je ne peux que saluer la volonté de parler d'un sujet sensible, d'une manière originale ! Y'a trop de sites féministes qui sont plus difficile d'accès justement...

    Perso j'ai posté une VDMeuf sur le site. Parce qu'avant de bosser, je pensais que le sexisme dans le milieu du travail ce n'était pas si répandu. Puis j'ai bossé, et eu droit à quelques réflexions lors d'entretiens d'embauches ou entre collègues. Et encore, je suis plutôt bien lotie !

    J'apprécie ce site justement parce qu'il montre que le sexisme et l'inégalité hommes-femmes est plus courante que ce qu'on pourrait penser, et que ce n'est pas qu'une revendication de "féministes d'un autre âge".

    Peut-être que les patrons sont vigilants à ne pas dire "désolé, votre dossier est bon mais on préférait une personne blanche" (même si ils le pensent parfois, hélàs !) mais ils ont moins de scrupules à dire en face "désolé, votre dossier est bon mais on préférait un homme". Y'a une banalisation consternante du sexisme...

    Quand à l'effet un peu "déprimant" du site, je crois qu'il ne faut pas tomber dans l'autre travers et ne voir que le coté positif, qui risque de dédramatiser le truc. Perso quand je râle sur ce sujet, je me prend des réflexions du genre "oh c'est bon la féministe, arrête de te plaindre", aussi bien de la part de mecs que de filles... Or avant de trouver des solutions, il faut déjà poser le problème !

    Dernière chose, sur le fait de "réagir", "clouter le bec" aux sexistes : ce n'est pas si facile ! Quand vous êtes en entretien d'embauche, le stress à son maximum, vous avez un peu de mal à trouver la répartie cinglante mais diplomate... Et idem une fois embauchée !

    C'est la même chose pour toutes les personnes victimes de discrimination en général, que ce soit la couleur de peau, le poids, l'âge, le sexe...
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest


    Un cliché ? Ce sexisme ne serait donc qu'un fait banal, sans cesse rabaché ?

    As-tu déjà été confrontée au sexisme sur ton lieu de travail ? Je suis persuadée qu'il est partout -ou presque-.
    Dans les trois quart de mes jobs étudiants, j'y ai été confrontée. Et j'ai pu y réagir de façon +- violente parce que je n'avais à perdre qu'une semaine/un mois de salaire. Dans la même position, avec quelque chose à perdre, je ne sais pas si j'aurais osé.

    Tu dis qu'il est plus utile de réagir au sexisme par les mots ou les actes. Moui, admettons. Mais une fois que tu as réagi face au comportement déplacé d'un collègue ou patron (et que deux fois sur trois, c'est à toi d'en payer le prix ensuite), que se passe-t-il ? Les choses ont elles évolué ? L'injustice a-t-elle gagné en visibilité ? Ton expérience a-t-elle servi à d'autres ?
    Perso, je n'y crois pas.
     
  12. La_Guincheuse

    La_Guincheuse
    Expand Collapse
    Reine de Glace

    J'en trouve certaines une peu tirées par les cheveux.
    Il y aurai été plus intéressant de parler de toutes les discrimations pas que des femmes.

    Je me demande toujours si les hommes subissent aussi ce genre de discriminations.
     
Chargement...