Vivian Maier, formidable photographe méconnue

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par chloevollmerlo, le 18 février 2016.

  1. chloevollmerlo

    chloevollmerlo
    Expand Collapse
    La grande chose aux cheveux d'algues.
    Membre de l'équipe

  2. LisaChan

    LisaChan
    Expand Collapse

    J'ai vu une rétrospective à Grenoble, cette année,avec des photos faites sur son lieu de jeunesse : le Champsaur. Très beau ! Ses portraits et ce travail sur la transparence des vitrines, les reflets des miroirs :v:. J'ai vraiment ad-o-ré !
     
    Skogsdóttir Langurhár a BigUpé ce message
  3. Valhou

    Valhou
    Expand Collapse
    Crois en toi !

    J'ai vu le film il est bien cool !!! Même si on découvre aussi un aspect un peu dérangeant de la dame ^^' Son travail reste remarquable !
     
  4. Antigone14

    Antigone14
    Expand Collapse

    Je l'ai découverte il y a quelques années par un article du site Golem 13 (que je recommande à celles qui ne connaissent pas), j'ai tout de suite été fascinée par ses clichés, et le contexte dans lequel ils ont été trouvés. Le documentaire est excellent, mais je suis d'accord avec @Valhou , il y a un aspect dérangeant chez elle d'après certains témoignages. J'avais parfois l'impression que les familles parlaient de deux personnes différentes.
     
    Valhou a BigUpé ce message
  5. Antigone14

    Antigone14
    Expand Collapse

    Quelle que soit son histoire, j'adore ses photos, le livre Vivian Maier Street Photographer est même exposé chez moi depuis longtemps. Ses portraits sont vraiment impressionnants, et comme le souligne l'article, ses auto-portraits... :top:
     
    Valhou a BigUpé ce message
  6. Skogsdóttir Langurhár

    Skogsdóttir Langurhár
    Expand Collapse

    Je l'ai vue aussi mais ça ne m'a pas transcendée plus que ça.

    Yep mais CARREMENT. Complètement. Cette espèce de folie qui s'empare de l'être quand on regarde tout ce qui est beau, toute composition de la vie photographiable ; qu'on se met à appuyer sur le déclencheur et que les idées fusent au rythme des expérimentatons. Dans le train, au détour d'une rue, d'une balade. Et tant pis si ça ne "donne rien" et que ça dort sur une carte SD ou autre chose, tant pis pour les heures passées dessus et les essais foireux.

    En ce sens cela répond à la question de l'article concernant le fait qu'il vaille mieux respecter la volonté de l'artiste. Autrement, propulser Vivian Maier au premier plan, je pense que ça aurait pu tuer sa créativité. Y'a des gens, comme ça, faut juste les laisser. Peut-être que ses photos sont mieux appréciées maintenant plutôt qu'elle n'auraient pu l'être il y a 50 ans en arrière ? Nous n'avons plus du tout le même regard sur la photo désormais, entre le fourmillement d'artistes et les avancées techniques...

    Oui <3
    Par contre si vous pouvez adhérer à un club disposant d'un labo de développement c'est mieux. Déjà parce que le développement fait tout autant partie du processus artistique et technique que la prise de vue en elle-même - et tout ce qu'il y a en amont ! Et peut-être bien que ça revient moins cher au final. J'ai eu à confier des pellicules à un labo, ça revient cher les 36 poses ... et je trouve dommage d'être dépossédée d'un moment créatif pareil.
     
    HarryJoe a BigUpé ce message
  7. chloevollmerlo

    chloevollmerlo
    Expand Collapse
    La grande chose aux cheveux d'algues.
    Membre de l'équipe

    @ParasitA : Mais ouiiii <3 L'argentique c'est de la balle ! Et y a moyen de récupérer des appareils incroyables pour trois fois rien. (#teamvieuxminolta) Je ferai sûrement un article sur le sujet un jour. Genre une ode à l'argentique :)

    @LisaChan : Je crois qu'ils font des expos tous les ans sur elle, d'ailleurs, au Champsaur !

    @Valhou @Antigone14 : Oui, c'est fascinant et ça reste très dérangeant. Je peux pas m'empêcher de l'imaginer revenir d'entre les morts, constater qu'on a fait d'elle une célébrité, et se mettre à distribuer des gros coups de parapluie sur nos têtes.

    @Skogsdóttir Langurhár Tu décris si bien la sensation merveilleuse que peut provoquer la photo <3 C'est ce que j'essaie d'expliquer aux gens quand ils me disent "Mon Dieu, tu photographies [insère ici un truc chiant de ton choix], ça doit être horrible, tu vends ton âme !".
    Ben en fait non, parce que le geste même de photographier me procure trop de plaisir, quoi.
    Concernant ma question sur la volonté de l'artiste, par contre, je parle plutôt post-mortem : est-ce qu'on aurait dû respecter son envie d'être toujours une anonyme, ou est-ce que le devoir de partager son oeuvre est plus important ? (J'ai tellement pas la réponse)
    Et totalement d'accord pour le labo aussi :) Mais tout le monde n'a pas la chance d'en avoir un pas loin... (Et moi ça manque à ma vie, mais le temps me manque tout autant).
     
    ParasitA a BigUpé ce message
  8. april ludgate

    april ludgate
    Expand Collapse
    That's gross. I love it.

    Cet article est génial :puppyeyes: Je connaissais son travail sans connaitre toute l'histoire qu'il y avait autour. Je vais tenter de me procurer le documentaire dès que possible !
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. La renarde
    Réponses :
    6
    Affichages:
    824
  2. OceaneOne
    Réponses :
    8
    Affichages:
    966
  3. sosou
    Réponses :
    4
    Affichages:
    1284
  4. Creamm
    Réponses :
    98
    Affichages:
    37092
  5. Sneezewort
    Réponses :
    3560
    Affichages:
    284769