Votre mère... et vous — Appel à témoignages (spécial Fête des mères)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 19 mai 2016.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Titpuce

    Titpuce
    Expand Collapse

    Hello, je veux bien participer, je me lance :)

    Quelle relation vous aviez avec votre mère quand vous étiez petite ?
    Je ne sais plus trop mais on était proches, elle m'a toujours soutenue dans mes choix de parcours scolaire et m'a toujours encouragée à avoir confiance en moi. Je dirai donc qu'on avait une bonne relation. Je ne sais pas quoi dire de plus à cette question, on avait une bonne relation mère - fille.

    Comment cette relation a évolué au fil du temps ?
    On a toujours été aussi proches, j'ai toujours tout dit à ma mère. Elle a toujours été là quand j'avais besoin de parler ou de lui demander conseil. Quand j'ai eu mon appartement, on a continué à être proches. On allait faire du shopping ensemble, elle a plus de patience que moi dans les magasins pour trouver des fringues ! Et même si on habitait pas très loin l'une de l'autre on s'appelait et on se voyait régulièrement.

    Les problématiques rencontrées dans votre relation avec votre mère, et comment vous les avez gérées et/ou les gérez ?
    On en a jamais trop eu quand j'y réfléchi bien, évidemment, on a pas toujours été d'accord sur tout et il y a eu quelques prises de tête, mais quand j'y pense, rien de bien méchant, on s'est toujours tout dit et cette communication nous permet d'avoir une très bonne relation.

    Quels liens vous entretenez avec votre mère à l’heure actuelle ?
    J'ai déménagé dans l'Aveyron il y a deux ans, 8h de route nous séparent maintenant mais on se téléphone plusieurs fois par semaine. Quand je remonte en Moselle, j'essaie de la voir le plus possible, on en profite pour aller faire les magasins comme quand j'habitais à Metz :) Elle et mon père vont venir passer quelques jours chez moi en août, j'ai hâte, ils ne sont encore jamais venus dans l'Aveyron, ça va être chouette !

    Quelle place votre mère occupe dans votre vie ? Une place très importante ! Malgré la distance, quand j'ai des doutes ou des craintes, je n'hésite pas à l'appeler, même à 30 ans, j'ai toujours besoin d'elle.

    Voilà :)
     
    Jill-Lah a BigUpé ce message
  3. Leviosa

    Leviosa
    Expand Collapse
    Je ne suis absolument pas une spécialiste, je prends juste plaisir à m'exprimer sur ce qui me plait

    Juste, petite question stupide: est-ce que je peux envoyer mon témoignage sachant qu'il ne sera pas "positif" ? Comme c'est pour la fête des mères, je préfère demander...
     
  4. LunaaaD

    LunaaaD
    Expand Collapse

    Oh oui ma maman <3

    Quand j'étais petite j'étais très proche de ma mère. Mes parents se sont séparés quand j'avais 3 ans et j'ai vécu avec elle. Elle me faisait mes costumes de carnaval, costumisait mes playmobils et mes barbies... C'était plutôt heureux. Ça s'est un peu étiolé quand on a déménagé, elle avait retrouvé quelqu'un mais je crois pas qu'elle ai été vraiment heureuse avec lui. Quand j'étais au collège, j'ai eu une période de rébellion et c'était assez tendu avec elle. Je me souviens d'un jour ou on s'était tellement engueulé que j'étais arrivée en retard en cours. J'ai reçu une sacrée raclée ce jour là et je lui en ai voulu pendant un moment. Ensuite on a encore déménager après sa séparation, et là ça a été vraiment dur pour moi, je crois que j'ai fait une dépression d'ailleurs. C'était dur aussi pour elle, on a vécu chez mes grands parents pendant 3 mois, le temps qu'elle retrouve du travail et un nouvel appartement. J'ai pas beaucoup de souvenirs de cette période, mais on communiquait pas beaucoup. Après je suis partie à l'internat pendant 3 ans ou ça allait un peu mieux. Quand j'ai commencé mes études supérieurs notre relation a un peu replongé, surtout à cause de moi. Je faisais pas beaucoup d'efforts dans mes études, que j'ai loupé, et quand j'ai du trouver du travail c'était vraiment le chaos. Je me suis mis un bon coup de pied aux fesses, j'ai trouvé du travail et depuis ça va beaucoup mieux. Maintenant je sais qu'elle s'inquiétait beaucoup pour moi et qu'elle avait peur de pas pouvoir m'aider.
    Pendant un temps j'avais beaucoup besoin de ses conseils, j'avais besoin qu'elle m'approuve pour prendre des décisions. Aujourd'hui j'ai un peu plus de recul par rapport à ça, on n'est pas toujours d'accord, on a pas forcément les mêmes avis mais c'est pas grave! C'est la personne la plus importante dans ma vie et je l'aime vraiment très fort (et j'ai les larmes aux yeux là tout de suite). Et j'aime tellement quand on a des fous rires et que mon frère nous regarde comme si on était dingues. :cupidon:<3:jv:
     
    Jill-Lah a BigUpé ce message
  5. ladygirl08

    ladygirl08
    Expand Collapse

    Pour mon avis, je pense que oui, car tout n'est pas rose dans le monde après je suis peut être la seule a pensé que c'est bien d'avoir les deux sens
     
  6. Gia_Juliet

    Gia_Juliet
    Expand Collapse
    [I]" A woman blushes to hear what she is not afraid of doing. "[/I]

    • quelle relation vous aviez avec votre mère quand vous étiez petite?
    Ma mère était la beauté d'ailleurs, métisse, inspirante là où on habitait. Elle était la "gentillesse incarnée" selon les proches connaissances. La maman aimante, très douce, très câlin, déjà bonne conseillère et modèle, et très attentive au bien-être de chaque enfant (chacun avait sa place autant qu'un autre). Elle me laissait me débrouiller seule pour ouvrir mes emballages de Mars, Snickers etc et refusait que mon père m'aide, pour que j'apprenne. Ce qui fait que je les mangeais 20 à 30 minutes après tout le monde et que souvent ils étaient tout plats et tout fondus.
    On avait une relation mère-enfant très naturelle et simple. On allait se promener en forêt à deux et escalader parfois des terrils en mode "super aventurières" (à 6-7 ans c'est super chouette). Elle m'a aussi fait découvrir la nature. Quand je me faisais disputer, elle me saisissait par le col ce qui fait que je pouvais passer mes fringues au moins de 2 ans de plus ^^. Elle participait aux activités scolaires, sportives et culturelles, à la Fête de l'Ecole. C'est elle qui s'occupait des devoirs la plupart du temps aussi. Une maman altruiste et très pédagogue.
    • comment cette relation a évolué au fil du temps?
    Pas de grosse crise d'ado vraiment, dès qu'on avait un souci on en discutait simplement. Je l'ai insultée une seule fois parce que j'étais très fatiguée nerveusement pour une raison valable (je ne me plaignais jamais, je relativise beaucoup, je suis de nature à encaisser pas mal mais parfois il faut que ça sorte aussi), et que nous n'étions pas d'accord pour une chose dont je me souviens plus. Elle m'a donnée une gifle pour le principe qu'il faut quoi qu'il arrive respecter ses parents, puis m'a prise dans ses bras et on a discuté calmement sans méchanceté aucune pour que j'aille mieux.
    Au collège et lycée/fac, elle a été la plus à l'écoute de mes envies et m'a très souvent encouragée dans mes choix et objectifs, même si cela la stressait parfois énormément au fond d'elle. Elle a toujours fait en sorte que tout se passe pour le mieux pour moi, directement ou indirectement.
    Elle a été la personne la plus tendre, adorable et complice depuis cette période, et ma confidente la plus précieuse.
    La personne aussi un peu trop "maman poule", qu'il fallait prévenir/rassurer à la moindre sortie.^^ Ca peut paraître infantilisant à force mais on en plaisantait. Elle avait le don de savoir nous projeter dans des situations précises pour qu'on comprenne ce qu'elle ressentait, légitimement.
    • les problématiques rencontrées dans votre relation avec votre mère, et comment vous les avez gérées et/ou les gérez?
    A base d'observation, de dialogues, d'écoute, de patience et de débrouillardise. Il suffisait d'apporter les preuves de ce que j'avançais, de montrer qu'elle pouvait toujours me faire confiance, que je n'avais pas tort et c'est tout. Avec l'expérience des frère et soeur aussi et leur appui, idem avec le papa. Aucun sujet vraiment grave à gérer. Moi j'avais tendance à la croire de toute manière. Une seule "grosse" problématique, sa gestion du stress concernant les études et le futur, car elle n'a pas fait de longues études et ne savait pas trop je pense comment gérer ça à l'aise. Mais des explications et un gros câlin suffisait à la détendre, un peu. Elle m'a toujours inculqué la notion d'indépendance vis à vis de tout le monde, le plus vite possible, pour être la plus à l'aise possible dans ma vie. Son expérience vs mon manque d'expérience ont donné quelques accrochages mais rien de jamais méchant.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    • quels liens vous entretenez avec votre mère à l’heure actuelle?
    Elle est décédée il y a presque 4 ans. Je suis "loin" de ma famille pour mes études et à chaque anniversaire je me prépare des plats typiques de son île d'origine et je m'achète 2-3 pâtisseries pour marquer le coup, bah oui je reste gourmande en toute circonstance ^^. Je pense beaucoup à elle, surtout lors de décisions à prendre dont je ne suis pas hyper sereine: ça me rassure un peu. Je sais qu'elle m'aime et qu'elle me soutiendra toujours.
    J'ai hérité de sa morphologie, de son caractère très doux et très calme dans la fratrie et de quelques postures/mimiques aussi. C'est un super lien entre nous, une chance à entretenir je trouve.
    Je rêve de plus en plus rarement d'elle, et quand c'est le cas, je profite pleinement puis je me réveille avec le sourire et avec un merci.
    Je pense que c'est une relation naturelle, encore, simple et toujours honnête même si elle a un peu changé et qu'elle n'est plus physique.
    Comme liens, j'ai encore en tête l'odeur de sa peau, de son parfum aussi, de ses éclats de rire, de sa voix. Je me souviens aussi de sa manière atypique de conduire.
    Je ne suis pas elle et ne veut pas l'être, mais elle inspire énormément, même partie.
    • quelle place votre mère occupe dans votre vie?
    Je suis son enfant, elle est ma mère, elle fait partie intégrante de moi. J'ai hérité de quelques-uns de ses traits et j'en suis satisfaite. C'est grâce en partie à elle que je mène mon propre chemin aujourd'hui et que je m'épanouis. Je ne l'oublie pas ça.
    Sinon, elle a simplement la plus belle des places, celle d'une maman chérie, pour toujours.



    PS: je ne connais jamais la date de fêtes des parents et grand-parents, j'ai toujours été assez nulle pour ça. Donc je faisais des cadeaux quand j'en avais vraiment l'envie.
     
    Maia Chawwah, LunaaaD, Jill-Lah et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. ladygirl08

    ladygirl08
    Expand Collapse

    Mon témoignage n'a rien d'extra ordinaire donc je ne m'envoie pas à Melissa :/
    • quelle relation vous aviez avec votre mère quand vous étiez petite
    ->Je collais beaucoup ma mère petite surement parce que je l'a voyais moins que mon père (Ma mère avait des horaires bureau (8h-18h je crois) et mon père était en 3/8 à l'usine), je lui fesait plein de calin et de bisous et je dormais avec elle le dimanche soir quand mon père est passé en VSD (travail de nuit le dimanche) pendant qu'elle regardait Urgence (outch vieux !)
    • comment cette relation a évolué au fil du temps
    ->A l'adolescence, j'ai vécu ma puberté pendant qu'elle vivait sa ménopause donc niveau chamboulement d'émotions c'était un tsunami (avec mon père dans l'entre deux), c'est aussi a cette période ou j'ai eu ma première (et unique pour le moment) gifle car j'avais mal parlé a mon père, je lui en est voulu maintenant je m'en fiche. Par la suite notre relation est redevenu comme avant (sans les calins et les bisous :sad: )
    • les problématiques rencontrées dans votre relation avec votre mère, et comment vous les avez gérées et/ou les gérez
    ->Le problème avec ma mère c'est qu'elle a un sacrée caractère comme moi... Du coup quand on est pas d'accord, elle fait la gueule... Et quand elle me fait la gueule, je culpabilise énormement et sa me bouffe son silence. En général cela s'arrange en une nuit en la laissant boudée. Sauf une fois, ou elle fesait la tête à mon compagnon (et qui lui donc aussi) et moi j'étais entre les deux, j'étais mal à l'aise quand je rentrais le week end chez mes parents et je ne lui parlais presque plus. J'étais tantôt triste tantôt en colère... Finalement cela s'est arrangée quand j'ai quitté mon compagnon (pensant que sa s'arrangerais entre elle et moi + desacord avec mon compagnon), j"tais vraiment mal et elle ma soutenu, elle a essayé de me reconcilié avec lui, ce fut tulmultueux mais finalement cela s'est arrangés car on s'est expliquer tout les trois. Mais quand je me sentais mal je savais que je pouvais appeller ma maman même a 4h du matin
    • quels liens vous entretenez avec votre mère à l’heure actuelle
    -> Je suis très attachée a ma mère, pour le moment je vis encore chez eux, du coup je regarde énormement de film le soirs avec elle, ce qui est cool. On sors ensemble etc On est pas les mères copines mais très proches... Dommage qu'on fasse plus de calin car je me sens trop vieille pour lui en faire et je n'ose plus ^^
    • quelle place votre mère occupe dans votre vie
    -> Elle a une énorme place dans ma vie, elle m'aide a prendre des décisions et m'accompagne dans ma vie... Dans quelques mois je vais déménager à 5h de route et j'angoisse sévère.



    Et j'ajouterais un souvenir qui me reste en mémoire, c'est un souvenir sans importance et commun. Quand j'étais petite le dimanche soir, maman me mettait devant Ca Cartoone sur Canal + en clair, et elle appellais sa maman à elle pendant tout le temps de l'émission.
    Donc même a 40ans on reste proche de sa maman ^^
     
    Jill-Lah a BigUpé ce message
  8. Jill-Lah

    Jill-Lah
    Expand Collapse

    Bon, je viens d'envoyer mon témoignage par mail, et j'ai vu vos commentaires. Je n'ai malheureusement pas une bonne relation avec celle ci, et j'en souffre. Mais de voir vos témoignages me fait chaud au coeur, j'espère avoir une relation Gilmore Girls avec mes enfants plus tard (pas de jaloux, fille comme garçon, même si je pense que cela sera plus facile avec une fille ^^) :unicorn:
     
  9. Leviosa

    Leviosa
    Expand Collapse
    Je ne suis absolument pas une spécialiste, je prends juste plaisir à m'exprimer sur ce qui me plait

    J'me permets de uper, j'aurais bien voulu une réponse de l'équipe... $:
     
  10. petite souris

    petite souris
    Expand Collapse

    :red: Bonjour je dépose ici mon (premier) petit témoignage.

    Ma mère a toujours été plutôt protectrice avec nous. Etant la dernière de ses 5 enfants je pense avoir été assez choyé et couvé tout comme il faut.
    Ma relation avec elle a dégénéré à l'adolescence. Ma mère me parlé tout le temps de mon poids ; j'avais mal au genou ? Trop de poids sur mes jambes, mal au ventre ? Je mangé trop ... me traînant à des diététiciennes me privant de certains aliments " pour ma santé ". Je devais avoir 13 ans et peut être 2-3kg au dessus de " la norme " mais ça a eu l'effet totalement inverse, m'enfermant dans un espèce de schéma boulimique.. Surtout j'avais l'impression que dès que j'abordé n'importe quel sujet avec elle mon poids revenait sur le plateau. Alors je n'ai plus abordé de sujets, juste les banalités, et je m'efforcé tout le temps qu'elle me " critiqué " de ne pas me montrer blessé par ce qu'elle disait, de penser à autre chose pour ne pas entendre. C'est dur quand tu grandis de penser que ta mère ne t'aime pas, que tu sera jamais assez bien. Aujourd'hui j'ai intégré qu'elle disait ça pour mon bien et pas dans le but de me blesser - et aussi parce qu'elle a grandi dans cette privation, ce contrôle de poids systématique (elle était gymnaste pro) -mais j'ai pas encore vraiment digéré, je lui en veux tellement je sais que ça a joué sur ma confiance en moi, sur la personne que je suis aujourd'hui, sur ma difficulté à montrer mes émotions..
    Actuellement je vis loin et je dirai qu'on a une bonne relation, à distance c'est peut-être plus facile

    Ce n'est pas forcément un témoignage débordant d'amour et de joie mais c'est pas si pire.
     
  11. Artemistigri

    Artemistigri
    Expand Collapse

    Ma mère?
    Je vais vous en parler de ma mère...:cretin:

    [​IMG]
     
Chargement...