Votre réaction face au deuil.

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Rozeknop, le 28 novembre 2012.

  1. Rozeknop

    Rozeknop
    Expand Collapse

    C'est la première fois que je poste un sujet, j'espère qu'il n'existe pas déjà mais je crois pas.
    C'est pas très joyeux au premier abord mais c'est un sujet qui me tient à coeur.

    Je trouve qu'internet, les média en général, sont très réservés au sujet du deuil. On retombe sur les mêmes informations, les 5 étapes du deuil, des poèmes, des essais psychologiques/psychiatriques... Dans les films, j'ai l'impression que le même schéma se reproduit toujours : les gens, en apprenant/constatant le décès d'un proche, sont atterrés, dévastés, puis reprennent le cours de leur vie, se battent contre des méchants, et une fois l'histoire réglée, tout va pour le mieux.
    Ce schéma en 5 étapes est selon moi... Inadapté. Il n'y a pas de "deuil normal", pas de durée ou de réaction normale, c'est trop particulier, trop personnel pour pouvoir rentrer dans des cases.

    Je vous raconte un peu ma vie en quelques lignes, vous pouvez zapper si c'est trop long, ce sont surtout vos réponses qui m'intéressent :)
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    J'aimerais savoir comment VOUS vivez le deuil, l'absence d'un proche. Les côtés négatifs mais aussi positifs, ils sont tellement nombreux, on a trop souvent tendance à l'oublier.
     
  2. Moelleuse

    Moelleuse
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Bonsoir!
    Je n'ai pas encore de recul face au travail de deuil puisque je suis en plein dedans.
    Ma mère est décedée le 24.11 après une lutte de 4 ans 1/2 contre le cancer...
    Je suis d'accord pour dire que chacun vit le deuil comme il en ressent le besoin. Je ne le vis pas du tout de la même façon que mes soeurs.
    Je suis la plus jeune, le bébé... Je n'avais jamais coupé le cordon avec ma mère et on m'y a obligée! Me voici arrivée dans une vie d'adulte que je n'ai pas choisie! Même si j'ai quitté le foyer familial à 18 ans, que je travaille depuis plus d'un an et que je suis indépendante, j'étais un bébé au fond de moi qui pouvait rester des heures la tête posée sur l'épaule de ma mère!
    Malgré tout, je sais que la vie est belle! Pour l'instant c'est encore frais, je suis triste (surtout le soir, quand je suis seule) mais j'ai toujours mon sourire au fond de moi et je sais qu'il reviendra!
     
Chargement...