Vous avez une sexualité « classique » et ça vous va très bien ? Venez témoigner !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 15 février 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    Tante Clara a BigUpé ce message
  2. Illyria

    Illyria
    Expand Collapse
    C'est pas que c'est pas drôle. C'est que c'est pas une blague. [Arthur à Merlin]

    (On pourrait peut être en finir aussi avec le mot "classique" :yawn:):ninja:

    Non je ne me sens pas visée :vex::troll:
     
    Anableps, Ayrshire, Kaus Australis et 6 autres ont BigUpé ce message.
  3. Jessiflé (sur la colline)

    Jessiflé (sur la colline)
    Expand Collapse

    Est-ce que garder ses socquettes en hiver vous fait sortir de la catégorie sexualité "classique" ?
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    :cretin:
     
    Lacus_Clyne, Lis, engoluob et 15 autres ont BigUpé ce message.
  4. Little Moi-Même

    Little Moi-Même
    Expand Collapse
    Veux changer le monde

    Je pense aussi, d'après les critères actuels, que j'ai une sexualité plutôt banale. Je suis rarement en couple or je n'ai pas spécialement d'envie de sexe pendant mes périodes de célibat, j'aime des positions dites "classiques" missionnaire, andromaque, levrette. Je n'ai pas de fétiche, pas de fantasmes. Je ne pratique pas non plus le BDSM et aucunes autre pratiques considérées comme "pas banales"... Je suis exclusive. Hmmm voila.
    Je pense que potentiellement je passerais pour une personne ayant une sexualité classique..:dunno:
     
    #4 Little Moi-Même, 15 février 2017
    Dernière édition: 15 février 2017
    Lis, Kaus Australis et melumelo ont BigUpé ce message.
  5. melumelo

    melumelo
    Expand Collapse

    Je suis aussi curieuse de savoir ce qui est classique et ce qui ne l'est pas... En tout cas c'est cool de pouvoir aborder le sujet sous un angle positif.

    Je pense que j'appartiens à cette catégorie en tout cas : monogame, pas branchée jeux de rôles spécialement, à part notre chat qui mate de temps en temps on est que nous deux... Et c'est grave de pas avoir envie de tenter tout le temps des nouveaux trucs? Avec le temps, je trouve qu'on se connaît plutôt bien justement et on n'est pas dans la recherche de la performance absolue, ce qui peut être très très pénible (le mec qui veut tenir le plus longtemps possible ou l'obligation de baiser un certain nombre de fois dans le week-end)..

    Enfin là je dévie. :d

    Mais j'y pense, je suis pas branchée sexe oral (pour moi comme pour lui), ça veut dire que comme ce sont des classiques, je le suis pas tant que ça alors? :d
     
    Wildgirl22, Kaus Australis, Illyria et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    Est-ce qu'une pratique sexuelle incluant du sirop d'érable est classique ? Si non, est-ce que avec de la chantilly ça passe ? Si oui, pourquoi une telle discrimination envers une spécialité culinaire étrangère ?

    A part ça, parler de sexualité classique, c'est comme parler de musique classique, c'est s'exposer aux mêmes débats à la mords-moi-le-nœud (une pratique classique ?) que ceux qu'on trouve sur la page wikipédia de la musique classique.
     
    Lacus_Clyne, Juub, Morgalys et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    Boaf, suffit d'aller sur Youporn : s'il y a une catégorie spéciale pour ce que vous aimez c'est pas du classique. Si votre truc a des sites spécialisés, là on est carrément sur du pas du tout classique.

    JE DÉCONNE à moitié. C'est souvent plus complexe de définir les "déviations" par rapport à une norme que la norme elle-même puisque les contours sont flous. Vous prenez une pratique particulière qui concerne une minorité, par exemple les plans à trois, c'est assez facile de voir que c'est pas dans la norme. Encore que ça se banalise : en plus la norme évolue ce qui brouille encore plus le truc

    . Y a pas si longtemps la sodomie c'était impensable, maintenant on flirte avec la norme : ça reste pratiqué par une minorité mais votre pote qui vous dit qu'il ou elle aime bien ça, ça fait rarement tiquer plus que ça. Pour la fellation je dirais que c'est complètement dans la norme, vu que Elle nous conseille ça dans le secteur du bâtiment ("la pipe ciment du couple", j'ai pas tout pigé). Les histoires de chantilly ou accessoires soft, aussi.

    Et comme si c'était pas assez complexe, y disons l'autre versant de la norme : en faites-vous assez ? C'est même encore plus caractéristique du caractère foutraque (*foutre*-aque)(ah ah) de cette norme. Exemple : deux personnes, en couple, monogames, pas de pratiques qui peuvent par elles-mêmes sortir de la norme, tous deux couchent une fois par mois en gros avec leur partenaire respectif. Ils ont 25 et 40 ans. Vous pouvez parier que les gens vont trouver que c'est anormalement peu pour la personne de 25 ans et déjà bien pour celle de 40. Alors que bon, y a que 15 ans d'écart.

    Enfin, bon, on peut partir sur relation exclusive/pratiques majoritaires/dans un lieu privé (pas en public quoi), je pense ?




    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Kmarlou, Nyarlathotep, Lacus_Clyne et 7 autres ont BigUpé ce message.
  8. Weena88

    Weena88
    Expand Collapse
    Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles, mais uniquement par manque d’émerveillement - Gilbert Keith Chesterton

    Tout dépend de ce que l'on appelle "classique" ... personne, j'ai épousé mon premier (et unique) amants (donc plutôt "vieux jeux" que classique) parce que la vie s'est fait comme ça. On est monogame depuis bientôt 10 ans.
    Au début, je/nous nous mettions la pression selon cet adage qui veut qu'à 20 ans ce soit au moins 3 fois par semaine ... puis un jour, on a fait un truc de fou ! Des enfants ! Et là, d'un coup, le norme, la société et tout le tralala, c'est tellement loin
    On a nos petites habitudes, les positions qu'on apprécie (mais qu'on ne fait pas toujours à chaque fois, ça dépend de l'humeur, de la fatigue), on a un rythme beaucoup plus light et finalement, c'est très bien comme ça. Limite, je trouve qu'on en profite plus.
    Donc, peut-être que c'est très classique, mais ça nous convient très bien. Et ça n'empêche pas un petit "écart" de temps en temps pour tenter un truc qui sorte un peu de l'ordinaire
     
    Lacus_Clyne et Gargouillette ont BigUpé.
  9. Nyxi

    Nyxi
    Expand Collapse

    Il faut remettre l'appel à témoin dans son contexte. Il y a eu plusieurs articles sur des pratiques sexuelles "hors-normes", que certains commentaires ont pu qualifier de "dangereux" dans le sens ce serait "dangereux" de faire tant d'article sur le BDSM (entre autre), ça pourrait mettre une pression sur les plus jeunes/influençables à se forcer à avoir ce type de pratiques alors que c'est pas leur truc mais en même temps, "c'est tellement hype". En gros, si je me souvient bien, dans les commentaires, certain.es se demandaient si à force de parler (beaucoup) des sexualités "à trois", du polymamour, du BDSM ou autre pratique sexuelle "hors-norme", on n'était finalement pas en train de créer une nouvelles "norme" et/ou une nouvelle pression à un certain type de sexualité. Il y a eu une demande d'article/témoignage de madz qui avait une sexualité "sage/classique/banal" le vivant bien mais presque plus si tant à force de lire les articles.

    D'où cet article, je suppose, pour rappeler que toute sorte de sexualité/pratique sexuelle/façon de vivre sa sexualité existe et qu'à partir du moment où elle est satisfaisante, c'est le plus important. Qu'on est besoin/envie de faire des galipettes 3/jours avec accessoire+le voisin et la voisine en se faisant mater par le chat du concierge ou qu'un câlin tranquille 1/an satisfasse la libido du couple (ou qu'on soit les deux à la fois ou aucun, ou encore autre chose)
     
    Freehug, Nyarlathotep, Gytha-Ogg et 12 autres ont BigUpé ce message.
  10. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    @Nyxi : oui l'intention était certainement celle-là. Etant de celles qui ont profité des commentaires pour ironiser, je précise que l'intention était relativement claire (dans l'article d'appel à témoignage). Je pense que ce type d'article devrait fonctionner différemment avec un appel à témoin global "raconte ta vie de baise vie sexuelle" et des questions de type "la première fois comment", "c'était quand la dernière fois", "qu'est-ce qui vous procure du plaisir" "qu'est-ce que vous vous interdisez" "racontez-nous une fois qui vous a marqué", "et votre/vos partenaire/s dans tous ça ?" Et que la rédac 1) se débrouille pour trouver des témoignages variés 2) les publies sous une même rubrique pour montrer l'unicité et la valeur identique de tous ces témoignages 3) s'abstienne si elle est incapable de fournir une diversité minimale. Donc là, clairement on est dans l'étape 1 + "oups on avait pas pensé que nos articles sur les sexualités puissent paraître normatifs".

    A titre perso, j'ai été très rebutée par la formulation. La sexualité "classique", "banale", "ordinaire", vs sexualité "folle". C'est très compliqué d'employer ces termes sans les définir. Les commentaires des mads en témoignent, la première question c'est "c'est quoi une sexualité classique" ? Pour pas mal de gens, ça ne correspond à rien parce que justement on est consciente de la diversité des sexualités et de leurs richesses. Et puis y'a un glissement de sens qui se fait, probablement malgré nous, dans nos esprits. Derrière "classique", si c'est pas définit clairement, on peut entendre "normal" (coucou, je suis une dérive stigmatisante, qui a une sexualité normale et qui a une sexualité anormale dans la salle ?), on peut entendre "ringarde" (bonjour, je suis un jugement de valeur pas cher !), "traditionnelle" (coucou, je suis cis blanche hétéro... une fois par mois en missionnaire uniquement pour procréer). Bref, pour moi la formulation est maladroite et le concept est lui-même maladroit.
     
    Weena88, Lacus_Clyne, Sinistre Lombric et 7 autres ont BigUpé ce message.
  11. Aconiti

    Aconiti
    Expand Collapse
    Ne me citez pas :)

    Pour le coup je pense pas que ça ai beaucoup plus d'impact qu'un clip de musique bien glauque avec un mec qui balance des billets à une meuf à poil ou la chanson "bazardée" de l'autre ******.

    Le sexe "classique" et la culture du viol sont assez violent en eux même pour avoir potentiellement un impact sur les plus jeunes.
     
  12. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    @Aconiti ce n'est pas incompatible avec ce que dit @ElectraHeart. Un certain types de clips et de chanteurs/groupes ont mis en avant une culture du fric facile et du bling bling qui trouve un écho dans la jeunesse. C'est la même chose qu'avec le sexe : y'a une question de maturité et de recul pour appréhender des informations sans les prendre pour une norme ou un idéal à atteindre.
     
Chargement...