Zita, dans la peau d'une obèse : le CSA intervient

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 18 juillet 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Ymotana

    Ymotana
    Expand Collapse
    Bouffe du bokoblin au petit dej'

    Bravo les gars :clap: 6 mois pour réagir c'est pas mal !
    Ce serait bien que le CSA soit un peu plus rapide par rapport aux émissions diffusées ...
     
  3. Faith.

    Faith.
    Expand Collapse
    A perdu la foi.

    Eh beh, effectivement ils ont pris leur temps, j'avais même fini par oublier cette émission... j'aimerais bien la voir histoire de rire un peu quand même (j'ai été hyperphage pendant 6 ans, bien envie de voir comment M6 montrait ça...)
     
  4. Gotmilk

    Gotmilk
    Expand Collapse
    Working Girl

    Que des gens soient assez stupides pour avoir le concept de l'émission, le produire, le filmer, en être l'animateur me fait peur ! Ce n'est en rien du journalisme, on est dans l'acte et dans l'immédiat, pas dans la recherche, la réflexion, dans le temps qu'il faut pour apprendre, comprendre ...

    À quand "Dans la peau d'une séropositive - Aujourd'hui, Zita va être piquée avec une aiguille douteuse" ? :facepalm:
     
  5. Zamora

    Zamora
    Expand Collapse

    Les titres des deux prochaines émissions donnent vraiment l'impression que les sujets traités sont des choix de vie, parce que devenir assistante vétérinaire ou naturiste ne sont pas des maladies. Ça renforce encore le malaise je trouve...
     
  6. clairedavy

    clairedavy
    Expand Collapse

    "une belle leçon de télévision"...et de journalisme aussi, non ?
     
  7. Wade.

    Wade.
    Expand Collapse
    Ti bouzin

    Zita dans la peau d'une naturiste va nous apprendre que sans vêtements on est nu ...

    :clap:
     
  8. Rebecco

    Rebecco
    Expand Collapse
    I'm a lemon.

    c'est un peu le même style que "super size me " non ?
    Je demande mais je n'ai jamais vu ni l'un ni l'autre.
     
  9. albaglasca

    albaglasca
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    tentative lamentable de refaire un film docu Supersize me à la française....j'ai regardé le doc en me faisant les ongles avec un syndrome de déjà vu...
     
  10. Darwin

    Darwin
    Expand Collapse
    PHOQUE

    Je suis diététicienne et quand j'ai vu la bande annonce j'ai tout de suite voulu regarder cette émission, par curiosité. Justement je me disais qu'il y aurait tout de suite les raccourcis du genre manger fait grossir.

    Au contraire, je trouve que Zita a bien montré que la nourriture pouvait devenir une réelle addiction, au même titre que d'autres drogues et que les obèses ne sont pas gros par choix (je passe outre les prédispositions génétiques). De même que le mal être ne vient pas tant du fait d'être gros mais de cette addiction dont il est très difficile de sortir autant psychologiquement et physiquement.
    Alors oui, le reportage fait dans le sensationnel, mais au final c'est pas pire que les reportages sur les mères à 16 ans qui ne s'en sortent pas, ou toutes les conneries du genre.
    Même s'il est un peu bancal, c'est trop facile de l'accuser de tous les raccourcis possibles. Les gens ne sont pas tous bêtes au point de résumer cette émission à "manger 6000 kcal ça ne fait que faire grossir".
     
  11. Tamago

    Tamago
    Expand Collapse

    Comme dit dans les commentaires précédents, le film documentaire "Super Size Me" dénnonce la malbouffe en pointant principalement du doigt Macdo, mais le documentaire s'appuie également sur de nombreuses recherches réalisées auprès d'associations, d'écoles, de médecins ect... Et il ne dénonce pas uniquement le fait de mal manger mais également les raisons qui ont conduit à un tel comportement dans la société américaine, comme la nourriture servie dans la cantine des écoles où on propose soda, chips, frites et pizza tout les jours parce que ça coûte moins cher ; et qui induit du coup une mauvaise "éducation alimentaire" auprès des enfants ect...

    Je suis d'accord avec Darwin, et même si je trouve que cette émission est très loin d'être aboutie, il y a quand même une chose importante dont Zita à parlé, c'est que la situation dans laquelle se trouve la femme obèse qu'elle a suivie ne découle pas d'un manque de motivation ou d'un laisser-aller, ça vient de traumatismes, et donc ce qu'il faut traiter ce n'est pas uniquement le problème lui même mais aussi ce qui l'a entraîné.
     
Chargement...