Les réactions négatives que j'ai lues contre l'éducation à la sexualité parlaient surtout des cours dispensés à l'école primaire. Du coup je suis déçue que tu n'aies pas abordé cette période scolaire là @Mymy. Les cours d'éducation sexuelle au collège existent depuis longtemps quand même (j'étais au collège y'a 15 ans et on en a eu), il me semble que la nouveauté c'est surtout tout ce qui touche aux maternelles et primaires.
Et sur ce sujet-là, je trouve aussi que c'est bien d'aborder tôt ces questions-là, car les enfants découvrent leur sexualité assez jeunes et si dès leur enfance (donc aussi à un moment de leur vie où ils sont peut-être moins gênés d'en parler car tout est naturel pour eux) on leur explique le consentement, le respect de l'autre etc., peut-être que ce sera bénéfique pour leur adolescence puis le reste de leur vie. Après tout dépend comment c'est fait, il faut rester sur une façon de présenter les choses adaptée à leur âge.
 

Coco.lalie

But what is puzzling you is the nature of my game
@Pinceau_
En ce qui concerne l’éducation sexuelle dans le secondaire, la loi prévoit que pour chaque année scolaire les élèves ont droit à trois séances. Sauf qu’à peine 10 ou 15% des établissements respectent cette loi... donc même pour le collège et le lycée y a des progrès à faire !

Après je suis d’accord que pour le primaire il faut faire quelque chose pour apprendre le respect et le consentement, sans forcément parler de sexualité à proprement parler pour les petites classes. Il faut adapter le programme pour chaque classe mais comme on doit le faire habituellement pour n’importe quelle matière !
 
@Coco.lalie Mais pour moi même aborder la sexualité avec les tout-petits ça peut être vraiment bénéfique (après évidemment faut voir comment c'est fait hein). Quand je vois ma fille qui a commencé à se masturber à 18 mois... c'est relativement compliqué de lui expliquer qu'il y a des choses qui se font seul.e et pas devant les autres (y compris devant moi :facepalm:) et aussi de lui faire comprendre le respect des parties intimes du corps des autres. J'ai que cet exemple sous les yeux mais du coup je pense que ça peut se retrouver chez d'autres enfants dont les parents auront pas forcément envie de donner des explications, juste interdire..
 

Coco.lalie

But what is puzzling you is the nature of my game
@Pinceau_
Oui mais du coup pour moi c’est plus le corps et son fonctionnement que vraiment « faire des bébés » pour les tout-petits. Je ne sais pas bien comment expliquer la différence. M’enfin, je suis d’accord pour dire qu’il faut en parler dès le plus jeune âge pour les éduquer sainement à la sexualité
 
@Coco.lalie certes, pour le collège/lycée l'article est pertinent.
Après je comprends ce que veux dire @Pinceau_ dans le sens ou ces derniers temps je vois passer plein de hoax sur l'éducation sexuelle à la maternelle. Soit disant le gouvernement voudrait apprendre le consentement aux enfants de 4 ans à l'école comme ça si ils ne refusent clairement un rapport avec un adulte ben ça sera de leur faute car ils savent ce qu'est le consentement. Donc le gouvernement veut faire plaisir aux franc maçons en légalisant la pédophilie oui oui toutafé. Et le pire c'est que tout ça circule+++ avec pléthore de gens qui le croient et s'en offusque à grand coup de pétition et commentaires surréalistes
Rajouté à ça le complot sur "l'école va apprendre à nos enfants de 4 ans la masturbation et ils vont tous devenir homo à cause de la théorie du genre "....:facepalm:
Perso je travaille dans la petite enfance et même certaines de mes collègues relayent ces fausses informations auprès des parents... :bomb:

Bon, je sais que c'est pas facile de lutter contre toutes ces "théories du complot" qui gagnent du terrain mais c'est vrai que nous donner quelques armes pour lutter contre ça à notre échelle (avec un article sur madmoizelle par exemple ) ben,ça serait pas de refus
 
Je suis aussi pour une éducation sexuelle dispensée par l'école dès le plus jeune âge, mais à mon avis le discours devrait être revu non seulement en fonction des tranches d'âges, mais de façon générale aussi. Quelque chose de plus inclusif des différentes formes de sexualité, quelque chose qui reconnaisse mieux les individualités et l'asexualité aussi.

J'ai eu pas mal de cours sur le sujet (à partir du CM2), et je les avais un peu vécu comme du bourrage de crâne. Comme si on nous forçait à nous reconnaître comme des personnes cis-hétéro avec une libido élevée. Je sais que ça a contribué à un rejet un peu violent de la sexualité de ma part, et je suis persuadée que ça a renforcé le succès du conservatisme religieux et du concept de pureté chez les filles où je vivais.
Je pense qu'ils essayaient de nous déculpabiliser, mais finalement c'était un peu agressif et très peu nuancé comme approche de la sexualité, malgré toutes les infos sur les IST et la contraception.

J'espère que c'est un point sur lequel le personnel enseignant sera mieux formé à l'avenir.
 
Dernière édition :
Je suis aussi pour une éducation sexuelle dispensée par l'école dès le plus jeune âge, mais à mon avis le discours devrait être revu non seulement en fonction des tranches d'âges, mais de façon générale aussi. Quelque chose de plus inclusif des différentes formes de sexualité, quelque chose qui reconnaisse mieux les individualités et l'asexualité aussi.

J'ai eu pas mal de cours sur le sujet (à partir du CM2), et je les avais un peu vécu comme du bourrage de crâne. Comme si on nous forçait à nous reconnaître comme des personnes cis-hétéro avec une libido élevée. Je sais que ça a contribué à un rejet un peu violent de la sexualité de ma part, et je suis persuadée que ça a renforcé le succès du conservatisme religieux et du concept de pureté chez les filles où je vivais.
Je pense qu'ils essayaient de nous déculpabiliser, mais finalement c'était peu agressif et très peu nuancé comme approche de la sexualité, malgré toutes les infos sur les IST et la contraception.

J'espère que c'est un point sur lequel le personnel enseignant sera mieux formé à l'avenir.
J'ai suivi la formation et en effet on a parlé des différents genres, sexualités, du slut shaming, de la culture du viol, etc
 
@Briochette13 Bah déjà je pense que les réels programmes devraient être un peu plus médiatisés en fait :dunno: Parce qu'au final on sait pas trop ce qu'ils entendent par "éducation au consentement" et effectivement les théories du complot ont toute la place pour exister :facepalm: Des fois je trouve que les médias encouragent vraiment ces théories en n'étant pas clairs du tout et en mettant en parallèle des trucs qui n'ont rien à voir (genre l'histoire du consentement sexuel des mineurs dans le cadre des agressions sexuelles, et l'éducation au consentement en maternelle --> pour moi c'est des choses qui n'ont pas à voir en fait, mais ça sort en même temps donc le lien est automatiquement fait...). Idem pour cette histoire d'enseigner la masturbation (ahahaha comme si les gosses avaient besoin qu'on leur apprenne :cretin:), ok c'est faux, mais du coup ils veulent faire quoi exactement ? Autant parler de ça, de ce qui va vraiment arriver, clairement, simplement, pour que les parents sachent de quoi il en retourne et puissent se détacher de toutes ces rumeurs :rolleyes:
Bon et puis les gens qui ont encore peur de la théorie du genre :facepalm: pff faudrait voir à passer à autre chose à un moment... (et j'ai des proches qui sont "contre", on évite le sujet généralement, ça me tue... et c'est des gens très cultivés, intelligents et tout et tout...)
 
Comme plus haut je pense important une education (globale) plus inclusive au niveau discours LGBT+ (coucou ça existe ^^), une "information" ou un abord précoce de la masturbations et des différentes attirances (oui des la maternelle (avec leurs mots, genre se caresser la zezette c'est ok, simplement pas dans le bus quoi) et peut-être (je date du millesime 1975 je ne sais pas comment ça se passe maintenant) parler de plaisir, pas pour donner quarante mille détails forcement, mais dire que avoir des relations sexuelles c'est agrables. "de mon temps" (^^) c'était bien aride, zero mention du clitoris ni de l'orgasme, les histoires d'uterus et de genes, enfin, très technique et medical (bio = svt).
Je pense que les parents ne sont pas forcément eux mêmes a l'aise pour en parler, et même si ma mère tait infirmière scolaire et assez ouverte, autant jusqu'à 9-10 ans ça allait bien, autant pendant la puberté et après ça me traumatisait quand elle venait m'en parler (la gene)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes