Cyllaen;2750074 a dit :
Plus de 80% des femmes en Égypte ont subit des violences sexuelles
Ça avait fait l'objet d'un reportage dans "l'Effet Papillon" sur Canal +. Un réalisateur égyptien cherchait à monter le machisme et la misogynie dans la société égyptienne, et il avait demandé à l'actrice principale d'aller sur la place Tarhir pendant une manifestation pour simuler une agression. Elle avait refusé et une doublure avait été envoyée. Bien qu'étant encadrée par une équipe de tournage, elle s'est faite embarquée par une foule d'hommes (peut-on encore parlé d'humains?) qui l'ont violée et l'équipe a mis plus de 30min pour la sortir de là...

Quant à l'argument "elle n'avait qu'à mettre un voile", c'est pitoyable. Il suffit de lire un peu les récits de viols en réunion en Égypte pour comprendre que ce n'est pas ça qui les empêche de faire quoique ce soit...
Et de toute façon, quand une femme se fait violer, il y a toujours un abruti pour dire "elle l'a cherché, elle portait une mini jupe/ pas de voile/ des talons/du maquillage" (rayer la mention inutile)...

Edit: @Antigon17 a mis les sources.
 
"Conseiller aux rédactions d?adopter des règles différentes pour les deux sexes relève du machisme ; c?est mettre la femme en position d?infériorité par rapport à l?homme."

Je ne pense pas que ce soit du machisme de dire que dans le domaine du viol, surtout dans des sociétés ou cela semble être monnaie courante selon l'article (mais je ne m'avance pas trop, je ne connais pas le sujet), les femmes sont en situation de faiblesse par rapport aux hommes. C'est une réalité, les viols sont en majorité pratiqué sur des femmes

après je suis d'accord qu'il faut les laisser choisir, comme on laisserait choisir (j'espère) des hommes ou femmes allant dans des zones sensibles.
 
Je me souviens de Lara Logan, ça avait profondément choqué tout le monde et tout le monde en parlait à la fac (je vis aux États-Unis).

C'est plus que choquant, c'est scandaleux, enfin je trouve même pas les mots à vrai dire. Que des femmes, journalistes ou pas, étrangères ou pas, soit violées sur la place publique, c'est juste ignoble. Je comprends tout à fait qu'on ait voulu interdire aux rédactions d'envoyer des femmes en Égypte, mais c'est vrai qu'on devrait leur laisser le choix. Le problème, c'est que si la situation continue à empirer, on finira par y arriver.

En tout cas, ça donne pas envie d'aller en Égypte en ce moment.
 
Cyllaen;2750074 a dit :
D'habitude je ne poste pas mes impressions, mais je ne peux m'empêcher de répondre à cet article.

Je n'arrive pas à croire qu'on puisse penser que cette déclaration relève du machisme oO.
Plus de 80% des femmes en Égypte on subit des violences sexuelles, il est tout-à-fait normal de vouloir empêcher que cela arrive aussi aux journalistes.
Ce n'est pas une question d'égalité homme/femme non respecté mais de lucidité et de clairvoyance face à la situation actuelle en Égypte.

Au lieu de critiquer RSF, on devrait critiquer les hommes en Égypte et leur manque de civilisation - voire d'humanité - (même si je conçois que tu puisses avoir un avis différent du miens, bien entendu).
Je suis totalement d'accord, je trouve le contenu de l'article de Mad presque déplacé. L'information choquante est le viol de ces femmes et non la déclaration pseudo machiste de RSF. Certes ça stigmatise peut être les femmes mais ces agressions sont une réalité. Si les journalistes femmes veulent aller dans des endroits à risque soit. Mais il faut leur faire prendre conscience de ces risques. Et j'imagine que c'est le but de RPS.
 
daffy duck;2750419 a dit :
Quand une femme journaliste part dans un pays en guerre, révolution elle risque : l'enlèvement, l'emprisonnement, le meurtre, la mutilation, et aussi l'agression sexuelle. Ils sont tous inadmissibles, condamnables, c'est juste un risque qui a été mis très récemment en lumière.

Dans une interview, la reporter de guerre Laroche-Joubert disait clairement qu'elle était passionnée par son métier, le risque ne l'empêchait pas de vouloir partir couvrir un événement.
L'idée me semble plus que bien résumée : le journalisme est un métier de courage et de passion. Je crois que dire à un(e) reporter rodé(e) à couvrir des événements de ce genre "n'y vas pas, c'est trop dangereux pour toi !"... et bien je ne suis pas surprise qu'il/elle y aille quand même.
C'est un avis personnel, mais le journalisme dans ce genre de conditions, ça dépasse le simple cadre du "boulot", comme je l'ai lu dans un commentaire plus haut. C'est PLUS qu'un simple boulot... et ça implique d'aller sur le terrain.
 
daffy duck;2750419 a dit :
Je vois pas pourquoi l'egypte serait un endroit plus dangereux qu'un autre. C'est comme ci aujourd'hui subir une agression sexuelle était le pire crime de l'humanité.

Quand une femme journaliste part dans un pays en guerre, révolution elle risque : l'enlèvement, l'emprisonnement, le meurtre, la mutilation, et aussi l'agression sexuelle. Ils sont tous inadmissibles, condamnables, c'est juste un risque qui a été mis très récemment en lumière.

Dans une interview, la reporter de guerre Laroche-Joubert disait clairement qu'elle était passionnée par son métier, le risque ne l'empêchait pas de vouloir partir couvrir un événement.

Je trouve la journaliste qui a osé parler, courageuse. J'ai personnellement énormement de respect pour ces hommes et ses femmes qui se déplacent dans des endroits dangereux. Il faut être passionné je pense pour faire ce métier et encourir tous ces risques, je vois pas pourquoi ont punirait des femmes de vivre leurs passion, leurs métiers pour des raisons "paternalistes".
Pour ma part, je pense que l'Egypte est un endroit plus dangereux qu'un autre tout simplement car tu n'es à l'abri NUL PART. J'ai lu les liens vers des témoignages postés plus haut dans les commentaires, et désolée mais quand tu sais que si tu vas dans un bar, tu peux te faire violer, dans une ambassade tu cours le risque aussi, dans un commissariat tu te fais violer, sur la place de la capitale tu te fais violer aussi... je préfère aller couvrir une guerre en Iran ou en Afrique en sachant qu'il y a toujours des endroits où tu peux être en sûreté.
L’Égypte est juste le dernier lieu où t'as envie de mettre les pieds en étant une femme.
98% des femmes étrangères affirment avoir été harcelées en Egypte (merci à Antigone17 pour le lien).
C'est à peine croyable...

EDIT: Une agression sexuelle est un des pires crimes de l'humanité car il est très rarement puni... et c'est le seul crime où la victime est accusée d'être responsable bien souvent.
 
Quel courage de sa part de témoigner ainsi...

Par contre concernant le contenu de l'article, je trouve la réaction de l'auteur un peu poussée. En fait ça m'énerve qu'on crie au scandale alors que ça partait d'une bonne intention, peut-être mal formulée à la base. Je ne vois pas où est le machisme, la stigmatisation des femmes, etc. là-dedans (surtout qu'ils sont revenus sur leur déclaration qui avait sans doute été "prise à chaud")... J'arrive pas bien à exprimer ce que je veux dire mais en gros je rejoins l'avis d'une mad plus haut: c'est les "voyous" qui ont commis ces actes qu'il faudrait pointer du doigt...
 
Cyllaen;2750074 a dit :
D'habitude je ne poste pas mes impressions, mais je ne peux m'empêcher de répondre à cet article.

Je n'arrive pas à croire qu'on puisse penser que cette déclaration relève du machisme oO.
Plus de 80% des femmes en Égypte on subit des violences sexuelles, il est tout-à-fait normal de vouloir empêcher que cela arrive aussi aux journalistes.
Ce n'est pas une question d'égalité homme/femme non respecté mais de lucidité et de clairvoyance face à la situation actuelle en Égypte.

Au lieu de critiquer RSF, on devrait critiquer les hommes en Égypte et leur manque de civilisation - voire d'humanité - (même si je conçois que tu puisses avoir un avis différent du miens, bien entendu).
Lasia;2750316 a dit :
Ça avait fait l'objet d'un reportage dans "l'Effet Papillon" sur Canal +. Un réalisateur égyptien cherchait à monter le machisme et la misogynie dans la société égyptienne, et il avait demandé à l'actrice principale d'aller sur la place Tarhir pendant une manifestation pour simuler une agression. Elle avait refusé et une doublure avait été envoyée. Bien qu'étant encadrée par une équipe de tournage, elle s'est faite embarquée par une foule d'hommes (peut-on encore parlé d'humains?) qui l'ont violée et l'équipe a mis plus de 30min pour la sortir de là...

Quant à l'argument "elle n'avait qu'à mettre un voile", c'est pitoyable. Il suffit de lire un peu les récits de viols en réunion en Égypte pour comprendre que ce n'est pas ça qui les empêche de faire quoique ce soit...
Et de toute façon, quand une femme se fait violer, il y a toujours un abruti pour dire "elle l'a cherché, elle portait une mini jupe/ pas de voile/ des talons/du maquillage" (rayer la mention inutile)...
Je viens apporter mon temoignage et mon point de vue sur cette histoire. J'ai vécu au Maghreb pendant quelques mois pour un stage d'etude, et c'est partout pareil. Aussi bien en Egypte, qu'en Tunisie, qu'en Algerie ou au Maroc. Moi je vivais au Maroc et je peux vous dire que ça je le vivais tous les jours. De quoi je parle de harcélement sexuel! Ca peut être trés "enfantin" une simple drague avec quelques mains baladeuses qui se promenent sur tes mains ou tes bras, ça je veux bien admettre que ça passe encore. Mais la pire chose que j'ai vécu, c'etait un soir avec des copines (françaises) on s'en allait en Medina, dans un des restos pour touristes, et on a été prise dans un mouvement de foule. Vous me croirez ou non mais les mecs nous attendaient! on a voulu faire demi tour mais trop tard ils se sont tous mis derriere nous, on ne pouvait plus rien faire. On a été vite separés, ils nous ont touchés de partout, ce jour là j'ai fait l'erreur de mettre une robe (avec un legging je precise), j'ai senti des mains me malaxer les fesses, des doigts qui essayaient de rentrer (je ne ne vous fait pas un dessin), des mains sur mes seins, j'avais des dizaines de mains sur moi, jusqu'au moment où je me suis retournée, et gueulé le plus fort possible en les insultant, le pire c'est qu'il faisait comme ci j'avais halluciné. Heureusement un homme francais d'origine arabe sans doute marocaine, et venu vers moi pour me sortir de là!! Ils les insultaient, leurs disait qu'ils devraient avoir honte aux yeux d'Allah etc
J'ai voulu aller à police mais quand mes amis marocains (des mecs) m'ont dit que c'etait pas la peine, car j'avais mis une jupe et qu'on allait dire que je l'ai cherché, je me suis dit "oui à quoi bon, ça va être encore de ma faute"
Voila et c'est tout des petits trucs comme ça tout les jours...dernierement quand j'y suis retourné voir mes amis, on prend le bus comme je le fais en France, pour rentrer chez moi, et là un homme bien sous tout rapport qui se masturbe à l'abri des regards sur mes fesses!! ce connard se collait à moi ds le bus un peu bondé.

Ensuite j'ai vu qu'il y en avait qu'il repondait que sans doute les agresseurs allaient dire "elle avait qu'à mettre le voile etc" ça c'est de la connerie, j'ai deja vu une jeune fille, voilée et pas seulement un voile mais le voile qui descend au milieu du dos, en djellaba se faire toucher les fesses comme ça par un mec...

Aujourd'hui encore cette histoire me traumatise, certe ce n'est pas un viol a proprement parlé mais je me sens salie, pour quoi m'a t'on pris? je ne suis pas un morceau de viande destinée à être donné à un troupeau de porc affamée, je suis quelqu'un j'ai le droit à ne dignité comme toutes ses femmes magrébines et ses journalistes!!
J'ai longuement réfléchie au pourquoi? pourquoi font ils ça? je n'ai pas trouvé la reponse, mais sans doute un trop plein de machisme, de frustation, de je ne sais quoi d'autres...
 
hbiba;2752936 a dit :
Aujourd'hui encore cette histoire me traumatise, certe ce n'est pas un viol a proprement parlé mais je me sens salie, pour quoi m'a t'on pris? je ne suis pas un morceau de viande destinée à être donné à un troupeau de porc affamée, je suis quelqu'un j'ai le droit à ne dignité comme toutes ses femmes magrébines et ses journalistes!!
J'ai longuement réfléchie au pourquoi? pourquoi font ils ça? je n'ai pas trouvé la reponse, mais sans doute un trop plein de machisme, de frustation, de je ne sais quoi d'autres...
Tu n'as vraiment pas eu de chances :erf:
J'ai lu une étude psychologique qui disait que comme les hommes là-bas se mariaient jeunes, ils se sentaient frustrés...
Il y a sans doute une part de vérité là dedans mais je pense surtout que leur éducation fait qu'ils se sont toujours senti supérieur aux femmes et comme les flics sont souvent aussi des hommes et ne font rien... pas d'ordres entraîne le chaos, c'est bien connu.
 
Je trouve que la réflexion de l'ONG était parfaitement déplacée. Le métier de grand reporter est particulièrement dangereux. Ce n'est pas une nouveauté. Qu'ils soient photographe, cameraman, qu'ils passent devant la caméra ou qu'ils rédigent simplement des papiers, il y a toujours un risque d'être pris à parti par la foule. Je m'étais rendue à une conférence d'un des photographes du National Geographic (Steve McCurry, le photographe de la jeune fille afghane) qui racontait lui-même avoir failli être lynché en Inde par une foule à la suite d'un cliché qu'on avait pas apprécié. Les mouvements de foule sont dangereux, les esprits s'échauffent et les histoires de ce type ne manquent pas. Ensuite je pense qu'il ne faut pas oublier que ce type de manifestations attirent systématiquement une faune peu recommandable animée de mauvaises intentions (je pense que tout le monde se souviendra de l'image de ce manifestant qui essayait d'empêcher un casseur de briser une vitrine et qui s'est pris un coup de pied dans le dos par un autre fauteur de trouble). Ensuite, je pense que ce genre de réactions n'est pas endémique à l'Egypte, compte tenu du contexte de rassemblement et de révolte (je ne parle pas de "violence quotidienne" comme évoqué plus haut même si elle est tout aussi condamnable à mon sens).

Quant aux réactions, elle aurait pu mettre un voile et les autres conneries que j'entend me donne envie de vomir. Dans un endroit sacré (pas forcément religieusement parlant mais disons plutôt communautairement important), je comprends qu'on se plie à des exigences vestimentaires et qu'on fasse attention à son comportement ; il s'agit de politesse élémentaire. Il faut respecter les traditions des autres, même si elles ne nous conviennent pas. Mais dans l'espace public... On vit tous ensembles et les gens doivent apprendre à se tenir. La violence n'est en aucun cas justifiable - même si la victime se baladait habillée en gigot.
 
Je suis mitigée par rapport a cet article ou, plus généralement, aux discussions que j'entends quand ce genre de débat arrive. Je comprends le point de vue " les femmes devraient pouvoir exercer n'importe quel métier n'importe ou, et être considérées comme l’égal de leurs confrères masculins". C'est une idée pour laquelle j'ai très envie de me battre et j’espère vraiment qu'un jour, ça sera le cas. Après, je trouve que ça ne sert a rien de se mettre la tête sous l'aile sous prétexte d'aborder le problème uniquement d'un point de vue féministe. La réalité aujourd'hui c'est que ce que j'ai décris plus haut n'est pas possible pour le moment, pour diverses raisons (culturelles, religieuses, et j'en passe). Je ne trouve pas que cela soit macho de dénoncer un phénomène bien réel et d'essayer de protéger les femmes d'une ou plusieurs professions. Honnêtement, vous auriez préféré un communiqué genre " Allez-y les filles, y'a de de grandes chances pour que, lors de votre mission, vous vous fassiez violer ou pire, mais vous avez voulu l'égalité alors demerdassek!" ? Pour le coup, c'est ce genre de déclaration que j'aurai trouvé macho. Se battre pour des idées ou des idéaux c'est bien, mais le faire en préservant sa santé physique et mentale ce n'est pas mal non plus je trouve... Après, je trouve ça admirable que certaines choisissent de risquer plus que leur vie pour continuer d’exercer n'importe ou. C'est extrêmement courageux et quand on regarde un peu en arrière, dans pas mal de grands combats idéologiques il aura fallut des gens comme ça prêt a "mourir pour leurs idées" (comme disait l'autre). Mais traiter de machos ou d'antiféministes ceux qui préferent sauver leur peau (ou celles de leurs consœurs) et choisir de combattre par d'autres moyens? Non, ça je ne comprends pas ni ne l'accepte.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes