Arrêtons de dire « fausse couche », et 8 autres mesures concrètes à adopter d’urgence

2 Février 2021
954
4 281
254
30
Je rejoins d'autres Madz pour le fait que le terme " arrêt naturel de grossesse ". Pour mon conjoint et moi, ce fut très dur. Nous nous sommes heurtés à l'incompréhension de certains proches :" vous êtes jeunes. Vous en aurez un autre. " .
Le suivi psychologique était ce que nous aurions eu le plus besoin car nous nous sentions dévastés et incompris. Cela s'est soldé par deux dépression et une séparation temporaire car nous ne pouvions plus être la béquille de l'autre. Heureusement, nous nous sommes remis ensemble mais nous avons encore du mal à faire face à ce deuil. Pendant ma seconde grossesse, cette panique ne nous a pas quitté.
Trois jours d'ITT, c'est vraiment trop peu. @PetitePaille , personnellement, en effet , je n'ai eu droit à rien en ville. Le médecin de mes parents m'avait ensuite arrêté pour " épuisement ".
 
9 Janvier 2018
683
5 233
1 054
32
Mais quel est le problème avec le terme "naturel", je ne comprends pas. "Spontané" c'est très technique, ça n'a rien à voir avec les émotions qui peuvent se jouer.
"Involontaire" j'aurais l'impression d'être une "perdante" ou quelque chose comme ça... Ça renvoit à de la passivité.
"Naturel" c'est peut-être flou, mais moins violent que tous ces termes, d'après mon ressenti.

En tout cas, merci pour cette tribune et ces 8 propositions.
 
  • Big up !
Réactions : Arilya et alextine1703
23 Mars 2016
1 986
20 719
2 574
37
Belgique
@Sophie L C'est peut-être un ressenti personnel, mais moi le naturel me gène.. c'est comme une façon de minimiser le ressenti "c'est la nature, ça arrive / c'est pas grave, passe à autre chose / ça marchera la prochaine fois/c'est sûrement que c'était pas le bon moment/..." ... Exactement le genre de réactions que j'ai rencontrées et qui ne m'ont pas du tout aidé.
En cela, je préfère involontaire, car l'accent est donné sur le fait que ce n'est pas ma faute/pas ma volonté. Je trouve qu'interruption involontaire de grossesse, ça donne plus de poids et ça représente mieux dans mon ressenti la période que j'ai vécu.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 367
44 680
5 664
Moi aucune des propositions ne me convient vraiment, j'en viens à me dire qu'il faudrait inventer un terme totalement nouveau mais ça serait plus confusant qu'autre chose.
Et au final, le terme "fausse-couche" ne me gênait pas parce qu'il porte une charge symbolique avec lui qui va au-delà de l'aspect "faux". C'est un terme chargé de tristesse et de regrets.

@PetitePaille Je suis allée voir ma gynéco en catastrophe le samedi matin et je devais être témoin à un mariage 2h plus tard et pour le reste de la journée. Elle m'a donné des anti-douleurs que j'ai pris sans discuter mais on n'a pas parlé arrêt. Je me disais que j'aurais le dimanche pour me remettre.
Ben en fait oui, j'étais physiquement en état de travailler mais j'étais à la ramasse psychologiquement donc j'ai rien foutu le lundi (heureusement boulot d'ordi où personne n'a rien vu, et férié le mardi).
Donc je pense que 3 jours donnés automatiquement serait une très bonne chose, ça éviterait de se poser la question, et de se dire comme moi que "ben en fait ça va, j'ai pas de vraies raisons de demander un arrêt"
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 367
44 680
5 664
Pour moi, les termes "spontané" et "naturel" ont une connotation un positive, et un peu joyeuse ou douce, respectivement.
Je suis d'accord qu'il est urgent de sensibiliser plus sur le sujet et de dire publiquement que c'est hélas fréquent et normal. Mais personnellement, je l'ai vécue comme un traumatisme. Un séisme qui s'accomodait mal de termes aussi neutres voir positifs
Le terme "fausse" a au moins cet avantage d'avoir une connotation négative
 
8 Avril 2022
16
77
14
Merci pour l'article et pour l'initiative, il y a vraiment du boulot à faire sur le sujet.
Ayant fait trois épisodes de... oui le terme pose problème. Arrêt naturel/inattendu/involontaire ? Grossesse interrompue naturellement ? Allez savoir. La médecine utilise "avortement spontané" dans les dictionnaires d'effets indésirables.
La sémantique est liée à notre culture et à notre vécu perso. Difficile de fédérer.
Involontaire me renvoie à une erreur de bonne foi, vous voyez, le "c'est pas ma faute, c'était involontaire". Du coup pour moi ça ne passe pas.
Naturel, ça coule en douceur, c'est délicat... Tout le contraire de ce qui se passe en réalité.
Inattendue, on se rapproche de l'impression qu'on ressent à l'annonce/la découverte de l'arrêt de grossesse et ce qui suit. A la limite ça me convient mieux.
Spontanée, c'est un terme auquel je suis habituée. Arrêt spontané de grossesse. Why not.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Sinon à chaque fois, j'ai eu un arrêt de travail de plus de 3 jours, du généraliste ou du gygy, et des antidouleurs forts à prendre "au cas où" (oui je les au pris).

Et quand j'ai à peu près digéré ma première fausse couche, j'ai pris la parole à un dîner de famille et j'ai expliqué les choses. Après des réactions surprises, beaucoup m'ont dit avoir vécu la même chose ou connaître intimement quelqu'un qui a vécu cette situation.
En parlant, jai pu prendre la mesure du tabou que représente la perte d'une grossesse.
Plus tard, j'en ai aussi parlé à mes collègues de travail, après l'annonce de ma grossesse (celle qui a enfin marché), parce que ça fait partie de mon histoire et que j'ai envie qu'on libère la parole sur ce sujet.
Bien sûr, c'est parce que je me sens prête à en parler. C'est comme pour tous les traumatismes, parfois on y arrive, parfois pas.

Par contre il y a une règle que je trouve injuste, qui m'a mise dans une colère noire à l'époque, c'est d'attendre la troisième fausse couche pour démarrer des examens génétiques, hormonaux, et radiologiques, histoire de vérifier que rien (de connu) ne cloche. L'impact psychologique a été dévastateur pour moi, d'autant qu'à mon âge j'avais certains facteurs de risque. Trois années passées à me dire que quelque chose clochait peut-être chez moi, que si ça se trouve il suffirait de quelques hormones, que je devrais peut-être déjà me préparer pour une PMA... (Spoiler: non, ils n'ont rien trouvé, et c'est à ce moment là que j'ai eu une grossesse qui a abouti).
J'espère qu'on en parlera un de ces jours, l'écrire me donne encore des aigreurs.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes