J'avoue que portée par l'histoire je n'y avais pas pensé.
En fait on dirait même pas que les héroïnes le vivent comme de la prostitution : rien ne les y oblige puisqu'il n'est pas question pour elles d'argent mais du pouvoir qu'elles peuvent avoir sur les hommes. Je trouve pas pour autant que c'est une apologie de la prostitution. Même si c'est glamour et que l'on en voit que les bons côtés (personne n'est obligé, tout le monde est content) on sent bien quand même le malaise, que ce qu'elles font ce n'est pas bien, qu'elles sont en train de se perdre. Pour moi c'est une descente aux enfers mais on sait pas encore jusqu'où, en tout cas j'attends la suite ...
 
  • Big up !
Reactions: Terpsichore.
Je ne vois pas trop en quoi le fait que la série s'inspire d'une histoire vraie change quoi que ce soit. Le fait qu'une œuvre fictionnelle utilise une histoire vraie comme toile de fond n'en fait pas un documentaire. La réalité est tellement riche et complexe que n'importe quelle histoire qui ne se passe pas dans un futur fantasmé et qui ne contient pas de magie fait certainement écho à des choses qui se sont produites un jour ou l'autre quelque part. Mais faire une œuvre fictionnelle (par opposition à une œuvre documentaire) c'est découper le réel, le mettre en scène et combler les points d'interrogation en cherchant non pas à établir et reproduire fidèlement la vérité mais en suivant un projet artistique original. Pour prendre un exemple qui choque, il y a une énorme différence entre documenter la relation entre Adolf Hitler et Eva Braun en la contextualisant dans l'histoire du nazisme et en faire une fiction émouvante sous forme de romance larmoyante avec violons et tout le tintouin. En vrai, je ne connais pas du tout la série dont parle l'article, mais je ne vois pas en quoi l'argument "mais c'est une histoire vraie" rendrait les critiques illégitimes.

Quand à l'exigence de moralité des œuvres, il me semble bien illusoire de penser que les considérations éthiques disparaissent par magie dès qu'on dit "mais enfin, c'est de l'âââârt !". On peut adopter différentes réactions de la censure accompagnée de sanction à la simple critique, mais si on est choqué-e-s par les snuff movies, la pornographie infantile ou de manière plus soft, par les sketches racistes de Michel Leeb ou les publicités misogynes, c'est bien qu'il n'existe pas de filtre étanche aux considérations éthiques entre la réalité et les objets qu'on qualifie d’œuvre.

(D'ailleurs, existe-t-il une frontière entre l’œuvre et la réalité ? Où se situe-t-elle ? Selon quels critères est-elle établie ? Comment fluctue-t-elle dans le temps et dans l'espace ? Je ramasse les copies dans 4 heures.)
 
Je ne l ai pas encore vu mais le film de Ozon Jeune et Jolie racontait le même genre d histoire non? Sauf que l héroïne était peut-être plus âgée (et majeure)
En tout cas je suis curieuse de regarder cette série parce que
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
  • Big up !
Reactions: Pawline and Mawrcan
@GingerBraid J'allais justement parler de ça. Dans Jeune et Jolie l'héroïne a 17 ans il me semble et l'histoire est très similaire : une jeune fille de bonne famille qui ne manque de rien, et qui décide sans qu'on sache trop pourquoi de se prostituer.
Je n'ai pas vu la série dont vous parlez mais j'avais beaucoup aimé le film, qui abordait se thème sans aucun jugement. La photographie était assez belle, la jeune fille mise en valeur, donc on pourrait avoir les mêmes interrogations sur le film d'Ozon.
 
Concernant le film d'Ozon (que j'ai vu, contrairement à la série), je rejoins l'avis d'@Azala. On a une gamine pourrie gâtée qui vit sa première expérience sexuelle à 17 ans avec un amour de vacances, de la manière la plus normale du monde et pouf, d'un coup d'un seul elle décide de sucer des vieux messieurs de 70 balais pour du fric dont elle n'a pas besoin. Je n'ai eu l'impression qu'à aucun moment Ozon essayait de comprendre ce qui pouvait se tramer dans l'esprit de sa protagoniste et qu'il se contentait de projeter un fantasme de jeune bourgeoise parisienne BCBG secrètement nymphomane (on dirait le scénar d'un vieux porno ringard).

J'aimerais bien voir des films traiter non pas d'une vision fantasmée de la prostitution comme d'un truc glamour de lycéenne pleine aux as en manque de sensations mais du vécu de la grande majorité des prostituées : des femmes précaires et vulnérables, ayant souvent été victimes d'abus sexuels dans leur jeunesse, voire carrément victimes de la traite d'êtres humains, le tout régulièrement saupoudré de toxicomanie.

edit : Peut-être que la série Baby essaie, contrairement à Jeune et Jolie de comprendre ce que vivent ses protagonistes, auquel cas ça peut donner quelque chose d'intéressant, bien que potentiellement très casse-gueule.
 
Dernière édition:
@Eros Thanatos Je te suggère la série The Deuce qui se passe dans le quartier chaud de New York des années 70. On y traite particulièrement de la prostitution. Bon c'est pas un portrait récent, mais ça a le mérite de ne pas du tout glamouriser cette situation même pour la seule prostituée de la série qui travaille de façon indépendante (toutes les autres sont sous l'emprise d'un mac).
 
Je viens de visionner 5 épisodes, et je vois pas à quel moment la prostitution est rendue glamour. Le malêtre et l'ennui profonds de ces ados est clairement exprimé. Maintenant, oui, il y a des moments d'euphorie. En effet, toucher un gros paquet de fric, ça rend euphorique sur le moment et c'est parfaitement normal. Mais observez que cela ne dure jamais. A chaque fois, les deux gamines retournent très rapidement à leur état initial de mélancolie. Alors non, personnellement, je ne comprends pas pourquoi les gens s'insurgent. Cette série, c'est juste l'histoire de deux jeunes filles qui s'ennuient profondément, dont les parents se déchirent et les rendent malheureuses. C'est l'histoire de deux gamines qui cherchent le frisson en se mettant en danger. Et honnêtement, ce danger, on le sent BIEN passer. On le sent tellement bien que j'ai passé cinq épisodes à avoir la trouille qu'il leur arrive un truc. Et que des gens voient du glamour dans cette histoire ça me questionne carrément.
 
que des gens voient du glamour dans cette histoire ça me questionne carrément
Je me suis fait la même réflexion. Perso j'ai eu le même ressenti que toi. On sent que ces jeunes filles cherchent le frisson du danger. Vous savez l’éternel "truc qui fait qu'on se sent vivant" Et le fait est qu'elles ont "choisi" la prostitution. On pourrait faire la même base de storytelling avec des perso qui commencent à toucher à la drogue, ou aux sports extrêmes.
Ensuite on voit la spirale que ça engendre "danger" => "je me sens en vie" + "je touche un paquet de fric" = euphorie => la sensation ne dure pas => chute = recherche de la sensation perdue etc etc.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes