Clémence Boyer

Équipe madmoiZelle
Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : « Ça n’arrive pas qu’aux hétéros » : une campagne contre les violences dans les couples de femmes
campagne-violences-conjugales-couples-femmes-660x400.jpg

Lire la suite ...


 
J'ai essayé de voir un peu ce que cela donne en terme de ratio par rapport à la population global. L'article se base sur les chiffres de 2019, du coup je suis allée voir.

Féminicide 149, dont 1 féminicide lesbien.
Homicides conjugaux sur homme 28, dont 7 crimes entre hommes gays

Donc si on se focalise sur les crime conjugaux commis par des hommes. 7 morts au sein de couples gays contre 148 au sein de couple hétéros --> Ca donne près de 5% des crimes conjugaux commis par des hommes au sein de couple gays. Donc environ autant que le pourcentage de gays en France.

Et pour les crimes commis par des femmes: 1 morte au sein de couples lesbiens contre 21 au sein de couples hétéros. Même si le chiffre de "1%" rend le calcul casse gueule, on arrive aussi autours des 5% des féminicides commis par une femme. Apres il faudrait prendre en compte les cas de légitime défense mais à priori c'est aussi applicable au sein de couples hétéros que lesbiens.

Apres les échantillons étant faibles (façon de parler) les stat perdent clairement en bienfondé. Mais en gros j'ai l'impression que statistiquement une personne aura autant de chance de tuer son/sa conjoint(e) qu'il ou elle soit en couple hétéro ou homo. Par contre bien évidement cela ne change rien au fait que l'immense majorité des crime conjugaux sont commis par de hommes (155 cas) alors que très peu par des femmes (22 cas). Et encore fois sans compter les cas de légitime défense, ou que l'hétéro-normise puisse se répercuter sur les gays/lesbiennes en terme de dynamique de couple. Mais cela confirmerai bien qu'une femme à clairement moins de chance de se faire tuer en étant en couple avec une autre femme.

Et c'est sans surprise encore une victoire du camp des connard masculin ... :slap:

Ps: si l'une de vous se sent des recroiser les chiffres et de vérif mon raisonnement, elle aura mon éternelle gratitude :fleur:
 
Une très bonne idée, cet article, @Clémence Boyer !
Il est certes indéniable que les violences conjugales subies par les femmes dans les couples hétérosexuels sont les plus nombreuses, et logique qu'elles focalisent l'attention des pouvoirs publics et des associations.

Mais dès lors que ces violences s'exercent dans un schéma différent, les victimes se sentent oubliées, invisibilisées, notamment lorsqu'elles sont en couple LGBT, particulièrement dans les couples de femmes.
Des publications LGBT ("Têtu", "Jeanne Magazine"...) ont rappelé tout à la fois la réalité de ces violences - ni marginales ni anecdotiques - et leur caractère encore tabou.
Concernant les relations lesbiennes, l'invisibilisation persistante de la question résulte de divers facteurs, dont trois principaux. D'une part, comme le rappelle l'article, les clichés sur une supposée nature féminine douce et pacifique. D'autre part, face aux violences dans les couples de femmes, l'embarras de leurs "soeurs" féministes : que faire de ces victimes de femmes ? Sans oublier les craintes des lesbiennes d'une stigmatisation de leur mode de vie, de réactions homophobes.

La campagne décrite par @Clémence Boyer est donc une bonne nouvelle sur le front des luttes contre les violences conjugales.
 
C'est extrêmement important d'en parler et je suis heureuse de lire cet article. Merci beaucoup pour l'avoir écrit. <3

Mais un point de vocabulaire me met mal à l'aise.
La campagne et l'article opposent le fait d'être hétéro ("ça n'arrive pas qu'aux hétéros") et le fait d'être en couple avec une personne de même genre. Cela sous-entend que soit on est hétéro, soit on est dans un couple gay ou lesbien. En gros, soit on est hétéro, soit on est gay ou lesbienne.
Sauf que vous savez qui est la population la plus exposée aux violences conjugales (par orientation sexuelle) ? Les bi.
(et non, ce ne sont pas les femmes hétéros)

Il y a des femmes pas hétéro qui peuvent être en couple avec des hommes : des femmes bi ou pan. Et ce sont elles qui subissent le plus de violences conjugales, statistiquement (Aux USA, pour 90 % des bisexuelles victimes de violences conjugales, l'agresseur est un homme).

Et bien entendu, classer ces femmes bi/pan en couple avec des hommes comme "des hétéros" est complètement biphobe. On reste bi quel que soit le couple dans lequel on est.

Ce haut taux de violences conjugales vaut pour la population bi en général : les hommes bi subissent statistiquement plus de violences conjugales que les hommes gays et que les hommes hétéros.
Je ne connais pas de stats incluant les personnes non binaires, mais on peut raisonnablement supposer que ça accroît le risque de violence, puisqu'il y aura un axe de domination supplémentaire.

Quelques sources sur les violences conjugales et les personnes bi :

Un article qui résume : https://www.buzzfeed.com/annanorth/bisexual-women-almost-twice-as-likely-to-be-abused


En France, l'enquête Virage démontre des résultats similaires (avec une méthodologie un peu différente) : https://www.20minutes.fr/societe/29...ences-lesbiennes-gays-selon-etude-virage-ined

[Edit : toutes ces enquêtes donnent une comparaison entre les orientations hétéro, lesbienne/gay et bisexuelle. Je ne connais pas les statistiques de violences conjugales touchant les personnes aromantiques et asexuelles, qui ne sont jamais comptabilisées dans ces études. Et c'est un manque. Il y a urgence à connaître également les taux de violence touchant cette population.]

Le sujet est donc extrêmement important et je suis très soulagée que l'on parle des violences qui existent aussi dans les couples de même genre. Ce commentaire n'a absolument pas pour but de nier que ces violences existent aussi dans les couples lesbiens ou gays, ni qu'il y a un tabou grave dessus. Néanmoins, en tant que femme bisexuelle ayant subi des violences conjugales par le passé, c'est plutôt dur pour moi de voir que quand ce sujet des violences conjugales subies par les personnes queer est abordé, ce soit fait avec un parallèle binaire hétéro VS gays/lesbiennes, et donc, en nous invisibilisant, nous qui sommes précisément la population la plus à risques.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes