Et puis dans les mariages arrangés, il y a plein de cas de figures différents : les parents peuvent réellement chercher le partenaire qu ils jugent le mieux convenir à leur enfant (ça ne sera pas forcément le cas mais certains ont vraiment cet objectif en vue) et dans d autres cas il s s agit de rapprocher 2 familles par le mariage des enfants. Il peut aussi y avoir des arrangements financiers derrière (suivant la culture ça peut être la famille de la fille qui donne de l argent, un commerce, etc ou la famille du garçon qui donne l argent). Concernant la différence entre mariage arrangé et mariage forcé autant en théorie la différence est très claire, autant en pratique ça peut être flou avec des gens à qui on a jamais présenté qu une seule possibilité. Je connais plusieurs couples qui ont fait des mariages arrangés (en tout cas en théorie) et si pour certains j ai des doutes sur l absence totale de pressions des parents autant pour d autres c est vraiment le cas avec notamment un couple ou les deux étaient assez installés ds leur vie (études puis boulot pour chacun et tous deux ayant plus de 25 ans). Bref c est comme tout chaque cas est différent.
 
Ça serait totalement légitime voire logique, de même que ça serait du coup logique et légitime qu'une personne se dise que sa famille, qui la connaît bien, sera la mieux placée pour trouver quelqu'un avec qui fonder une famille.
Ouais mais nan, je suis pas totalement d'accord avec ça. Personne ne nous connait à 100% (et même,qu'on se connait pas à 100% nous-même), ce n'est pas parce qu'on est ultra proche avec sa famille qu'elle va nous connaitre complètement. Autant je peux comprendre que c'est une autre culture etc. mais le fais de se marier juste parce qu'il y a un pression derrière, je n'y arrive pas. Après, je dis pas que des couples mariés de cette façon sont tous malheureux au contraire, il y a de tout.
Ah oui, en fait, non ce n'est pas qu'une question de culture d'un peuple, mais aussi d'un milieu dans lequel on vient (les bourgeois, nobles etc).
 
@NanaCoubo @Natipik @Cépamoi je ne veux pas lancer un débat, parce que je ne suis pas moi même dans la situation d'un mariage arrangé et que je ne veux pas parler à la place des concerné-e-s au delà de ce que j'ai pu les entendre dire. Je voulais simplement dire que c'est possible d'entrer dans un mariage arrangé de manière vraiment volontaire, que c'est possible d'estimer que c'est la meilleure manière de faire, et que c'est possible de très bien vivre un mariage arrangé, et ce, même en vivant en Europe. Je ne disais en aucun cas que TOUS les mariages arrangés sont basés sur ces prémisses ou seront associés à un vécu positif, etc. Juste que c'est possible, et que ce n'est pas parce qu'on ne comprend pas ou qu'on ne souhaite pas ça pour soi même que c'est nécessairement moins bien que les mariages pas arrangés.

Je pense que c'est quelque chose qui est très loin de nos cadres de référence et qu'on a donc du mal à concevoir, mais ça ne veut pas dire que notre manière de voir les choses est meilleure, ou plus logique, juste qu'elle est différente.
 
Non mais...
Je vois pas comment on peut défendre le mariage arrangé. Comme d'autres l'ont dit c'est déjà assez difficile de se connaître soi même et de s'engager avec quelqu'un dont on est sûr de passer sa vie avec. Alors les parents... qui ne connaissent que ce qu'on veut bien leur montrer de nous... C'est juste ridicule. Et je vous vois venir avec les "Mais c'est une autre culture on peut pas comprendre nous" mais n'importe quoi! Bien sûr que ça existe dans toutes les cultures, vous croyez que ce genre d'arrangement n'a pas lieu dans certaines familles riches et/ou nobles en Europe? Que ça n'avait pas lieu dans nos campagnes il y a encore quelques décennies? Parc que devinez quoi, ça n'a rien a voir avec vouloir un cadre stable pour avoir une famille (et au passage super de passer sa vie avec quelqu'un qu'on risque de ne jamais aimer et dont on n'osera pas forcément divorcer pour ne pas blesser sa famille ou maintenir une pseudo stabilité pour les enfants, parce que c'est bien de ça dont il est question non? Sacrifier son bonheur au nom de la sacro sainte injonction a la famille et aux enfants, qui seraient forcément plus traumatisés par un divorce que par 2 parents qui ne s'aiment pas). Non c'est une question soit de tradition et d'image sociale, soit de fric et de patrimoine.
Désolée mais ça me met hors de moi. C'est pas un truc défendable. Et puis je sais pas, mettez vous 2 secondes dans la peau du parent qui va choisir un ou une épouse pour son enfant. Qui peut faire ça? Quel genre de personne peut sincèrement penser être légitime pour decider de la vie amoureuse de quelqu'un? Je pourrais moi, si j'étais une personne tellement égoïste, narcissique et mesquine que je puisse me prendre pour dieu et jouer avec l'avenir d'une personne que j'aime. Faut être perdu dans sa vie et totalement passif pour accepter qu'on choisisse a ta place, mais faut être une sacrement mauvaise personne pour être celui ou celle qui choisi pour l'autre. Parce que ce sera jamais neutre. Et que du coup c'est pas celui ou celle qui choisit qui en vivra les conséquences.
C'est épidermique, on peut dire ce qu'on veut du mariage d'amour, au moins y'a un espoir et une intention derrière. Posez vous juste une question: si vous avez ou si vous aviez des enfants, c'est ce que vous souhaiteriez pour eux? Et vos petits enfants? Une suit ininterrompu de gens qui se reproduisent dans un cadre sans amour, juste parce que il faut bien?
En plus cette idée de mariage arrangé "C'est pas si mal" ça reproduit cette idée qu'au final, il faudra bien quon se marie et fasse des enfants un jour. Sinon c'est triste hein.
 
@BruteEpaisse
Personne ne "défends" le mariage arrangé, il s'agit juste d'essayer de le comprendre en l'observant sous un prisme différent de notre culture actuelle (qui prône l'Amour pour se mettre en couple/se marier). Et le fait que ça existe chez les familles bourgeoise et que ça ait existé dans tous les milieux sociaux en France il y a encore quelque décennies/siècles ne veut pas dire que ça fait partie de notre culture (à l'échelle individuelle en tout cas)

En tout cas, j'ai trouvé très intéressant ce que dit @A Kane et d'ailleurs, je regrette que l'article ne soit pas plus détaillé non plus sur ce point là...
 
Non mais...
Je vois pas comment on peut défendre le mariage arrangé. Comme d'autres l'ont dit c'est déjà assez difficile de se connaître soi même et de s'engager avec quelqu'un dont on est sûr de passer sa vie avec. Alors les parents... qui ne connaissent que ce qu'on veut bien leur montrer de nous... C'est juste ridicule. Et je vous vois venir avec les "Mais c'est une autre culture on peut pas comprendre nous" mais n'importe quoi! Bien sûr que ça existe dans toutes les cultures, vous croyez que ce genre d'arrangement n'a pas lieu dans certaines familles riches et/ou nobles en Europe? Que ça n'avait pas lieu dans nos campagnes il y a encore quelques décennies? Parc que devinez quoi, ça n'a rien a voir avec vouloir un cadre stable pour avoir une famille (et au passage super de passer sa vie avec quelqu'un qu'on risque de ne jamais aimer et dont on n'osera pas forcément divorcer pour ne pas blesser sa famille ou maintenir une pseudo stabilité pour les enfants, parce que c'est bien de ça dont il est question non? Sacrifier son bonheur au nom de la sacro sainte injonction a la famille et aux enfants, qui seraient forcément plus traumatisés par un divorce que par 2 parents qui ne s'aiment pas). Non c'est une question soit de tradition et d'image sociale, soit de fric et de patrimoine.
Désolée mais ça me met hors de moi. C'est pas un truc défendable. Et puis je sais pas, mettez vous 2 secondes dans la peau du parent qui va choisir un ou une épouse pour son enfant. Qui peut faire ça? Quel genre de personne peut sincèrement penser être légitime pour decider de la vie amoureuse de quelqu'un? Je pourrais moi, si j'étais une personne tellement égoïste, narcissique et mesquine que je puisse me prendre pour dieu et jouer avec l'avenir d'une personne que j'aime. Faut être perdu dans sa vie et totalement passif pour accepter qu'on choisisse a ta place, mais faut être une sacrement mauvaise personne pour être celui ou celle qui choisi pour l'autre. Parce que ce sera jamais neutre. Et que du coup c'est pas celui ou celle qui choisit qui en vivra les conséquences.
C'est épidermique, on peut dire ce qu'on veut du mariage d'amour, au moins y'a un espoir et une intention derrière. Posez vous juste une question: si vous avez ou si vous aviez des enfants, c'est ce que vous souhaiteriez pour eux? Et vos petits enfants? Une suit ininterrompu de gens qui se reproduisent dans un cadre sans amour, juste parce que il faut bien?
En plus cette idée de mariage arrangé "C'est pas si mal" ça reproduit cette idée qu'au final, il faudra bien quon se marie et fasse des enfants un jour. Sinon c'est triste hein.
Ah ouf, j'avais peur d'avoir un avis qui provoquerait la polémique mais t'es à un tout autre niveau :lol: Ceci dit je suis d'accord avec toi :)
 
@BruteEpaisse Pour le coup je dirais qu'il n'y a pas lieu de tout condamner d'un revers de la main.

Il y a beaucoup de situations qui peuvent être décrites par le terme de "mariage arrangé", des rencontres organisées par une communauté sociale ou religieuse (genre la figure religieuse locale qui s'occupe de recenser et de faire se rencontrer les célibataires de sa communauté qui souhaitent se marier) aux situations où deux inconnus se retrouvent ensemble parce que c'est comme ça dans la culture sociale et parentale.

Il y a aussi beaucoup de raisons qui font qu'on peut être content-e ou mécontent-e de sa situation. Et ne pas être amoureux-se n'implique par forcément d'être malheureux-se, aussi - on peut être très content-e, très à l'aise avec quelqu'un dont la compagnie nous est familière et avec qui on s'entend bien, sans qu'il n'y ait de sentiments romantiques pour autant (et c'est pas triste comme vie si la personne est contente) - il ne faut pas plaquer des idées reçues, des conclusions qu'on pense automatiques à certaines situations, à des gens qui peuvent avoir une vie qui leur convient.

Bref avant de condamner tout en bloc je me dis surtout qu'il faut chercher à connaître (sinon on se retrouve à condamner un mirage, aussi, ou quelque chose qui n'est que partiellement vrai, en tous cas). Et qu'il ne faut pas se tromper de cible, ou plus exactement: si le but est d'être heureux, alors il faut s'attaquer aux situations ou aux constructions sociales uniquement si elles rendent malheureuses les gens, et pas se dire qu'une construction particulière (comme peut l'être certains mariages arrangés) amènent forcément les gens à être malheureux.

(Et puis bon j'ai beaucoup d'exemples, dans les médias et irl, de gens qui cherchent des dates potentiel-les aux personnes de leur entourage qui ont envie d'être en couple et de pas être célibataire. Je trouve pas ça super choquant? L'essentiel est dans la différence entre imposer et proposer je me dis.)

Après, là où on se retrouve peut-être, c'est que je pense qu'il est bon de questionner les schémas de vie en couple et vie amoureuse que la société nous enseigne - mais, du coup, il faut autant questionner les mariages arrangés (surtout si c'est ce qu'on vit) que l'idéal de "je vais rencontrer quelqu'un, on va tomber amoureux, on va se marier et vivre une vie monogame et avoir des enfants" qui je trouve est très présent dans notre société (de culture française / européenne en tous cas) (si c'est plus parlant j'appelle ça "l'idéal disneynormatif" mais c'est un néologisme à moi, pas un terme que plein de gens utilisent). Parce qu'on peut aussi être heureux-se dans un couple sans être forcément amoureux-se, ou forcément monogame, ou forcément avec des enfants, et qu'il est important de comprendre quelles sont les priorités qui nous sont propres, et quelles sont les priorités, ou les normes, que la société nous enseigne.
 
Mon avis concerne surtout le genre de mariage arrangé tel que décrit dans l'article, il serait incorrect de l'analyser en pensant à des gens ayant été simplement présentés l'un a l'autre par leurs parents ou leurs connaissances communes, ça me semble assez évident.
Je parle de mariage où les deux s'unissent par le biais d'une ou plusieurs rencontres arrangées et qui ne ressentent rien de spécial l'un envers l'autre, dans le but d'avoir une simple structure sociale arrangeant leur entourage ou les rassurant eux même, et sans forcément bien se connaître.
Si les DEUX sont heureux comme ça, s'ils ne sont pas amoureux mais sont tous deux d'accords pour avoir une vie sexuelle et amoureuse en dehors de ce "couple", sans que cela génère de frustration et que l'un ou les deux ne se sentent malheureux ou abandonné c'est très bien. Mais j'ai peur que pour quelques exemples ou ça se passe bien, il y en a beaucoup d'autres où ça ne peut que mal se terminer, ou l'un des deux sera malheureux un jour. Vous vous mariez avec quelqu'un que vous n'aimez pas. Ok. Que se passe t'il le jour où l'un des 2 tombe amoureux en dehors de son mariage? Et qu'il ne puisse pas profiter de cet amour? La même chose que lors d'un mariage d'amour qui tourne mal, non? Quel est l'intérêt du coup? Dans les deux cas, soit on vit malheureux, soit on éclate un foyer (je n'y met pas de connotation négative, le divorce vaut mieux que vivre dans le malheur).
 
Je voulais simplement dire que c'est possible d'entrer dans un mariage arrangé de manière vraiment volontaire, que c'est possible d'estimer que c'est la meilleure manière de faire, et que c'est possible de très bien vivre un mariage arrangé, et ce, même en vivant en Europe.
J'avais compris ça et je suis d'accord là dessus (je l'ai même dit dans mon dernier message en plus) mais je rejoins la pensée de @BruteEpaisse
 
@BruteEpaisse du coup ce que tu condamnes, ça n'a pas l'air d'être le concept de mariage arrangé en soi, mais une forme de mariage arrangé hyper précise qui n'est pas la seule existante..

Et peut-être que les gens peuvent se retrouver malheureux dans un mariage arrangé, mais comme dans toute relation humaine non ? :dunno: Y a plein de mariages pas arrangés qui sont malheureux, et dans lesquels on a pas forcément de divorce pour plein de raisons, et du coup je vois pas en quoi le malheur est un argument.. Y a peut-être aussi plein de mariages arrangés heureux, et je pense pas qu'il y ait des stats disponibles qui nous permettent de trancher sur quel type de mariage fait le plus d'heureux ou de malheureux..

De même je trouve un peu facile de mettre tous les mariages arrangés dans la catégorie "pseudo stabilité pour les enfants", "tradition et image sociale" ou "fric et patrimoine". À moins que tu aies rencontré toutes les personnes qui entrent dans des mariages arrangés, tu n'en sais rien en fait (et moi non plus d'ailleurs hein, mais c'est pour ça que j'évite d'entrer dans les affirmations absolues).
Et quand bien même les gens choisiraient un mariage arrangé pour ces raisons, où est le problème ? Si c'est eux qui le choisissent ? Si la tradition est quelque chose d'important pour eux, ou si avoir de l'argent est important pour eux ou si la stabilité pour les enfants est importante pour eux, c'est leur vie après tout, ils en font bien ce qu'ils veulent, non ? :dunno:

De la même manière, comment tu peux mettre dans le même panier toutes les personnes qui acceptent d'entrer dans un mariage arrangé comme "perdus dans [leur] vie et totalement passifs" et les personnes qui proposent comme "égoïstes, narcissiques et mesquines" ? De nouveau, tu ne les connais pas, tu ne connais pas leurs vies et je trouve assez ouf de pouvoir porter un jugement de valeur sur la totalité d'une frange de la population sur la base d'UNE information que tu as sur eux..

Et bon, le "mariage d'amour" il y a peut-être "une intention derrière", mais le mariage arrangé il peut y en avoir une aussi, (ou plein d'ailleurs parce que comme pour les autres mariages, il y a probablement autant d'intentions et de raisons que de personnes qui se marient..). De nouveau, c'est pas parce que tu ne la perçois pas ou que tu ne l'aimes pas (comme tu n'as pas l'air d'aimer l'idée de se marier juste pour faire des enfants par exemple) qu'elle ne devrait pas exister..

(Et par ailleurs, je ne vois pas comment tu peux affirmer que les gens n'entrent pas dans un mariage arrangé pour des questions de stabilité familiale, et en plus que vivre avec quelqu'un dont on est amoureux c'est "sacrifier son bonheur à la sacro sainte injonction à la famille et aux enfants".. Pour moi ça rejoint le concept de co-parentage qui commence gentiment à être plus accepté: faire des enfants avec quelqu'un dont tu n'es pas amoureux pour offrir un cadre stable à ces enfants. Ce n'est pas un sacrifice, mais un choix d'adulte qui met la famille au dessus de l'amour, et personnellement, je trouve ce choix vachement rationnel et tout à fait respectable.. Mais c'est un autre sujet :rire:)
 
Si les DEUX sont heureux comme ça, s'ils ne sont pas amoureux mais sont tous deux d'accords pour avoir une vie sexuelle et amoureuse en dehors de ce "couple", sans que cela génère de frustration et que l'un ou les deux ne se sentent malheureux ou abandonné c'est très bien.
Mais en fait ce mariage = amour c'est une conception occidentale et récente du mariage. Historiquement, même en France, le mariage ce n'est jamais qu'un contrat entre deux familles où chacune trouve son intérêt. Ca s'est changé en tradition et on a finit par y inclure de l'amour, mais finalement les gens qui souhaitent un mariage arrangé ne font probablement pas, eux, le lien entre mariage et amour comme tu le fais toi. Et peut-être qu'avoir une vie amoureuse et sexuelle n'est pas au centre de leurs préoccupations, que ce n'est pas quelque chose qui est aussi important pour eux que pour toi.

En soi je comprends pourquoi le mariage arrangé te choque, mais le souci c'est que les arguments que tu évoques me semblent fondés sur des liens que tu estimes évidents, comme mariage = amour = sexe = important, qui ne sont pas des règles universelles mais une certaine conception du monde.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes