Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : Ces étudiantes à l’étranger pendant le confinement témoignent
etudiantes-a-l-etranger-coronavirus-temoignages-640x400.jpg

Lire la suite ...
 
Dernière édition :
C'est pas exactement des études mais c'est pas du hors sujet...^^
Mon mari et moi sommes partis nous installer à Shanghai en décembre 2019 pour 2 ou 3 ans d'expatriation.
6 mois d'attentes, de questionnement puis de préparation (dont notre mariage, organisé en 1 mois^^) , des tonnes de paperasse pour nous, nos affaires et nos chats.
Arrivés là-bas, nous avons débuté notre vie en Chine, avec des problématiques diverses, nos affaires qui devaient arriver en partie par avion, en partie par bateau (donc entre 6 et 8 semaines de délais), l'attente du permis de travail, puis du permis de séjour, la découverte de la ville (et de la pollution !) malgré le mauvais temps saisonnier, les échanges avec une culture différente...

Puis mi janvier il y a eu les vacances du Nouvel An puis les fermetures liées au coronavirus, la non-reprise des écoles et des entreprises qui ont suivis. 3 semaines enfermés avec sorties uniquement masqués plus tard, l'entreprise de mon mari nous demande de rentrer. Il nous faut 1 semaine pour nous organiser en catastrophe (temps réglementaire obligatoire pour pouvoir faire sortir nos chats du pays. Chats qu'un charmant gratte papier français nous a d'ailleurs conseillé de laisser sur place, tant pis, "ce n'est pas la priorité..." :slap:)

Entre temps Air France annule tout ses vols, sans solution pour les réservations déjà posées... On s'est franchement demandé quoi faire, on pouvait rester sur place, on avait tout ce qu'il nous fallait, hormis la famille et la majorité de nos affaires mais bon... On ne savait pas alors, que le virus prendrait une telle ampleur en France, donc on a pensé qu'il fallait mieux rentrer.
On finit par trouver une solution en passant par Moscou. Après 24h de trajet on arrive chez nous, nous portons des masques pour ne pas risquer de contaminer quiconque, puis on se met de nous même en quarantaine 15 jours à la maison sans sortir, toujours par précaution, (sans demande particulière ou suivi du gouvernement, des services de santé ou des douanes)

On a eu en gros 3 semaines de liberté pour voir nos familles, donner des infos sur notre vie en Chine, profiter d'être rentrés... Et bim: confinement. (On avait déjà 6 semaines d'isolement d'avance à ce stade...:annoyed:)
Et là, la semaine dernière, alors qu'on se demandait quand on pourrait rentrer à Shanghai, reprendre notre vie, l'entreprise de mon mari a annulé toutes les missions d'expatriation et a fermé ses bureaux en Asie... Il a toujours son poste dans les bureaux en France donc ce n'est pas si grave, si ce n'est que maintenant, toutes nos affaires de 1ere nécessité sont dans un appartement de location inaccessible de Shanghaï (qu'il va falloir vider et rendre, mais quand??!), que le reste est dans un conteneur qui a fini par arriver en Chine, après notre départ (!) qui est bloqué à la douane et peine à faire demi-tour pour revenir à nous et qu'on est de retour en France!
On a passé 6 mois de notre vie à préparer cette expat et là, après à peine 2 mois, notre projet s'effondre sous nos pieds... Nos vies sont non seulement entre parenthèse à cause du confinement mais tous nos projets pour les 3 ans à venir sont à réinventer. Mais ça va, on est ensemble et avec nos chats <3
 
Je suis au Cambodge depuis plusieurs année et j'ai décidé de ne rentrer en France que quand l'état d'urgence sanitaire sera levé.
Ici, il n'y a officiellement qu'une centaine de cas dont la moitié ne sont plus malade. Il y a certainement beaucoup plus de cas qu'on ne veut nous le dire mais néanmoins je me sens beaucoup plus en sécurité au Cambodge qu'en France
- Alcool et gel hydroalcoolique en libre service partout. Tous les magasins en ont une bouteille pour se désinfecter les mains avant d'entrer, même le plus petit vendeur ambulant aura une bouteille à disposition
- Masques partout, il y a eu une forte augmentation des prix depuis le corona mais le gouvernement a vite régulé les prix, il y a même des distributions dans la rue
- Il n'y a pas de confinement officiel mais les gens ont pris les mesures d'eux même beaucoup ne sortent plus de chez eux et de nombreux commerces ont mis en place des barrières de sécurité : tu ne rentres plus dans la boutique, tu demandes ce que tu veux et on te l'apportes, les pharmacies ont mis des vitres ou un plastique à leur guichet ....
- les restaurants privilégient la livraison et même les bars peuvent te livrer des cocktails
- Il n'y a pas de transports en commun ici ce qui réduit les risques de transmission mais les cars ne font maintenant asseoir qu'une personne par banquette
...
Beaucoup de choses sont mises en places par les gens d'eux mêmes, à mon avis parce qu'ici pas d'assurance, pas de remboursement des médicaments ... Les gens font donc tout pour éviter d'être malade car ils n'auront pas les moyens de payer un traitement ( même si le gouvernement à annoncer que les soins seraient gratuits pour les personnes infectées)

Evidemment cela ne s'applique vraiment que dans les grandes villes et pas à la campagnes où les gens se sentent protégés car ne sortent pas beaucoup de leur village
 
Je suis assistante à Ceuta, une ville espagnole située au nord du Maroc, et pour ma part je n'ai pas eu le choix de rentrer ou non. Cela fait un mois que je cherche à rentrer chez moi, mais après avoir acheté plusieurs vols qui ont tous été annulés ( et non remboursés) , même ceux prévus pour le mois de mai, j'ai du me résoudre à rester ici. Comme mon contrat termine bientôt, ainsi que mon assurance maladie espagnole, je m'inquiète énormément. L'ambassade n'a aucune réponse à part que les vols ne reprendront pas avant l'automne... :sad: Je sais qu'il y a bien pire comme situation mais rester seule dans une petite surface peu éclairée sans savoir de quoi je vais vivre les prochaines semaines, c'est bof.
 
Ma meilleure amie est en échange au canada. Elle est très déçue de devoir passer son semestre confinée (ses cours sont en visio ou pdf) mais elle pense que c'est plus sûr de ne pas rentrer vu la situation en France. En fait elle est un peu obligée de rester car elle doit trouver de nouveaux locataires pour ne plus avoir à payer de loyer. Elle serait retournée chez ses parents tout en payant le loyer pour rien sinon.
 
Je ne suis pas étudiante, mais j'étais en service civique au Sénégal. Alors même si j'allais finir ma mission, je devais rester et voyager un peu. Pendant deux semaines ça a été "tu rentres", "non tu restes" de tous les côtés.
Etant toujours sous contrat, mes chefs ont finalement décidé de me faire rentrer, appuyés par l'ambassade qui jugeait que j'étais en fin de mission donc je n'avais plus de raison de rester dans le pays. Moi je voulais rester, mais la pression pour que je rentres a eu raison de moi (puis je ne payais pas mon billet.... donc j'avais pas trop le choix): entre la famille, puis les boss et l'ambassade qui t'appellent 100000fois pour savoir si tu as eu un billet sur le dernier vol spécial mis en vente. Résultat :15 jours pour avoir un vol, 4 de plus avant le départ. J'ai tellement pleuré avec ces montagnes russes, que je ne pensais pas pouvoir verser une seule larme au moment du départ (mon œil).
Et donc depuis 3 semaines je suis en France, avec interdiction de me plaindre, car "tu as pu rentrer"; "tu n'as pas fait les deux premières semaines de confinement";....
Oui mais ce que beaucoup ne comprennent pas, c'est qu'il y a eu beaucoup de sacrifices pour revenir: partir bien plus tôt que prévu, ne pas pouvoir dire au revoir aux amis ne vivant pas dans le même village les déplacements étant fortement réduit, et surtout quitter mon mari une semaine après notre mariage religieux (la date était fixée, tout était organisé, donc on l'a maintenu en dépit des circonstances)… je vous raconte pas la lune de miel à 5000km l'un de l'autre, sans savoir quand on se retrouvera..... Oui ça pourrait être pire, on va bien, nos familles aussi mais ça ne rend pas forcément la séparation forcée plus facile.
 
Dernière édition :
Team confinée à l'étranger ici! Et dans un pays plutôt cocasse (non): la Russie.

Mais je suis à 1000 lieux de me plaindre, c'est de mon propre chef que j'ai décidé de rester. Clairement ça n'a pas été facile, comme toutes les décisions prise à ce moment de toute façon, et j'avoue que la semaine précédant l'annonce du confinement en France a probablement été une des plus stressantes de ma vie. J'ajoute à ça le contexte particulier de la Russie, où il est difficile de faire confiance aux annonces officielles et où les habitants il y a encore un mois pensaient sérieusement que leur pays serait épargné. Mais au final je ne regrette pas. Mon visa étudiant se termine fin juin, et j'en suis à espérer que les frontières ne rouvrent pas d'ici là afin de pouvoir rester encore un peu dans le pays, si le confinement est levé.
Le consulat a St Pétersbourg a été au top cependant, et ma famille ne me met pas la pression, ils me font confiance. Ça n'a pas été le cas pour tout le monde, et la majorité des élèves d'échange que je connais sont partis en catastrophe mi-mars.

Je parle de confinement mais c'est un peu plus complexe: la Russie est une fédération, alors chaque région fait un peu ce qu'elle veut. Je suis à Saint Pétersbourg et ici le confinement n'est pas obligatoire, c'est un des régime les plus light d'ailleurs. Je ne sais pas si c'est une bonne chose, de toute façon je ne mets pas un pied endehors de chez moi sauf une fois par semaine pour faire les courses mdr.

Mais sinon c'est hyper intéressant de vivre cette expérience ici et d'en parler avec des russes. L'ambiance est très différente de ce que je peux percevoir en France: clairement ici c'est plutôt les conséquences économiques qui sont à craindre. Le gouvernement a déclaré un mois d'avril chômé (donc non travaillé mais payé), sauf que à cette annonce les entreprises ont licenciées en masse et beaucoup de personnes ne font pas du tout confiance à l'état pour les payer. Rajoutez à ça que apparemment 30% (ce sont les chiffres de mes colocs, je ne sais pas si ils sont des sources fiables) de la force de travail russe est employée au black… Ça fait beaucoup de personnes qui veulent retourner travailler car elles ont plus peur de mourir de faim que du Covid.

J'ignore comment la situation va évoluer ici et s'il va y avoir des conséquences politiques…
 
Team "confinée" à l'étranger aussi - Hong Kong.

Perso fin Janvier juste après le nouvel an chinois lorsque Wuhan a été mis en confinement total j'ai sérieusement pensé à rentrer en France car tout le monde parlait de l'époque du SARS et ça me faisait carrément flipper. J'avais commencé à porter le masque depuis mi-Janvier sur les conseils de mes amis HKgais. A ce moment-là 90% de la population asiatique de HK portait des masques. Tous les westerns se moquaient des asiatiques au début (j'ai moi-même subit les remarques désobligeantes de mes collègues FR car je le portais toute la journée ><). Mais après des mois de manifestations à HK j'ai appris à ne plus faire confiance au gouvernement HKgais. De plus je pense que le SARS les a vraiment traumatisés. Les enfants apprennent à porter un masque depuis la maternelle.

J'ai aussi envisagé le retour car venant de rompre avec ma copine être en confinement, seule dans mon petit appart à HK avec très peu de luminosité me paraissait suicidaire. La seule chose que m'a retenue de partir a été mon job. Si je rentrais j'étais au chômage. Et ce fut la bonne décision, je ne regrette pas car HK n'est jamais rentré en confinement.

En février après une grève du personnel médical le gouvernement a enfin fermé les frontières avec la Chine continentale à l'exception de 3 entrées et mis en place une quarantaine obligatoire de 14j. Cette quarantaine a été rapidement étendue à toute l'Asie pour finir par être obligatoire pour toute personne arrivant sur le territoire HKGais. Au même moment un prise de température obligatoire à l'entrée de la plupart des bâtiments a été mise en place. De même que la mise à disposition de gel hydroalcoolique partout. Les mesures d'hygiènes et de tracking ont été plus drastiques. Par exemple lorsque j'ai dû me rendre dans un Community college ils m’ont fait remplir un questionnaire de santé, fournir mon numéro et surtout sans carte d'identité HKgaise impossible de rentrer. Le numéro de tel c'était pour pouvoir être recontactée en cas de cas positif déclaré.

Le consulat FR a commencé à envoyer des messages pour inciter les français à porter un masque lorsque l'on sort de chez soi et à respecter les mesures d'hygiènes. Mais sans vraiment insister. On ne nous a jamais incite à rentrer, les communications ont été plus ou moins rassurantes mais souvent très semblable à ce que l’ont pouvait entendre en France. Je pense que c’est une des raisons pour lesquelles les expats ont tant tardé à porter le masque. Ils ont tous suivit ce que leur gouvernement respectif leur disait à ce moment-là. De plus le gouvernement HKgais a aussi maintenu le même discours « le masque est useless » mais eux c’était pour des raisons politiques. En effet à HK depuis le 31 octobre le port du masque est interdit car lors de manifestation pro démocratie nous avons commencé à porter le masque pour éviter la reconnaissance faciale. Difficile ensuite pour un gouvernement à la solde de la Chine de faire marche arrière sur cette décision.

À la suite de plusieurs foyers d'infection, après avoir fermé les écoles, les services publiques, les cinémas et théâtres, les lieux de loisirs tels que les boites de nuit et clubs de sports ont été fermés. Ensuite ce fut le tour des bars car d'autres foyer d'infection se sont déclarés. Les derniers à fermer furent les salons de massage et les karaokés. Puis il y a eu les mesures de distanciation sociale, groupe de 4 personnes max au restaurant (exception faite pour les enterrements et mariages, des groupes de 20 personnes max sont autorisés), 1,5m de distance entre les tables etc.

Toutes ces mesures ont été dans l'ensemble respectées par la population locale, les plus réfractaires ont été les expats il faut être honnête. Mais grâce à ça nous avons toujours pu sortir sans problème avec certes des restrictions mais c'est toujours mieux que devoir rester chez soi tout le temps. Depuis 2 semaines le nombre de nouveau cas quotidien est en dessous de 5. Le nombre de cas total est de 1039 dont 4 morts. Aujourd'hui seulement 157 personnes sont encore hospitalisées. Le gouvernement a déjà commencé à lever les restrictions. Les fonctionnaires sont de retour au bureau. Les salles de sport et autre lieu de loisir devraient réouvrir ce weekend mais en capacite réduite.

Croisons les doigts pour que tout reste sous contrôle !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes