Kalindi

Équipe madmoiZelle
Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : « Chambre 2806 : l’affaire DSK » : 3 séquences choquantes qui racontent le monde d’avant MeToo
chambre-2806-affaire-dsk-critique-640x400.jpeg

Lire la suite ...


 
L'affaire DSK m'avait beaucoup marquée parce qu'à l'époque où c'est arrivé, je ne vivais pas en France et je me souviens que qu'on était un petit de groupes de Français ce jour-là quand l'un de nous a vu la nouvelle dans les actus. On s'est tous regardés effarés et je me souviens que la première chose que j'ai dite c'est "Heureusement que c'est arrivé aux Etats-Unis et pas en France, parce qu'il n'aurait jamais été arrêté", et mes amis français, qui étaient loin d'être de grands féministes, ont tous approuvés.
Ce moment m'a marquée parce que j'ai réalisé qu'il y avait un problème très spécifque à la France par rapport aux pays anglo-saxons concernant les hommes de pouvoir et le harcèlement sexuel. Mes amis n'auraient peut-être pas réagi comme ça s'ils vivaient en France, et ma première réaction a été très rapidement confirmée : alors que les journaux de notre pays étaient choqués de savoir que DSK était potentiellement coupable de viol, les médias français étaient choqués de savoir que ces puritains d'Américains confondaient viol et charme à la française. Je me suis souvenue à ce moment-là de l'affaire Monica Lewinski. J'étais très jeune à l'époque donc j'avais juste retenu que "ces puritains d'Américains font tout un foin de la vie sexuelle de leur président parce que ce sont de gros coincés", et ça m'a fait complètement réévaluer les préjugés que j'avais sur des affaires passées. Avec la distance géographique et culturelle, ça me paraissait évident qu'il y avait un grave problème en France, et je me suis dit que je ne l'avais peut-être pas repéré avant.

En rentrant en France, c'était assez dur d'entendre les gens parler de cette affaire car même quelques années, même après que Banon ait parlé à son tour, les médias et personnalités publiques continuaient à défendre DSK alors que ça paraissait si évident que même si on partait du principe que Nafissatou Diallo avait exagéré les faits, il y avait un truc totalement problématique chez cet homme. J'avais vu la séquence chez Ardisson, tout le monde avait semblé croire Banon à ce moment-là, personne ne l'avait contredite! La séquence avait été censurée par la suite pour des questions de diffamation je crois et elle ne circulait plus, mais sur le coup, je crois même qu'Ardisson disait quelque chose comme "c'est pas la première fois que j'entends ça sur lui" en entendant ce que disait Banon et puis tout à coup, tout le monde la traitait d'affabulatrice menteuse qui veut attirer l'attention?
Et puis il y avait aussi la collaboratrice du FMI qui avait un poste haut placé mais moins que DSK et qui avait été contrainte de démissionner parce qu'il avait pression sur elle pour qu'elle couche avec lui. Elle avait dit quelque chose comme "Quoi que je fasse, que je couche avec lui ou que je refuse, j'étais perdante". C'était public, c'était dans les journaux, elle avait écrit une lettre à sa hiérarchie du FMI pour expliquer ça, on avait une femme qui avait renoncé à un poste très prestigieux et qui disait pourquoi, DSK avait même été contraint de lui faire des excuses, et pourtant la classe politique et médiatique franaçaise continuait à dire que DSK est une victime de chasse aux sorcières politiques?

Je crois qu'il y avait rarement eu un cas aussi évident et éclatant de politicien qui abuse de ses fonctions pour harceler des femmes en France, ça n'avait jamais été aussi public, des journaux disaient même qu'il avait une addiction au sexe ou je ne sais plus trop quoi... et pourquoi il continuait à être défendu?
Pour moi qui avait découvert les accusations qui pesaient contre lui depuis un pays anglo-saxon, entourée de gens qui prenaient pour acquis sa culpabilité, c'était assez insupportable de lire tout ce qu'il y avait à lire sur lui d'élogieux en France.
Franchement, DSK aurait dû être notre MeToo mais MeToo n'aurait jamais pu arriver en France parce qu'on veut se prétendre plus ouvert sur les questions de sexe alors qu'on est bien plus arriéré que les Américains.

D'ailleurs, ça me fait penser à un livre que j'avais lu il y a longtemps, écrit par une expatriée australienne en France. Son analyse n'est pas hyper académique mais elle racontait que ça l'avait beaucoup choquée en France car son mari français venait d'un milieu très bourgeois et elle avait constaté que les activités "entre femmes" n'existaient pas vraiment en France (enfin, elle se basait surtout sur son analyse du milieu bourgeois de son mari mais j'avais trouvé ça applicable à d'autres milieux) contrairement aux pays anglo-saxons où c'est courant que des femmes de 50 ans fassent des weekends entre copines ou se retrouvent pour des activités entre femmes, alors qu'elle trouvait que les femmes françaises d'un certain âge avaient tendance à privilégier les activités mixtes hommes/femmes, de même que les écoles de filles sont mal vues. Or, elle disait que ça empêchait les femmes de créer des communautés de femmes, et que ça les poussait à chercher partculièrement l'approbation des hommes.
Selon elle, ça venait du fait qu'en France, les femmes de la haute société tenaient salon aux siècles passés : les intellectuels se pressaient chez elles et les mêlaient à leurs échanges et leurs discussions, tandis qu'en Angleterre, les hommes se réunissent dans des clubs masculins interdits aux femmes. Ainsi, les femmes anglaises ont été poussées à s'unir pour se rebeller et réclamer les mêmes droits que les hommes car elles ne pouvaient pas être acceptées parmi eux, tandis que les femmes françaises ont été poussées à tout faire pour susciter l'admiration des hommes et leur plaire afin d'être acceptées parmi eux : les communautés de femmes ne servaient pas à grand-chose pour se faire une place sociale.
Selon cette auteure australienne, cette mixité qui a pu sembler favorable à une époque fait que les femmes françaises ne se sont jamais rebellées autant et qu'elles ont pris beaucoup plus l'habitude de composer avec les oppressions masculines. Je trouve que cette analyse est assez frappante dans le cas de DSK, même si elle n'est pas la plus sociologique qui soit.
 
En même temps Jack Lang à l'époque de l'affaire c'était ça :

Donc ses propos sont pas étonnants quand on connaît le personnage. Entre lui et Jean-François Kahn qui nous parlait de troussage de domestique on partait pas de bien haut.
Il me semble que à l'époque Élisabeth Guigou avait dit un peu les mêmes choses que maintenant...

J'ai vu que les 2 premiers épisode du documentaire et pour l'instant j'ai trouvé ça pas mal, la parole des victimes est pas remis en cause, on voit plein de protagonistes qui expliquent croirent Nafissatou Diallo, les policiers et chefs de sécurité etc.

Après est-ce que le documentaire aurait dû ensuite condamner les propos? Je trouve que l'enchaînement des témoignages rends leur propos particulièrement malvenus, c'est assez frappant et c'est aussi là qu'on voit qu'ils... savaient (je serais curieuse de voir l'avis de personnes lambda sur le doc).

L'affaire DSK à l'époque, et surtout les réactions Kédiatiques comme celle ci-dessus, ça m'avait vraiment profondément choqué, mais vraiment. Remettre en cause un viol, dire que c'est "pas grave" (je préférais ceux qui parlaient d'un complot au moins ils minimisaient pas en mode Ok ça s'est produit mais c'est pas grave) ça a été quelque chose que j'ai pas supporté. Je me rappelle très bien d'un ami de mon copain de l'époque qui m'avait dit "c'est pas possible pour un homme seul et sans arme de violer une femme"...
C'est à partir de ce moment que j'ai commencé à m'intéresser au féminisme et à lire des livres sur le sujet.
 
Dernière édition :
Moi ce qui m'avait marqué c'était la référence au "troussage de domestique", de la part d'un rédacteur (dont j'ai oublié le nom mais pas cette phrase).
Le traitement médiatique de cette affaire état gerbant et quoiqu'en disaient les médias à l'époque, les français, dans la majorité des cas, ont très mal réagi.
 
@adita C'était vraiment presque un cas d'école de la culture de viol cette affaire, c'était vraiment dingue comme tous les clichés sur le viol et les violeurs y passaient sans complexe dans les médias et le discours public.

Nafissatou Diallo était "trop moche" pour avoir été violée, mais Tristane Banon était trop belle pour ne pas vouloir que tous les regards soient sur elle. Et il y avait aussi ceux qui disaient que c'est peut-être un violeur, mais s'il est mis hors-jeu, la gauche ne pourra pas arriver au pouvoir car c'est lui le meilleur candidat, comme si c'était une question de vie privée d'être un misogyne qui viole des gens, qu'on ne devrait pas en tenir compte dans la vie pro, et que c'est tout à fait compatible avec un projet politique progressiste. Et c'est sans compter sur tous ceux qui trouvaient rigolo que DSK "aime les femmes à ce point" - quand Jack Lang dit que "ça fat partie de la culture" bah c'était un peu le discours de tout le monde à l'époque en fait de dire que la culture française c'est d'avoir des hommes en rut qui draguent agressivement des femmes et on devrait tous trouver ça drôle et charmant, de parler de "gauloiserie" comme d'un truc dont on devrait être fiers.
 
Ayant regardé les 4 épisodes, j'aimerai ajouté qu'en plus des 3 scènes choquantes évoquées dans l'article, le témoignage de Richard Malka (dans le 4eme épisode), pour qui j'avais une haute estime en tant qu'avocat de Charlie hebdo et de ses réquisitions sur la liberté d'expression, m'a beaucoup dérangé.
En effet, il était l'avocat de DSK quand celui ci a été accusé de proxénétisme dans l'affaire de l'hôtel du Carlton.
Richard Malka explique, en 2020 qu'on a fait le procès du libertinage de son client (avec un beau sourire) et qu'il n'a jamais commis d'acte répréhensible par la loi........ Bref ................. A côté de Jack Lang pour qui s'accroche à chaque caméra et a déjà plusieurs polémiques à son actif, Richard Malka m'a énormément déçu
 
Les avocats font leur boulot. Ils ne sont pas là pour plaire aux gens. Je peux comprendre que la défense de certains avocats sur des affaires de viol et d'agression sexuelle mettent en colère mais d'un autre côté faut pas les mettre sur un piédestal.
 
  • Big up !
Reactions : Absynthe#d and AnnaKN
J'ai commencé à regarder hier et ça me fout bien la haine quand même. Je trouve dingue à quel point ses proches sont restés figés sur leur position, tout comme le vocabulaire qu'ils utilisent. L'amour, le plaisir, le libertinage, la liberté mais putain, vivement qu'ils disparaissent tous ces vieux cons et on passe à autre chose.

Je me souviens avoir lu noir sur blanc en 2008 dans Libération, dans un dossier en page 2 autour du "scandale" Piroska Nagy (qui était d'ailleurs présenté comme une liaison, pas comme une agression sexuelle) que les femmes journalistes avaient pour règle de ne pas se retrouver seules avec DSK. Donc moi une random meuf de 25 ans à l'époque j'étais au courant mais tous ses amis non, logique. Ca m'a un peu fait le même effet lorsque les viols et agressions sexuelles commis par Harvey Weinstein ont commencé à être médiatisés et que des personnalités d'Hollywood "découvraient". Alors que j'avais déjà un peu entendu parler de ça, cumulant cinéphilie et féminisme.
 
Je me souviens avoir lu noir sur blanc en 2008 dans Libération, dans un dossier en page 2 autour du "scandale" Piroska Nagy (qui était d'ailleurs présenté comme une liaison, pas comme une agression sexuelle) que les femmes journalistes avaient pour règle de ne pas se retrouver seules avec DSK. Donc moi une random meuf de 25 ans à l'époque j'étais au courant mais tous ses amis non, logique.

En fait ses amis le savent, ils considèrent juste que c'est normal de sa part. C'est un séducteur, il ne peut donc pas se "tenir" seul avec une femme.
C'est très inquiétant mais vraiment quand on voit leurs déclarations à ses amis on SAIT qu'ils savent. Puisque au lieu de les remettre en cause, ils les justifient...(amour à la française, séduction, libertinage, etc) colle si c'était tout à fait normal comme comportement, à la rigueur lourd mais pas plus.

Il m'est d'avis que ces amis ne doivent pas avoir des comportements beaucoup plus admirables non plus face à des femmes (ou des enfants si on écoute les rumeurs sur Jack Lang).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes