Salut à tous, et à Clémence en particulier,

Dès le début on sent que Clémence est dans le vrai (enfin je sens ^^), et pour ça je voulais te remercier !

J'ai 30 ans aussi, confortablement installée il est vrai, et depuis que j'ai eu la possibilité de faire des vrais choix pour ma carrière (donc en post-bac), je me suis complètement paumée, j'ai testé plusieurs branches qui ne me convenaient pas pour finir (bon an mal an, choix raisonnable, etc) fonctionnaire.

Si le job est sympa, la fonction me rebute de plus en plus (c'est un euphémisme puisque je suis en arrêt un bon nombre de semaines !), les comptes à rendre, c'est hyper infantilisant et ça ne me satisfait plus depuis que je ne suis plus une enfant.

Je veux me sentir utile et libre (et valorisée, et reconnue ^^) (la hiérarchie et la bureaucratie qui croit toujours mieux savoir, culpabilisante et ni accompagnante, ni bienveillante, et quand tu ne penses pas pareil, on te tape les bouts des doigts...mais bon c'est le statut de fonctionnaire, faut savoir être un "bon petit soldat de l'Etat")

Bref, pendant des années j'ai mis peu à peu des mots sur mes ressentis (et c'est pas immédiat !), cette difficulté à trouver sa voix, à trouver sa place, à ne pas comprendre pourquoi on ressent ce malaise (cette fichue incertitude)...
Et même en tant que bonne élève, avec toutes les portes qui nous sont ouvertes, on peut se dire :
"ouais mais laquelle franchir ?"
"pourquoi ?"

Aujourd'hui j'en ai franchi plusieurs (de portes), et à 30 ans je me retrouve à me dire
"zut : qui suis-je/où vais-je/et pourquoi ?"
Bref, reprendre tout à zéro ?

Très émouvante Clémence que je ne connaissais pas plus que ça (à part à travers tes articles sur mad), et bon sang, j'espère que non seulement chez moi, mais aussi et surtout chez des centaines, milliers,...d'autres, ton discours fera écho !

Emmanuelle
 
  • Big up !
Reactions : Clemence Bodoc
@Clemence Bodoc Je viens de voir le reportage et woaw quoi :oo: ton histoire et ton discours sont super motivant et donne envie ;)
Moi qui suis actuellement en plein questionnement et qui se demande ce que je veux et où je veux aller, je pense que tu m'as donner quelques pistes de réflexion :taquin:
Donc milles mercis pour ton partage et bravo pour la personne que tu es <3
 
  • Big up !
Reactions : Clemence Bodoc
@Clemence Bodoc J'ai regardé l'émission il y a quelques jours et elle m'a fait un bien fou ! Nos histoires sont très similaires : comme toi je suis partie en Amérique du nord à mes seize ans, comme toi je me suis sentie étrangère en rentrant. J'ai par la suite intégré Sciences Po où je me suis sentie à ma place. S'en sont suivi 4 années de cours plutôt sympas et puis au mois de septembre dernier la réalisation : je suis sur des rails, partie à 100 à l'heure sur un chemin qui ne me plais plus avec l'horrible impression d'y être bloqué pour toujours. Après une année de dépression et de troubles anxieux j'ai enfin réalisé qu'il fallait que je change les choses mais cette perspective me terrorise : comment faire comprendre mon choix à mes proches et surtout comment faire ? Ton intervention dans l'émission m'a donnée énormément d'espoir et de courage, elle m'a permis de réaliser que changer de vie était possible et que je n'étais pas nécessairement bloquée dans mes études. Alors je voulais te dire merci, du fond du cœur merci ! Tu as eu un énorme impact sur ma vie et tu m'as permis de réfléchir, de me poser les bonnes questions. J’ai encore beaucoup de chemin à parcourir mais en regardant l’émission j’ai eu un véritable choc, une réalisation grâce à toi j’ai compris qu’il ne sert à rien de faire semblant et qu’il faut apprendre à s’écouter. Je me sens maintenant un peu plus sereine et même si mes craintes ne se sont pas totalement envolées je suis comme libérée d’un poids. Merci encore, merci mille fois.
 
Super témoignage!!! J'ai moi aussi complètement changé de parcours (vive le cap menuiserie à 25 ans en compagnie de gamins de 15 ans:rire:) mais je me sent tellement mieux :paillettes: ça faisais déjà un moment que je savais que j'étais pas à ma place et que je savais quoi faire pour être mieux mais j'avais pas le courage... c'était beaucoup trop effrayant! C'est une bonne dépression/burn-out qui m'a pas laissé le choix et qui m'a permis d'enfin changer.

Peu de personne ont compris mon choix sur le moment mais pour le coup, je n'ai donné aucune importance à ce que me disaient toutes ces personnes (connues et inconnues) qui se pensent en droit de te dire ce que tu peux faire où non... Mes trips m'ont dit que j'étais dans la bonne direction, je les ai suivies! Et maintenant, plus personne n'ose critiquer mon choix car je ne suis plus un mollusque déprimé et mal dans sa peau. Donc vous embêtez pas avec les personnes qui critiquent vos changement (y'en a toujours et c'est pas facile quand en plus on est pleine phase de remise en question), ils réaliseront leur erreur avec le temps :taquin:
Tout pleins de courage à ceux qui sont en phase de réflexion/transition! C'est terrifiant mais ça vaut vraiment le coup!!!
 
Cet article tombe à un moment où je suis en plein doute sur le chemin que je vais prendre dans ma vie.
Je viens de terminer mes études (universitaire en biologie) et là je me dis "mais je sais pas si je veux faire ça toute ma vie :/ "
Ma passion c'est l'histoire, la littérature, la linguistique et j'aime aussi les sciences, les mathématiques, beaucoup de choses différentes et même si j'ai adoré mes études et que ça m'a enrichi personnellement et professionnellement, je ne sais pas ce que je vais faire comme job.

Les gens m"ont toujours demandé "et où tu vas postuler ?" et je ne sais pas quoi leur répondre.

Alors je me demande sérieusement si soit je panique juste parce que je vais entrer dans le monde du travail, quitter les études et grandir en gros ou si je me suis complètement plantée de direction. Je ne me suis jamais bien connue niveau préférences, choix, je n'ai jamais été confiante en moi ou à faire des choses de manière indépendante ce qui rend les choses encore plus difficiles.

Et je sens que mes parents veulent que je sois heureuse mais je sens qu'ils comprennent pas forcément que je laisse tout tomber pour autre chose après avoir fait tant d'effort et si j'aurais le courage de reprendre des études ou je ne sais pas parce qu'on peut changer de direction mais sans refaire d"étude est-ce possible ?
 
Merci ENORMEMENT pour ce témoignage @Clemence Bodoc . C'est juste TELLEMENT inspirant et je te trouve d'une maturité incroyable dans toutes les réflexions que tu as pu avoir. Vraiment merci beaucoup <3

@feudeneig Je me reconnais beaucoup dans ce que tu écris. Je suis en stage de fin d'étude après avoir emprunté la voie dite "d'élite", toute tracée qu'on donnait aux bons élèves --> Terminale S, classe prépa, école d'ingé. Parcours qui a été établi à 2 semaines de la fermeture APB puisqu'à la base je partais en prépa art. J'y voyais la sécurité, l'argent.
Et ça fait des années que je me dis "je sais que je me reconvertirais dans ma vie, que je changerai tout". Là tout le monde commence à poser la question "et tu fais quoi après ?" "T'as commencé la recherche de boulot ?". Et non. J'ai toujours rien fait. Parce que j'ai l'impression d'être satisfaite par rien. 2 stages appliqués, 2 stages où je m'ennuyais (et m'ennuie toujours). Je suis bonne dans ce que je fais, j'ai le cerveau qui va bien pour ça, mais... je m'ennuie au bout de 2 mois, ça promet pour la vie active.
Je ne sais pas quoi rechercher comme job, je ne veux pas être derrière un bureau 35h/semaine comme tout le monde. Je sais juste que je veux quelque chose de stimulant et qui sort des sentiers battus. Une nouvelle psychologie de travail etc. J'aimerais trouver ça dans mon domaine, voir si c'est de ça dont j'ai besoin... mais bon :/ Je pensais au temps partiel pour avoir du temps pour moi, pour accomplir des projets que je mets en attente faute de temps (est-ce que c'est vraiment ça le problème ?) mais je sais qu'en ingénierie c'est très compliqué.
Bref. C'est compliqué comme étape de ma vie, et étrangement, je pense que ça va être la période à tatouages, comme Clémence, vraiment en tant que marqueur et marque de délivrance peut être. L'avenir le dira :)
 
Bonjour,

(Je m'excuse d'avance pour le pavé et si mon récit est décousu ...)

Je viens de regarder l'émission sur YouTube, @Clemence Bodoc et je tiens à te remercier du fond du coeur pour ton témoignage inspirant et touchant



J'ai 24 ans. J'ai obtenu ma licence de Cinéma en juin 2015 et depuis ça, je me cherche psychologiquement et professionnellement parlant. Deux ans bientôt. Au mois de novembre 2015, j'ai pris une année sabbatique, après avoir débuté un master dans ce même domaine. Tout simplement, j'ai eu une prise de conscience, ce que je faisais ne me correspondait plus et que mes études m'avaient dégouté du cinéma, qui était pour moi à la base une passion. J'ai mis beaucoup du temps à pouvoir apprécier de nouveau un film pour ce qu'il évoquait et transmettait, pour son histoire tout simplement. Parce que j'ai été tellement formaté par mes études, d'un point de vue technique et esthétique à chercher tous les petits détails les incohérences dans le montage même d'un film. Subissant aussi les stéréotypes : les grands classiques du genre que l'on cherche à tout prix à vous faire aimer : c'est bien pour cela que j'ai en horreur la nouvelle vague, Godard, Truffaut, que j'ai vraiment du mal avec le septième art français. Aujourd'hui, j'apprécie de remarquer ces petits détails techniques, la construction du montage, car je sais qu'ils ne nuisent plus à mon appréciation de l'œuvre en elle-même.

Donc pour finir avec cette digression, j'ai donc pris mes études dans un domaine complètement différent. Après avoir réfléchi durant 9 mois, je me suis lancée en septembre pour 2 ans dont un an plutôt scolaire et l'autre sur le terrain, ça devait aller, mais enfin de compte nom les seules choses pour lesquelles, j'étais motivé, c'était mes stages. Je pensais que j'allais enfin en avoir fini avec les études, et ça été, je dirais le choc quand je suis partie à Prague en République Tchèque durant un mois pour l'un de mes stages. Ça été inconscient, mais quand je suis rentrée en février, j'ai eu du mal à me remettre sur les rails, j'ai subi toute cette fin d'année, je n'avais pas l'envie d'aller en cours, je me battais contre moi-même. Et il y a trois jours quand les résultats sont tombés tout m'est revenu en pleine face. Je croyais que j'allais bien, mais ce n'était et ce n'est toujours pas le cas. Je me dis que je vais encore subir une année d'études, mais est-ce que je le veux vraiment ? Est-ce que c'est cela que je veux réellement faire ? Plus je grandis, plus j'évolue et plus je m'aperçois que ma vision de mon environnement, mon futur, ma vie, de ce que j'aime tout simplement, n'est plus la même. Mon futur n'est pas très clair, mais je sais ce que je veux, et ce n'est pas être enfermé dans un carcan. Alors oui, j'ai envie de travailler, de ne plus subir les études, de faire ce que j'aime.

Pour finir : Au niveau moral et épanouissement personnel c'est pas encore le top - Il y a plein d'autre facteurs qui rentre enjeux en plus de mes études - mais je suis dans un forme de processus qui j'espère aboutira....


P.S : À ta question Clémence "si tu avais 1 an devant toi et 50 000 € qu'est-ce que tu ferais ?"

J'ai répondu à voix haute instamment - Je Partirais faire le tour de monde, prenant des photos par milliers, filmant des heures durant pour me graver des souvenirs et les faire partager à ce qui le voudrait. J'écrirais aussi, je commence déjà d'ailleurs, plus de la fiction. Et, bien sûr, regarderais encore et toujours des films - j'ai pour plus d'une année de film chez moi. Je pars tout le mois de juillet, et j'ai bien l'intention de respirer et de faire toute les choses que j'ai citées précédemment. Je vais aussi revenir sur Madmoizelle, histoire d'engranger de bonnes vibrations.

PS bis : Quand tu as évoqué ton tatouage Clémence, l'idée de me faire tatouer me trotte depuis deux ans maintenant, je sais ce que je veux et plus les jours passent plus l'envie gagne du terrain, mais je veux être certaine et ne pas le regretter, car ce n'est pas à prendre à la légère. Comme tu l'as si bien dit : "un tatouage, c'est une cicatrice qu'on choisit de porter ", c'est quelque chose au-delà d'être esthétique qui marque un moment de notre vie.

Merci encore, tu m'as fait verser quelques larmes - oui quand je vois quelqu'un pleurer même sur un écran, c'est plus fort que moi. Je suis hypersensible.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : littlerudy
@Redily
Oui je ressens vraiment la même chose, la voie des études sûres et non aventureuses, et les stages où tu t'ennuies au bout de quelques semaines. En fait en même temps on aime quand même, on est presque fait pour ça mais qu'est ce qu'on s'ennuie. J'ai même pensé au mi-temps aussi pour pouvoir concilier les deux ^^

Je crois que je vais continuer ma recherche d'emploi, me donner disons un an pour voir où ça me mène et sinon penser sérieusement à une autre direction à prendre.
Mais en même temps, je trouve que le fait de douter et de ne pas être heureuse c'est culpabilisant parce qu'on a tout pour être heureuse et on ne l'est pas et il y a tant de gens qui sont moins bien lotis que nous et qui n'ont pas autant de chance. Ma mère (<3) me rassurait en disant que tout dépend du job et de l'environnement de travail mais qu'il fallait aussi mettre du mien parce que rien n'était jamais parfait. Je sais que le job qu'elle fait n'a rien à voir avec ses études au départ et qu'elle est heureuse quand même mais je pense que sa famille était plus importante. Mais moi à part ce futur job je n'ai rien (pas d'appart, pas de copain). J'ai l'impression d'être coincée.
 
  • Big up !
Reactions : Redily

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes