Cet article est vraiment très intéressant et c'est super de poser les bases du "comment partir éthique et durable" mais je trouve que ça manque crument d'explications!
Pour être moi même partie faire du volontariat l'été dernier, j'ai participé toute l'année dernière à des formations sur choisir son organisme de volontariat, comprendre les enjeux dans lesquels on se positionne lorsqu'on arrive sur place etc
Ce que dis l'article est malheureusement vrai, mais totalement incomplet!
La notion de "volontourisme" n'est pas mentionnée, hors c'est la première problématique à laquelle on est confrontés dans ce milieu
En ce qui concerne les orphelinats, c'est vrai, bon nombre d'entre eux sont des faux, mais il existe tout un tas d'organismes, d'associations, dont le siège est en france, qui permettent de trouver un endroit sain pour partir. Un endroit qui ne réclamera pas après les dons et qui sera honnête avec les volontaires.
Par ailleurs, en Inde, dans les 3/4 des orphelinats, les enfants ont parfois, un parent en vie. Il arrive que les orphelinats recueillent des enfants dont les parents ne peuvent s'occuper, faute de moyen, ou dont les parents sont violents ou autre. Ca ne veut dire que c'est un faux orphelinat (bien qu'il existe malheureusement comme l'article le dit, ces faux orphelinats où il ne faut surtout pas aller)
 
Juste une petite précision sur les fermes de félins:
Oui, au premier abord, c'est dégueulasse d'élever une espèce menacée pour qu'ils se fassent tirer dès l'âge adulte atteint. Cela ne signifie pas pour autant qu'ils ne font rien pour la réintroduction de ces animaux. Le lionceau qui aura été papouillé toute sa vie ornera très probablement les murs d'un chasseur, mais il existe des structures qui se servent de l'argent gagné grâce à ces pêches aux canards pour lutter pour la réinsertion de ces espèces. Moralement c'est discutable, mais personnellement je ne trouve pas ça si malhonnête...
Pour celleux qui parlent anglais, cette vidéo explique assez simplement le concept:

 
  • Big up !
Reactions : Lady Stardust
Très bon article :top:
Le volontariat voire l'éco-volontariat étant très à la mode, beaucoup de personnes plus ou moins bien intentionnées en profitent. J'ai eu une super expérience avec les tortues de mer, c'était d'ailleurs une madmoizelle qui m'avait conseillée cette association/organisation, je la remercie.

Si Blandine passe par là, j'aimerais bien savoir (en MP si elle veut) ce qu'elle fait exactement et dans quelle structure elle travaille etc. Ça pourrait m'intéresser comme métier :happy:
 
Je pars dans un mois faire du volontariat au Cambodge donc je pourrais vous dire dans quelques mois ce qu’il en est!
Pour ce qui est de comment j’ai trouvé ma mission, une jeune asso créée par des étudiants recense des endroits safe et eco-responsables pour faire du volontariat. Les étudiants ont fait un tour du monde pour rencontrer et resenser les organismes dont les missions sont proposées sur le site! Ça s’appelle Bridgeo si ça vous intéresse :)
 
L'article est intéressant, mais c'est vrai que le "volontourisme" n'est pas mentionné, alors que c'est une grosse problématique sur la sujet du bénévolat. Pour les personnes que ça intéresse, j'ai vu un documentaire d'Envoyé Spécial sur le sujet (ici).

Comme l'une des femmes l'explique dans le documentaire, ça ne choque personne que des personnes, parfois des jeunes adultes, donnent des cours ou s'occupent de jeunes enfants alors qu'ils n'ont aucune formation. "Est-ce que vous, vous laisseriez vos enfants à des étrangers que vous ne connaissez pas et qui n'ont aucune formation ?' Cette phrase m'a choquée, parce qu'elle sonne très juste à mes oreilles. Bref, je vous conseille ce documentaire !!!
 
Bonjour à toutes ! Je suis Blandine, l'auteure du témoignage. J'arrive un peu après la bataille mais je tenais à répondre à vos messages.

L'article n'a bien sûr pas vocation à être exhaustif, je voulais surtout attirer l'attention sur deux types de missions qui attirent des volontaires après de fausses promesses, pour aider les volontaires en herbe à faire un "premier tri". Il existe déjà plein d'articles de conseils sur le web qui donnent d'autres pistes, et le sujet est tellement vaste que j'aurais eu du mal à en faire le tour. C'est pour ça que j'ai fait référence à des ressources extérieures pour que les lectrices puissent aller plus loin que ma petite contribution ! :) Dans le cadre de mon boulot, j'avais d'ailleurs écrit pour un blog un article de 10 conseils pour réussir sa mission de volontariat à l'étranger, qui donne d'autres pistes pour celles que ça intéresse.

@Gia_Juliet Il faut essayer de demander le maximum de précisions sur ce à quoi va servir exactement la participation du volontaire, et sur ce qui est reversé au projet local. Si une organisation de volontariat est transparente là dessus, c'est bon signe. Si les frais de missions sont élevés, ça ne veut pas forcément dire que c'est une arnaque, ça peut être dû au fait qu'ils ont des employés sur place pour encadrer des volontaires, qu'ils organisent une préparation au départ poussée, que le projet est situé dans un endroit complètement paumé et que ça coûte plus cher d'acheminer et de loger les volontaires, etc.

Je voulais aussi dire un mot sur le volontourisme, notamment pour répondre à @mathxyz et @Tapioca
Sur ce sujet, je vois souvent des gens qui ont un avis très tranché, à savoir soit "faire du volontariat c'est génial et je me pose aucune question sur l'éthique de mon projet", soit "il y a des dérives donc le volontariat est forcément nocif et les volontaires sont des idiots qui ne cherchent qu'à se faire mousser sur les réseaux sociaux". Plus ça va, plus je réalise que c'est plus complexe que ça.
Les gens qui font une mission de volontariat que pour redorer leur image et les projets qui s'apparentent à une escroquerie, ça existe malheureusement, comme le montre le reportage d'Envoyé spécial que je connais bien, ou encore le site Humanitarians of Tinder.
Après, faire une généralisation et mettre tous les volontaires dans le même panier, ça me paraît contre-productif.
L'écrasante majorité de ceux que je croise sont des personnes qui ont un réel élan de solidarité et qui sont désireuses de choisir un projet responsable dans lequel ils seront réellement utiles.
Après, bien sûr qu'ils ne changent pas le monde et qu'on étant des non spécialistes, leur impact immédiat sur place est limité. Bien sûr qu'on ne fait jamais quelque chose par pur altruisme et qu'on en retire forcément quelque chose, ne serait-ce que pour booster sa confiance en soi.
Mais en fait, je ne vois pas en quoi c'est un problème du moment qu'ils s'engagent dans un projet qui est bénéfique à la population locale. Au moins ils se bougent pour faire quelque chose, ce qui est déjà plus que la majorité des gens... C'est facile de les montrer du doigt, mais ça l'est moins de prendre la décision de partir à l'autre bout du monde et de sortir de sa zone de confort pour mettre la main à la pâte.

Oui, ils pourraient rester chez eux et faire simplement un don, mais la vérité c'est que c'est malheureusement peu probable qu'ils le fassent, parce qu'on est en général beaucoup plus sensibles à ce qu'on connaît... et que rien ne remplace l'expérience empirique pour connaître quelque chose. Quelqu'un qui est allé faire du volontariat au Burkina Faso sera par exemple beaucoup plus attentif si il entend parler d'une crise à Ouagadougou, et prendra le temps de se renseigner, voire de faire un don et d'en parler autour de lui, plutôt que de zapper.
Moi par exemple, depuis que je fais du volontariat en Ecosse, j'ai beaucoup plus à cœur des causes comme la protection des chauves-souris ou la reforestation de la forêt calédonienne. Comme je suis allée sur place, que j'ai rencontré des pro qui luttent pour ça et que j'y ai participé à ma toute petite échelle, je suis plus investie. Ça fait que je fais régulièrement des dons à des assoc, je partage leurs campagnes et je participe dans ma ville à des actions contre la pollution lumineuse qui impacte notamment les chauve-souris.
En fait les volontaires sont concrètement utiles surtout une fois qu'ils sont revenus chez eux et qu'ils continuent leur action. Le volontariat, c'est une sorte de machine à créer des citoyens engagés, et ça me paraît être super positif comme constat :)

Désolée pour le pavé, j'espère que j'ai réussi à exprimer l'idée que j'avais en tête ! Sinon j'ai trouvé un article qui résume bien ma position, qui s'appelle Why voluntourism might even just do some good?
 
@Noctule Merci pour ta réponse. :) Je me suis trompée dans la formulation de mon post que je réécris ici:

Est-ce que pour du volontariat ou de l'humanitaire, il faut nécessairement faire appel aux dons pour ce qui est des vaccins, des billets d'avions, des loisirs sur place etc et est-ce normal que (seulement) 10% du budget de la mission soit allouée à aider les populations du pays d'accueil?

C'est surtout la partie soulignée qui me questionne.
 
  • Big up !
Reactions : Tamiat
@Gia_Juliet ah ok, du coup j'ai du mal à comprendre à quoi tu fais référence quand tu parles des appels aux dons, tu pourrais préciser ? :)

Si tu parles des frais de mission de volontariat, ça peut être normal effectivement que seulement une petite partie soit directement reversée au projet qui accueille les bénévoles. Ça ne veut pas dire pour autant que ça ne profite pas à la population du pays d'action, parce que l'argent des volontaires participe à faire tourner l'économie locale souvent en dehors des circuits touristiques classiques : emploi de personnel dans les endroits où ils travaillent, chauffeurs pour les acheminer depuis l'aéroport, écoguides, cuisiniers, etc.
Il y a des arguments pour ou contre les dons directs au projet d'accueil (quelques uns sont listés ici). On trouve des organismes qui reversent plus ou moins du budget de la mission au projet local, et les deux modèles peuvent être bénéfiques, donc j'aurais du mal à te répondre avec une règle du type "si c'est moins de tant c'est pas normal, si c'est plus de tant c'est bien" :/
 
Bonjour à tous,
Tout d'abord merci à tous et à toutes pour ces échanges très intéressants. Cela date un peu mais j'aimerai tout de même y apporter ma contribution. Je suis moi-même professionnelle de l'écovolontariat et malheureusement il n'existe aucune règle de conduite sur cette activité. je souhaiterais vous renvoyer, à titre informatif, vers la page " 10 points pour mieux comprend l'écovolontariat" qui a été rédigée spécialement pour aider les futurs écovolontaires à choisir leur mission et/ou leur structure d'écovolontariat. Lorsqu'on sait quelle critère prendre en compte c'est quand même plus facile !
Céline
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes