skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
Et je peux choisir, tout en gardant cette clairvoyance, de me laisser emporter par la magie des décors
Heu, comment c'est possible, ça ? Ça me paraît tellement contradictoire. Une fois qu'on prend conscience du caractère mercantile, ça casse forcément la magie du truc.
 
  • Big up !
Reactions : zazouyeah
Merci Élise pour cet article ! Il est très éclairant pour moi qui fait partie des ronchons de Noël en novembre...
Égoïstement, pour moi novembre c'est le mois de mon anniversaire. Mais quand on regarde ça de plus loin, finalement novembre c'est quoi ? C'est le mois de transition, qui n'a pas Halloween ni Noël. Un entre deux triste et assez déprimant, qui amène le début de l'hiver. Le mois où la grisaille s'impose plus qu'avant, ou on commence à vivre dans le noir après le changement d'heure. Le mois qui a souvent l'image plus nulle du calendrier. Le même mois de naissance que beaucoup d'autres, conçus vers la Saint Valentin, du coup même notre conception est assez clichée. Novembre c'est quand même par excellence le mois de la déprime. Du coup, c'est compréhensible qu'on puisse essayer de lui redonner des couleurs en sortant déjà les guirlandes, le doré et le rouge et vert. Mais encore une fois, égoïstement, j'aimerais bien que Novembre ait sa propre identité, qu'il puisse être festif et optimiste sanssans pour autant être lié pour cela aux célébrations d'avant et après lui. Que mon anniversaire, ça ne soit pas Noël déjà, mais mon anniversaire et celui de toutes celles et ceux nés en novembre.
Désolée pour ce pavé ahah, il fallait exprimer ce que j'avais sur le cœur depuis un moment déjà !
 
  • Big up !
Reactions : mt
Bon...jai du mal à comprendre la démarche. Je ne sais pas par quel bout commencer et j'espère que mon propos ne va pas être trop fouillis ou aggressif parce que ce n'est pas mon but. Si c'est le cas, je m'en excuse à l'avance.

Noël c'est une injonction sociétale au bonheur qui dure de plus en plus longtemps et qui s'impose à nous de plus en plus. Dans certaines situations, non ça n'ira peut être jamais mieux.

Si je prends mon exemple depuis 10 ans presque un Noël sur 2 s'est terminé à l'hôpital ou avec un appel du poste de police. Noël pour nous c'est l'épée de Damoclès, depuis que ma soeur est atteinte de troubles psys et que cette période est très compliquée pour elle. Cette année c'est encore plus difficile à cause de ma fausse couche. Ce qui rend ça encore plus compliqué c'est qu'on essaie de maintenir la tête hors de l'eau mais qu'on doit le faire sur un véritable marathon de 2 mois (voir 2 mois et demi) et que plus ça va et moins on a de possibilités de faire des pauses dans ce marathon. En plus, jai le sentiment qu'on nous rajoute des difficultés. Quand j'allume la télé, la radio, que je vais faire mes courses, que j'ouvre mes mails, que je vais récupérer mon courrier...Noël me saute à la tronche. Si j'ai le malheur de dire que je n'ai pas envie de le fêter j'ai le droit à des réflexions sur le fait que je vais faire de la peine à mes proches et que je pourrais faire un effort ou des reproches en mode : mais tu ne vas même pas faire de cadeaux ??? Ben en fait depuis quand un cadeau c'est un cadeau quand c'est une obligation de le faire ? Depuis quand est ce qu'on devrait taire sa peine pendant 2 mois pour ne pas heurter la hype des autres ? Et surtout, pourquoi ça ne pose aucun problème que les autres m'imposent leur hype quand jaimerais juste être tranquille ?

Vous voulez préparer Noël dès novembre, ok. Pourquoi l'imposer (Désolé je n'ai pas trouvé d'autres termes. Il n'y a pas d'agressivité la dedans je cherche juste à comprendre) aux autres ? Et j'utilise le terme imposer parce qu'honnêtement entre les articles du before, la pause culotte, le vlogmad et la box spéciale règles qui contenait un calendrier de l'avent, je ne vois pas comment éviter le matraquage de Noël sur mad à part en arrêtant toute forme de contact avec madmoizelle. Tu fais à un moment un comparatif avec les parcs d'attractions @Élise, la grosse différence c'est que tu choisis d'aller dans un parc. Noël on peut choisir de ne pas le fêter mais tous les jours pendant plus de 2 mois on se farcit l'injonction au bonheur que ça représente et ça on ne le choisit pas. C'est long 2 mois, très long ! Sur toute une vie ça peut représenter une dizaine d'années. Tu dis comprendre que ça puisse être difficile mais dans ces cas là, pourquoi faire le before et participer à l'allongement de cette période oppressante pour bon nombre de personnes ? Pour les personnes hypées par Noël, l'avent ce n'est pas déjà cool ? Il faut vraiment faire un before de l'avent ?

Oui il y a des choses que je trouve jolies dans Noël. Par exemple, dans ma ville d'origine, les lumieres sont superbes. L'an dernier j'avais beaucoup aimé la box de Noël madmoizelle, cette année je vais l'offrir à ma nièce parce qu'elle vous aime beaucoup et qu'elle n'a pas les moyens de se l'offrir. Je suis contente de lui faire plaisir. MAIS il y a aussi des choses difficiles et j'aimerais comprendre pourquoi on me laisse de moins en moins de temps de respiration pour les affronter.
 
Dernière édition :
Bon...jai du mal à comprendre la démarche. Je ne sais pas par quel bout commencer et j'espère que mon propos ne va pas être trop fouillis ou aggressif parce que ce n'est pas mon but. Si c'est le cas, je m'en excuse à l'avance.

Noël c'est une injonction sociétale au bonheur qui dure de plus en plus longtemps et qui s'impose à nous de plus en plus. Dans certaines situations, non ça n'ira peut être jamais mieux.

Si je prends mon exemple depuis 10 ans presque un Noël sur 2 s'est terminé à l'hôpital ou avec un appel du poste de police. Noël pour nous c'est l'épée de Damoclès, depuis que ma soeur est atteinte de troubles psys et que cette période est très compliquée pour elle. Cette année c'est encore plus difficile à cause de ma fausse couche. Ce qui rend ça encore plus compliqué c'est qu'on essaie de maintenir la tête hors de l'eau mais qu'on doit le faire sur un véritable marathon de 2 mois (voir 2 mois et demi) et que plus ça va et moins on a de possibilités de faire des pauses dans ce marathon. En plus, jai le sentiment qu'on nous rajoute des difficultés. Quand j'allume la télé, la radio, que je vais faire mes courses, que j'ouvre mes mails, que je vais récupérer mon courrier...Noël me saute à la tronche. Si j'ai le malheur de dire que je n'ai pas envie de le fêter j'ai le droit à des réflexions sur le fait que je vais faire de la peine à mes proches et que je pourrais faire un effort ou des reproches en mode : mais tu ne vas même pas faire de cadeaux ??? Ben en fait depuis quand un cadeau c'est un cadeau quand c'est une obligation de le faire ? Depuis quand est ce qu'on devrait taire sa peine pendant 2 mois pour ne pas heurter la hype des autres ? Et surtout, pourquoi ça ne pose aucun problème que les autres m'imposent leur hype quand jaimerais juste être tranquille ?

Vous voulez préparer Noël dès novembre, ok. Pourquoi l'imposer (Désolé je n'ai pas trouvé d'autres termes. Il n'y a pas d'agressivité la dedans je cherche juste à comprendre) aux autres ? Et j'utilise le terme imposer parce qu'honnêtement entre les articles du before, la pause culotte, le vlogmad et la box spéciale règles qui contenait un calendrier de l'avent, je ne vois pas comment éviter le matraquage de Noël sur mad à part en arrêtant toute forme de contact avec madmoizelle. Tu fais à un moment un comparatif avec les parcs d'attractions @Élise, la grosse différence c'est que tu choisis d'aller dans un parc. Noël on peut choisir de ne pas le fêter mais tous les jours pendant plus de 2 mois on se farcit l'injonction au bonheur que ça représente et ça on ne le choisit pas. C'est long 2 mois, très long ! Sur toute une vie ça peut représenter une dizaine d'années. Tu dis comprendre que ça puisse être difficile mais dans ces cas là, pourquoi faire le before et participer à l'allongement de cette période oppressante pour bon nombre de personnes ? Pour les personnes hypées par Noël, l'avent ce n'est pas déjà cool ? Il faut vraiment faire un before de l'avent ?

Oui il y a des choses que je trouve jolies dans Noël. Par exemple, dans ma ville d'origine, les lumieres sont superbes. L'an dernier j'avais beaucoup aimé la box de Noël madmoizelle, cette année je vais l'offrir à ma nièce parce qu'elle vous aime beaucoup et qu'elle n'a pas les moyens de se l'offrir. Je suis contente de lui faire plaisir. MAIS il y a aussi des choses difficiles et j'aimerais comprendre pourquoi on me laisse de moins en moins de temps de respiration pour les affronter.
Je compatis pour ta fausse couche, je suis en train de vivre la même chose. Quand on me l’a annoncé je me suis dit que cette année je veux pas de Noël . Mais je un jour je m’ennuyais et j’ai regardé un des téléfilms de Noël en replay.....et pendant 1heure j’ai moins pensé à mon bébé mort. C’est là que j’ai entrevu cette lumière dont parle l’auteur. C’est vrai que j’adore Noël mais là j’ai envie de m’y plonger encore plus, de sentir dès maintenant l’odeur de cannelle, de voir les jolies guirlandes et voir les enfants heureux faire leurs listes interminables au père Noël..... c’est que cela peut sembler faux et surfait, mais je pense que c’est bien ça la magie de Noël. Et c’est à chaqu’un de trouver ce qui le rend heureux à cette période.
Alors oui je comprends qu’on puisse ne pas aimer le côté commercial de cette fête, mais c’est le moment idéal pour trouver la lumière (je sais là je parais fanatique mais je ne parle pas de la religion, mais de l’ame).
Surtout c’est le bon moment pour penser à faire plaisir à ceux qu’on aime et aussi à soit même.

Alors pourquoi ne pas commencer dès le 1er novembre pour oublier la grisaille ambiante et le froid qui s’installe dehors et dans le cœur de certains.

Désolée pour ce pavé décousu mais j’ai écrit les choses dans l’ordre où elles me venaient.
 
Merci Élise pour cet article ! Il est très éclairant pour moi qui fait partie des ronchons de Noël en novembre...
Égoïstement, pour moi novembre c'est le mois de mon anniversaire. Mais quand on regarde ça de plus loin, finalement novembre c'est quoi ? C'est le mois de transition, qui n'a pas Halloween ni Noël. Un entre deux triste et assez déprimant, qui amène le début de l'hiver. Le mois où la grisaille s'impose plus qu'avant, ou on commence à vivre dans le noir après le changement d'heure. Le mois qui a souvent l'image plus nulle du calendrier. Le même mois de naissance que beaucoup d'autres, conçus vers la Saint Valentin, du coup même notre conception est assez clichée. Novembre c'est quand même par excellence le mois de la déprime. Du coup, c'est compréhensible qu'on puisse essayer de lui redonner des couleurs en sortant déjà les guirlandes, le doré et le rouge et vert. Mais encore une fois, égoïstement, j'aimerais bien que Novembre ait sa propre identité, qu'il puisse être festif et optimiste sanssans pour autant être lié pour cela aux célébrations d'avant et après lui. Que mon anniversaire, ça ne soit pas Noël déjà, mais mon anniversaire et celui de toutes celles et ceux nés en novembre.
Désolée pour ce pavé ahah, il fallait exprimer ce que j'avais sur le cœur depuis un moment déjà !
C'est vrai que Novembre a mauvaise presse (mais c'est également le mois de mon anniv) mais je ne dirai pas que c'est le mois le plus pourri de l'année... La plupart des gens citent plutôt Novembre ET Février exeaquo, parce que c'est le cœur des saisons les plus froides et sombres (perso, j'adore ces mois )
 
Moi ce que j'aime à Noël c'est la BOUFFE j'attends ça plus que les cadeaux XD plus sérieusement depuis quelques temps j'essaie de faire de Noël une fête plus raisonnée. Pendant longtemps je voyais ça comme une fête commerciale, à celui qui achèterais le plus. À présent j'essaie de faire les choses moi même ou bien d'acheter de manière éthique et responsable. En fait ce qui me soûle à Noël c'est le côté surconsommation, où il faut absolument acheter quelque chose même si la personne n'en a pas besoin. Je pense qu'on peut être dans le partage sans s'offrir pleins de trucs inutiles. C'est pas évident !
 
@Lolatlse Tant mieux si tu as trouvé là dedans quelque chose qui te fait du bien :fleur:. Je sais que ce n'est pas simple.
Ma question reste la même, rien ne t'empêche de préparer Noël à ta manière, chez toi, avec tes amis, ta famille, seul·e...comme tu le souhaites. Rien ne t'empêche non plus d'y voir ce que tu souhaites. Pourquoi l'imposer (je n'ai toujours pas trouvé de mots plus adaptés) aux autres en participant à la réduction des espaces qui permettent de respirer et de se sentir moins oppressé par l'injonction que ça représente ? Pourquoi dire je comprends, mais je participe à doubler le temps où on en parle partout ? 1 mois ce n'est pas déjà suffisant ? Quand on veut être à fond dans Noël, il y a plein d'endroits, de choses qui le permettent, dès la fin du mois d'octobre. A l'inverse, pour ceux qui sont oppressés par Noël, il y a peu d'endroits où on peut y échapper et plus ça va, plus ça se restreint.
 
@marie3009 j'espère que tu remonteras cette pente, je sais ce que tu vis, je souhaite pleins de courage

Personnellement depuis que j'ai passé l'enfance et ma croyance au père Noël, ça n'a jamais été magique. D'abord parce que je n'ai pas de famille avec qui me réunir, sauf mes deux parents donc l'ambiance bof et que me casser la tête pour s'obliger à trouver des choses originales, ou pire, faire la conversation à des gens que je peux pas blairer en tant normal c'est pas à Noel que je changerais d'avis.
Mais depuis 2 ans j'apprends à réaimer Noël (bon pas en Novembre c'est sûr), mais je fais des cartes voeux, je décore ma chambre...
 
Je fais partie de la team "traumatisé par Noël", et j'essaie de me "soigner" depuis près de 10 ans. Par "soigner", j'entends arrêter de déprimer à mort à cause de Noël pour retrouver une attitude neutre et tranquille. Je passe maintenant Noël dans un meilleur état mental mais ça m'a pris du temps. Dans un premier temps, j'ai passé Noël toute seule, pour retrouver l'envie de faire ce que je veux tout simplement sans aucune prise de tête et apprécier cela. Ensuite j'ai commencé à faire des trucs plus ou moins bizarres, genre aller au cinéma le jour de Noël (si c'est ouvert) sinon la veille ou le lendemain, passer Noël avec quelqu'un que j'apprécie dans un hotel à la campagne (en mode vacances). J'ai aussi développé une coutume étrange qui consiste à me balader dans les supermarchés le 24 décembre vers 16-17h (juste avant la fermeture), il y règne une ambiance qu'on ne retrouve a aucun autre moment de l'année. C'est aussi le moment où on croise des personnes seuls qui achètent de quoi se faire une espèce réveillon sur le pouce et quelques gens (souvent des hommes) qui courent partout sans conviction pour trouver THE ingrédient manquant qui a été oublié, paniqués par la crise de nerf qui les attend à la maison si ils rentrent bredouilles. Finalement, je crois que j'ai trouvé ma façon de fêter Noël, et ça va mieux depuis, en revanche j'en parle rarement car peu de gens peuvent comprendre que :
- J'aime vraiment passer Noël seule (grand max à deux)
- Ma passion secrète pour les supermarchés le 24 en fin de journée
 

KtyKonéko

adulte à temps partiel & autrice de fanfiction
Tant que mon fils était petit, j'étais toute joyeuse à l'arrivée de Noël, en général, début novembre, les cadeaux étaient achetés, dès le 1déc, j'installais un trio de sapins (1 n'était pas assez) recouverts de guirlandes et boules scintillantes, et avec des clochettes (pour entendre quand l'une des minettes grimpe dedans)...
139977139978
et puis, quelque-chose s'est cassé
Mon fils est adulte, sa maladie l'entrave
mon mari travaille quasiment à tous les réveillons de Noël, nous le fêtons donc le lendemain
j'aime ma famille, mais chez mes parents l'ambiance est toxique, j'ai du mal à supporter ma sœur. Elle est quelqu'un de bien pourtant, avec le cœur sur la main, mais il est impossible de parler avec une personne qui a toujours raison et n'écoute pas ce qu'on lui dit.
je n'ai plus envie, pour un peu cela me déprimerait.

Je me console en me disant que nous ferons plaisir à notre fils avec nos cadeaux, qu l'on va manger plein de bons chocolats et autres gourmandise, que je vais être en vacances pendant cette période...
mon mari a suggéré que nous fêtions un noël un 24 juillet, plus le temps passe, et plus cette idée me tente...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes