Commentaires sur Cette technique géniale pourrait empêcher vos enfants de se faire kidnapper

M

Membre supprimé 361255

Guest
Tik-Tok des fois c est n importe quoi , dans l article ce qu'il me choque ce que y'a marqué que quand un enfants crie personne se retourne mais quand un enfants crie en disant des gros mots tout le monde se retourne , des que un enfants crie je me retourne c est normal il peut être en danger
 
15 Juin 2014
20
91
2 889
29
Tik-Tok des fois c est n importe quoi , dans l article ce qu'il me choque ce que y'a marqué que quand un enfants crie personne se retourne mais quand un enfants crie en disant des gros mots tout le monde se retourne , des que un enfants crie je me retourne c est normal il peut être en danger
C'est très louable de ta part de t'inquiéter pour tous les enfants qui crient que tu croises, mais perso je ne pense pas que je me retourne sur chaque cri d'enfant. Si un adulte crie, c'est bizarre, il y a de quoi s'inquiéter. Un gosse qui hurle, c'est banal, surtout de nos jours. Que ce soit parce qu'ils jouent, qu'ils fassent un caprice ou qu'ils souffrent, c'est pas les raisons qui manquent.
Je ne sais pas ce que vaut la technique de l'article, mais clairement il y a plus de quoi être interpellé•e par des injures que par des cris classiques.
 
5 Août 2021
231
1 781
194
30
Surtout dans un parc bruyant. J'ai tendance à me retourner quand un enfant crie mais c'est toujours un enfant qui s'est fait mal ou qui est frustré de partir. C'est pas facile de distingué l'enfant qui se fait porter par ses parents hors du parc de celui qui se ferait kidnapper.

Je dois avouer qu'un enfant qui crierait "lâche-moi, fils de p***" ça provoquerait beaucoup plus de réaction chez moi.

Pour les gros mots, honnêtement les enfants en entendent dès l'entrée à l'école si ce n'est avant. Pour une fois que ça peut être utile.
 
31 Mai 2019
116
1 380
504
32
De mon coté, je trouve cette "technique" absolument mais absolument pas géniale du tout, je suis même assez dérangée par l'article.

Déjà, perpétuer l'idée qu'un kidnapping d'enfant c'est quelque chose qui a lieu en public par un inconnu et via la coercition, c'est contre-productif, voire carrément con. Dans 95% des cas un kidnapping est le fait d'une personne connue de l'enfant, très souvent d'un parent direct dans le cadre d'une séparation et d'un conflit entre coparents.

L'idée qu'un parfait inconnu tente d'entraîner DE FORCE un‧e enfant dans un parc bruyant en plein jour n'est pas impossible en soi, mais elle est marginalissime, en tout cas suffisamment pour que l'enseignement de cette supposée technique soit bien plus anxiogène qu'utile à l'enfant à qui elle est enseignée.

Et ce que je trouve d'autant plus dérangeant, c'est que cette supposée technique fait fi de tous les mécanismes de manipulation mis en œuvre par un adulte mal intentionné ET par la sidération qui peut frapper un enfant confronté au-dit adulte. Il y a infiniment plus de chances que le méchant-adulte-inconnu tente une technique du genre "ton papa m'a dit de te ramener à la maison" et/ou opère dans un contexte où l'enfant est isolé‧e de ses pairs qu'un délire genre "je débarque bave aux lèvres, je saisis l'enfant à bras le corps et tente de l'entraîner dans ma fourgonnette floquée Boucherie du Bas Morvan".

En fait quelque soit le modus operandi d'une "mauvaise rencontre" en public, déjà estimer que l'enfant aura le réflexe ne serait-ce que de crier et de se débattre c'est très très optimiste, mais de là à imaginer qu'il aurait en plus de ça la présence d'esprit d'hurler des insanités pour attirer l'attention, pardon mais faut vraiment être à côté de la plaque :rolleyes:

J'ai du mal à expliquer pourquoi cette technique et l'article qui la relaie sans aucune prise de distance (technique "géniale") me mettent autant en colère. Sans doute parce qu'en jouant avec la figure du croquemitaine on continue de se voiler la face sur le fait que les violences faites aux enfants sont systémiques, très souvent intrafamiliales et/ou du fait d'un‧e proche de la famille. Intéressons-nous à ce qui se passe dans nos familles, posons-nous des questions structurelles sur ce qui créé les conditions des abus (sexuels et autres) des adultes ayant autorité sur des enfants, donnons-leur les clefs pour décrypter les signaux et les actes de TOUS les adultes, au lieu de fantasmer que clown de Ça va sortir de la bouche d’égout :cretin:

Et de façon secondaire, de nombreuses études montrent que le périmètre extérieur dans lequel les enfants sont autorisé‧es à se déplacer seul‧es autour de leur domicile s'est réduit comme peau de chagrin au cours du dernier siècle, ALORS QUE, statistiquement, la criminalité n'a jamais été aussi basse. Cette dérive sécuritaire (droite doite droite) et ce repli sur la sphère familiale m'inquiètent et m'irritent énormément, et ce genre de "technique" et d'article n'est qu'une pièce de plus dans la machine du "les rues ne sont plus sûres ma bonne dame, plus de flics, plus de caméras :halp: "
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 350151

Guest
Désolée mais gros non de mon côté. Des enfants qui disent des grossièretés, il y en a dans mon quartier. Je les entends se crier des insultes vraiment vulgaires donc non, ça ne m'inquiète pas outre mesure et je ne me retourne pas sur ça. En revanche, un enfant qui crie, oui clairement je me retourne pour au minimum voir ce qu'il se passe. C'est plutôt instinctif en ce qui me concerne, parce que je ne pense pas qu'un enfant qui crie sa détresse est quelque chose de banal. Et j'insiste sur le fait de "crier sa détresse", parce qu'un cri chez un enfant peut communiquer plusieurs émotions. Il y a une différence entre un cri de joie pendant qu'il joue, et un cri de détresse parce qu'on le force à quelque chose. Je trouverais plutôt grave qu'on ne puisse pas faire la différence.

La technique n'est pas du tout géniale en résumé. Apprenez leur un mot de passe, expliquez leur les danger à suivre un inconnu surtout s'il est en voiture, à appeler de l'aide, mais ne vous reposez jamais sur l'idée qu'un enfant va plus facilement attirer l'attention en criant des vulgarités. D'autant plus qu'on ne va pas comprendre que l'enfant est en danger.
 
29 Février 2016
212
1 710
1 714
@Bidru tu as dit exactement ce que je pensais ! Merci !!

J'aimerais ajouter que même un adulte n'aurait probablement pas ce réflexe de crier, parce qu'on sait bien qu'il y a un phénomène de sidération. Alors attendre qu'un enfant crie, et en plus réfléchisse à des insultes... Et puis c'est très culpabilisant si il n'arrive pas à le faire. Et de toute façon, le jour où qqun lui fera du mal, ce sera qqun qu'il connaîtra dans l'écrasante majorité...

Il vaudrait mieux prévenir les enfants sur les adultes qui ont l'air gentils mais font en fait des trucs interdits et dans ce cas-là il faut toujours venir en parler à ses parents, etc. Il vaudrait mieux un article sur comment parler des violences sexuelles aux enfants. Ce serait plus utile qu'entretenir la peur de l'inconnu dans une ruelle sombre.
 
2 Juin 2021
149
2 069
204
Ca peut paraître dingue mais au Japon beaucoup d'enfants ont une alarme sur eux, il suffit d'appuyer sur un bouton où de tirer sur une ficelle pour qu'une alarme super forte se déclenche (l'objet ressemble à ça). Je me demande s'il y a des statistiques sur l'utilité d'un tel objet (surtout dans un pays où la criminalité est faible aussi). Mais c'est en tout cas assez rependu, certaines écoles/municipalités fournissent même l'alarme lors de l'entrée en primaire.

Peut être qu'en cas de sidération est plus simple d'appuyer sur un bouton que de crier. Mais j'imagine aussi que ce type de dispositif fonctionne uniquement si la population reconnait son usage. Car bon en France si une alarme du genre sonne on va plutôt penser que c'est une voiture qui se fait voler.

Je partage le discours de @Bidru, la dérive du tout sécuritaire fait peur, j'espère qu'on n'arrivera pas dans un monde où tous les enfants auront des alarmes avec un GPS et qu'à la moindre sortie d'un périmètre donné une alerte se déclenche (car ce marché commence malheureusement à se développer).
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 350151

Guest
@Mayushi Je pense que ça doit être effectivement plus facile d'appuyer sur un bouton que de crier.. Personnellement je sais que je crie très peu, voir jamais lorsque je panique ou que j'ai peur. Appuyer sur un bouton serait plus facile et surtout, rapide et discret vis-à-vis du kidnappeur.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes