Commentaires sur Consentement en gynécologie : le Comité consultatif national d’éthique saisi par Elisabeth Borne

21 Mai 2015
166
2 906
2 294
26
"Le viol est est l'acte par lequel une personne est contrainte à un acte sexuel par la force, la surprise, la menace, la ruse ou, plus largement, par l'absence de consentement."

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Point.
Les femmes ne doivent pas "faire attention aux mots qu'elles emploient".
Les actes dont elles parlent correspondent à la définition légale du mot.
La notion de plaisir sexuel est absente dans la définition n'en déplaise à Sophia Aram et aux médecins.
C'est une question de pouvoir, et un médecin qui nous impose une pénétration sans notre accord éclairé,le plus souvent par la surprise, commet un viol.
C'est même pas une question de ressenti, c'est une question de faits.
Dans les faits c'est ce qu'il se passe. Un viol.
Et non, une femme qui va chez le gynéco ne "devrait pas s'attendre" à se faire pénétrer de force par des objets.

Pour répondre à cette charmante chroniqueuse de France inter qui nous dit texto que les femmes qui vont chez le gynéco n'y vont pas pour un détartrage et savent à quoi s’attendre donc pas viol:

Je vais chez un mec je me mets nue dans son lit et lui aussi, je ne m'attends pas à jouer au scrabble non plus, je suis au clair de pourquoi on est là tous les deux . Pourtant s'il me pénètre de force sans me demander mon accord , ne s'arrête pas quand je dis que j'ai mal c'est un viol.

Pareil pour le gynéco qui ignore nos demandes d'aller plus doucement et ne nous prévient pas à chaque étape.

C'est top pour elle si elle aime être maltraitée par les médecins, mais qu'elle ne parle pas pour toutes les femmes. Surtout pas en public. Le plus rigolo étant qu'elle est soutenue majoritairement par des mecs qui déplorent le tort que l'on fait "aux vraies victimes de viol".
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 363057

Guest
"Le viol est est l'acte par lequel une personne est contrainte à un acte sexuel par la force, la surprise, la menace, la ruse ou, plus largement, par l'absence de consentement."

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Point.
Les femmes ne doivent pas "faire attention aux mots qu'elles emploient".
Les actes dont elles parlent correspondent à la définition légale du mot.
La notion de plaisir sexuel est absente dans la définition n'en déplaise à Sophia Aram et aux médecins.
C'est une question de pouvoir, et un médecin qui nous impose une pénétration sans notre accord éclairé,le plus souvent par la surprise, commet un viol.
C'est même pas une question de ressenti, c'est une question de faits.
Dans les faits c'est ce qu'il se passe. Un viol.
Et non, une femme qui va chez le gynéco ne "devrait pas s'attendre" à se faire pénétrer de force par des objets.

Pour répondre à cette charmante chroniqueuse de France inter qui nous dit texto que les femmes qui vont chez le gynéco n'y vont pas pour un détartrage et savent à quoi s’attendre donc pas viol:

Je vais chez un mec je me mets nue dans son lit et lui aussi, je ne m'attends pas à jouer au scrabble non plus, je suis au clair de pourquoi on est là tous les deux . Pourtant s'il me pénètre de force sans me demander mon accord , ne s'arrête pas quand je dis que j'ai mal c'est un viol.

Pareil pour le gynéco qui ignore nos demandes d'aller plus doucement et ne nous prévient pas à chaque étape.

C'est top pour elle si elle aime être maltraitée par les médecins, mais qu'elle ne parle pas pour toutes les femmes. Surtout pas en public. Le plus rigolo étant qu'elle est soutenue majoritairement par des mecs qui déplorent le tort que l'on fait "aux vraies victimes de viol".

Comme dit sur un autre topic, c'est plus compliqué que ça au niveau légal.
Le viol est composé d'un élément moral disposant que l'auteur doit avoir conscience qu'il commet un viol. En l'espèce, je ne sais absolument pas comment la jurisprudence aborde cet aspect dans le cas médical, il faudrait chercher.
 
21 Mai 2015
166
2 906
2 294
26
Comme dit sur un autre topic, c'est plus compliqué que ça au niveau légal.
Le viol est composé d'un élément moral disposant que l'auteur doit avoir conscience qu'il commet un viol. En l'espèce, je ne sais absolument pas comment la jurisprudence aborde cet aspect dans le cas médical, il faudrait chercher.

Je vois rien sur la conscience de l'acte....
Donc un teubé de 18 qui n'est pas "au courant" que quand elle dort c'est non même si c'est sa copine alors pas viol?
Un vieux mari qui pense que le droit de cuissage est inhérent au mariage pareil?
C'est un peu facile.
Je trolle pas pour le coup, c'est une réelle interrogation.
 
M

Membre supprimé 363057

Guest

Je vois rien sur la conscience de l'acte....
Donc un teubé de 18 qui n'est pas "au courant" que quand elle dort c'est non même si c'est sa copine alors pas viol?
Un vieux mari qui pense que le droit de cuissage est inhérent au mariage pareil?
C'est un peu facile.
Je trolle pas pour le coup, c'est une réelle interrogation.

Malheureusement, il ne suffit pas de lire un texte de loi pour l'appréhender pleinement. D'un autre coté, sans ça, je n'aurais pas de travail.
L'élément moral découle d'un autre article. L’article 121-3 du Code pénal, « Il n’y a point de crime ou de délit sans intention de le commettre », or le viol est un crime.

Petit article plutôt bien fait.

 
15 Août 2017
505
3 787
1 264
23
@megann31 Normalement, il suffit qu'il soit conscient de pratiquer une pénétration et qu'il soit conscient que la victime n'y conscent pas.
Il n'a pas besoin de savoir qu'il commet un viol au sens pénal.

Après, ce qui est compliqué avec les actes médicaux, c'est l'absence de contexte sexualisé, qui est quand-même l'idée de base du viol.
J'imagine que les victimes auraient plus de chances de gagner un procès pour blessures volontaires...
 
M

Membre supprimé 363057

Guest
@megann31 Normalement, il suffit qu'il soit conscient de pratiquer une pénétration et qu'il soit conscient que la victime n'y conscent pas.
Il n'a pas besoin de savoir qu'il commet un viol au sens pénal.

Après, ce qui est compliqué avec les actes médicaux, c'est l'absence de contexte sexualisé, qui est quand-même l'idée de base du viol.
J'imagine que les victimes auraient plus de chances de gagner un procès pour blessures volontaires...

Oui voilà, dans la plupart des cas, l'intention/élément moral se déduit de la matérialité des fait sans que ça pose de réel problème. Sauf que cela induit la réalisation d'un acte sexuel, or par définition un acte médical n'est pas un acte sexuel. Donc je pense que ça ne passerait pas devant un juge à cause de ça.

@Aelianaaa vraies questions : quid de l'homicide involontaire alors ? Par ailleurs, même si l'adage "nul n'est censé ignorer la loi" n'a pas de valeur juridique, il me semblait qu'on ne pouvait pas se défendre en disant juste qu'on ne savait pas que ce qu'on faisait était puni par la loi ?

Je ne comprends pas le rapprochement avec l'homicide involontaire ? Par définition l'homicide involontaire est involontaire. :d Principale raison pour laquelle il est beaucoup moins durement puni que l'homicide volontaire.
Après, il ne faut pas se méprendre, un auteur de viol ne peut pas se dédouaner comme ça en disant je ne savais/voulais pas. Mais cela peut tout de même mener à des décisions difficilement compréhensibles pour le commun des mortels. Typiquement je viens de regarder quelques décisions. J'ai trouvé l'exemple d'une fille droguée à son insu en boite, elle couche avec quelqu'un alors que son consentement est altéré par les produits. Sauf que le mec n'était pas celui qui l'avait drogué donc le juge a décidé qu'il n'y avait pas d'intention de passer outre le consentement.
 
15 Août 2017
505
3 787
1 264
23
@KittyKiller Je ne peux te répondre que du point de vue de la loi suisse, mais qui est généralement proche de la loi française.
Alors pour le coup, du moins en Suisse, on peut se défendre en disant qu'on ignorait la loi, mais il faut que la personne ignore la loi, n'ait aucun "pressentiment" de faire quelque chose de répréhensible et ne soit pas en position de connaître la loi en question (par ex. une personne depuis 2 semaine en France gifle son enfant car c'est acceptable dans son pays d'origine).

Concernant l'intention et l'homicide involontaire: L'intention de commettre est nécessaire dans tous les cas, où il n'est pas expressément écrit que l'acte involontaire est également punissable.

Par exemple, homicide involontaire-> inscrit dans le code pénal: punissable

Enlèvement involontaire: pas réglé dans le code pénal-> pas punissable(seulement si intention)
 
6 Avril 2020
196
961
254
Ce qui me gène un peu avec cette histoire, c'est qu'on parle de viol à cause de l'organe en cause (on dit organe pour un vagin?). Je pense qu'on aurait dit viol pour un toucher rectal sans consentement aussi, mais c'est tout.
Par exemple, j'avais amené ma grand-mère se faire déboucher les oreilles chez l'orl, c'est douloureux et elle est assez sensible donc elle pleurait et disait que ça faisait mal mais l'orl continuait. Pour moi c'est un cas assez similaire, juste qu'on n'est pas sur un organe sexuel.
Et je pense qu'on a des cas de violence médicale dans plein de spécialités, sans pénétration.
Parce que pour moi il y a un problème de violence médicale, de paternalisme médical, de rapport de pouvoir dans tous ces cas. Et le cas de la ministre correspond légalement à un viol si on s'en tient aux faits, mais si je réfléchis j'associe plus ca à de la violence médicale.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes