Commentaires sur « J’aurais fait comme elle » : Priscilla Majani condamnée à deux ans et neuf mois de prison ferme

21 Juillet 2017
154
1 592
1 704
42
C'est fou comment les peines sont sévères lorsqu'une femme est considérée comme ayant nui à un homme... Je pense que si le père avait été jugé et condamné pour viol, il aurait pris moins cher... Le patriarcat a encore de beaux jours devant lui...
 
5 Août 2021
699
5 925
554
32
C'est dur de juger ce genre d'affaire sans regarder le détail des faits et témoignages soit-même.

Seulement là il y a quelques éléments qui semblent montrer que l'inquiétude de la mère était légitime (plainte de l'époque pour viol puis fuite lorsqu'elle vu que ça n'aboutirait pas).

Ça plus le fait que la justice a du mal à faire reconnaitre les viols et agressions sexuelles...

Même si le juge ou jury pensait qu'il n'y avait pas eu d'agression sexuelle à l'époque, il reste que la mère pouvait vraiment penser que si et avoir une angoisse légitime.

Donc avoir une peine de prison ferme et grosse amende je vois pas comment çaaide qui ce se soit: la mère est en prison, la fille en foyer et le père n'est pas prêt de retrouver une relation avec son enfant.
 
M

Membre supprimé 365693

Guest
La jeune fille a porté plainte contre son père donc je ne comprends pas pourquoi ne pas attendre la conclusion de l'enquête avant de juger la mère ? Je sais que après tant d'années être sûr de la vérité est difficile et la justice a souvent des lacunes sur le sujet des violences sexuelles. Mais là, le timing donne juste l'impression que la justice se moque totalement des accusations envers le père alors que la question est quand même centrale et il faut être clair la dessus.

De plus, la peine de la mère est quand même exessivement sévère... Il y a de quoi se poser des questions...
 
M

Membre supprimé 366371

Guest
« Priscilla Majani s’est placée dans la toute-puissance, en s’arrogeant le droit de disposer de la vie de l’enfant du couple au mépris total des droits du père, et alors même que l’enfant n’avait, à l’époque de la dénonciation, pas de perturbation affective dans sa relation avec son père ». Il suffit de lire ça pour comprendre qu'en France, les droits des enfants, on s'en fout, ceux des parents ( même quand ils sont maltraitants ) sont beaucoup plus importants. Les enfants sont des biens en fait, tant qu'ils ne sont pas adultes et ne peuvent pas s'exprimer, on s'en font de leurs droits. ( iels ne peuvent pas voter en même temps, donc.... )
Et quand une personne essaie de protéger un enfant, c'est elle qui est condamnée, alors même que la majorité des parents maltraitants, même incestueux ne sont jamais inquiétés....
 
21 Juillet 2017
154
1 592
1 704
42
@Lynx ,ce sont aussi les droits des femmes qui sont méprisés. Je rapproche ce jugement de ceux des femmes qui ont tué leur mari violent après des années de souffrance et qui prennent une peine plus lourde que le mari violent (d'un autre couple du coup) qui va finir par tuer sa femme. Avec de sombres justifications du type que c'est prémédité de la part de la femme contrairement à l'homme...

En gros, la justice sert surtout les hommes adultes (blancs) mais qui ça étonne? Je comprends même pas que des injustices aussi énormes puissent passer... :-(
 
M

Membre supprimé 366371

Guest
En plus, ça fait déjà 10 mois qu'elle est en prison, même si elle finit par être relaxée en cassation ( j'espère bien quand même ) elle aura déjà fait à peu près le temps pour lequel elle a été condamnée. Ce jugement-là en plus est particulièrement hypocrite puisqu'elle est relaxée de poursuites pour dénonciation calomnieuse contre son ex-mari, et ça veut dire quoi ? Que le tribunal reconnaît que les dénonciations de maltraitances et de viol n'était pas "calomnieuse" et sans doute vraie, mais la condamne quand même pour avoir protégé sa fille ???

Et quand on regarde tous les détails de cette histoire, c'est absolument immonde. J'ai lu un compte rendu du premier jugement, l'avocat du père a des propos absolument odieux, il dit que la fille a menti quand elle avait 5 ans, il va même jusqu'à dire que c'est la mère la coupable des sévices dénoncés par sa fille ( qui ment donc, il faut suivre la logique ) et pleurniche sur le père ( enfin c'est du DARVO quoi ). Et la juge reproche à la fille d'avoir été incohérente dans ses déclarations quand elle avait 5 ans. Oui donc, même quand on est une petite fille de 5 ans, et qu'on a vécu des traumatismes, il faut être cohérent. Personne ne semble en plus être au courant des conséquences psychologiques de tels traumatismes, personne ne parle de dissociation par exemple, pour expliquer le comportement de la petite fille quand elle raconte les faits.

Et c'est même pas le pire. Le père est accusé par ses trois premiers enfants d'avoir été aussi maltraitant avec eux, et par sa première femme. Il s'est marié avec Priscilla lorsqu'elle n'avait que 19 ans et lui la quarantaine. Il pleurniche au tribunal parce que sa fille refuse "ses lettres d"amour" et y a personne qui réagit à ça? Ses trois premiers enfants et sa première femme expliquent aussi qu'il lui arrivait de faire des saluts nazis, qu'il les insultait à longueur de temps, que c'est quelqu'un d'ultra raciste, homophobe sexiste, enfin la panoplie du parfait connard.

Et donc la mère de Priscilla Majani a aussi été condamnée ( pour complicité avec sa fille ) à 18 mois dont 6 mois fermes, sa sœur aussi avait été condamnée mais a finalement été relaxée en cassation.

Voilà, on a trois femmes poursuivies par la justice pour avoir essayé de protéger une petite fille de 5 ans, et à côté de ça on a un homme accusé par 5 personnes en tout de violence et de maltraitance qui n'a jamais fait le moindre jour de prison, n'a jamais été inquiété par la justice.

La justice est vraiment du coté des agresseurs. Après on va dire aux victimes d’aller porter plainte, et même parfois les culpabiliser si elles ne le font pas… On vit dans une société où les victimes sont présentées comme des coupables et les vrais coupables sont protégés.
 
Dernière modification par un modérateur :
20 Octobre 2017
2 295
40 777
2 564
En fait, ce n'est même pas étonnant. C'est littéralement ça, le patriarcat (la puissance du père).

Ce qui est plus étonnant, c'est qu'en 2023, avec toutes les connaissances qu'on a sur les violences sexuelles (et que les féministes ont largement contribué à mettre sur le devant de la scène), on en soit encore là. On est vraiment un pays d'attardés sur ces questions, et je pèse mes mots.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes