Commentaires sur Je suis frugaliste : j’épargne 70% de mes revenus

4 Octobre 2013
1 552
8 570
4 194
Cet article et le débat m'intéressent beaucoup car cela soulève un certain dilemme que j'ai en ce moment, en début de trentaine.

Pendant mes 8 premières années de travail je n'ai pas pu épargner car je ne gagnais pas assez et ma situation était assez instable (missions freelance, milieu qui paye peu). C'est depuis 2 ans seulement et grâce à notre vie confinée en covid également que j'ai pu mettre un beau début d'épargne de côté. Je dois avouer que jusqu'à ce que mon copain me parle de ses économies et que je réfléchisse également à l'idée d'acheter un bien immobilier etc., je n'avais jamais vraiment réfléchi à épargner. J'étais bien trop en mode survie au quotidien avec mes maigres salaires.

Depuis que mes revenus sont meilleurs et plus stables j'essaie donc de mettre un peu de côté chaque mois et de continuer à faire grandir mon épargne. Je crois qu'un petit capital de base c'est toujour sun bon filet de sécurité dans la vie. Mais je me demande jusqu'où il faut viser. Dans l'idéal, comme beaucoup j'aimerais avoir beaucoup d'argent de côté. Mais cela a-t-il un sens ?

L'argent/les banques/les biens immobiliers auront-ils encore une existence et une valeur dans le monde d'ici 30 ans avec les catastrophes climatiques, les guerres et autres joyeusetés qui nous pendent au nez ? Et d'un point de vue plus philosophique, est-ce que ça a un sens de mettre un maximum d'argent (un bien "virtuel", "symbolique") de côté pour "plus tard" plutôt que de le convertir en confort/moments/plaisirs là maintenant, tant que nous sommes en vie, globalement en bonne santé ou en totu cas meilleure que quand nous serons âgés etc ?

Bref ma vision de l'épargne est un peu dans le flou. Bien sûr j'ai envie d'avoir un peu de côté mais je me demande si construire une grosse épargne au fil des décennies a du sens à long terme dans le monde actuel et d'un point de vue plus épicurien. Des avis ? :)
 
9 Mars 2018
71
800
744
@minelina
Je vois bien ce que tu veux dire. Bien que plutôt du genre écureuil, c'est un questionnement qui revient régulièrement m'interroger et dont la réponse fluctue en fonction de mon optimisme. (Autant dire que je n'ai pas d'avis clair à t'apporter :sweatdrop:)

Une épargne est toujours un pari sur l'avenir. Impossible de prédire de quoi demain sera fait et en partant du principe que l'on peut mourir à peu près n'importe quand, n'importe quelle épargne peut sembler dérisoire. Mais c'est une vision qui s'approche finalement du nihilisme et je ne suis pas convaincue qu'elle soit pertinente. Tout comme épargner à tout prix peut comporter son lot de regrets...

Je pense qu'il s'agit d'une philosophie de vie, une manière de jongler entre le trop peu et le beaucoup trop. À ce titre, ton épargne dépendra de ta vision de la vie et de tes projets. Ceci dit, je crois que sans se voiler la face sur l'avenir, on ne peut pour le moment se baser que sur l'instant présent. Je pars donc du postulat que le monde ne changera pas en trois jours et que j'aurai le temps d'essayer de m'adapter. Dans le cas contraire eh bien... J'aurai au moins essayé !

Édit : je crois que c'est important d'être bien dans ses baskets. Personnellement, si je dois mourir là, dans un instant, je suis OK avec ma vie. Bien sûr je voudrais en voir et en faire plus, régler des trucs et en apprendre plein d'autres - bref vivre mille autres vies encore, mais en soit je peux me regarder dans un miroir et me dire que j'ai fait des choix avec lequels je me sens bien. Donc si ta manière d'être bien, c'est d'épargner ++ alors c'est OK. Et si au contraire c'est de vivre au jour le jour, ça l'est également. Indépendamment de ce que chacun aura à en dire. Ce qui n'empêche pas de nuancer ni de débattre et encore moins de changer d'avis.
Après tout, le monde ne cesse de changer, c'est bien normal de changer nous aussi !
 
Dernière édition :
17 Février 2020
148
487
214
Pour pouvoir économiser plus encore, certains préconisent l'inédie: plus de budget alimentaire. Blague à part, cette témoin ne me semble pas avoir d'animaux de compagnie. Mine de rien, eux aussi représentent un poste de dépense (mais je ne me vois pas vivre sans .)
 
  • Big up !
Réactions : Bloem, 42. et Kaktus
8 Février 2014
495
4 487
2 994
@minelina : je me pose aussi souvent cette question et comme @Issunn, je pense que c'est vraiment un équilibre à trouver en fonction de notre niveau d'optimisme vis-à-vis de l'avenir.
D'ailleurs c'est rigolo parce que j'ai une amie qui est hyper pessimiste vis-à-vis de l'avenir (surtout par rapport au réchauffement climatique) et elle a aussi une approche frugaliste pour anticiper les coups durs à avenir. Alors autant je comprends son approche de consommation sobre pour ne pas polluer à outrance autant j'ai du mal à voir comment on peut être a la fois pessimiste comme ça et en même temps mettre autant de côté pour l'avenir. Parce que mine de rien, dans mon esprit, le fait de mettre autant de côté suppose quand même que d'une certaine manière on est sûrs d'être là dans 20 ou 30 ans.
De mon côté j'ai une approche assez pessimiste des choses. J'ai du mal avec le fait de me forcer à me restreindre aujourd'hui en me disant que cela me permettra de m'arrêter de travailler plus tôt pour profiter plus tard par exemple (quelqu'un citait le mouvement FIRE un peu plus haut, je suis sur téléphone et j'ai un peu du mal à retrouver qui avait mentionné ce mouvement sinon je l'aurais cité :fleur: ). Sans parler des catastrophes écologiques, des guerres ou autres je trouve ça beaucoup trop "optimiste " comme approche pour moi parce que ça part quand même du postulat de départ que l'on sera encore là en forme dans 10 ans et que l'on pourra finaliser nos projets et profiter à ce moment là. Même si l'on vivait dans un monde idéal c'est beaucoup trop dur comme concept pour moi parce que l'avenir représente une inconnue totale qui me fait un peu peur (je suis vraiment beaucoup trop pessimiste je pense). Pour autant je ne flambe pas non plus (ce n'est pas forcément par auto-restriction d'ailleurs c'est plutôt que je préfère être chez moi à bouquiner qu'être dehors à faire du shopping ou des soirées donc ça me fait faire des économies "involontaires " sur pas mal de sorties). Au final j'essaye de trouver mon équilibre en faisant des projets sur un ou deux ans au plus (j'ai du mal à me projeter plus loin) et pour le reste je me dis que je verrai bien une fois que j'y serai. Peut-être que je le regretterai le moment de la retraite venu mais en même d'ici là peut -être que le monde aura tellement changé qu'essayer de tout prévoir ne m'aurait peut-être même pas aidé :dunno:

En synthèse je trouve le sujet très intéressant et à mon avenir la différence fondamentale se fait surtout au niveau de notre ratio optimiste/pessimisme vis-à-vis de l'avenir. Et dans le fond je pense sincèrement que personne n'a raison et que personne n'a tort dans son approche parce que de toute façon on ne peut pas prédire avec exactitude ce qu'il va se produire à l'avenir alors à chacun de trouver son propre équipe en fonction de ses convictions, de son caractère et de ses projets
 
7 Novembre 2012
734
1 571
4 854
@minelina je dirais qu'il y a plusieurs type d'épargnes.

La plus importante je pense c'est l'épargne pour les imprévus/petit accident de la vie'. En général on dit 3/4 mois de salaires. Histoire de pas être dans le rouge en cas de pannes de frigo, licenciement ect

Après il y a l'épargne pour un projet qui tient à coeur : immobilier, mariage, voyage.

Et l'épargne "bonus", en gros l'argent dont tu n'as pas "besoin". Là on entre vraiment dans la relation intime à l'argent mais en gros pour moi c'est l'argent dont je n'ai pas besoin pour mes frais fixe, pour manger me loger m'habiller et qui ne me prive pas (trop) de mes loisirs. Clairement ça va être j'ai le frigo plein mais la flemme, est ce que je commande ou pas ? Parfois ça sera oui, parce que ça fait longtemps, on en a vraiment envie, on a eu une journée difficile. Ou parfois ça va être non parce que finalement bouger sa flemme et cuisiner 20min vaut bien les 15€ d'économies.

J'aime bien le rapport à l'argent de la madz qui témoigne. Je trouve que c'est assez sain dans le sens où elle se connait, connait ses besoins et envie et vit juste sa vie sans superflu.
Ça me parle quand elle dit qu'elle ne veut pas tomber dans le piège de plus je gagné plus je dépense. C'est vraiment un sujet de malaise pour moi, j'ai toujours l'impression que le " pouvoir d'achat" c'est une manière de créer une dépendance des gens vis à vis de la société de consommation. Tout en étant convaincu que l'argent doit aussi servir à être dépensé, que vivre une vie de privations et de frustration c'est nul. Mais je n'envie pas les gens qui peuvent se faire 3 voyages au bout du monde par ans, je n'ai aucune envie de manger au restaurant tous les jours ni même chaque semaine, je n'ai pas envie d'aller au cinéma deux fois par semaine, je ne veux pas avoir toutes les robes/chemises/ chaussures que je trouve belles et beaux... En fait je n'éprouve aucune envie de dépenser de l'argent "juste" parce que je l'ai et, au contraire, le plaisir vient pour moi de la rareté pour la plupart de ces loisirs/ biens.
J'irais pas jusqu'à économiser 70% de mon salaire quand même, je n'ai pas envie de cette charge mental et en plus je devrais sacrifier les loisirs et plaisirs important pour moi. Mais malgré tout la philosophie derrière me parle beaucoup !
 
12 Octobre 2014
2 392
12 440
3 864
C'est vrai en soit. Même si ça reste injuste de faire peser ça sur des individus.
je suis d'accord. L'état devrait prendre ce problème en main, la question serait "comment"...
plus de budget alimentaire.
ça existe : on va aux restos du coeur ou à la banque alimentaire (ou encore avec le CCAS qui peut donner des chèques alimentaires pour les plus pauvres - j'avais reçu 80 € une fois), et c'est possible de quasiment pas dépenser d'argent (mais on dépend du bon vouloir des dons). Et on peut coupler ça avec le fait de manger seulement une fois par jour...
 
  • Big up !
Réactions : Iris Chase

Kaktus

Arrêtez de changer d'avatar, merci.
19 Mars 2021
1 619
20 102
1 054
@RaccoonJesus
C'est là ou je suis en désaccord avec toi. Déjà, même quand il s'agit d'amis on peut ignorer certaines choses. Alors croire qu'on connaît la situation d'amis d'amis, je trouve ça prétentieux. Entre ce que les gens se contentent de montrer et nos biais d'interprétation, on peut facilement se fourvoyer. Si j'avais touché 1 euro chaque fois que j'avais entendu quelqu'un me "connaissant" depuis 3 ans ou même 10 ans "Ah bah je ne te croyais pas comme ça" ou "Ah je ne me serai pas douté !"... Peut-être ont-ils des dettes dont ils n'osent pas parler, peut-être sont-ils en procédure judiciaire dont les frais d'avocats leur coûtent les yeux de la tête, peut-être payent-ils l'EHPAD d'un parent ou grand-parent, peut-être mettent-ils un max de côté pour ensuite faire le tour du monde pendant 2 ans, peut-être mettent-ils un max de côté pour lancer un business. On-ne-sait-pas. Faut rester humble dans la vie et admettre qu'on ne connaît pas aussi bien les gens qu'on le croit.

Par ailleurs, ce sont des amis d'amis, pas ses amis à elle. Ils ne lui doivent rien. Nan en fait, on ne doit rien non plus à ses amis car c'est une relation libre basée sur le respect donc s'ils ne nous plaisent pas, on s'en va et vice versa. Mais alors des amis d'amis, encore plus. Elle n'a rien à exiger des amis de ses amis. Si ça ne lui plaît pas, tant pis. Elle n'a qu'à pas traîner avec eux. De toute façon, je doute qu'ils soient davantage enchantés qu'elle à l'idée de la côtoyer s'ils ont à ce point des valeurs différentes et des facons differentes de s'amuser. Peut-être de leur côté se disent-ils qu'elle est insupportable (pour reprendre son mot) à vouloir tout le temps sortir pour aller au resto ou faire des activités payantes. Elle n'a qu'à voir ses amis sans les autres.
 
5 Août 2021
466
3 832
194
30
@RaccoonJesus Pour moi des amis c'est déjà des personnes à qui tu peux te confier, sur ta situation financière ou autre, sans qu'ils aillent le répéter à d'autres amis.

Donc les "amis d'amis" ne devraient pas connaitre ma situation financière.
 
  • Big up !
Réactions : Kaktus
13 Octobre 2022
2
4
4
Merci @RaccoonJesus .
@Kaktus , je comptais ne pas répondre mais puisque le débat est lancé, je voudrais juste préciser trois points:
- je suis AFAB et queer, je souhaiterais qu’on emploi le pronom iel pour moi (je pensais que les pronoms étaient automatiquement mis à côté du pseudo puisqu’on m’a demandé mon genre lorsque je me suis inscrit•e)
- je suis quelqu’un•e de plutôt introverti•e donc j’ai plutôt tendance à considérer comme seulement amis d’amis, des gens que je fréquente très souvent en situation de groupe mais pas nécessairement individuellement.
- je connais leur niveau de salaire (6 chiffres), leur loyer, je les côtoie depuis plusieurs années. Pour les anniversaires de leur•e•s meilleur•e•s ami•e•s, iels se cotisent à dix et on un budget de 10 euro chacun maximum.
 
21 Février 2014
635
5 511
3 474
@Titien ça me parle beaucoup ce que tu dis sur le rapport à l'argent, et le fait que d'un côté tu penses que c'est bien de se faire plaisir, mais que de l'autre côté tu n'as pas forcément envie de beaucoup plus! Je pense que je suis un peu comme ça dans une certaine mesure. Je n'ai jamais été dans une situation où je gagnais bien ma vie en comparaison avec la moyenne/médiane ou vis-à-vis de où je vis, j'ai toujours été en dessous, mais pour autant je trouve que je vis bien. Quand je vois le salaire de potes dans la tech ou que je vois les apparts que s'achètent des connaissances dans le marketing vs. mon futur salaire de soignante dans la NHS, je suis frustrée, en colère et j'ai un peu envie de pleurer, mais je pense que c'est plus un effet de sentiment d'injustice dans la comparaison, parce qu'à côté de ça, quand je m'imagine toucher ce salaire, je suis là "omg, on va être si riches :dowant:" (alors qu'on gagnera toujours moins à deux que les potes dans la tech) parce que je vais pouvoir 1) aller chez le coiffeur plus qu'une fois par an 2) finalement acheter un cadre pour un print trop beau que ma soeur m'a offert mais qui a des dimensions atypiques 3) ?? je sais pas ce que je vais faire que je ne fais pas déjà? J'ai une vie qui globalement me plaît beaucoup, et je ne vois pas dans quoi on pourrait dépenser de l'argent pour l'améliorer. On s'est toujours fait plaisir sur la bouffe en achetant du bio-qualité-coopératif et en se privant pas à l'extérieur, on a toujours mis de l'argent dans le bien-être, et je n'ai pas l'impression de me priver de quoi que ce soit. Au contraire, je n'ai jamais compris comment notre ancien coloc, qui gagnait légèrement plus que mon copain (sur le salaire de qui on vit à deux), se retrouvait toutes les fins de mois dans le rouge, c'est vraiment un mystère pour moi de savoir dans quoi partait son argent.
Je pourrai probablement acheter plus de choses, mais je ne pense pas que j'aurai envie, parce que j'ai déjà tout ce dont j'ai besoin et presque tous les trucs qui me feraient kiffer:dunno:
(bon ok, j'ai trouvé un 3): j'achète finalement un wok :rire:)
(Edit: on annule le 3) ma soeur a lu ce message et m'achète un wok pour Noël :yawn: Ok, du coup ça aide d'avoir une famille super)
 
Dernière édition :
27 Avril 2018
211
1 860
804
J'ai lu les commentaires avant l'article et je trouve qu'elle est assez claire sur les avantages et privilèges qu'elle a et a eu et sur le fait qu'elle n'est pas forcément cohérente, mis à part le veganisme, ce qui est plutôt respectable de sa part.
L'intérêt de l'article pour moi est de bien montrer l'impact de venir d'un certain milieu (pas forcément ultra privilégié par ailleurs ce qui qq part est assez rassurant, je me reconnais assez dans sa description de son mode de vie et je suis issue de la classe moyenne avec un seul revenu parental de prof) et la reproduction de classe socio économique.
Son épargne de 15000euro à 18 ans déjà, ça laisse entendre qu'il y a effectivement des moyens derrière car ce n'est certainement pas le baby sitting qui permet d'avoir un tel revenu. Elle peut choisir de faire des études supérieures payés par ses parents où ses revenus étudiants sont de l'argent de poche...
Ce qui m'apparaît surtout ici et que je constate aussi dans ma vie perso c'est que l'argent appelle l'argent : elle dit qu'ils partent en vacances grâce aux chèques de son copain, il y a des chèques repas,... Des avantages liés au salaire et au travail (et à certains types de postes ou d'entreprises donc potentiellement aux études) et qui permettent d'épargner facilement sur le budget, certainement de manière plus importante que d'accumuler des coupons de réduction quand on est au smic ou des astuces pour moins consommer.
Ce qui me gêne un peu dans l'article et le frugalisme tel que décrit ici c'est le côté un peu égoïste et ultralibéral d'épargner pour se mettre bien plus tard individuellement et de gagner de l'argent là dessus en donnant des conseils par dessus le marché, c'est vraiment une vision de "réussite" de droite qui me gêne particulièrement dans le contexte actuel où les droits sociaux sont mis à mal.
Ça me fait penser à ces PDG de grosses entreprises qui démissionnent pcq "ils ont assez d'argent" ou qui se rendent compte qu'ils veulent plus d'éthique et qu'on montre en exemples.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes