Commentaires sur Le collectif No FakeMed alerte les parents contre les « médecines » alternatives

M

Membre supprimé 364647

Guest
Ca me fait penser que je cherchais des renseignements une fois sur les problèmes de thyroïde et qu'à la place, je suis tombé sur des sites qui proposent des aliments naturels pour remplacer le médicament pour les problèmes de thyroïdes. J'étais particulièrement effarée de voir ça. Je veux bien qu'on pense ou qu'il y a des études qui peuvent tendre à dire que tel ou tel aliment est plus ou moins bon quand on a ce problème de santé mais on parle d'un médicament à prendre tous les jours. Ca m'inquiète énormément que des gens disent qu'on peut remplacer un tel traitement juste en mangeant un aliment.

Je n'ai vraiment rien contre les médicines douces tant qu'elles ne prétendent pas remplacer des soins.
 
30 Août 2014
51
173
2 894
@Mentalofresh Ayant des problèmes de thyroïde, je confirme!! Je suis dans une association de malades et je trouve alarmant le nombre de personnes qui souhaitent tester des traitements alternatifs. Les maladies liées peuvent être très graves. Et même si le traitement peut être plus ou moins bien supporté, ce sera toujours mieux que juste changer son alimentation (si ça pouvait être aussi simple...)
 
15 Juin 2020
29
210
189
31
Mais c'est aussi mis en place par les sages femmes et par l'hôpital ces 'fake med' : pas plus tard qu'en 2020 on m'a prescrit un tas de trucs homéopathiques en prévision de l'accouchement, puis dès la naissance de ma fille elle devait prendre des granulés (sans vraiment qu'on me demande, j'ai mis 2 jours à avoir le courage de refuser qu'on lui donne des petites billes de sucre). Ils faudrait aussi regarder ce que disent les médecins 'claqsiques' avant d'accuser les parents, puisque même eux en prescrivent.
 
8 Avril 2013
662
3 427
3 894
@julrouss Pareil, on m´a proposée de l´homéopathie pour arrêter ma montée de lait. J’étais tellement HS que j’ai dit oui, et j’ai réalisé qu’après ce qu’elle m’avait donné. Résultat, j’ai jamais eu aussi mal aux seins de ma vie, et le seul truc qui m´a calmée, c´est un bon vieil ibuprofène des familles !
 
  • Big up !
Réactions : KtyKonéko et CCCC

Mewen

Aaron Burr, Sir
11 Novembre 2014
2 551
15 820
3 874
Je ne suis pas d’accord avec le fait de dire que les patients adultes feraient un choix en se tournant vers ces méthodes alternatives ( je refuse d’employer le mot “médecine”).
C’est peut-être vrai pour certains, mais on ne me fera pas croire que cela concerne la majorité. Je pense qu’une grande partie est mal/pas prise en charge (parce que délais incroyablement longs, voire pas de médecin du tout à consulter).
Je trouve aussi, mais c’est vraiment un ressenti que j’ai par rapport aux patients que je côtoie et j’espère me tromper, que beaucoup de personnes n’ont pas les connaissances de base concernant leur propre corps et son fonctionnement , ce qui ne doit pas aider beaucoup dans le fait qu’elles puissent gober tout et n’importe quoi.

Mais en bref, mis à part le fait qu’un bébé n’a rien demandé à personne et n’a aucun pouvoir de décision, je n’ai pas l’impression qu’une patiente qui se retrouve à essayer de soigner son ostéoporose avec des cailloux ait fait un choix libre et éclairé (alors oui un choix n’est pas forcément éclairé, mais en vrai, quel pourcentage des patients choisissant ces méthodes font un choix éclairé)
 
5 Août 2021
351
2 775
194
30
Que des médecins informent ou dénoncent des charlatanismes OK, mais je vois pas ce que vient faire l'ostéopathie dedans.

Et dois-je comprendre que les médecins qui pratiquent la section du frein de langue sont des charlatans aussi?

J'ai trouvé la tribune pleine de paternalisme condescendant. En plus assez anxiogène, parlant par exemple de danger pour l'ostéopathie sans jamais dire concrètement ce que risquent les bébés.

Dommage qu'ils alertent sur les "médicalisations dangereuses" qui sont pourtant pratiqués (entre autre) par des médecins (le collier d'ambre je sais pas mais le reste oui) tout en disant plusieurs fois aux parents "faites confiance aux professionnels de santé".

Auxquels exactement? Ceux qui proposent des séances d'ostéopathie à la maternité ou en sortie? Ceux qui proposent de couper le frein de la langue si l'allaitement est difficile? Ou ceux qui disent "non surtout pas" qui prennent de haut les parents désemparés qui viennent les voir?
"Mais non Marcelle ton bébé va bien! Faut juste que tu le masses et le portes. Rentre chez toi, foire ton allaitement, secoue le un peu (après des semaines ou ton bébé hurle de douleurs non stop, mais en bonne santé). Tu verras tout ira bien".

Contrairement à la rédactrice de Madz:
"Mais cette tribune, signée par des professionnels de santé qui prennent justement le temps d’alerter, de vulgariser, d’informer, tout ça dans le but de soigner et d’éviter de mauvaises prises en charge, prouve que les dérives vers ces pratiques alternatives ne sont pas qu’une peur du patient de ne pas être écouté et cru par un professionnel de santé dont c’est le métier."

J'ai eu l'impression en lisant cette tribune que le niveau d'écoute accordé aux parents était bien faible. Ça m'a saoulée et je suis même pas parent moi-même. Je comprend qu'ils aillent voir ailleurs.
 
Dernière édition :
30 Janvier 2009
4 669
15 035
5 944
32
Lille
@Bloem Tu pointe un problème assez gros: la formation continue des professionnels de santé. On y est obligé, mais on a le choix de nos formations. Ca veut dire que si un professionnel s'est formé il y a 20 ans sur la frénectomie et qu'ensuite il s'est formé sur d'autres sujets que celui-là, ça veut dire qu'il a les recommandations d'il y a 20 ans. Et ça c'est très très fréquent, on ne peut pas se former sur tous les sujets et rester à la pointe sur tout, on fait des choix. Si jamais on ne discute pas avec nos collègues qui font des formations différentes on peut passer à côté de recommandations.
Il devrait VRAIMENT y avoir une formation obligatoire tous les ans intitulée: ce qui a changé en 202x. On n'y parlerai pas de ce qu'y est acquis (parce que c'est ultra chiant les formations qui passent une heure sur les prérecquis, on est tous des pros! on sait tout ça! passe et va au coeur du sujet!), pas de pré-requis, on irait à l'essentiel pour dire "ça c'est recommandé, ça on ne fait plus, ça uniquement pour ce cas-là, ce médicament adieu, etc etc". Après libre à chacun de se plonger sur le pourquoi du comment on fait ça et plus ça dans d'autres formations plus poussées. (malheureusement ce genre de formation n'existe pas, c'est pour ça que je suis en train de me taper une formation à 700 balles où pour l'instant tout ce qui est dit, je le connais, je l'ai vu dans d'autres formations, juste pour avoir un détail, que je ne maitrise pas, expliqué, et je ne suis même pas sure que ça sera abordé... Vu que quand on s'inscrit pour une formation on a les grandes lignes mais pas le détail)

Pour l'ostéopathie, est-ce qu'on a des études qui montrent un véritable intérêt à long terme? Mon impression c'est que quand on en sort on est bien mais que dès qu'on va se vautrer dans notre canapé, mal se tenir, continuer nos habitudes de vie délétère, les tensions musculaires inappropriées reviennent au galop.

Je suis d'accord avec toi sur le fait que cette tribune est incomplète car elle devrait mettre les liens qui explicitent leurs griefs pour expliquer pourquoi c'est dangereux plus en détail.
Par contre ils ne veulent pas laisser les parents sans solutions, à la fin leur tribune demande plus de moyens pour les sage-femme et les PMI afin qu'elles puissent mieux accompagner les parents dans leurs difficultés (notamment l'allaitement).
Ils demandent à ce qu'il y ait un meilleur encadrement des formations médicales (et je suis d'accord, il y a des formations, on se demande comment elles sont arrivées jusqu'à la palteforme DPC ou jusqu'aux institutions. J'en ai déjà vu pour "l'utilisation des huiles essentielles au sein du cabinet dentaire" proposées par l'URPS (l'union régionale des professionnels de santé, un truc auquel on cotise obligatoirement et qui doit nous proposer des formations pour nous maintenir à jour)
Pareil pour les frénectomies, si un audit est mené (comme ils le demandent), ça sera comme pour l'épisio on verrait l'ampleur du problème.
Après il faut que les institutions arrivent à faire former leurs équipes, c'est sur que si Dr Truc 40 ans de carrière refuse de changer sa pratique, c'est compliqué pour la direction. Déjà qu'ils n'arrivent pas forcément à se débarrasser des médecins alcooliques qui doivent boire pour ne pas trembler, alors un médecin réfractaire au changement... Faudrait changer d'autres choses pour arriver à virer ces médecins si vraiment ils n'en font qu'à leur tête, on n'y est pas encore.
 
Dernière édition :
12 Février 2017
37
433
1 109
28
J'ai eu pendant longtemps des difficultés à différencier kiné et osthéo. J'ai compris récemment que les principes fondateurs de l'osthéopathie ne sont pas prouvés scientifiquement et qu'il s'agit donc d'une pseudo-science (au contraire de la kinésithérapie). Certaines manipulations sont même très dangereuses et peuvent créer plus de problèmes qu'elles n'en soignent. Wikipedia cite bien ses sources dans la partie "Critique et risques".
 
5 Août 2021
351
2 775
194
30
@Gringo D'accord avec toi sur les formations. Et la mise à jour est une idée très intéressante.

Juste pour rebondir sur la frenectomie: je doute un peu que l'explosion soit dû aux formations vieilles de 20 ans. On parle d'une explosion récente de cet acte. Je pense que c'est plus lié à une augmentation des mères souhaitant allaiter et à une sensibilisation plus récente des médecins, sage-femme et infirmière sur ce possible soucis de frein. C'est un peu une solution de facilité aussi: "allaitement difficile? Coupons le frein". C'est plus simple et moins chronophage que de devoir suivre la maman pendant des heures sur plusieurs mois.
Et personnellement je saurais pas dire s'il s'agit d'un acte qui est trop pratiqué aujourd'hui ou d'un acte qui n'était pas assez pratiqué avant. Les bébés c'est pas mon domaine.

Pour l'ostéopathie, je sais pas si c'est la zone où j'habite qui fait ça (peut-être que les écoles y sont de qualité) mais j'ai jamais rencontré quelqu'un qui a une expérience négative d'ostéopathie de ma vie. Au pire ça marche que pour un moment mais là encore on m'a rapporté en général un temps de 3 à 6 mois, rarement plus court. Perso je pense que ça vaut le coup. A choisir entre 4 séances d'ostéopathie par an ou des inflammatoires à vie je prends l'ostéopathie (je parle de personnes qui ont des pathologies qui ne vont jamais disparaitre, qui ont des prescriptions lourdes, antalgiques de palier 3, pas de votrage intempestif dans le canapé).

Et pour les bébés, je n'ai eu qu'un retour (donc ça vaut que ça vaut). Mais cette maman avait emmené son bébé d'environs 5-6 mois chez un ostéopathe car il pleurait énormément et semblait toujours inconfortable (oui elle avait vu pédiatre et autres avant mais sans succès). C'est ça a marché. En tout cas jusqu'au jour où elle m'en avait parlé et le petit devait avoir 18 mois environs. Son bébé était plus détendu et pleurait beaucoup moins.

En fait j'ai du mal à croire qu'un ostéopathe prendrait le risque de blesser un bébé, déjà que j'ai jamais croisé de blessures dû à un ostéopathe chez un adulte. Je me dit, peut-être naïvement, que l'ostéopathe va pas aller manipuler un bébé comme un bourrin mais va par exemple travailler sur son positionnement.

Bref j'ai un peu l'impression d'une énième querelle kiné/ostéo. Tant qu'on me sort pas que 10% des bébés qui ont vu l'ostéo ont souffert de ça, ça et ça après coup je reste réservée sur la question.

Mais il faut dire que, végé depuis des années, j'ai peut-être trop pris de face les nombreuses tribunes des médecins qui alarment à tord sur le régime végan au lieu de rester factuels (oui on nourrit pas un bébé avec du jus de patate douce, qui l'aurait cru?). A cause de ça (entre autre) les parents végé sont tenté de cacher l'alimentation de leur enfant, pour éviter les dénonciations, plutôt que de pouvoir être accompagné par des professionnels de santé (dont la majorité n'est pas formé de cette problématique de toute façon).

Pour le collier d'ambre 100% d'accord (on parle d'un risque de strangulation).
Pour les huiles essentielles (HE) d'accord aussi: j'ai vu l'efficacité sur les adultes et je sais que ça fera pas de miracles sur les bébés. Puis il y 36000 HE dont la plupart sont déconseillées pour les enfants donc le risque d'erreurs est pas négligeable.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes