Commentaires sur Les 6 fois où la pop culture nous a fait aimer la violence et les hommes problématiques

Raccoon_Jesus

It's not you, it's me. I have standards
27 Janvier 2014
2 988
107 944
6 614
Mais on peut très bien apprécier un connard dans une œuvre de fiction et très bien savoir que ce genre de personnages est à éviter non ? :hesite:

Il y a peu, je ne comprenais pas pourquoi des femmes aimaient lire de la dark romance. Pourquoi des femmes adultes liraient ce genre de trucs ? Elles ont envie d'être dans une relation abusive ? Encore pour les adolescentes, je comprenais parce qu'elles n'ont pas encore les codes mais les femmes adultes ? :confused:
Alors j'ai regardé ce que je trouvais sur Reddit et j'ai changé mon regard. En fait, c'est un personnage particulier dans un JV que j'ai adoré (et l'un de ses chemins) qui m'a donné envie de m'y intéresser parce que j'ai adoré ces 2 chemins et je voulais voir ce que les autres qui avaient aimé son autre chemin (le "mauvais" chemin) y avaient aimé.

Il y avait des femmes (oui je sais que les hommes aussi peuvent lire de la romance mais la grande majorité qui en lit sont des femmes donc on va aller au plus simple) qui ne voulaient pas lire de la romance avec des happy endings ou des moments doux. Ca se comprends. Il y a des gens qui ne veulent lire que des thrillers et on ne vient pas les critiquer.
Il y en avait beaucoup qui aimaient ça parce que ça leur permettait d'explorer dans un environnement safe leur trauma ou autres trucs sombres et j'ai trouvé cet argument très valide.

Après, je pense que les maisons d'édition ont le devoir d'indiquer dans les premières pages et sur la quatrième de couverture quelque chose comme "attention, cette œuvre de fiction dépeint une ou plusieurs relations abusives qui ne doivent être prise en aucun cas comme un exemple de relation saine".
Il y a aussi la façon de raconter mais ça peut être très subtil.
 

Raccoon_Jesus

It's not you, it's me. I have standards
27 Janvier 2014
2 988
107 944
6 614
Et je rajouterai que Cole dans Charmed était mon personnage masculin préféré et que même à l'époque, je savais que je ne voulais pas d'un Cole dans la vraie vie.
J'ai toujours eu une préférence pour les anti-héros voire les villains dans les œuvres de fiction mais je suis capable de voir des red flags dans la vraie vie.

Et puis les oeuvres de fictions seraient bien mornes si tous les personnages étaient bons moralement. Si personne ne manipulait personne, si personne ne vivait des traumas, etc ...
 
23 Décembre 2012
5 376
60 254
6 794
20anspasses.wordpress.com
@Raccoon_Jesus Charmed et un jeu vidéo avec différents chemins, je pense que c’est un peu différent. Dans le jeu vidéo, tu vas choisir en toute connaissance de cause un chemin autodestructeur ou immoral en sachant qu’il n’y a pas de vraies conséquences. On te montre une autre option de manière à ce que tu saches très bien que ce que tu as choisi n’est pas moral ou positif.
Dans Charmed, il y a quand même tout un public (très jeune et familial) qui risque de ne pas comprendre que cette romance n’est pas positive. Perso, je détestais leur couple car je le trouvais toxique et j’avais l’impression que la série nous présentait leur histoire comme passionnée et épique, d’autant qu’à l’époque les prises de conscience n’étaient pas du tout les mêmes. Ça me révoltait qu’on me vende ça comme le vrai amour. Mais j’ai découvert récemment qu’en fait, les scénaristes voyaient probablement bien le problème de cette romance et essayait de nous faire comprendre le point de vue d’une femme dans une relation abusive. Pour moi (qui étais ado), ce n’était pas du tout clair qu’il s’agissait de leur objectif donc je pense que beaucoup de femmes/filles ont pu croire que c’était une belle histoire. Il n’y a qu’à voir les débats Internet où beaucoup de gens pensent toujours que c’est Phoebe qui a mal agi en trahissant Cole!

Je trouve qu’une fiction qui s’adresse à un public jeune et familial et vend une histoire fixe, ce n’est pas la même choix qu’un jeu qui te permet de choisir plusieurs options, sans t’imposer une narration précise. J’ai une copine qui est convaincue que lire Twilight à 18 ans alors qu’elle était dans une relation toxique a contribué à cimenter cette relation : elle avait l’impression de vivre la même passion que dans Twilight (la toxicité en fait) et ça l’a conforté dans le fait que le vrai amour c’est violent et douloureux comme ça.
 
12 Février 2017
532
5 466
2 564
Je me rappelle très bien du moment où j'ai pris conscience de la toxicité de Barney Stinson. J'ai eu honte d'avoir tant ri aux "stratégies" du personnage et de la bêtise des femmes qui tombaient dans le panneau ... Je crois qu'il y avait un phénomène de "cool kid" : Barney c'est l'ami cool de Ted, et comme avec cette série on a l'impression de faire partie de la bande de potes, on a vite envie d'être appréciée du groupe, et donc de rire aux blagues de Barney. Et puis j'ajouterais aussi un phénomène de "fille qui veut plaire aux garçons en dénigrant les autres filles" : si on rit des filles qui se font avoir par Barney, alors on est du côté des mecs, c'est une manière de ne pas passer pour une relou, une rabat-joie, de montrer que nous on est différente !

Je n'arrive plus à regarder la série aujourd'hui pour cette raison notamment, elle a très mal vieillie.

J'avais beaucoupé aimé la série "Uncoupled" de Neil Patrick Harris, qui est dispo sur Netflix, et qui montre ce qui se passe dans la tête d'un homme qui est quitté par son conjoint alors qu'il pensait que tout allait bien dans leur couple. C'est bien plus fin, et ça montre une autre palette de talents de l'acteur, beaucoup plus en subtilité.
 
8 Janvier 2015
267
3 292
3 794
Je rejoins totalement mes VDD, mais en ajoutant quand même une nuance : beaucoup de personnes ne font pas la "différence" entre fiction et réalité.
Dans le cas d'une oeuvre fantastique, on se dit forcément que "ça ne peut pas arriver, c'est irréel de toute façon" MAIS le schéma qui est représenté lui, il peut arriver dans la vraie vie.

Et en fonction du public qui lit ou voit certaines oeuvres, on peut faire des dégâts. En fonction aussi de sa capacité à prendre du recul avec les oeuvres, ou d'analyse.

Je prends des exemples perso, je ne me permettrai pas d'aller sur des exemples qui ne me concernent pas :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Après attention, je ne condamne pas par exemple la dark romance (enfin pas totalement). Car OUI, les lectrices sont conscientes que c'est de la fiction, et c'est l'objectif en fait. Mais comme le dit @Raccoon_Jesus des vrais TW des maisons d'édition devraient être obligatoires.

Mon propos est un peu confus, surtout que je consomme(mais) pas mal de romance, mais il y a certains tropes sur lesquels j'ai de plus en plus de mal en romance, et la violence psychologique du mâle alpha quand c'est romantisé et surtout excusé par l'autrice, ça me sort par les yeux maintenant (exemple parfait : Hardin dans la saga After).
 
2 Octobre 2020
483
2 413
504
39
@Lylia-B perso pour l'exemple de la 1re fois, je lisais ado des magazines dit féminin, pour ados, pour jeunes adultes donc dans ma tête = plus la réalité qu'un livre ou série, ben c'était tout le temps dit "vous aurez mal" "vous allez saigner"... Et ça mettait un stress de fou... :/ (je n'ai pas forcément eu mal à ma 1re fois ni saigné... Je me suis sentie anormale.)
 
12 Janvier 2024
60
384
54
Perso j'ai beaucoup aimé "mon Roi". J'ai trouvé le personnage de Vincent Cassel très bien écrit d'autant plus que je connais des gens pareils, séduisants, charismatiques, extravertis, qui sont en fait de fieffés salauds et manipulateurs. Mais depuis, le comportement de Maïwenn m'interroge sur le sens de son film.

Ce qui me dérange souvent dans ces séries et films mentionnés, c'est cette idées désuète et putride que la femme forte, la femme indépendante, ne l'est que par nécessité, parce qu'elle n'a pas trouvé l'homme qui le protègera et lui "permettra" de lâcher prise et de devenir la chose ou soumise, ou douce et maternelle qu'elle est (bien entendu) par nature.
Et bien entendu aussi, pour lui prouver qu'il est suffisamment fort et viril, tout est permis. L'embrasser de force, la séquestrer... et la violence est aussi justifiée par des tropes moisis tellement courants dans la vie... "mais je suis fou de toi, alors tu me rends fou d'amour et je fais n'importe quoi". "Il te fait mal parce qu'il a peur de te perdre, il t'aime c'est le plus important". Ou comment la "passion" est synonyme d'amour idéal, la souffrance n'étant due qu'à un surplus de sentiments, et que sans passion les relations ne deviennent que train-train et ennui (menant à la rupture ou à crever à petit feu). Suivant ces tropes, il y a forcément une forme de violence dans l'amour vrai, sinon ce n'est pas de l'amour mais de la résignation.

Quand ce genre de comportement est glamourisé via des personnages écrits pour être appréciés et admirés dans des œuvres/films/séries très bien écrits, comment ne pas transposer ce genre de valeur dans notre vie réelle surtout quand on est jeune ? Déjà qu'apparemment le porno fait des ravages quant à la perception qu'ont les très jeunes sur le déroulement des relations sexuelles alors même que le contenu auquel ils ont accès est généralement caricatural et mal écrit...
Alors je sais que les titres mentionnés sont plutôt récents, mais les anciens James Bond, par exemple, sont inregardables pour moi. Et ils passent pourtant encore souvent aux heures de grande audience sans alerte alors qu'ils sont extrêmement problématiques, racistes, sexistes, et j'en passe.

Il est totalement naturel de se projeter sur des personnages fictifs, à plus forte raison pendant l'adolescence ou lors de périodes de doute ou de dépression, et encore plus lorsque l'œuvre en question est un phénomène sociétal. Ce n'est pas pour rien que des manuels éducatifs voire professionnels sont écrits comme des romans, car les lecteurs peuvent ainsi s'identifier aux personnages et se sentir beaucoup plus concernés et impliqués.
Déjà des siècles auparavant les jeunes femmes étaient lobotomisées à coups d'histoires romantiques dans lesquels l'héroïne trouvait le bonheur par le mariage, la soumission et la vie de femme au foyer. Ce n'est pas nouveau. À l'époque par contre, elles n'avaient souvent pas le droit de lire quoi que ce soit d'autre, car on croyait que trop réfléchir pouvait leurêtre fatal XD

Bref, on a encore du chemin à faire. La soumission des femmes profite encore à tellement de monde que ceux (et celles malheureusement) qui en font la promotion et la proposent comme un idéal ne risquent pas de disparaître de sitôt. Ne reste que l'éducation pour enfin y mettre fin.

(Edit: grammaire/orthographe)
 
Dernière édition :
11 Juillet 2011
51
152
4 734
Je suis tellement heureuse que Chloé Thibaud se soit emparée du film "Mon Roi". J'ai vécu exactement comme elle mon visionnage, et comme elle j'ai été très perturbée par (et très en colère contre) les propos tenus par Maïwenn, mais surtout par Vincent Cassel à propos du film. J'ai halluciné face à cette dissonance entre ce que je venais de voir à l'écran et ce qui sortait de leur bouche. Quelle cécité ! Si elle passe par là, merci à Chloé Thibaud de dire les termes :drama:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes