Commentaires sur Ma meilleure amie a de nouveaux potes, ça m’éneeeerve !

7 Juin 2015
473
3 401
3 014
Encore une fois rien à redire sur la réponse de la Daronne. Bon sang, je ne supporte pas la possessivité, que ce soit en couple, en amitié, en famille, matérielle même... c'est épuisant, toxique et pour moi à l'origine de bien trop de maux - les mecs qui tuent des femmes, les trois quart des disputes, les gosses pourris gâtés... beurk.
Déjà ado, je ne supportais pas les gens qui voulaient qu'on deviennent "meilleur.e.s ami.e.s". Ça veut dire quoi pour les autres ami.e.s ? Qu'on les aime moins ? Personnellement, j'ai en effet des gens dont je suis plus proche que d'autres, mais clairement s'ils me faisaient un cirque comme ça (ce qui ne risque pas d'arriver), ce serait ciao.
J'ai une copine qui tend vaguement vers ça de temps en temps, à ne pas comprendre pourquoi je ne suis pas 100% dispo pour elle (spoiler alert : la vie). Je m'éloigne le temps que ça lui passe parce que ça me rend littéralement malade.
Idem, j'aurais jamais pu blairer un mec possessif. Déjà parce que ça m'aurait fait peur^^ mais aussi parce que bon sang qu'ils se rendent malheureux au quotidien ces gens !
Donc oui, un peu moins de ce poison dans ce monde s'il vous plaît.
 
4 Avril 2019
268
1 976
804
26
Je suis tout à fait d'accord avec la Daronne ! Pour avoir eu une amie très possesive (qui n'en est plus une désormais, comme quoi...), c'est vraiment dur à vivre.

PAR CONTRE ce n'est pas pour autant que les émotions que ressent la Madz ne sont pas là et qu'il faut juste les mettre sous le tapis en prenant juste sur soi (ce qui risque de se transformer en rancoeur). Et je trouve que la réponse de la Daronne laisse un peu ça de côté. On ressent quand même une souffrance de la part de la personne qui témoigne et cette souffrance est réelle, même si elle n'est pas forcément tout à fait justifiée. Je pense donc qu'effectivement, juste pour un déjeuner annulé, une engeulade est tout à fait disproportionnée et qu'il faut vraiment que la témoignante tente de travailler sur elle pour éviter ça. Mais je pense aussi que ce ressenti mérite qu'elle en discute avec son amie. Non pas pour la culpabiliser et lui dire qu'il faudrait qu'elle continue à la voir autant/qu'elle arrête de sortir avec ses nouveaux amis/etc, mais juste pour que la témoignante puisse expliquer à son amie ce qu'elle ressent et que ladite amie puisse la rassurer sur le fait qu'elle ne l'aime pas moins juste parce que sa vie change !

Même si les inquiétudes de la personne qui témoigne ne sont pas justifiées, ça peut peut-être lui faire du bien de l'entendre de la bouche de son amie justement.
 

Patacha

Living on tea and dreams
6 Juillet 2017
5 417
70 253
3 514
J'ai toujours trouvé le concept de meilleur.e ami.e foireux au possible.

On se fait suffisamment emmerder avec les liens sacrés du couple monogame et les liens sacrés de la famille pour pas s'embarquer dans des relations rigides et avec 36 exigences en amitié.

Les amis "équilibrés" pour moi ce sont ceux qui te parlent normalement comme si on s'était jamais quitté même après un trou de six mois et qui donc ont d'autres amis avec qui ils savent s'occuper sans finir dans une relation possessive et de dépendance affective.

Je comprends que ça soit beau, que ça soit séduisant, que ça soit romantique d'avoir l'impression d'avoir son âme soeur en amitié, d'autant plus si on est pas spécialement extraverti. Je comprends qu'il ait des "coups de coeur", j'ai vécu des dynamiques similaires. Je comprends aussi que tout simplement "ça se fasse naturellement comme ça" surtout vu comment les mômes sacralisent ça.

Mais que c'est dangereux et propice aux drames... Je préfère avoir des "bandes" et des amis qui se complètent, pour moi je trouve ça plus riche et ça empêche pas de garder des amitiés depuis le collège...
 
Dernière édition :
2 Octobre 2020
429
2 203
504
39
La madz est surtout blessée parce que c'est au dernier moment qu'elle s'est fait planter.
Je pense que si son amie avait annulé avant le rdv (au moins qq jours avant), la madz n'aurait pas eu ce sentiment.
Quand on se sent blessé, on engueule l'autre, ce qui certe n'est pas très bon mais il y a une honnêteté sur ce qui nous a déplu ou on ne dit rien (et ça bouillonne à l'intérieur,ce qui est très mauvais).

Vous reagiriez comment si vous faisiez un repas et que l'autre ne vient pas, ne prévient pas ou au dernier moment ?
Ou si le rdv est au resto, vous attendez et personne ne vient ?

En tout cas c'est comme cela que je le comprends.
Le fait que l'amie sorte tout le temps et commence à annuler des rdv (et peut être d'autre chose), ça blesse.
Elle est peut être possessive en amitié mais n'a jamais empêché son amie de sortir avec d'autres personnes (et heureusement).
Elle explique elle même qu'elle a très peu d'amie, le fait qu'elle attende le repas du dimanche pour voir son amie avec impatience (elle avait peut être des choses importantes à ses yeux à lui dire en face à face, c'est peut être sa seule sortie de la semaine...) donc le sentiment d'abandon et la colère prend le dessus.
Il faudrait qu'elle parle à son amie calmement et lui explique ce qu'elle a ressenti.

Le peu d'élément que l'on a ne permet pas de dire que cette madz est toxique. Elle explique elle même qu'elle est introvertie, déjà que lorsqu'on est ado c'est compliqué les amitiés, alors à la trentaine, faire de nouvelles rencontres, ça l'est encore plus.

Je trouve les commentaires assez durs avec cette madz, surtout avec le peu d'éléments que l'on a.
 

Clèves

Risque psycho-social
12 Mars 2018
1 142
19 622
2 064
30
Je vais aller à contre courant mais je pense que le comportement de l'amie est objectivement blessant : annuler un rendez-vous à la dernière minute parce qu'on a trop fait la fête avec ses autres potes, ba... je trouve ça pas très cool et je comprend que l'autrice soit blessée ? Comprendre que les autres ont leur vie, ok, mais on a le droit de vouloir que nos propres besoins soient respectés ?

J'ai l'impression que ça fausse un peu le débat qu'on se concentre sur la possessivité de l'autrice : c'est certainement une partie du problème, bien sûr, ça se ressent dans la manière dont elle parle de la nouvelle pote de son amie (on sent qu'elle est jalouse, qu'elle n'essaie pas vraiment de connaître la personne), mais je trouve que traiter la situation sous cet angle uniquement est pas très juste et pas représentatif de l'ensemble du problème.

Je pense que ce qu'il faudrait savoir surtout c'est comment l'autrice évoque sa déception et ses craintes auprès de son amie. C'est archi classique quand on est blessé.e de pas savoir l'exprimer et d'avoir des réactions de colère/peine qui font encore plus fuir l'autre parce qu'on arrive pas bien à communiquer ce qu'on ressent réellement. Donc ce que je préconiserais pour l'autrice c'est juste... expliquer à sa pote qu'elle a peur d'être délaissée au profit de ses nouveaux amis. Exprimer franchement ce qu'elle ressent, sans pour autant culpabiliser son amie et la blâmer de vouloir entretenir d'autres relations. Et, dans un second temps, effectivement trouver d'autres centres d'intérêts pour avoir de quoi s'épanouir elle-même en dehors de cette amitié.

Leur amitié en est à un tournant : l'autrice explique qu'elles ont toujours été très proches car elles se ressemblaient (introverties, pas hyper sociables). Visiblement, son amie est en train de changer, de se faire de nouveaux potes, bref, elle commence à exister pour elle-même en dehors de leur amitié très fusionnelle. Ses priorités ne sont peut-être plus tout à fait les mêmes. Et je comprends que ce soit déstabilisant pour l'autrice, même si effectivement la possessivité dont elle fait preuve pourrait devenir malsaine à long terme. Je pense qu'il faut qu'elles trouvent ensemble une manière de vivre ces changements sans pour autant rompre leurs liens. Laisser grandir cette relation, en clair.

Mais pour moi, c'est un truc qu'elles doivent tirer au clair à deux. Conseiller à l'autrice d'étouffer ses ressentis unilatéralement, je trouve ça pas hyper pertinent (même si l'idée de fond est la bonne : on ne peut pas enfermer les gens qu'on aime dans des relations dont on décide seule des modalités, et si on veut garder des liens avec les gens, il est primordial de les laisser un peu respirer, surtout à l'âge adulte).

J'imagine que je m'identifie à l'autrice parce que j'ai moi aussi cette tendance à la possessivité que je surveille comme du lait sur le feu car je sens qu'il y a ce potentiel en moi d'étouffer les gens (pas littéralement :yawn:)
 
28 Avril 2015
2 543
18 696
3 854
Je vais aussi aller à contre courant, je trouve ça normal de le prendre mal si la personne annule au dernier moment et qu’en plus elle ne s’excuse pas. Alors bien sûr ça sert à rien de se fâcher pendant 2 mois mais je comprends que la Madz soit vexée.

Sinon je suis pas forcément d’accord sur l’histoire de la possessivité.
Le texte est court donc c’est difficile de réellement cerner le problème.. Mais personnellement j’y vois plus une crainte que sa meilleure amie change, évolue au contact de cette fille et qu’elles perdent leur amitié.

Ca me rappelle le lycée perso, j’avais une meilleure amie depuis la maternelle, j’avais déjà déménagée depuis assez longtemps mais on se parlait très régulièrement et on se voyait pendant les vacances. Au lycée, elle est tombée dans une bande de potes et honnêtement ils l’ont changée. Et à cette époque je me rappelle bien que c’est pas qu’elle ait d’autres potes qui m’est attristée, surtout en habitant pas à côté, c’était normal et j’en avais aussi. C’est vraiment le fait qu’elle ait évoluée et après ça on a fini par ne plus se voir et se parler de moins en moins et puis c’était fini.

Donc voilà, je me retrouve un peu dans le témoignage de la Madz. On ne peut rien y faire si la personne évolue et faut la laisser changer d’ailleurs c’est normal mais forcément c’est toujours triste de petits à petits s’éloigner et d’avoir de moins en moins de choses en commun.
Après ce sera peut être pas le cas ici mais je comprends sa crainte.
 

Patacha

Living on tea and dreams
6 Juillet 2017
5 417
70 253
3 514
Ça dépend ce qu'on entend pas "planter" en fait. J'utilise pas cette expression et pour moi je l'ai lu comme "annuler un peu tard/le matin même". Ok c'est dommage, c'est pas top d'avoir priorisé une grosse cuite alors qu'elle avait un truc le lendemain mais ça arrive... Des excuses sont bienvenues quand même.

Par contre si c'est planter au sens de poser un vrai lapin sans prévenir là ok je comprends et la copine est une connasse.

Mais j'ai compris le témoignage selon la première interprétation.

Au delà de ce cas particulier ci de simple bienséance, les gens possessifs en amitié au secours...
 
5 Février 2019
27
507
699
34
J'ai l'impression que le cas de l'annulation du déjeuner pèse contre la madz qui témoigne alors que ça ne me paraît pas du tout être un signe de possessivité.
Il y a d'autres éléments dans son témoignage qui montrent qu'elle a du mal à accepter que son amie ait une vie sociale en dehors d'elle. Est-ce que c'est de l'envie ? La peur du changement ? La crainte de se faire supplanter dans le cœur de son amie par cette nouvelle collègue ? Un manque de confiance en soi ? C'est difficile de juger sans avoir plus d'infos.
En tout cas, pour apporter mon avis au débat sur le déjeuner : n'importe quelle personne de mon entourage (proche ou non) qui annule au dernier moment une rencontre prévue de longue date parce qu'elle a fait la fête la veille, perso je le prends mal. Contrairement à ce que dit la daronne, ce n'est pas une situation où la personne a besoin de temps pour elle et de se reposer. Elle a sciemment choisi de sortir en sachant qu'elle avait un engagement le lendemain. Je n'appelle pas ça un aléa. Si elle n'est pas capable de gérer les deux, qu'elle assume et en annule un, mais en amont. C'est carrément irrespectueux envers l'autre personne qui aurait pu prévoir autre chose si elle avait su. Pour moi la réaction de la madz dans cette situation n'a rien à voir avec son inquiétude sur sa relation, c'est dommage que ce soit le prisme choisi dans la réponse.
 
30 Septembre 2021
1 579
10 016
1 144
34
Perso, l'histoire du déjeuner, je le vois surtout comme le fait que l'amie de la Madz sort tellement peu d'habitude qu'elle n'avait pas anticipé qu'elle serait autant dans le mal.
J'ai aussi compris comme @Patacha . Pour moi, elle n'a pas posé un lapin, elle a juste dit qu'elle ne pourrait pas venir car elle se sentait mal. Et franchement, même si je comprends que ce soit décevant pour la Madz, je ne trouve pas que ce soit une affaire d'état.
Elles déjeunent ensemble le dimanche depuis toujours, l'amie a annulé car elle se sentait mal et avait mal anticipé, ça peut se comprendre. Surtout que bon, si elle était venue et qu'elle avait eu la tête dans le *** pendant tout le déjeuner, pas sûr que ça aurait plu à la Madz non plus.

Je le vois plus comme la goutte d'eau qui confirme les craintes de la Madz de perdre son amie (la seule ?). Elle a peur de ça depuis toujours, le fait que son amie annule ne fait que renforcer cette conviction. Elle a besoin d'être rassurée, sauf qu'elle le fait très maladroitement à mes yeux.
 
9 Décembre 2022
307
1 759
194
De mon côté, en amitié je suis vraiment sur une logique de donnant donnant : si la personne veut être impliquée dans notre amitié, je m'implique, sinon tant pis.
Donc j'ai des amies que je vois souvent et d'autres où j'envoie un SMS de temps et temps et j'estime avoir fait ma part du job.
Une amie qui est présente quand je ne vais pas bien, qui m'apporte de la joie quand je la voie et qui se bouge pour prendre des nouvelles ou organiser une activité ensemble, c'est parfait.
Si la personne au contraire n'écrit jamais, n'est jamais dispo, etc. Et bien tant pis. Ça sera une copine de 2nd rang, voire on arrêtera de se voir par la force des choses. Mais j'ai privilégié la qualité de mes amies à la quantité et je m'entoure de gens positifs et qui me font du bien. C'est le principal dans ma vie.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes