Commentaires sur Mère et atteinte de TDAH : « J'ai longtemps tenté de masquer mes difficultés quotidiennes »

21 Avril 2017
128
975
2 254
34
Merci pour cet article !
J'ai du googler "au principe de cuillère", je ne connaissais pas, et j'ai appris quelque chose :) (un petit mot d'explication à ajouter dans l'article ?)
Pour les mamans TDAH, je recommande sur youtube "the minimal mom", "clutterbug" et "A slob comes clean". Toutes les 3 sont TDA ou probablement TDA (sans diag). Et parlent de leurs stratégie d'orga dans leur maison, et aussi un peu agenda etc.
J'aime beaucoup aussi "how to ADHD". Elle est enceinte donc ses contenus devraient devenir intéressants pour les mamans prochainement. Elle a aussi fait une vidéo avec une maman TDA qui PLEIN de super idées :
 
24 Octobre 2011
21
144
4 679
Je ne suis pas mère mais j'ai été diagnostiquée TDAH il y a déjà plus de 10 ans maintenant. Je n'ai jamais ressenti vraiment le besoin d'avoir des enfants, et même si j'avais été en couple, j'ai toujours au conscience qu'il aurait fallu que je sois sûre d'avoir une famille proche fiable et/ou de confortables moyens financiers pour avoir de l'aide ménagère, une nounou quand je veux pour mettre au monde des enfants et m'en occuper. Je n'ai que trop conscience de la charge et terribles responsabilités que c'est d'être parent, surtout dans notre monde où les responsabilités incombent principalement à la mère. Et bon, déjà, m'occuper de moi-même, oulalala. Donc je peux imaginer comme être mère et TDAH, si on n'a pas un entourage qui prenne sa part, ça doit être un cauchemar.

Tout d'abord, même si c'est compliqué, je vous invite vraiment à trouver un endroit où consulter et avoir un diagnostic. Cela permet déjà d'avoir une confirmation médicale, d'avoir accès à des médicaments qui aident au quotidien, et aussi d'avoir la possibilité de se faire délivrer un certificat médical. Perso, j'en demande régulièrement que je scanne et envoie si nécessaire pour justifier de mes retards et autre auprès des administrations et tous les gens qui pourraient me soûler. Je précise car cela n'est nulle part indiqué dans l'article et cela est important. N'espérer pas des miracles, mais c'est mieux que rien. En plus, la boulimie aurait ses racines dans le même terreau, et clairement, la ritaline réduit voire faire disparaître les crises (personne ne me l'a dit, constatation personnelle), donc c'est un sacré bonus.

Je suis très touchée par l'article car il met le doigt sur quelque chose de très important : l'humiliation. En toute impunité. Qu'on subit au quotidien depuis sa toute petite enfance, puis à l'école, au travail, par les impôts, les administrations en tous genre. Et cela est terrible, et j'ai souvent pensé au suicide rien que pour ça. Je suis actuellement en train de régler, comme souvent au mois de mai-juin beaucoup de choses car c'est une période professionnellement moins occupée et où je suis plus disposée à m'occuper de tout cela. Parce que je suis un peu moins saturée d'informations et tâches, je suis plus à même de "faire". Et qu'est-ce qu'on se prend comme mansplaining et commentaires débiles de la part de gens qui ne comprennent pas la moitié de ce qu'on comprend, comment on nous prend de haut alors que le problème n'est pas la paresse ou la désinvolture, mais bien un fonctionnement cérébrale totalement différent. les "autres" sont encore incapable de le comprendre et l'admettre.

En effet, ce qui n'est pas assez connu, c'est que le TDAH devrait plutôt être nommé Trouble de la DISPERSION de l'attention. Personnellement je suis extrêmement attentive. Sauf si on me parle d'économie, de finance, bref, de truc à la con dont je ne vois pas l'intérêt. Seul problème, je capte tout, sans hiérarchisation, et c'est la même chose lors de la phase de "production". Et autant au niveau rationnel qu'émotionnel. Et c'est bien là le problème je sature de toutes ces infos, et je suis incapable de prioriser et cela mène à la paralysie et la fuite. Donc, je suis tout sauf hyperactive au niveau physique. Mais cérébralement oui, et surtout c'est dispersé, ça fuse de partout.

Le suivi par un psy n'apporte rien pour comprendre et réaliser quel est l'impact au quotidien, j'ai découvert tout ça grâces aux groupes, reels et autres mèmes sur les réseaux sociaux, notamment les groupes anglophones, où le TDAH / ADHD est plus connu, plus discuté. Je pense aux retards, à la paralysie, aux difficultés dans les tâches ménagères, aux passions débordantes permanente pour de nouveaux loisirs et travaux manuels, pour toutes sortes de sujet, etc.

Autre chose (oui je jette tout en vrac, je fais ce que je dis), le TDAH n'est pas une maladie, et ne devrait probablement pas être nommé trouble, mais juste un neurotype divergent du neurotype majoritaire. En gros, avoir un profil TDAH nous rend clairement moins adaptée à la vie en société dans notre monde moderne, obsédé par les horaires, les trucs carrés, les papiers, le rangement, les chiffres, l'économie, etc. Mais nous sommes clairement plus adapté.e.s à la survie, j'ai eu l'occasion d'y réfléchir et c'est flagrant comme à plein d'occasions, j'ai un bon sens bien plus affûté que la majorité des gens. J'ai aussi une plus grande adaptation au changement, une très grande souplesse mentale, beaucoup de créativité. Donc je ne me considère pas du tout comme atteinte d'un trouble ou d'un défaut de fabrication. ça me semble tout à fait logique d'être plus motivée à l'idée de résoudre un problème, faire des activités manuelles, faire du jardinage, aider son prochaine, lire un livre que de remplir un tableau Excel, faire la vaisselle ou faire mes comptes. Là où apparemment les neurotypiques peuvent s'y résoudre malgré le peu d'excitation de l'activité, clairement, le/la TDAH n'y arrive pas. Même sous la menace, la violence, la peur. Pas de dopamine = pas de fuel.

D'ailleurs j'ai lu pas mal d'études, et certaines appuieraient l'hypothèse que les TDAH seraient tout simplement des humain.e.s dont le cerveau serait resté en mode chasseur/cueilleur et ne se seraient pas adapté.e.S à la vie "domestiquée". J'aime bien cette idée que je suis un être un peu sauvage. Plusieurs personnes m'ont dit que j'étais un "zèbre" sans trop comprendre pourquoi. Maintenant, je le sais : le zèbre, même né en captivité ne sera jamais discipliné et capable de se comporter comme un cheval, d'être monté, etc. Même sous la violence et la contrainte. C'est moi :)
 

Anechka

Fiodorophage
28 Janvier 2021
600
7 635
754
@MissSibylline c'est une vraie question : pourquoi penses-tu que le fait d'être créative, préférer faire des activités manuelles à remplir un tableau excel ou faire la vaisselle, avoir beaucoup de bon sens, aimer lire, jardiner et aider les autres est lié à ton TDAH ? Il me semble que beaucoup de ces traits peuvent également se retrouver chez des personnes non concernées par le TDAH.
 
24 Octobre 2011
21
144
4 679
Bonjour Anechka,

Ce n'est pas quelque chose que je "pense", ce sont des traits courants du profil TDAH, le tout étant lié à la dopamine. Je t'invite à te documenter à ce sujet, à partir d'articles scientifiques, ils sont assez nombreux (mais principalement en anglais). Et comme je l'ai expliqué, grâce aux nombreux témoignages que j'ai pu lire, les échanges avec d'autres TDAH, j'ai beaucoup mieux compris le lien entre ce qui est énoncé scientifiquement et la transcription dans la réalité.

Si cela peut t'aider à comprendre, on peut tracer un parallèle avec par exemple la dyslexie : tout le monde peut avoir des problèmes avec les chiffres, l'orthographe. Personne ne trouve facile de mémoriser des mots complexes à l'orthographe bizarre comme fuchsia, paulownia, sibyllin ou des aberrations comme interpeller vs appeler, charrue vs chariot, etc. Pour autant, tout le monde n'est pas dyslexique, et on ne peut pas comparer les difficultés du neurotypique avec celles du/de la dyslexique. Et heureusement, aujourd'hui on n'accuse plus les enfants dyslexiques d'être juste des fainéants ou des idiots. Mais il reste encore beaucoup à faire dans l'acceptation de la diversité des neurotypes. On n'est pas câblés de la même façon, et il faut savoir entendre la différence et l'accepter sans pour autant la comprendre. ça marche aussi pour l'homosexualité, le sentiment d'appartenir à une genre autre que celui du sexe biologique, la bipolarité, etc. Moi, je ne comprends rien à la dyslexie, mais si la science le dit, si des personnes en souffrent, je les crois.

Je te conseille de regarder le film indien "Taare Zameen Par" qui est remarquable dans sa première partie, car il montre le point de vue de l'enfant, la violence qu'il subit et les stratégies qu'il met en place pour cacher ses difficultés et aussi protéger son ego, ce qui au final le fait passer pour provocateur. A chaque fois que je le vois, je pleure et suis secouée de sanglots tellement l'identification est forte. J'ai aussi vu récemment "Take Me as I Am, Whoever I Am", un épisode de la série "Modern Love" avec Anne Hathaway , qui interprète elle une femme bipolaire. Là encore, quel torrent de larmes. je te le recommande, cela te permettra peut-être de comprendre que oui, tout le monde connaît des périodes d'euphorie et des périodes de moins bien, mais être bipolaire, c'est un autre degré.

Au delà de la difficulté d'être différent de qui est considére comme la norme, le bon modèle, on doit en plus le cacher, faire semblant et baisser la tête, accepter les humiliations, les punitions. Nous-mêmes ne comprenons pas pourquoi "on est comme ça", on le subit, et puis un jour, on a envie de dire, de crier, de hurler "oui, je suis comme ça, et c'est tout, non, je n'ai pas à en avoir honte. "Take Me as I Am, Whoever I Am"
 
  • Big up !
Réactions : Naty-chan et Anechka

Malhawka Squidfell

The yes needs the no to win against the no
30 Avril 2015
152
1 689
3 804
@Anechka
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Concernant le topic, je suis actuellement en fin de grossesse et je suis preneuse de témoignages de parents porteurs de troubles s’ils passent par là :fleur: À vrai dire, j’ai beau être contrainte d’avoir une vie extrêmement routinière pour survivre et rester zen, je ne suis pas très stressée à la perspective de l’arrivée certainement chamboulante de mon bébé, je me dis que si je peux traverser une crise autistique et terminer ma journée derrière (merci le psychomotricien), je peux gérer une mini tornade en couche-culotte. Après je mettrai sûrement un petit témoignage à ce sujet dans le topic parentalité après quelques mois de pratique, si ça en intéresse certaines :nod: si ça se trouve je vais me faire rouler dessus :lol:
 
Dernière édition :
11 Avril 2016
224
583
2 944
35
@MissSibylline Ah si seulement il y avait un certificat médical, mais pas où je vis, malheureusement.

Pour le reste, je pense que si tu fréquentes les groupes et plateformes où l'on parle TDAH en anglais, tu dois savoir qu'on aime moyennement la rhétorique du superpouvoir ;)

Idem, comme je le précise dans l'intro, chacun son avis, mais il n'y a rien qui prouve que le TDAH soit en vérité une non évolution du cerveau archaïque.
Personnellement, l'époque où je vis me semble tout de même être la moins pire pour moi. Clairement "à l'époque" on m'aurait brûlé pour sorcellerie.

Idem, le terme zèbre n'est pas scientifiquement reconnu et ne veut pas dire grand-chose puisqu'il mélange de nombreuses choses qui n'ont rien à voir entre elles. En France, on associe beaucoup le TDAH au HPI, et on rajoute de l'hypersensibilité (non reconnue, elle aussi) par-dessus.

Pour ce qui est de la créativité @Anechka , ce n'est pas (seulement) la "dopamine", c'est de nombreux facteurs caractéristiques au TDAH qui, combinés ensemble, favorisent les profils créatifs. D'autant que la façon d'appréhender le monde avec un TDAH est un peu différente de celle des neurotypiques, et peut être perçue comme "créative".

@Malhawka Squidfell Je suis en cours de diagnostique TSA, même si je ne le mentionne pas dans l'article. Je pense sincèrement que si je l'avais su avant, je n'en souffrirais pas maintenant. J'étais dans le même état d'esprit pour ma première, à raison. C'est vraiment une accumulation non traitée qui m'en a mené là.
 
24 Octobre 2011
21
144
4 679
@Chloe Genovesi Fluitman je n'ai jamais entendu parler de rhétorique de "super pouvoir" et ce que tu entends par là. Je ne fais pas partie de groupe où on préconise une façon de pense juste des groupes où on partage nos ressentis et en général avec de l'humour. ça fait tellement de bien de rire entre nous de situations que nous vivons au quotidien dans la honte. Moi, ça m'a fait un bien fou. Je ne comprends pas trop non plus le zèbre pas reconnu scientifiquement. Le fait qu'il n'est pas possible de le domestiquer est assez documenté : https://www.slate.fr/story/124640/zebres-domestiques
Je me passionne pour le sujet de l'évolution. J'ai lu récemment que l'évolution se fait certes au long terme, mais aussi il paraît que notre ADN peut aussi se modifier au cours de la vie, passionnant non? Voilà un article qui parle de ce phénomène de l'épigénétique.


Le lapin, ou le chien par exemple, sont des animaux qui existent à l'état sauvage et domestique, mais en captivité, ils ont développé des traits uniques. Donc après autant de générations domestiqués, ils deviennent différents et développent des traits spécifiques. Par exemple, apparemment seul le chien remue la queue et pas le loup, parce que pour le chien, c'est une façon de communiquer avec l'homme. Les lapins eux tapent de la patte pour prévenir le groupe du danger "tous au terrier!". Dans nos maisons, c'est pour exprimer leur mécontentement.

Pour revenir au sujet, mais toujours concernant l'évolution, le fait que le type TDAH aurait été un avantage dans l'évolution, les études sont nombreuses :

Je trouve cela passionnant. La psychiatrie est en 2024 encore a ses balbutiements, pour moi, ce n'est pas du tout une science exacte et le fonctionnement du cerveau est encore un mystère. Qu'est-ce qui est héréditaire? Qu'est-ce qui est provoqué par l'environnement? On ne le sait encore pas bien. C'est quoi dans le cerveau concrêtement la dyslexie? le TDAH? Les traitements contre les maladies "physiques" peuvent s'expliquer, l'effet de telle substance sur une bactérie peut être prouvé, étudiée, documentée. Mais concernant l'efficacité d'un traitement pour des problèmes dits psychiatriques, c'est très aléatoire. C'est souvent par hasard qu'on découvre l'efficacité d'une molécule, et le dosage est souvent sujet à des ajustements au vu de ses effets sur chaque personne. On comprend mal ce qui passe dans le cerveau encore. J'ai découvert avec étonnement ce week-end que 30% des cas de schizophrénie pourraient être provoqués chez l'homme par la consommation de cannabis avant l'âge de 15 ans. Pas chez les filles. Pourquoi? Parce que le cerveau serait encore immature à 15 ans chez l'homme et que le THC pourrait l'endommager définitivement alors qu'il est en pleine plasticité. Imaginez alors comme le fonctionnement du cerveau est potentiellement modifié par toutes sortes de facteurs avant l'âge adulte.

J'ai 45 ans, et je n'en avais pas conscience plus jeune, mais effectivement, il y a beaucoup de situation où j'ai constaté que d'avoir un profil TDAH aide beaucoup. Il pose certes problème dans le monde moderne, où il est question d'horaire, d'organisation, de classement, etc. J'adore le classement, les choses rangées, l'ordre, ça m'apaise. Mais c'est difficile de faire comprendre aux autres que je n'y arrive pas. Dans ma tête, je suis même très organisée voire maniaque dans mon idéal visé. Quand des personnes me disent en rigolant que c'est pas grave, genre t'es comme ça, j'ai envie de les tuer. Littéralement, ça me blesse terriblement, car le désordre est un terrible échec que je constate : je n'arrive pas à mettre les moyens en oeuvre pour arriver au résultat. Et quand j'y arrive, que j'ai enfin fait une tâche administrative que je n'ai pas réussi à faire avant, j'ai un sentiment de fierté immense. Je pense que c'est la même chose pour les dyslexique moqués pour leur orthographe aléatoire. Quand quelque chose est aussi sensible et douloureux, la moquerie est insupportable.


Dans le passé, cela n'avait tout simplement aucune pertinence, puisque la ponctualité, le rangement, instagramer sa décor intérieur, l'administratif, les finances, tout cela n'existait pas. De la même façon, la dyslexie devait passer totalement inaperçue à l'époque où la majorité de la population était analphabète. Aussi, pour revenir à l'histoire des sorcières, une mère de deux enfants en âge de procréer et en couple n'avait pas du tout le profil à l'époque où on les chassait et brûlait : la sorcière-type était plutôt la femme seule, célibataire ou veuve et ménopausée, qui vivait isolée. De la norme. C'est bien aujourd'hui que la mère qui ne sait pas tenir sa maison, être une bonne mère, amener ses enfants à l'école à l'heure, et en plus rester mince, élégante et être efficace aussi au taf est mise au ban. Autre époque, autres valeurs.

Cet été, je suis partie marcher dans les montagnes de l'Himalaya, et bien que j'eusse apporté mes cachets de ritaline (ouais j'ai réfléchi, l'imparfait du subjonctif s'imposait avec "bien que" et une situation d'antériorité :d) dans les bagages (avec l'ordonnance histoire de pas me faire pincer comme trafiquante à la douane ^^) je n'en ai absolument pas eu besoin. Chaque jour était différent, pas de maison à tenir, de papier à organiser, d'horaire fixe à respecter. Juste le rythme du jour.. J'étais assise à regarder passer les bergers, à discuter et prendre le thé avec les femmes nomades qui vivaient dans les hauteurs l'été, dans leur hutte, à faire les chapatti.. et soudain tout cela m'est apparu tellement absurde de prendre des cachets pour être plus adaptée dans le monde dans lequel je vivais : quelle violence, dans quel carcan on enferme celui ou celle qui ne se plie pas dans le moule? Le fait d'être "classé" TDAH est vraiment lié à notre mode de vie. Être spontané, vigilant, sensible, passionné par la résolution de problème est un atout dans d'autres contextes. Là-bas, je n'avais aucun problème de paralysie, d'organisation et me lever chaque matin avec la perspective de découvrir me donnait des ailes. Les sens affûtés nous permettre d'entendre, percevoir plein de choses utiles. Cela m'a beaucoup fait avancer dans mon acceptation de moi-même. Plus que jamais je l'ai senti : je n'étais pas dysfonctionnante en soi, mais juste différente.

Tout n'est pas facile, la honte est encore très pregnante dans mon quotidien, et c'est inévitable vivant en ville dans un métier à horaires et deadlines, dans un appart où je n'ai pas (encore, mais il le faudrait) d'employé.e pour le ménage, mais depuis que je m'assume et le dis parfois même ouvertement, même à mes responsables hiérarchiques comme le personnage d'Anne Hathaway dans la série mentionnée plus haut, eh bien je vais mieux. Cela est aussi mieux entendu qu'on pourrait le croire, et je pense qu'il faut le dire pour faire changer les mentalités. Chaque retard est encore une défaite cuisante et stressante pour moi, donc j'ai mes difficultés, mais j'ai conscience aussi de mes facilités qui épatent mes collègues. Donc j'écoute aussi le positif qu'on me renvoie.
 
  • Big up !
Réactions : Victoria Grace
24 Octobre 2011
21
144
4 679
@Mellys votre fille a une maman qui l'aime, qui est attentive à sa sensibilité, à sa façon de fonctionner. On ne lit que de l'amour dans votre message. Que peut-on souhaiter de mieux pour elle?

C'est tout ce dont un enfant a besoin pour grandir et s'épanouir. Des parents sécurisants, aimants et attentifs aux besoin de leurs enfants.

Votre fille n'est pas dysfonctionnante, mais, comme vous le dites, c'est une petite fille passionnée et pleine de vie. L'important c'est de l'accompagner et la soutenir si par moment elle peut être écrasée par le conformisme de notre société. Comme en témoigne si bien Chloé dans son article, ce n'est pas le type TDAH qui est un problème, mais la douleur et honte consécutive à la violence que certain.e.s peuvent envoyer à la figure des personnes qui pensent et font différemment. Regardez le film évoqué plus haut, je trouve que son visionnage devrait être obligatoire pour tout parent en devenir. Quand on a été broyé enfant par le conformisme et la violence, c'est dur de relever la tête. Le problème est aussi le système éducatif qui n'est pas adapté à l'enfant : un enfant a besoin de jouer, de communiquer, d'expérimenter : ce n'est pas naturel pour un enfant de rester assis derrière une table 6h par jour passif. Même pour les adultes (j'enseigne aux adultes) ce n'est pas une configuration qui permet d'apprendre.

Vous pouvez faire le choix de casser ce cercle de la honte, et de la faire changer de camp. La honte est du côté de ceux qui humilient les enfants. Si vous êtes là pour accompagner votre fille, l'aider à relativiser et supporter ce monde parfois absurde, avec légereté et humour, et l'aider à trouver sa voie dans une profession, un milieu qui lui convient, elle sera parfaitement heureuse et épanouie dans la vie :cupidon:

PS : et j'ajouterais que se sentir débordée quand on est mère en Occident, c'est normal. Ce n'est juste pas humainement possible de correspondre au modèle attendu de la mère idéale. Celles qui ont l'air de tout réussir ont peut-être une famille derrière, les moyens financiers, ou de supers capacités d'actrices. On ne sait jamais ce qui se cache derrière les apparences, et règle n°1, ne jamais se comparer aux autres. Regardez les sketchs de Florence Foresti à ce sujet (qui a aussi j'en suis persuadée un profil TDAH) histoire de dédramatiser :)
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Naty-chan

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes