Commentaires sur Mes meilleurs amis sont partis en vacances sans moi, je l’ai découvert par hasard !

M

Membre supprimé 314075

Guest
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Du coup je pense vraiment que c’est au cas par cas. Si la personne n’est pas toxique, je pense que c’est horrible de faire ça dans son dos. J’aurais définitivement expliqué que, juste, on veux faire un plan toutes les deux et qu’une autre fois ce sera un voyage avec l’autre l’amie. On a pas les mêmes affinités avec tout le monde et c’est complètement normal, mais c’est ultra blessant de cacher les sorties sans aucune explication (j’insiste, si la personne est pas toxique).
 
12 Février 2017
460
4 903
2 314
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Pour en revenir au témoignage, si on se place du côté du groupe d'ami-es, je peux pas m'empêcher de trouver ça dommage qu'ils n'aient pas verbalisé ce qu'ils ont à reprocher à la Madz. Si qqn compte/a compté pour nous, je trouve plus honnête de faire une rupture amicale claire. Même si sur le coup, ça pique, ça peut aider la personne à se reconstruire plus sereinement. Après bien sûr, j'entends qu'il y a des cas plus complexes, notamment si la personne est toxique, ou si on sait pertinemment que la conversation va mal se terminer, on peut aussi vouloir se protéger.
 
2 Octobre 2020
450
2 289
504
39
Quand je lis vos témoignages ça me rappelle quand j'ai fait une dépression, mes "ami(e) s" m'ont tourné le dos car j'étais trop "négative", "on se reparlera quand tu iras mieux". J'étais au plus bas, je me suis recroquevillée sur moi même, malgré ma thérapie, ben la maladie ne s'en va pas comme ça et quand on m'a littéralement tourné le dos, je me suis sentie encore plus mal, encore plus comme une m**** car j'étais "toxique" pour eux...
La famille n'est pas forcément là, elle peut être néfaste (famille abusive sur different plan).
J'ai tenté d'en finir... J'avais quoi ? Plus rien...
Depuis je vais mieux mais de l'anxiété sociale, beaucoup de mal à lier contact, difficultés à parler de moi...
Donc oui je peux comprendre que c'est difficile les gens qui vont mal. Mais en discuter, leur expliquer, c'est mieux.
J'ai très peu de relation amicale, parfois ça me manque, parfois non.

Je me suis également beaucoup investie dans mon couple, laissé de côté qq amitié (c'est vraiment pas sympa de ma part et je me suis excusée auprès d'eux) surtout que maintenant je suis célibataire, trop investie dans la relation, même si j'avais ma vie sans lui, ben je planifiais et faisais tout en fonction de lui... Ça l'a étouffé.
Bref, on ne choisit pas sa famille et tant mieux si ça se passe bien dans la votre, on choisit ses ami(e)s et il faut en prendre soin. Comme dans toute relation, le dialogue est le mieux pour comprendre même si la relation prend fin.
 
12 Février 2017
460
4 903
2 314
@Marre des je suis navrée de ce que tu as vécu et vis encore, et je t'envoie tout mon soutien :fleur:

L'équilibre est très délicat à trouver quand on est en lien (couple, famille ou ami-e) avec une personne qui va mal. De mon vécu personnel (je l'ai vécu avec cette amie mais aussi avec mon ex), la difficulté vient du fait que la relation peut devenir très déséquilibrée, se mettre à tourner autour de la personne qui va mal exclusivement et qu'on a naturellement envie d'aider. Et effectivement, je ne vois que la communication pour nommer l'éléphant dans la pièce, éviter les ressentiments et faire en sorte que chacune se sente respectée dans la relation.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
M

Membre supprimé 314075

Guest
@Marre des Je suis aussi désolée de ce que tu as vécu ! Juste pour te dire aussi que jamais je ne tournerai le dos à quelqu’un en dépression (si je suis amie avec quelqu’un, c’est pour les hauts et les bas). Je sais ce que sais d’être en dépression aussi et jamais je n’oserai mettre quelqu’un à l’écart pour une raison comme ça.

La fille dont j’ai parlé et qu’on a mis à l’écart était toxique dont le sens où elle était une attention seeker de premier ordre ahah XD . Elle monopolisait toute l’attention, et comme j’étais inteovertie et pas assez « populaire » pour elle, elle m’ignorait complètement (ce que mes potes ont parfaitement remarqué). On a eu des dialogues avec elle (initiés par elle) qui n’ont rien changé (à part qu’elle se victimisait en disant qu’elle avait tout fait pour nous etc).
Bref c’était vraiment pas parce qu’elle était déprimée mais surtout parce qu’elle était un individu horrible (j’en garde des traumas de cette meuf sérieux)
 
2 Octobre 2020
450
2 289
504
39
En fait y'a pas de recette miracle.
J'ai pu me victimiser car je me sentais comme une m**** (à l'époque j'avais pas de boulot, pas de relation de couple...) quand on me disait "quoi de neuf ?" je ne savais pas quoi dire, je ne pense pas avoir tout le temps monopoliser la conversation (je culpabilisais tellement sur tout...) mais j'aurai voulu du dialogue même si ça pouvait me faire "mal" que de me retrouver complètement seule.
Je sais que c'est compliqué les personnes qui ne vont pas bien mais il faut continuer à être normal (c'est le mieux à faire je pense) et mettre les limites. Si la personne ne veut pas entendre, pas voir de psy... C'est qu'elle se complet dans son malheur...
Je pense que j'ai gardé des traumas de l'époque de ma dépression (mais avec déjà des traumas non soignés...) du coup j'ai du mal avec les relations sociales, j'ai souvent l'impression d'être de trop, trop envahissante, du coup je travaille moins mes relations...
Aujourd'hui ce qui est difficile c'est ma rupture, mais par chance je suis en thérapie et la psy m'aide beaucoup (spécialisé dans les trauma) et on travaille beaucoup la dessus pour que j'évite mes schémas. On va vraiment droit au but.
On me voit actuellement, on a l'impression que je vais bien, que je me suis remise de cette rupture mais en fait pas du tout, je fuis mes émotions (j'en suis consciente et je dois continuer le travail sur moi). J'ai pleuré un bon coup pendant 1 ou 2 jours, la douleur est la et j'apprends à vivre sans lui.
J'ai (seulement) 2 amies qui sont un peu présente mais je ne veux pas les saouler non plus mais j'ose leur envoyer des messages (et elles aussi inversement).
Pendant un temps une de ces amies me saoulait vraiment (en rupture) et elle m'appelait tout le temps, j'ai juste accepté ces appels, j'aurai pu lui dire "la tu me saoules" mais non. Je me suis dit, repense à quand tu étais mal, pis tu verras elle va aller mieux, elle a juste besoin de déverser son mal être. J'aurai peut être du lui dire, aujourd'hui j'aurai pu lui dire mais en arrondissant les angles "OK pour les appels mais peut être pas 10 fois par jour, sinon envoi des messages et j'y répondrai quand j'ai plus le temps"...
Enfin bref, les relations humaines c'est compliqué, rien n'est éternel et l' amitié je pense que c'est ce qu'il y a de mieux dans une vie car relation la plus durable (quand la famille est vraiment pas top).
Le couple c'est bien aussi mais ne pas tout donner pour lui ou elle et garder une certaine indépendance car si la relation se termine on se retrouve souvent seule et démunie.

Désolée de mes pavés ^^"

Et comme dit et redit, la communication c'est la clé ! On peut être maladroit, mais au moins un dialogue est possible (ou en tout cas une petite grainé est plantée ;))
Point de vu perso, je préfère une explication qui fait mal que ne pas savoir qu'on me tourne le dos car l'amitié c'est aussi pour le meilleur et le pire :) en tout cas quand j'ai fait ma dépression j'ai fait du gros tri dans mes relations, et quand ces faux amis sont revenus comme une fleur (oui ils l'ont fait quand ils ont su que j'allais beaucoup mieux) j'ai dit non.
Il faut savoir être égoïste tout en étant à l'écoute :) et je pense que tout se sait à un moment ou un autre et rien de pire que le mensonge. (toujours à mon sens)
 
7 Septembre 2011
5 852
74 042
6 644
Paris
@RainyMood et quand tu vois les vannes que ça se lance, surtout dans The big bang theory. J'adore cette série, je la connais par cœur, elle me fait beaucoup rire sur pas mal d'aspects, mais clairement au niveau de l'amitié, ce n'est pas ma définition.

@Marre des pour moi le "pendant un temps" c'est un facteur déterminant : On a tous des moments bien nazes dans la vie, et des périodes où pour une raison ou une autre, on va être très relou pour l'entourage. Pour moi, ça fait partie du deal quand on décide de s'engager aux côtés de quelqu'un, amoureusement ou amicalement. On est là pour le meilleur et le pire. La question n'est même pas de savoir si c'est relou ou non, on a le droit d'être un peu relou de temps en temps et on n'a pas à se faire jeter par nos proches pour ça.
 
2 Octobre 2020
450
2 289
504
39
@Destiel Mok´ c'est ça le pendant un temps est important. On dit toujours qu'on ne choisit pas sa famille mais ses amis et amoureux/se oui. Donc être la pour les bons et mauvais moments.
Prendre sur soi et si ce n'est plus possible le dire. On a tellement peur de faire du mal et blesser l'autre... Mais je sais qu'elle se ressent.
Être honnête, se soutenir et si l'autre qui va mal (pour x ou y raisons) ne veut absolument rien changer à sa vie malgré les conseils (qui ne sont que des conseils), on ne pourra pas faire le travail pour lui et lui dire qu'on est amies mais qu'en cet instant T je n'ai pas le temps mais des que j'en ai un je t'appelle (pas dans 6 mois...)
Bref travailler ses relations c'est difficile, pas impossible et personne n'est à l'abri d'être dans un cas comme dans l'autre. Le tout est de le voir, changer les choses, le reconnaître... Et changer soi même pour le meilleur :)
 
  • Big up !
Réactions : MésangeBleue
2 Octobre 2020
450
2 289
504
39
@Falkor tu as raison on ne nous apprend pas à nouer les liens sociaux, l'amitié... On nous raconte que l'amitié c'est pour la vie, que c'est beau et merveilleux... Ben non pas toujours et je trouve qu'une rupture amicale fait beaucoup plus mal qu'une rupture amoureuse parce qu'on nous apprend que l'amour ne dure pas forcément toute la vie...
Trouver un équilibre c'est compliqué.
Ce n'est pas parce que tu "vas bien" que tu es moins légitime à parler de tes soucis.
Quand j'ai fait ma dépression, je l'avais dit à ses (faux) amis que ce n'est pas parce que je vais mal (et surtout malade car oui c'est une maladie là dépression) qu'ils ne doivent pas parler de leurs soucis, ou même leurs bonheurs.
Tu as appris avec ton expérience à poser des limites et c'est compliqué pour toi et pour l'autre mais c'est important quand c'est bien expliqué.
Mettre des limites qui sont expliquées ce n'est pas être un mauvais ami, ce n'est pas compris au début (et encore je transpose à mon cas, j'aurai préféré un ami mettant des limites mais toujours présent que qqn qui me tourne le dos)
Les relations ne sont pas faciles... Il faut savoir communiquer et ne plus avoir peur de dire les choses (j'apprends encore, surtout avec la famille).
Courage à toi et tu as fait comme tu pouvais !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes